Search the Community

Showing results for tags 'maintenant'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 103 results

  1. La Chine a rejoint les États-Unis, la Grande-Bretagne, l'Espagne et d'autres pays aux prises avec une déprime immobilière. Pour en lire plus...
  2. Maintenant que les tristes bilans de 2008 sont terminés, il est temps pour les investisseurs de regarder vers l'avant. Pour en lire plus...
  3. L'entreprise de Calgary s'affairera maintenant à préparer la construction de ce projet, qui devrait générer 132 mégawatts d'électricité. Pour en lire plus...
  4. Le géant japonais de l'électronique prévoit maintenant un profit d'environ 388 M$ CAN en raison de la crise économique. Pour en lire plus...
  5. 09/11/2007 Montréal devient la première ville francophone à recevoir la reconnaissance officielle de l’Université des Nations Unies en matière de développement durable. Dans le cadre du 8e colloque de Montréal en éducation relative à l’environnement, Alan DeSousa, membre du comité exécutif, responsable du développement durable, du développement économique et de Montréal 2025, a tenu à remercier la trentaine de partenaires qui ont permis à Montréal de recevoir cette reconnaissance. Plan stratégique« Montréal est maintenant reconnue au niveau international comme un Centre régional d’expertise sur l’éducation en vue du développement durable. Cela démontre la qualité de nos institutions, notre expertise et nos priorités au niveau du développement durable », explique-t-il. M. DeSousa a aussi applaudi la mise en place du Plan stratégique de développement durable de la collectivité montréalaise qui a été adopté en avril 2005. M. DeSousa explique que l’urgence d’un plan était venue lors d’une rencontre internationale en 2002. « Le moral était bas. Nous nous rendions compte que depuis déjà dix ans, nous avions de beaux projets, mais que rien de concret n’avait été fait. C’est à ce moment que j’ai décidé de remédier à la situation », affirme-t-il. Depuis, un plan comprenant deux volets a été structuré. En tout, 36 actions précises faisaient partie des objectifs. « Toutes ces actions ont été détaillées, mesurées. Nous avions un échéancier. D’ailleurs, la plupart des actions se sont concrétisées », affirme Alan DeSousa, visiblement fier. C’est justement ce plan qui a été présenté à l’Université des Nations Unies et qui a été reconnu comme le meilleur plan stratégique en matière de développement durable. Selon M. DeSousa, Montréal est désormais sur la carte mondiale : « Nous avons maintenant un rôle de leader au niveau international. J’ai averti le maire Gérald Tremblay que nos standards étaient très élevés et qu’il faudra travailler très fort ». Éducation Les prochains objectifs du Plan stratégique de développement durable de la collectivité montréalaise sont principalement d’éduquer la population à faire des gestes qui vont dans le sens du développement durable. « Nous misons sur l’effet domino. Chaque geste compte », dit-il. Ce nouveau cheval de bataille s’appuie sur plusieurs réussites en matière de développement durable. La marche au ralenti inutile des véhicules qui fait maintenant l’objet de nouvelles réglementations et de sensibilisation et l’accroissement du nombre d’infrastructures pour l’utilisation des vélos sont deux exemples concrets. Cette « opportunité en or », comme aime bien dire M. DeSousa, devient un tremplin vers encore plus d’actions concrètes. « Nous allons certainement en surprendre plus d’un », lance-t-il en riant, ajoutant qu’ils en ont sûrement déjà surpris plusieurs. « La Ville de Québec nous félicite pour ce plan. Nous sommes au moins cinq ans en avance sur eux en matière de développement durable », conclut-il.
