Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'jusquà'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Approuvés
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Blogs

  • Blog MTLURB

95 résultats trouvés

  1. École la Nouvelle Vague

    C'est officiel, l'école élémentaire privée la Nouvelle Vague a reçu son permis du Ministère de l'éducation et va ouvrir ses portes en septembre 2016. Ecole la Nouvelle Vague Montreal, ecole privee primaire prescolaire - Adresse: 938 rue St-Maurice - Localisation: côté est de la rue de l'Inspecteur, entre St-Maurice et St-Paul (voisin du Lowney) - Le bâtiment actuel conserve son extérieur et va être complètement détruit et refait à l'intérieur. - Les travaux commencent la semaine prochaine. - Il va y avoir 7 locaux pour des classes; selon les inscriptions reçues jusqu'à date, il va y avoir en septembre 2 classes de maternelle, 2 de 1ère, une de 2è, une de 3è et une combinée de 4è-5è. - Pas de gym pour l'instant, les élèves vont être transportés à des facilités autour comme l'ETS. - En 2017-18, ils prévoient la construction d'un édifice multifonctionnel avec gymnase double sur le site de ce qui est présentement un garage, juste au sud de leur bâtiment.
  2. Terrain St-André/Viger/St-Timothée

    Je ne savais pas dans quelle section placer ce fil, mais je me demande si quelqu'un aurait de l'information sur l'avenir de ce terrain et de ce bâtiment. Et quelqu'un sait-il pourquoi le bâtiment n'a pas encore été détruit jusqu'à ce jour? Merci de vos réponses.
  3. Consultations à Montréal: jusqu'à 8500 nouvelles unités d'habitation L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) étudiera deux importants projets de développement en début d'année, lesquels pourraient se traduire par la construction de 8500 unités de logement à l'est du Stade olympique et dans l'ouest de l'île. L'OCPM a obtenu le mandat du comité exécutif de la Ville de Montréal pour passer au peigne fin les projets qui figurent dans le Programme particulier d'urbanisme (PPU) pour le secteur Assomption Nord, à l'est du Stade olympique, et pour le secteur Pierrefonds-Ouest, dans l'axe du boulevard 440, dans l'ouest de l'île. Pour le PPU Assomption Nord, qui devrait s'étaler sur deux décennies, l'objectif est de redévelopper et de densifier tout le secteur entourant la station de métro L'Assomption. Le pôle d'emplois où la multinationale Mondelez vient d'annoncer la fermeture de son usine fabriquant les biscuits Christie, Oreo et LU devrait être renforcé, un projet salutaire alors que quelque 500 personnes vont perdre leur boulot l'an prochain. L'objectif visé est d'attirer 4400 nouveaux résidents dans ce quartier en construisant jusqu'à 3000 unités, dont 15 % seraient des logements sociaux. Les immeubles pourraient éventuellement atteindre jusqu'à 12 étages autour du métro L'Assomption et sur la rue Sherbrooke Est, où plusieurs restaurants abandonnés sont placardés. Favoriser le transport actif, notamment les sentiers urbains, les places publiques et l'utilisation du vélo font aussi partie des plans. Suivra éventuellement le développement de la portion sud, jusqu'à la rue Notre-Dame Est, avec en prime le prolongement du boulevard L'Assomption dont on parlait dans le Plan de transport adopté sous l'administration de l'ancien maire Gérald Tremblay. Ces deux consultations publiques seront lancées fin janvier ou au début de février 2017. Les dates seront annoncées incessamment.
