Search the Community

Showing results for tags 'centrales'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 33 results

  1. Géothermie: Hydro-Québec vise une centrale-pilote Jean-François Cliche Le Soleil (Sherbrooke) Il n'y a pas que l'industrie des gaz de schiste qui a un oeil sur le sous-sol du sud de la province. Hydro-Québec aussi lorgne de ce côté, mais pour des raisons autrement plus «vertes» : c'est là, en effet, que la géothermie offre les potentiels les plus intéressants pour d'éventuelles centrales électriques. La société d'État vise même la construction d'une centrale-pilote pour 2015. C'est ce qu'il a été possible d'apprendre lors d'une conférence prononcée mardi au 79e congrès de l'Acfas, à Sherbrooke, par Vasile Minea, chercheur et ingénieur pour la société d'État. M. Minea y a principalement présenté l'évaluation qu'il a faite du potentiel géothermique québécois pour la production d'électricité. Intuitivement, on est porté à croire que la température est plus faible sous terre qu'à la surface, mais ce n'est vrai que jusqu'à une certaine profondeur - relativement faible, d'ailleurs - , sous laquelle la chaleur augmente. Après tout, on estime que la température du noyau de la Terre atteint 4000 °C, et celle de son «manteau» (couche d'environ 3000 km d'épaisseur située entre le noyau et la «croûte», la couche externe de 30 km), environ 1000 °C. À partir de données provenant de 980 forages pétroliers et gaziers creusés principalement entre Québec et Montréal, mais qui incluent un certain nombre de «trous» en Ontario et dans les Maritimes, Vasile Minea a colligé pas moins de 25 000 lectures de température à des profondeurs allant jusqu'à 4,4 km. Il a ainsi pu calculer qu'à 6 km, la température moyenne est de 120 °C dans le sud du Québec et d'environ 113 °C en Gaspésie et dans le golfe du Saint-Laurent. Mais il s'agit là d'une moyenne, la chaleur remontant mieux en certains endroits. Sans gaz à effet de serre Si l'on pouvait «récolter» seulement 2 % de cette énergie thermique, puis amener seulement 10 % de cette «récolte» jusqu'à la surface, puis transformer 13 % de la chaleur remontée en électricité, il y aurait moyen de produire ainsi 40 000 mégawatts (MW) de courant - soit l'équivalent de la capacité actuelle totale de production d'Hydro-Québec. Le tout, évidemment, sans gaz à effet de serre ni grandes étendues inondées. Il y a déjà quelques centrales électriques dans le monde qui génèrent de l'électricité de cette manière. Le principe, explique M. Minea, consiste à injecter de l'eau sous haute pression à grande profondeur. La pression du liquide crée ou agrandit alors des crevasses qui permettent à l'eau de circuler, et donc de recueillir la chaleur de la roche. Un second forage est percé à quelques centaines de mètres pour permettre à l'eau chaude de remonter - ce qu'elle fait à cause de la pression - , puis on en tire de la vapeur qui fait tourner une turbine. Si tout se passe bien, dit M. Minea, c'est-à-dire si d'autres études confirment l'intérêt de l'entreprise, Hydro-Québec pourrait construire une centrale géothermique dès 2015 pour tester la technologie. Mais dans tous les cas, on ne verra pas de sitôt d'exploitation à grande échelle, nuance-t-il. Projet stratégique «À Hydro-Québec, c'est vu comme un projet stratégique, projet à long terme. On vise une application pour l'horizon 2030 à 2050», dit M. Minea. Et pour cause : les coûts de pareilles centrales sont encore très loin d'être compétitifs. Construire une centrale moyenne, a calculé l'ingénieur, coûterait environ 26 millions $ sans compter les imprévus, ce qui donnerait environ 10 400 $ par kilowatt installé; par comparaison, le projet de La Romaine, sur la Basse-Côte-Nord, coûtera environ 5000 $/kW. Mais comme la technologie des forages de grandes profondeurs coûte de moins en moins cher, on peut imaginer que cette source d'énergie pourrait devenir rentable dans, disons, un «avenir envisageable». lien: http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/actualites/environnement/201105/12/01-4398731-geothermie-hydro-quebec-vise-une-centrale-pilote.php
  2. Complexe de la rivière Romaine Un branchement de 1,5 milliard Mise à jour le vendredi 20 juin 2008, 17 h 36 . Hydro-Québec a présenté cette semaine son projet de transport électrique pour le futur complexe de la Romaine aux populations de Sept-Îles et de la Minganie. La construction de 500 kilomètres de lignes de transport électrique pour brancher les quatre centrales est maintenant évaluée à 1,5 milliard, soit 500 millions de plus qu'en 2006. Cette augmentation est surtout attribuable, selon la société d'État, aux frais de financement et d'intérêts. Hydro-Québec a aussi modifié son tracé à la suite de consultations, ce qui permet d'éviter une bonne partie d'une réserve faunique, des sentiers de ski de fond, des chalets et la route 138. La porte-parole de la société d'État, Marie-Julie Roy, indique que le tracé traverse la 138 à une seule place, soit au poste Arnaud. « C'était très important pour nous de préserver le paysage en abord du fleuve », indique Mme Roy. Les lignes de transport seront érigées à partir de 2011 si la construction du complexe de la Romaine commence l'an prochain comme prévu. Les retombées économiques régionales de la construction des lignes de transport sont évaluées à 128 millions de dollars. « Ce sont essentiellement des contrats, entre autres du déboisement, de la sous-traitance, de la main-d'oeuvre, de l'achat local et également des possibilités d'hébergement », explique Mme Roy. En moyenne, le chantier embauchera 90 travailleurs par année pendant 10 ans. Hydro-Québec poursuit ses pourparlers avec les Innus de Mingan et de Sept-Iles-Malioténam sur le versement de redevances puisque les lignes de transport passeraient au-dessus de leur territoire ancestral. La société d'État déposera son étude d'impact l'an prochain. Hydro-Québec souhaite construire un complexe hydroélectrique d'environ 1500 mégawatts (MW) sur la rivière Romaine, au nord de Havre-Saint-Pierre. Les centrales pourraient entrer en service en 2013-2015. Le projet est évalué à 6,5 milliards de dollars. http://www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2008/06/20/010-romaine-transport.asp?ref=rss
  3. La banque centrale des États-Unis a annoncé lundi qu'elle augmentait de 330 G$ US les lignes de crédit qu'elle accorde aux autres banques centrales du monde entier. Pour en lire plus...