  6. http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201407/08/01-4782077-operation-centralisation-inedite-a-la-ville-de-montreal.php
  7. Commerce de détail Sports Gilbert Rousseau à la conquête de l’Ouest canadien 17 mars 2009 - 09h11 http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2009/03/20090317-091129.html Carl Renaud Argent Le propriétaire de Sports Gilbert Rousseau va ouvrir quatre mégamagasins dans l’Ouest canadien d’ici la fin de l’été. Les succursales de la bannière Pro Hockey Life seront établies dans les régions de Calgary et d’Edmonton. L’entreprise de Gilbert Rousseau poursuit son expansion canadienne, amorcée il y a deux ans. La chaîne québécoise s’est lancée à l’asseau du marché canadien après avoir cédé le tiers de son capital action à un groupe d’investisseurs en 2007. Sports Gilbert Rousseau est ensuite devenu Les Équipements Sportifs Pro Hockey Life. Depuis sa création, la nouvelle entité a inaugurée dix nouveaux magasins. Six sont apparus en sol ontarien et le Québec en compte désormais neuf. L’empire de Gilbert Rousseau opère maintenant trois bannières différentes. Pro Hockey Life, Sports Gilbert Rousseau et Entrepôt du Hockey. Les mégacentres offrent toutes les nouveautés disponibles dans le domaine des équipements de hockey. L’une des nouvelles succursales du spécialiste du hockey va s’installer dans le nouveau centre commercial Cross Iron Mills à Calgary. Le magasin aura une superficie de 25 000 pieds carrés.
  8. Le leader mondial des microprocesseurs pour ordinateurs a lancé vendredi une mise en garde contre les possibles retombées négatives de la crise sur ses résultats, tout en maintenant ses prévisions de ventes pour le quatrième trimestre entre 10,1 et 10,9 G$ US. Pour en lire plus...
  9. La métropole figure de mieux en mieux au palmarès du Global Financial Center Index, gravissant deux échelons pour se hisser au dix-huitième rang des places financières mondiales. Dans cette 11e édition du palmarès de mars 2012, réalisé d'après une analyse de l'environnement d'affaires et un sondage auprès de financiers partout dans le monde, Montréal est maintenant établie comme un centre financier d'envergure internationale. La métropole rayonne notamment parce qu'elle héberge plusieurs joueurs d'importance dans tous les secteurs, notent les auteurs du palmarès. Outre ses gains au palmarès mondial, Montréal gravit également les échelons du Top 10 des Amériques. Dernière en 2011, elle est maintenant 8e, devant Calgary et Sao Paulo. C'est grâce à ses activités de gestion de caisse de retraite que la métropole retient l'attention dans les Amériques. Sa spécialisation dans le logiciel financier, notamment, lui permet de marquer des points. http://newsletter.cfimontreal.com/1340134321/fr/
  10. Montréal vu par un Vénitien Publié le 13 juin 2012 Marie-Claude Lortie Pour Francesco Bandarin, sous-directeur général de l'UNESCO pour la culture, il n'y a pas de doute: Montréal est une ville de design. Là où les plus pessimistes ne voient que des échangeurs délabrés, des rues inondées, des gratte-ciels anodins construits par des concepteurs de centres commerciaux et des projets au financement obscur, lui voit une ville dynamique, habitée par des milliers de gens créatifs, designers ou architectes. «C'est ça qui fait une ville de design», dit-il, en entrevue, lors de son passage récent dans la métropole pour une rencontre des représentants de toutes les villes choisies par l'UNESCO parce qu'elles accordent une grande place au design pour leur évolution culturelle et économique. Sur son site web, la Ville de Montréal indique que 25 000 designers et architectes font de Montréal une ville résolument préoccupée par cet aspect de son développement. Un chiffre que M. Bandarin reprend en lançant: «Je ne