  4. Le musée Pointe-à-Callière rêve de grandeurs Mario Cloutier La Presse Le musée Pointe-à-Callière aura 15 ans dans deux jours. Pendant deux semaines, l'institution fêtera ce rite de passage en caressant un rêve propre à son âge: grandir. Pointe-à-Callière vise une expansion souterraine et, pourquoi pas? le statut de musée national. «C'est l'un des scénarios qui sont sur le table. Il y a en a peut-être d'autres, mais dans les prochains mois, on sera en mesure de préciser le projet. Nos études s'avèrent déjà prometteuses», a confié la directrice générale, Francine Lelièvre, en marge d'une conférence de presse sur la programmation du 15e anniversaire du musée. Reconnue comme l'âme de l'institution montréalaise, Mme Lelièvre ne tarit pas d'arguments en faveur de la candidature de Pointe-à-Callière au statut de musée national. Le gouvernement de Stephen Harper vient de créer un précédent en octroyant ce statut au tout premier musée national à l'extérieur d'Ottawa, sur les droits de l'homme à Winnipeg. «Pointe-à-Callière étant le seul grand musée d'archéologie au Québec et au Canada, classé d'envergure nationale à six reprises, on pense qu'on est prêts à passer à une autre étape», souligne la directrice. Une étape qui passe par l'agrandissement du musée ou, en fait, par son expansion souterraine sur près de 700 mètres jusqu'à la rue McGill, empruntant l'égout collecteur William. Les études de faisabilité en cours devraient être rendues publiques à la fin de l'été ou au début septembre. «Passer de la rue McGill, où la Ville de Montréal vient d'investir pour la rénover de belle façon, jusqu'à la place Royale, le long de la place d'Youville, c'est un beau projet. On va pouvoir écrire les vestiges de l'histoire de Montréal, mais aussi du Québec et du Canada», décrit le président de la Société du musée, Jean-Yves Leblanc. Il est également d'avis que le musée possède de bons arguments pour convaincre les gouvernements, à Québec et à Ottawa, d'y investir en concrétisant une reconnaissance nationale existant déjà sur papier. «Nous faisons face à de grands questionnements. On fait passer le musée à l'âge adulte, un musée déjà ouvert sur le monde, reconnu comme tel par les gouvernements québécois et canadien. Il y a de la place à Montréal, métropole culturelle, pour un projet d'une telle envergure», souligne-t-il. Pointe-à-Callière reçoit annuellement 4 millions de la Ville de Montréal. Construit pour recevoir 150 000 visiteurs par an, le musée en reçoit le double tous les ans, depuis 2002, réussissant à tripler ainsi ses revenus autonomes. Une Quinzaine festive Quinze activités en 15 jours. Pointe-à-Callière fête son 15e anniversaire avec faste du 17 mai au 5 juin. Le musée tiendra un événement festif extérieur, Histoires gourmandes, les douceurs de Montréal, pour satisfaire les papilles avec de nombreuses dégustations: fudge, bière d'épinette et tire d'érable au menu! Parmi les autres activités: une visite architecturale du musée, un circuit archéologique dans le quartier et des fouilles en direct, À partir du 5 juin, le musée entreprendra sa grande exposition d'été, Premières Nations, collections royales de France, comprenant les collections d'objets amérindiens anciens appartenant au musée du quai Branly à Paris. Cette exposition s'étirera jusqu'au 14 octobre prochain. Et pour conclure le 15e anniversaire à l'automne, une importante exposition, plus d'une centaine d'objets, sur Les Rébellions de 1837 et de 1838.
  5. Internet par cable

