Search the Community

Showing results for tags 'metro'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 100 results

  1. un nouveau art (le mur de la paix ) dans le métro a vu le jour , dans la station Berri -uquam .http://www.stcum.qc.ca/info/infostm/2007/070926.pdf
  2. J'ai lu sur Wikipédia qu'il avait un plan pour un ligne rouge sur le Métro. http://en.wikipedia.org/wiki/Line_3_Red_%28Montreal_Metro%29 Si le Métro commence à utiliser des roues en acier, serait-il possible d'utiliser le tunnel du Mont-Royal pour une ligne de métro (même une ligne de métro de surface.)? Disons Saint-Lambert - Cité du Havre/Griffintown - Bonaventure - Peel - Edouard-Montpetit - Canora/Mont-Royal - Montpellier - Du Ruisseau
  3. http://journalmetro.com/actualites/montreal/814125/premiere-etape-vers-un-bain-dans-le-vieux-port/ 27/07/2015 Mise à jour : 27 juillet 2015 | 7:58 Première étape vers un bain dans le Vieux-Port Par Laurence Houde-Roy Métro Collaboration spéciale Bains portuaires, Islands Brygge, au Danemark Une première étape s’amorcera bientôt en vue de la création du bain portuaire dans le Vieux-Port promis pour 2017 par la Ville : le comité exécutif se penchera mercredi sur l’octroi du contrat pour la réalisation de l’étude de faisabilité. Les fonctionnaires de la Ville de Montréal recommandent au comité exécutif d’accorder un contrat de 74 222$ à l’entreprise Zins Beauchesne et associés pour la réalisation de cette étude portant sur le concept et les aspects techniques, a appris Métro. Les élus devront autoriser cette recommandation au cours de leur réunion hebdomadaire cette semaine. Zins Beauchesne et associés est une entreprise de marketing et de développement qui «offre aux décideurs [privés et publics] l’assistance professionnelle dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées quant à leurs stratégies et programmes», indique-t-elle sur son site internet. La Ville de Montréal a promis en mars dernier, dans son Plan de l’eau, l’installation d’ici 2017 d’un bain portuaire dans le Vieux-Port, un espace sécurisé dans le fleuve Saint-Laurent où les gens pourraient se baigner. Celui-ci serait construit près de la Tour de l’Horloge juste à temps pour le 375e anniversaire de Montréal. La responsable de l’eau, Chantal Rouleau, avait même affirmé que les Montréalais pourraient se rendre dans le Vieux-Port pour se rafraîchir pendant la saison chaude en «2016 si possible». La Ville n’a pas donné d’estimation des coûts pour ce projet qui a déjà été réalisé dans des villes telles que Copenhague, Berlin et Londres. L’idée d’un bain portuaire a été lancée l’été dernier par Projet Montréal. Le parti politique chiffrait alors le projet à environ 1M$ et estimait qu’il pouvait être réalisé en un an. Sylvain Ouellet, élu de Projet Montréal, a expliqué en mars à Métro que le bain portuaire pourrait consister à mettre en place des quais flottants au centre desquels un filet serait installé pour empêcher les baigneurs d’être emportés vers les profondeurs du fleuve, comme à Copenhague. Sinon, comme ce que la Ville de New York prévoit faire, le bain portuaire pourrait prendre la forme d’une piscine installée sur le fleuve où l’eau serait filtrée.