sais pas comment vous faites!» Bref, pour le représentant de l'UNESCO, il n'y a pas de doute que Montréal mérite sa place sur la liste des villes de design de l'organisme culturel international, aux côtés de Berlin, Shanghai et Buenos Aires. «On fait un tri, on étudie les dossiers et Montréal a beaucoup misé sur le design, alors il a été choisi.» Pendant qu'on parle de tout ça, dans l'autobus scolaire qui nous amène de l'UQAM au Musée des beaux-arts, on traverse des rues commerciales, où les immeubles n'ont rien de spectaculaire, à part la Place Ville-Marie, évidemment, que M. Bandarin note au passage. «Pei, un des plus grands», lance-t-il. Quand je lui fais remarquer qu'il y a longtemps, maintenant, qu'un architecte de la trempe de Pei ou de Mies Van der Rohe est venu construire quelque chose ici, il n'en fait pas de cas. «Vous savez, dit-il, l'iconisme, c'est fini.» Selon M. Bandarin, il ne faut pas rêver de voir un jour un grand immeuble symbolique, emblématique, s'implanter comme nouveau grand symbole de la ville. «On est dans une nouvelle approche maintenant et même les grands architectes comme Rem Koolhas, qui a fait bien des immeubles iconiques, n'est plus en faveur de l'iconisme.» Par iconisme, il entend les grands bâtiments hors de l'ordinaire, sans lien avec l'architecture des alentours, qui s'imposent tout seul. On pense à la tour Eiffel, à l'Opéra de Sydney, mais aussi à des constructions plus récentes, comme le musée Guggenheim de Bilbao dessiné par Frank Gehry ou le musée Maxxi de Rome, signé Zaha Hadid, cette architecte avant-gardiste anglo-irakienne. Évidemment, plusieurs bâtiments modernes chinois viennent aussi à l'esprit, comme la tour du Centre mondial des finances de Shanghai. «D'abord, ces constructions coûtent très, très cher et seulement un nombre limité de sociétés peuvent se les permettre», note M. Bandarin. Plus ça va, plus les sociétés comprennent que l'architecture se vit au quotidien, s'amarre au développement urbain, prend sa place sans s'imposer, cherche à faire évoluer les styles de vie, sans donner de coup de massue sur la silhouette d'une ville. «Et puis, nous, à l'UNESCO, on a une tâche de conservation du patrimoine», continue-t-il. Naturellement, l'organisme va donc se pencher plutôt du côté de la créativité «enracinée», celle qui est liée au contexte. Sa ville préférée? Je n'ose pas le lui demander, mais il n'hésite pas à répondre. Venise. Non seulement une ville bien ancrée dans son histoire, mais celle d'où il vient. Mais le Vénitien d'origine, qui habite maintenant Paris, aime bien aussi Montréal, même avec ses manifestations joyeuses qui lui donnent, dit-il, des airs de carnaval. Il apprécie la place des Festivals, par exemple, avec ses fontaines qui sortent directement du sol, où les enfants jouent dès qu'il fait chaud. Il aime bien le Centre de design de l'UQAM, aussi, créé par l'architecte montréalais Dan Hanganu. Pour lui, ce sont ces projets, les uns après les autres, qui construisent une ville de design. «À certains moments, on est devenu fou et on s'est mis à tout faire hors contexte», dit-il. Dans certains cas, comme pour la tour Eiffel, qui est une prouesse technologique pour son époque, ou pour l'Opéra de Sydney, l'intervention a fonctionné, explique M. Bandarin. Mais souvent, l'immeuble iconique moderne n'est pas le symbole de la société où il se trouve, mais plutôt de l'entreprise qui l'a fait construire. «C'est de la pub pour se faire voir.» Or, continue-t-il, veut-on réellement laisser les paysages urbains être définis par des intérêts privés? «Moi, je crois que le paysage appartient à la collectivité.» http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/marie-claude-lortie/201206/13/01-4534385-montreal-vu-par-un-venitien.php