    Salut Apres 5 ans avec Videotron, je commence a etre tanne de payer 61$/mois pour mon service... ca fait une heure que je cherche en-ligne, mais je ne trouve pas d'alternatives. Quelqu'un connait un meilleur fournisseur? Voici ce que je recherche: -Internet par cable (pas de DSL, je suis trop loin de la centrale, j'ai deja eu Sympatico et c'etait miserable) -4mbps minimum -40 gb/mois minimum Mon service extreme haute vitesse m'offre 100gb/mois et 10mbps, mais a 61$, c'est trop. Je peux tolerer une vitesse plus basse (meme jusqu'a 3 ou 4mbps) si j'ai une capacite de 40 gb ou plus. Quelqu'un connait un meilleur deal?
  6. La firme britannique Framestore, spécialisée dans les effets spéciaux pour le cinéma et la publicité, a confirmé lundi son implantation à Montréal, ce qui devrait créer 200 emplois d'ici la fin de l'année. La première ministre Pauline Marois, en mission au Royaume-Uni, a participé à l'annonce officielle en compagnie du PDG de Framestore, William Sargent, au siège social de l'entreprise, à Londres. Le gouvernement consentira un prêt sans intérêt de 900 000 $ étalé sur cinq ans, ce qui lui coûtera environ 35 000 $ par année. En conférence de presse, Mme Marois a soutenu qu'aucun crédit d'impôt n'allait être accordé au projet, mais il en est tout autrement. Les clients de Framestore, principalement les grands studios de cinéma de Hollywood, auront droit à des avantages fiscaux pouvant représenter jusqu'à 44% de toutes les dépenses effectuées à Montréal et jusqu'à 60% en incluant le crédit d'impôt fédéral. M. Sargent a d'ailleurs expliqué que l'une des deux raisons pour lesquelles Framestore a choisi Montréal, c'est l'existence des généreux crédits d'Impôt, l'autre étant le bassin de main d'oeuvre qualifiée qu'on trouve dans la métropole québécoise. Vive concurrence Montréal était notamment en concurrence avec Toronto, Vancouver et des villes asiatiques pour obtenir le studio. À l'heure actuelle, l'industrie canadienne des effets spéciaux est concentrée à Vancouver. Québec espère que l'arrivée de Framestore à incitera d'autres entreprises du secteur à s'y établir également. Les premières productions auxquelles travailleront les artisans de Montréal, et ce dès le mois de mars, sont RoboCop (Columbia Pictures et MGM), et All You Need Is Kill (Warner Brothers), qui doivent tous deux sortir en 2014. Framestore compte trois studios à Londres, un à New York et un à Los Angeles, où travaillent environ 700 personnes. Si tout va comme prévu, le studio de Montréal sera le plus important de l'entreprise à l'extérieur de Londres d'ici la fin de l'année. Pauline Marois s'est également rendue lundi matin au Foreign & Commonwealth Office pour rencontrer le ministre délégué responsable de l'Amérique du Nord pour le Royaume-Uni, Alistair Burt. Sur l'heure du midi, elle prononcera un discours devant la Chambre de commerce Canada-Royaume-Uni auquel assistera notamment l'ancien premier ministre de Colombie-Britannique, Gordon Campbell, qui est maintenant haut-commissaire du Canada à Londres. http://www.lesaffaires.com/techno/technologies-et-telecommunications/cinema-framestore-creera-200-emplois-a-montreal/553618
  7. Credit : Le Point.fr À plus de 380 mètres de haut, les visiteurs pourront admirer, dès le 29 mai, tous les monuments et célèbres parcs de New York. Terminé en 2013, le plus haut gratte-ciel de la ville a accueilli ses premiers occupants à l'automne. Pour les New-Yorkais, il s'agit d'écrire une nouvelle page après le traumatisme des attentats, il y a presque 14 ans. Une fois les portiques de sécurité passés, les visiteurs embarquent dans un ascenseur aux parois animées. Toute l'histoire de New York y défile sous leurs yeux. Sur des écrans LED, on découvre la mégalopole se construisant à toute allure, depuis les pâturages jusqu'à la ville actuelle et ses gratte-ciel. Les anciennes tours du World Trade Center y apparaissent très brièvement.Le voyage dure 47 secondes, le temps d'accéder au 100e étage de la tour et à la clé un panorama à couper le souffle. Trois à quatre millions de visiteurs sont attendus au cours de la première année. L'entrée coûte 32 dollars pour les adultes et 26 dollars pour les enfants.
  8. 2020 Robert-Bourassa