  4. Une cure de jouvence autour du métro Frontenac Publié le 10 juin 2010 Emilie Russo L’arrondissement Ville-Marie mijote un plan de développement autour de la rue Ontario, qu’il soumettra en consultation publique cet automne. La Ville projette entre autres de développer les alentours de la station de métro Frontenac. « La force d'un secteur comme Frontenac, c'est le métro. On n'est pas du tout isolé, malgré ce qu'on pourrait croire. C'est éparse et dévitalisé, mais proche du centre-ville. Mais visuellement, on ne se sent pas attaché au centre-ville. L’objectif est de revaloriser le secteur », explique Pierre Gaufre, commissaire adjoint au développement pour l’arrondissement Ville-Marie. Sans dévoiler les détails du plan de la ville, M. Gaufre avance l’idée de créer une nouvelle place publique devant le centre commercial près de la rue Fullum. Les services de sports et loisirs seront aussi améliorés et la circulation automobile sera réduite. La Ville compte également exploiter le potentiel immobilier des terrains vacants autour de la rue Parthenais. Les orientations précises du développement envisagé par Ville-Marie ne seront dévoilées qu’à l’automne. http://www.faubourgvillemarie.ca/Actualites/Grands-dossiers/2010-06-10/article-1512602/Une-cure-de-jouvence-autour-du-metro-Frontenac/1
  5. Le plus beau projet de Laval depuis longtemps ! C'est un bel immeuble. Beau design. 300 Multiple Choices 150 Condominiums situés sur les magnifiques berges de la Rivière Des Prairies à Laval à l'embouchure du Pont Viau et à deux pas de la station de Métro Cartier. • 20 minutes du centre ville de Montréal. • Vue à couper le souffle. • Grande fenestration pleine hauteur. • Système de domotique. • Toit vert écologique. • Piscine intérieure chauffée. • Gymnase ultramoderne. • Terrasses et immenses balcons.
  6. Ancien Aikido en face du métro Laurier en démolition aujourd'hui. Projet résidentiel Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
  7. LAVAL, QC, le 7 août 2014 /CNW Telbec/ - Habitations Trigone s'apprête à démarrer son premier projet de développement résidentiel sur le territoire lavallois. Le projet nommé « District Concorde » sera situé au coin de l'avenue Léo-Lacombe et François-Souillard. Celui-ci sera à moins de 700 mètres de la station de métro et de la gare de train De La Concorde. Habitations Trigone est fière d'inaugurer un autre projet de type T.O.D (développement orienté vers le transport en commun) qui s'accorde parfaitement avec la philosophie de la compagnie. District Concorde offre une grande variété de produits qui saura combler les besoins des futurs propriétaires. Le projet compte 480 unités de condos réparties dans 9 bâtiments incluant un stationnement hors sol avec toit vert ainsi qu'un stationnement souterrain. Ce projet innovateur favorisera un mode de vie actif puisque les résidents pourront marcher afin de se rendre au métro ou au train. Le premier bâtiment devrait être complété d'ici le printemps 2015. Le projet District Concorde s'insère dans le cadre d'une volonté de la ville de Laval à vouloir revitaliser le secteur de la station de métro concorde. La ville prévoit revoir complètement le concept d'aménagement afin de créer un milieu de vie de qualité pour les futurs résidents. De plus, un crédit de taxe sera accordé par la ville aux nouveaux propriétaires de ce secteur. Nous sommes heureux d'annoncer que l'ouverture du bureau des ventes du projet aura lieu ce samedi 9 août dès midi sur la rue François-Souillard à Laval. Habitations Trigone est une entreprise active dans le secteur de la construction domiciliaire depuis près de 25 ans, ayant à son actif plus de 10 000 unités construites sur la Rive-Sud et Rive-Nord de Montréal. C'est la réputation de qualité et d'intégrité d'Habitations Trigone qui a permis à cette entreprise de se hisser aux premiers rangs de la construction domiciliaire au Québec. Notre passion de construire est toujours aussi vivante et nous continuerons à développer des projets innovateurs, localisés sur des sites de choix, pour des espaces de vie accessibles à tous. Condo neuf a vendre a Laval-des-Rapides, District Concorde | Habitations Trigone