  4. La ministre intérimaire des Ressources naturelles, Julie Boulet, dépose un projet de règlement pour encadrer la construction et la gestion des petites centrales hydroélectriques privées. Pour en lire plus...
  5. Les ventes de voitures se détérioreront encore 8 janvier 2009 - 09h16 Presse Canadienne Les ventes de véhicules continueront de fléchir de façon notoire au Canada durant le premier semestre de 2009 pour ensuite afficher de meilleurs résultats en seconde moitié d'année. Un rapport à cet effet de l'économiste en chef de la Banque Scotia, Carlos Gomes, prévoit que pour l'ensemble de l'année qui débute, la baisse des ventes s'établira à environ 8%. En 2008, la déclin s'est élevé à 5%, un premier recul depuis 2001. Carlos Gomes estime que les mesures mises de l'avant par les banques centrales de plusieurs pays du monde, de même que les incitatifs financiers autorisés et soutenus par les gouvernements, contribueront éventuellement à une stabilisation des ventes de véhicules. M. Gomes rapporte que celles-ci ont décliné de 21% le mois dernier par rapport à décembre 2007.
  6. La filiale française du manufacturier montréalais a obtenu des contrats d'une valeur totale de 72 M$, portant sur la fourniture de robinetteries à six centrales nucléaires. Pour en lire plus...
  7. Le marché interbancaire restait paralysé jeudi, le Libor à trois mois remontant encore tandis que l'Euribor se maintenait à un niveau record. Pour en lire plus...
  8. La Réserve fédérale, la Banque du Canada, la Banque centrale européenne et plusieurs autres se concertent pour faire face à la plus grave crise financière depuis le krach boursier de 1929. Pour en lire plus...
  9. Dans une décision concertée visant à relancer une économie moribonde, plusieurs grandes banques centrales, dont celle du Canada, viennent d'annoncer la baisse d'un demi-point de leur taux d'intérêt. Pour en lire plus...
  10. Les grandes centrales syndicales du Québec reprochent à Ottawa de s'être approprié les surplus de la caisse d'assurance-emploi et demandent une amélioration en profondeur du régime. Pour en lire plus...
  11. Des hausses de production des centrales hydroélectriques et de la centrale alimentée en gaz naturel font partie des raisons qui expliquent les retour des profits. Pour en lire plus...
  12. Pour la quatrième fois depuis le début de la semaine, les banques européennes ont injecté un total de 90 G$ sur les marchés monétaires mondiaux dont la confiance est malmenée. Pour en lire plus...
  13. Le dollar américain baisse suite à l'intervention concertée de six banques centrales de 180 milliards de dollars, faisant monter le cours du pétrole et de l'or. Pour en lire plus...
  14. Tout en laissant à la Réserve fédérale américaine l'initiative d'esquisser une voie de sortie de la crise les grands banquiers centraux l'assurent de leur collaboration. Pour en lire plus...
  15. Les gouvernements et banques centrales ont sorti les gros canons depuis samedi afin de stabiliser le système financier. Pour en lire plus...
  16. Les ministres des Finances et les présidents des banques centrales du G7ont commencé une réunion destinée à s'entendre pour présenter un front commun face à la crise. Pour en lire plus...
  17. Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des sept pays les plus industrialisés promettent de ne pas céder à la tentation du protectionnisme. Pour en lire plus...
  18. Les places boursières ont fortement rebondi lundi à l'ouverture en Europe, au lendemain de l'annonce du plan de l'Eurogroupe et alors que les grandes banques centrales prenaient de nouvelles mesures concertées pour rassurer les marchés. Pour en lire plus...
  19. Le président de la Réserve fédérale américaine a indiqué que les marchés financiers étaient encore sous tension et que les banques centrales du monde entier étaient prêtes à poser de nouvelles actions. Pour en lire plus...
  20. La Banque centrale européenne a baissé jeudi son principal taux directeur de près d'un point, à 2,5%, emboîtant le pas à d'autres banques centrales européennes. Pour en lire plus...
  21. La Banque du Canada et d'autres banques centrales s'entendent pour 180 milliards de dollars avec la Réserve fédérale américaine, ce qui semble rassurer les marchés européens. Pour en lire plus...
  22. Les banques centrales américaine et européenne sont intervenues afin de calmer le secteur financier, lundi, en injectant des liquidités dans les marchés monétaires. Pour en lire plus...
  23. Alors que le plan de sauvetage de l'administration Bush provoque des débats au Congrès, quatre banques centrales injectent plusieurs dizaines de milliards de dollars. Pour en lire plus...
  24. Alstom Hydro, une filiale du groupe d'ingénierie français Alstom, a annoncé avoir racheté le fournisseur de services pour les centrales hydroélectrique de Granby. Pour en lire plus...
  25. Les marchés financiers continuent de crouler sous les mauvaises nouvelles économiques, auxquelles s'ajoutent les incertitudes liées notamment à la présidentielle américaine, les banques centrales faisant de leur côté tout leur possible pour redresser la barre. Pour en lire plus...