    Peut-être que certains d'entre vous ont remarqué que le 2020 University se faisait "retaper" un peu! Changement de fenêtre jusqu'à maintenant, mais mes sources à l'IA (les proprios) m'ont dit qu'il y aurait de plus gros changements à venir. Ils voudraient fermer la galerie marchande au niveau du Métro McGill. La terrasse serait complètement refaite. La base donnant sur Maisonneuve serait complètement transformée (vitrée, je crois), s'ouvrant à la rue et accueillant de nouveaux commerces. Voilà les changements, jusqu'à maintenant : Avant (vitres noires) - Après (vitres blanches)
  9. Culture: on ferme le robinet Publié le 21 mars 2012 à 08h06 | Mis à jour le 21 mars 2012 à 08h07 Paul Journet La Presse (Ottawa) Après une croissance de 34,6% des dépenses en culture depuis 10 ans, Québec commence à fermer le robinet. Les dépenses se stabilisent. Les nouvelles mesures annoncées dans le budget Bachand sont ciblées. La principale annonce: un «legs» de 125 millions pour célébrer le 375e anniversaire de Montréal, en 2017. L'argent ira notamment à l'Espace pour la vie (45 millions pour un nouveau pavillon de verre au Jardin botanique, un cinquième écosystème au Biodôme, l'agrandissement de l'Insectarium et le nouveau Planétarium). À cela s'ajoutent une promenade le long du fleuve au parc Jean-Drapeau (35 millions), la reconfiguration de l'oratoire Saint-Joseph, avec un centre d'observation dans le dôme (26,4 millions) et un nouveau pavillon au Musée des beaux-arts de Montréal (18,5 millions). La ville de Québec reçoit aussi de l'aide. Le gouvernement provincial financera jusqu'à 30 millions de la construction du Théâtre Le Diamant. C'est la moitié du coût total prévu pour ce théâtre dont Ex-Machina, la société de Robert Lepage, sera le promoteur. Le Fonds du patrimoine sera aussi bonifié de 60 millions d'ici 2020. Les musées recevront quant à eux 11 millions de plus (dont 4 millions aux musées d'histoire McCord et Stewart). Rien n'est annoncé pour le Musée d'art contemporain. Québec «contribuera éventuellement», si le fédéral et le privé investissent.
  10. Cadeau pour mtlurb

    Je suis prêt à faire un don jusqu'à $50 pour ramasser des fonds pour ça: http://www.amazon.com/DJI-Phantom-Quadcopter-H3-2D-Photography/dp/B00H297Z4G Imaginer la publicité quand on le dévoilera sur les sites en construction!
  11. Autoroute Décarie

    Y-t-ils des forumers qui ont remarqués un net amélioration de traffic sur décarie nord les soirs?? C'est incroyable! Depuis le mi-décembre, je remarque un 50% à 80% de réduction du traffic! Des jours je peut me rendre jusqu'à Jean-Talon avant un relantissement. On parle meme pas d'un bouchon! Juste un petit relantissment! Check l'image. On parle de 17h15 un vendredi après-midi. vert jusqu'à J-T. Ca fait deux mois de ça! Se pourrait-il que la A30 fait une telle différence?!? WTF
  12. Ceci semble largement passé inaperçu, mais la 15 nord depuis quelques années s'est élargie à 3 voies + 2 voies d'accotements dans chaque direction jusqu'à passé St-Jérome. Hier j'ai monté jusqu'au Bourbon à la sortie 64 et le petit périple s'est fait en toute douceur bétonnée (aidé par la Lincoln aussi bien sûr).
  13. Augustin du Canal - 3 étages (2011)

    Nouveau projet de condos neufs à Montréal situé dans le quartier Sud-Ouest près du Métro Charlevoix, le marché Atwater et le Canal Lachine. À partir de 153 500 et jusqu'à 332 500$ taxes incluses. Livraison 2010 http://www.mondev.ca/Condo-Montreal-PH-1-VENDUE-A-100-pc-MERCI-PH-2-EN-VENTE-Augustin-du-Canal-Prix-pre-construction-25pc-vendu-en-4-semaines-_fr.html?ProjetID=100
  14. Nouveau Pont Champlain