  11. voici de magnifique photo http://i.pbase.com/o6/66/524666/1/59948918.Yi2tVTB6.59948918_DSC_9243pbx.jpg http://i.pbase.com/o6/66/524666/1/60923028.8F0CVHuQ.DSC_0820pd.jpg http://i.pbase.com/o4/66/524666/1/44949013.P1080558.jpg http://i.pbase.com/o6/66/524666/1/61001774.bt5mwf9r.61001774_DSC_0918pbx.jpg http://k43.pbase.com/o4/66/524666/1/50137195.50137195.PICT0025.jpg http://i.pbase.com/o4/66/524666/1/64044148.2rG5w1by.DSC_5707pb.jpg http://k53.pbase.com/o4/66/524666/1/50052200.50052200.P1140840xyz.jpg http://i.pbase.com/o6/66/524666/1/76977879.hEGhLkjV.IMG_3848pb.jpg http://k43.pbase.com/o6/66/524666/1/70581955.3CfH0laz.IMG_0108pb.jpg http://k43.pbase.com/o4/66/524666/1/59617952.P1170586_filteredpb.jpg http://i.pbase.com/o6/66/524666/1/63628594.gJHClywv.63628594_YM4DyWZJ_DSC_5202pb2x.jpg maintenant a vous de dire vos opinon sue ces photo ou de poster vos propre photo:D
  12. Petit complexe de 11 condominums de coin dans un bâtiment patrimonial de trois étages de onze pieds de hauteur, avec ascenseur et garage. Il y a 3 penthouses avec mezzanine, toit-terrasse, et vue sur le fleuve, et 8 unités à 2 chambres, avec balcons. Maintenant en PRÉVENTE! Promoteur : E2 Immobilier Site Web : http://www.condosvesta.com
  13. L'immense immeuble vacant depuis des années encerclé en rouge viens d'être démoli... Je passe par là souvent, et je trouvais ça désolant qu'un immense lot reste sous-utilisé quand il y a une gare de chemin de fer à côté (TOD?????). Finalement l'immeuble est maintenant rasé, quelqu'un a entendu parlé d'un projet là??
  14. Bonjour! Je me posais une question en me promenant en bus hier... Il y a beaucoup de projets de condos à Montréal, mais est-ce qu'il y a des projets de construction pour les classiques blocs appartement? Dans le genre unités de location comme les milliers d'autres à Montréal? Ou est-ce que ça c'est vraiment fini pour la vie et maintenant on pourra juste posséder à Montréal?
  15. FIN DE LA PREMIÈRE RONDE RÉSULTAS: Alors on attend quoi pour commencer la nouvelle partie? On devrait créer maintenant pour donner la chance aux gens de se joindre au jeu en fin de semaine. Et voici, c'est fait: DEUXIÈME RONDE http://www.virtualstockexchange.com 1. Inscrivez vous au site 2. Allez sur "Join a game" 3. Inscrivez Mtlurb2 4, Le mot de passe est mtlurb00 La partie termine le 1 septembre. Nous avons donc 3 mois (toute l'été!) Autre détail, le prix minimum d'une action qu'on peut acheter ou vendre est maintenant 1$ au lieu de 2$. Que le meilleur gagne! STRATEGY 1. Buy low, sell high! 2. Sell high, buy low! 3. Diversify for a safe and steady approach 4. Day-trade for dangerous high risk but high return 5. Follow the news, keep informed 6. Remember that big players can force the market, in spite of earnings reports and other events 7. If it looks too good to be true, it probably is 8. If it looks too good to be true, it probably isn't 9. Keep nerves of steel 10. Good luck!
  16. http://fr.canoe.ca/sports/nouvelles/baseball/archives/2011/02/20110215-011334.html
  17. Le plus grand boom immobilier depuis la Deuxième Guerre mondiale est maintenant terminé. Le marché tourne à la faveur des acheteurs pour la première fois en plusieurs années, dit Scotia. Pour en lire plus...
  18. L'entreprise de Vancouver anticipe maintenant une production de 2,3 millions d'onces en 2008, avec un total de coûts directs d'environ 300 $ US par once. Pour en lire plus...
  19. Le Château Frontenac aux mains d'un prince saoudien! L'acquisition en 2006 de cet hôtel patrimonial de la chaîne Fairmont (aujourd'hui revenu en mains canadiennes) par Kingdom Hotels avait de quoi frapper l'imagination. Mais jusqu'à maintenant, le Canada a peu retenu l'attention des fonds souverains, plutôt intéressé par les sociétés financières américaines et européennes. Pour en lire plus...