    Voici ma proposition pour le projet d'un nouveau pont champlain. Je suis en faveur de conserver le pont Champlain actuel. Nous sauvons sur les couts de démolition, et avec une nouvelle vocation plus faible en terme d'usure, la structure pourrait durer beaucoup plus longtemps. Le gros de mon plan serait de construire un nouveau pont à 8 voies en (presque) parallel au pont actuel. Le vieux pont Champlain serait utilisé pour supporter du transport en commun (autobus, métro, et possiblement covoiturage) Situation actuelle qui cause des embouteillages: Autoroute 10 (Brossard) - 4 voies de chaque bord Nouveau pont Champlain - 3 voies de chaque bord A-15/20 jusqu'à Turcot - 2 voies de chaque bord Futur: Autoroute 10 (Brossard) - 4 voies de chaque bord Nouveau pont Champlain - 4 voies de chaque bord A-15/20 jusqu'à Turcot - 3 voies de chaque bord De plus, en lien avec ma vision pour le metro 2100, le pont Champlain pourrait porter des voies de metro pour la ligne rouge. Voici alors mon plan: Commentaires? Suggestions? Don't go too rough on my foolish ideas... this one took hours to make!
  15. Voici quelques photos que j'ai pris aujourd'hui de l'événement. C'est vraiment intéressant et impressionnant ! Je vous invites tous à participer, c'est jusqu'à mardi. Plus d'infos : http://www.fta.qc.ca/spectacles/2011/bodies-in-urban-spaces
  16. La Presse Canadienne Publié le 31 mai 2011 Toronto Intact Financial (TSX:IFC) fait l'acquisition des activités canadiennes de la société d'assurance établie à Paris Groupe Axa pour 2,6 milliards $. Intact a affirmé mardi que l'acquisition d'Axa Canada - la sixième plus importante société d'assurance automobile, résidentielle et commerciale au Canada - accentuerait la valeur de ses primes perçues au Canada de 2 milliards $, à plus de 6,5 milliards $. Intact Financial, connue sous ING Canada avant son entrée en bourse en 2009, a dit avoir accepté de verser jusqu'à 100 millions $ de plus si Axa atteint ses objectifs de rentabilité sur cinq ans. L'entente doit augmenter les bénéfices d'exploitation par action de l'assureur canadien de 15 pour cent à moyen terme et la synergie après-taxe doit ajouter jusqu'à 100 millions $ par année. Charles Brindamour, président et chef de la direction d'Intact, a affirmé que l'acquisition accélérerait les efforts de la compagnie pour construire «un assureur canadien risques divers et propriétés de classe mondiale avec la capacité de réussir dans un environnement de concurrence accrue». Jean-François Blais, président et chef de la direction d'AXA Canada, a fait valoir que la transaction représente une «excellente occasion pour le groupe de joindre un leader canadien avec un passé de performance remarquable et des valeurs similaires». Intact, société installée à Toronto, a dit qu'elle complèterait l'acquisition avec 500 millions $ de ses propres capitaux, l'émission d'actions de 800 millions $ et le financement par le crédit de 1,3 milliard $. L'entente requiert l'approbation réglementaire et devrait être finalisée plus tard cette année. Groupe Axa, établie à Paris, compte 214 000 employés desservant 95 millions de clients à travers le monde. Axa Canada a 2300 employés et vend des assurances de maisons, d'automobiles et de commerces de même que des assurances-vie. Les actions d'Intact valaient 49,77 $, mardi, en baisse de 40 cents, ou moins d'un pour cent, par rapport à leur précédent cours de clôture. ----- Très mauvaise nouvelle pour Montréal. Nous perdons un autre siège social - une fois l'intégration complet, je m'attend à 300 mis à pied a Montréal avec l'exode des service comptable, légal, paie, ressource humaine etc.. De plus, les bureaux de Intact sont sur Crémazie et à St-Hyacinthe, donc le personnel non courtier qui reste seront probablement transféré hors du centre-ville. Présentement AXA occupe ~ 150,000 pied carrée dans la Tour AXA qui reprendra probablement le nom 2020 University bientôt.
  17. Géothermie: Hydro-Québec vise une centrale-pilote Jean-François Cliche Le Soleil (Sherbrooke) Il n'y a pas que l'industrie des gaz de schiste qui a un oeil sur le sous-sol du sud de la province. Hydro-Québec aussi lorgne de ce côté, mais pour des raisons autrement plus «vertes» : c'est là, en effet, que la géothermie offre les potentiels les plus intéressants pour d'éventuelles centrales électriques. La société d'État vise même la construction d'une centrale-pilote pour 2015. C'est ce qu'il a été possible d'apprendre lors d'une conférence prononcée mardi au 79e congrès de l'Acfas, à Sherbrooke, par Vasile Minea, chercheur et ingénieur pour la société d'État. M. Minea y a principalement présenté l'évaluation qu'il a faite du potentiel géothermique québécois pour la production d'électricité. Intuitivement, on est porté à croire que la température est plus faible sous terre qu'à la surface, mais ce n'est vrai que jusqu'à une certaine profondeur - relativement faible, d'ailleurs - , sous laquelle la chaleur augmente. Après tout, on estime que la température du noyau de la Terre atteint 4000 °C, et celle de son «manteau» (couche d'environ 3000 km d'épaisseur située entre le noyau et la «croûte», la couche externe de 30 km), environ 1000 °C. À partir de données provenant de 980 forages pétroliers et gaziers creusés principalement entre Québec et Montréal, mais qui incluent un certain nombre de «trous» en Ontario et dans les Maritimes, Vasile Minea a colligé pas moins de 25 000 lectures de température à des profondeurs allant jusqu'à 4,4 km. Il a ainsi pu calculer qu'à 6 km, la température moyenne est de 120 °C dans le sud du Québec et d'environ 113 °C en Gaspésie et dans le golfe du Saint-Laurent. Mais il s'agit là d'une moyenne, la chaleur remontant mieux en certains endroits. Sans gaz à effet de serre Si l'on pouvait «récolter» seulement 2 % de cette énergie thermique, puis amener seulement 10 % de cette «récolte» jusqu'à la surface, puis transformer 13 % de la chaleur remontée en électricité, il y aurait moyen de produire ainsi 40 000 mégawatts (MW) de courant - soit l'équivalent de la capacité actuelle totale de production d'Hydro-Québec. Le tout, évidemment, sans gaz à effet de serre ni grandes étendues inondées. Il y a déjà quelques centrales électriques dans le monde qui génèrent de l'électricité de cette manière. Le principe, explique M. Minea, consiste à injecter de l'eau sous haute pression à grande profondeur. La pression du liquide crée ou agrandit alors des crevasses qui permettent à l'eau de circuler, et donc de recueillir la chaleur de la roche. Un second forage est percé à quelques centaines de mètres pour permettre à l'eau chaude de remonter - ce qu'elle fait à cause de la pression - , puis on en tire de la vapeur qui fait tourner une turbine. Si tout se passe bien, dit M. Minea, c'est-à-dire si d'autres études confirment l'intérêt de l'entreprise, Hydro-Québec pourrait construire une centrale géothermique dès 2015 pour tester la technologie. Mais dans tous les cas, on ne verra pas de sitôt d'exploitation à grande échelle, nuance-t-il. Projet stratégique «À Hydro-Québec, c'est vu comme un projet stratégique, projet à long terme. On vise une application pour l'horizon 2030 à 2050», dit M. Minea. Et pour cause : les coûts de pareilles centrales sont encore très loin d'être compétitifs. Construire une centrale moyenne, a calculé l'ingénieur, coûterait environ 26 millions $ sans compter les imprévus, ce qui donnerait environ 10 400 $ par kilowatt installé; par comparaison, le projet de La Romaine, sur la Basse-Côte-Nord, coûtera environ 5000 $/kW. Mais comme la technologie des forages de grandes profondeurs coûte de moins en moins cher, on peut imaginer que cette source d'énergie pourrait devenir rentable dans, disons, un «avenir envisageable». lien: http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/environnement/201105/12/01-4398731-geothermie-hydro-quebec-vise-une-centrale-pilote.php
  18. mont royal a 300m