  20. Publié le 23 janvier 2009 à 09h15 | Mis à jour à 09h16 Bye bye les MAINEiacs? (Chicoutimi) Après les Fog Devils de Terre-Neuve, voilà maintenant que les MAINEiacs de Lewiston quitteraient le Maine la saison prochaine pour évoluer dans le secteur Blainville-Boisbriand, où un important centre d'excellence serait construit dans les prochains mois. Les gouverneurs de la LHJMQ, réunis à Montréal cette semaine, ont discuté de ce transfert possible. Gervais Munger des Sags s'est refusé à tout commentaire à ce sujet, n'ayant pas les permissions requises pour le faire. Ce qu'il a été possible d'apprendre, c'est que les gouverneurs doivent d'abord s'entendre sur une chose, le transfert ne peut se faire à l'intérieur d'un périmètre de 40 kilomètres d'une autre concession. Par exemple, Alma ne peut demander une franchise dans la LHJMQ selon cette clause. Par ailleurs, des investisseurs sérieux veulent obtenir cette franchise des MAINEiacs, dont Joël Bouchard et son partenaire Pierre Gendron. Munger, cependant, ne voit pas de problèmes à ce transfert pour quelques bonnes raisons. «J'ai toujours été en faveur d'une rivalité proche entre les villes. La venue d'une équipe à l'endroit que vous me citez créerait une bonne rivalité avec Montréal sans oublier que ça ferait une belle bagarre avec Shawinigan, Victoriaville et Drummondville», confie-t-il. Il y a quelques mois, dans le Courrier, un journal local, il était fait mention que Blainville et Boisbriand s'engagent dans le centre d'excellence sous forme de réservation d'heures de glace pour plusieurs années. Quant au financement du projet, en plus de la subvention gouvernementale de Québec de 7,1 M$ et d'une contribution non négligeable de la SODET-CLD de 500 000$, le journal ajoute les quelque douze autres millions nécessaires à la réalisation proviendront de prêts bancaires. La mairesse Sylvie St-Jean estime maintenant le coût du projet à 20 M$ et précise que ce prix n'inclut pas le coût du terrain nécessaire à l'implantation, un investissement de l'ordre de 1,8 M$ confirmé par la Ville de Boisbriand lors de la séance spéciale tenue quelques jours avant Noël seulement. Pour leur part, les promoteurs du projet, l'ex-hockeyeur de la LNH Joël Bouchard et son associé Pierre Gendron, ne voient pas de problème au virage actuel, affirmant que la dimension centre d'excellence en hockey peut très bien cohabiter avec une utilisation municipale des glaces par les associations sportives de Blainville et de Boisbriand. Pour obtenir une franchise dans la LHJMQ, il faut un centre sportif prêt à accueillir 3500 personnes et le nouveau centre de Boisbriand respecterait cette demande.
  21. Le président de l'Association des produits forestiers du Canada, Avrim Lazar, soutient que les entreprises ont fait leur part et qu'il revient maintenant à l'Etat d'intervenir -rapidement- s'il veut éviter une hécatombe. Pour en lire plus...
  22. Le commerce équitable n'est plus l'apanage d'une poignée de rêveurs en quête d'un monde meilleur. Depuis quelques années, les ventes mondiales de produits équitables fracassent des records. En 2007, elles ont connu une hausse de 47%. En plus du café, on trouve maintenant des fleurs coupées, des ballons de soccer, des vins et des jeans équitables. Portrait d'un mouvement auquel même des géants comme Wal-Mart ne peuvent échapper. Pour en lire plus...
  23. Cette industrie a besoin d'une aide immédiate de l'État pour espérer survivre et n'est pas en état d'attendre fin janvier que Barack Obama s'installe au volant de la première économie mondiale. Pour en lire plus...
  24. Invoquant un «climat économique de plus en plus difficile», l’institution bancaire anticipe maintenant que le TSX atteindra 11 000 points à la fin de l’année 2009. Pour en lire plus...
  25. Bonjour à tous, Nous avons maintenant un compte instagram: mtlurb Les meilleurs photos partagées par les membres seront mis sur cette plate-forme. N'hésitez pas à communiquer votre nom de compte instagram pour que je vous donne la mention crédit de la photo