    j'peux pas croire que je n'y pas pas penser avant: on creuse des km et des km de nouveaux tunnels de metro en dompant toute la terre par dessus la montagne, jusqu'a ce que le mont-royal atteigne 300m en son plus haut point. win-win.
  19. Jokes

    Voila j ai décider de mettre des joke au forum j espere juste qu il vont vous plairent:D Un touriste Japonais arrive à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle et prend un taxi pour aller voir la Tour Eiffel. Sur l'Autoroute, il regarde par la vitre arrière et, apercevant une moto qui double, tape sur l'épaule du chauffeur en disant : - Moto Kawazaki, très rapide... Made in Japan ! Un peu plus loin sur la route, le touriste tape à nouveau sur l'épaule du chauffeur de taxi et dit : - La... Auto Toyota, très rapide... Made in Japan ! Même s'il est agacé, le chauffeur ne bronche pas. Il poursuit sa route jusqu'à la Tour Eiffel et débarque son passager : - Voilà Monsieur, ça vous fera 300 francs. Le Japonais stupefié par le prix remarque : - Ouh la la... Très cher ! Et le chauffeur se retourne en souriant : - He oui, compteur très rapide... Made in Japan !
  20. Agrandissement du Cinéma Beaubien

    lundi 10 décembre 2007 Le Cinéma Beaubien, dans le quartier Rosemont-Petite-Patrie, héritera de deux salles supplémentaires, qui devraient être inaugurées à l'automne 2008, a appris Le Devoir de source sûre. L'une comptera 50 sièges, la seconde 90. Ces deux salles, au second étage de l'immeuble, accessibles par ascenseur et escalier, seront localisées dans les anciens bureaux occupés jusqu'à l'an dernier par le Groupe Popcorn. Le Cinéma Beaubien gérait déjà trois salles au rez-de-chaussée. Le projet comporte également une rénovation générale de ces aires d'origine: de nouveaux fauteuils et la climatisation du hall modifiée pour mieux répondre aux normes. Aujourd'hui, la Fiducie du Chantier de l'économie sociale, qui investit en capitalisation dans le projet (sans remboursement de capital), annoncera la nouvelle du chantier en conférence de presse, en précisant quelles sommes seront versées dans l'aventure. La Corporation du cinéma Beaubien, propriétaire de l'édifice, absorbera la différence. Rappelons que le Cinéma Beaubien, ancienne propriété de Cineplex Odéon, alors appelé Dauphin, avait failli fermer ses portes, quand la chaîne avait périclité au début du millénaire. Repris en septembre 2001 par la Corporation du Cinéma Beaubien, une entreprise d'économie sociale, sous la direction générale de Mario Fortin, celle-ci a su prouver qu'un cinéma de quartier, présentant des oeuvres de qualité, pouvait être populaire et rentable. À l'origine, une somme de 1,2 million de dollars avait été investie pour rénover les salles. Mais le jeu en valait la chandelle. Le Beaubien possède un des meilleurs taux d'occupation (il dépasse 30 %) dans la province. Parfois, jusqu'à sept films roulent au cours d'une semaine sur trois écrans. Les salles supplémentaires permettront de multiplier les séances, de présenter davantage de productions, mais aussi de garder des oeuvres à l'affiche plus longtemps, lorsque la demande est encore forte. Jusqu'à maintenant, des films porteurs devaient être sacrifiés après trois semaines, à cause de l'infernal roulement des nouveautés. Le Beaubien conservera son apparence et sa vocation actuelle, sans se déguiser un petit mégaplex, mais en répondant encore davantage aux besoins de sa clientèle de quartier. Dans un an, tout le projet d'agrandissement et de rénovation sera terminé.
  21. Athènes est la ville horizontale par excellence, on y trouve de rare immeubles qui dépassent la vingtaine d'étages et cependant c'est une ville fort intéressante avec sa géographie très particulière. C'est aussi une ville très dense où il fait bon marcher dans les rues secondaires qui sont souvent piétonnes, surtout au centre de la ville. Ici pas de tours immenses ni de centre-ville imposant et interchangeable, on y voit une ville avec sa propre personnalité, bien ancrée dans l'histoire, tout comme dans son paysage de montagnes et de mer. Elle s'étire des hauteurs jusqu'à la Méditerranée et est percée de collines dont la plus haute ( la Lycabette 277 m), est l'endroit d'où j'ai pris la majorité des clichés ci-joints et qui figure sur la dernière photo. Bien sûr il y a le fameux Parthénon que je visiterai cette semaine et le quartier de la Plaka, une zone piétonnière ultra touristique au pied de l'Acropole. Donc d'autres beaux clichés à venir.
  22. Première tour est déjà assez avancée, je ne trouvais pas le site web jusqu'à hier. http://www.villalatella.com/default.htm
  23. une question que je me pose ... supposons que la ville connait un nouvel essort important et que la demande pour de l'espace est tres forte ... et qu'un gros promoteur, les poches pleines, debarque et veux construire une haute tour qui serait "tres pres" de la limite de hauteur imposee par la reglementation ... le projet est approuve, les travaux debuttent et voila que par "megarde", la structure deja bien en place, on se rends compte que le tout depasse de 10, 20 ou peut-etre 30 metres la limite ... OUPS.. est-ce qu'il y aurait des amendes ? si le promoteur est assez balaise pour absorber les amendes .. on irait quand meme pas jusqu'a exiger le dementelement de l'edifice deja construit, non ?? :rolleyes:
  24. Vidéos sur Montréal

    Bonjour à tous ! J'ai récement découvert deux trés belles vidéos de Montréal sur Youtube. -La première est un Time Lapse en camion UPS de Verdun jusqu'au Centre-ville. -La deuxième est également un Time Lapse mais d'une journée entière de 24h vu d'un balcon... il est superbe et on voit bien la ville se réveiller puis la journée avancer , jusqu'à ce que le soleil se couche. 1) http://www.youtube.com/watch?v=WqNVPWl-k8g&feature=fvw 2) Enjoy ! J'attend vos commentaires. Franks.
  25. Publié le 02 septembre 2009 à 06h58 | Mis à jour à 07h03 Le mont Royal devient un enjeu électoral Sara Champagne La Presse Un ambitieux projet de clinique médicale en plein flanc du mont Royal est passé à un cheveu de devenir l'un des enjeux majeurs de la campagne électorale au centre-ville, hier soir. Mais les élus ont in extremis donné raison aux citoyens et à l'organisme Les Amis de la montagne, qui s'insurgent contre le projet. Du moins jusqu'à la prochaine séance du conseil d'arrondissement de Ville-Marie, prévue début octobre. Au cours d'une assemblée qui a donné le ton à la campagne électorale dans l'arrondissement de Ville-Marie, les élus ont retiré à la dernière minute une résolution afin de changer la vocation d'un projet résidentiel en un lieu de pratique pour 125 médecins de l'Hôpital général de Montréal, affilié au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Trois élus ont appuyé la décision de retirer le projet, contre un, Karim Boulos, conseiller indépendant, vivement opposé au projet qui aurait préféré le garder à l'ordre du jour. Pas plus tard qu'hier, une consultation publique était pourtant encore prévue à l'agenda des élus du centre-ville, soit le 10 septembre prochain. Même que le maître d'oeuvre des plans architecturaux, Claude Marcotte, de Daniel Arbour et associés, également derrière la transformation de Marianopolis, devait mener une présentation. En fin de journée hier, lors d'un entretien avec La Presse, le président du groupe immobilier Mach, Vincent Chiara, a convenu qu'il y avait beaucoup de grogne de la part des citoyens du district Peter-McGill, vivant aux abords de l'Hôpital, avenue Cedar. «On a parlé aux citoyens, a-t-il dit. Le stationnement les inquiète, la circulation et le changement de vocation aussi. On comprend les citoyens. On va faire le travail nécessaire.» Selon les plans déposés à l'arrondissement, dont La Presse a pu prendre connaissance, la direction du CUSM a conclu une entente de principe afin de louer à long terme le projet du Groupe Mach, dont l'enveloppe de quatre étages a déjà été érigée, avec stationnement souterrain d'une centaine de places. Au départ, quand le projet a été approuvé, en 2007, il était question de construire 64 unités résidentielles de luxe, nécessitant un investissement d'environ 30 millions. Ce n'est pas la première fois que le terrain du Groupe Mach, dans la montagne protégée, divise élus et citoyens. Avant d'être approuvé, le projet avait fait l'objet de trois référendums. Chaque fois, l'arrondissement a eu assez de signatures des résidants pour exiger du promoteur qu'il refasse ses devoirs. La construction a finalement débuté en 2007-2008, après huit ans de pourparlers avec la Ville. Par ailleurs, à mesure que les élections approchent, les échanges sont de plus en plus musclés dans Ville-Marie. Cinq élus provenant de trois partis municipaux, dont le maire et un indépendant, siègent à la même table. Au moment de mettre sous presse, la séance promettait de se poursuivre jusqu'à tard en soirée.