  8. Extrait du bulletin de Saint-Laurent: Le conseil a approuvé plusieurs projets de construction d'envergure, dont deux ensemble de développement résidentiel comprenant des commerces et des services de proximité qui favoriseront une densification urbaine dans une perspective de développement durable. Situé sur une partie du quadrilatère formé par la rue Grenet, le chemin Laval et les boulevards Marcel-Laurin et Henri-Bourassa, le premier comprendra environ 340 logements et permettra l'intensification et la diversification d'activités aux abords de la gare et de la future station de métro Bois-Franc. (...) Ces projets ne sont qu'une première étape d'une planification de quartiers plus larges autour de la gare Bois-Franc et du secteur Thimens/Lucien-Thimens. La démolition du Monsieur Muffler est entamée. Ce sera voisin du Phoenix et de la Place de la gare Bois-franc. Au coin de Marcel-Laurin et Henri-Bourassa http://www.vslcondos.com
  9. http://aldoconstruction.ca/fr/projets-domiciliaires À VENIR BIENTÔT! Face au metro Angrignon et au centre d'achats! Immeuble de 14 étages comprenant 132 condo
  10. Le 215 Redfern à Westmount est un nouveau projet de condos modernes de 6 étages comprenant 65 grands appar-tements luxueux qui seront érigés sur un site où s'élève actuellement un immeuble à bureaux en voie de démolition. Ce nouvel édifice de prestige, situé dans le quartier convoité de Westmount, sera construit sur une rue résidentielle tranquille dans un emplacement exceptionnel. Il est à quelques pas de l'avenue Greene, de boutiques, de restaurants, de cinémas et du métro. Avec une vue imprenable sur le fleuve, le mont Royal et les parcs avoisinants de Westmount, il s'agit du meilleur endroit pour vous sentir comme chez-soi. Vous devez absolument jeter un coup d'œil au 215 Redfern. http://215redfern.com/accueil.php
  11. http://www.tourisme-montreal.org/Decouvrez-montreal/luminotherapie-ludique-dans-le-quartier-des-spectacles?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=ongoing 21 décembre 2011 – Pour une deuxième année consécutive, le Quartier des spectacles éblouit les Montréalais avec sa Luminothérapie ludique conçue pour faire oublier la grisaille de l’hiver. Cet événement grand public composé de trois œuvres lumineuses interactives est en cours jusqu’au 26 février. Nuage de givre – place des Festivals Cette création de Jean Beaudoin et d’Erick Villeneuve invite les gens à déambuler sous un immense nuage de givre surréaliste composé de 100 000 particules d’eau regroupées en 5 500 grappes suspendues au-dessus de la place des Festivals. Le jour, les particules d’eau glacée réfractent la lumière naturelle et renvoient les rayons au sol pour animer la place. Le soir, la magie perdure grâce aux mouvements des passants devenant source de lueurs colorées évoquant nos aurores boréales. Depuis son installation, l’éclairage du Nuage de givre s’est progressivement transformé pour passer du bleu au rouge et marquer l’arrivée de la nouvelle année. Une œuvre conçue pour égayer l’hiver au plus grand bonheur de tous. Éclats de verre – place Émilie-Gamelin (à l’angle des rues Saint-Hubert et Sainte-Catherine) Cette installation interactive invite les passants à déambuler dans un labyrinthe composé d’immenses panneaux de verre colorés et à devenir partie intégrante d’une œuvre vivante animée par les ombres en mouvement et les réflexions polychromes produites par la lumière du jour. À la tombée de la nuit, une projection vidéo monumentale illumine l’Hôtel des Gouverneurs et la Place Dupuis pour compléter ce tableau grandiose. Totalement interactive, cette présentation offre aux visiteurs la possibilité de transformer l’espace en modifiant les images vidéo, l’éclairage et le son. Une conception originale de Félix Dagenais, de Louis-Xavier Gagnon-Lebrun et d’Éric Gautron d’ATOMIC3.ca. Forêt Forêt – station de métro Saint-Laurent Un paysage d’hiver semblant tout droit sorti d’un rêve métamorphose les abords de la station de métro Saint-Laurent. Les passants qui s'attardent dans cette forêt de bouleaux fantasmagorique sont invités à parler au creux d’un arbre et à découvrir que l’écho de leur voix anime les arbres lumineux. Cette création ludique est l’œuvre d’Amandine Guillard, d’Albane Guy, d’Anik Poirier et de TagTeam Studio.
  12. ‘Major renovations’ planned for Guy-Concordia station Reported on December 13, 2011 With a well-publicized cockroach problem, extensive water damage and what look like stalactites dripping from the ceiling, Guy-Concordia, Montreal’s third busiest metro station, will receive some much-needed repairs next year. “This is a major renovation,” said Marianne Rouette, a spokeswoman for the Société de transport de Montréal. “Due to the station’s state of degradation, and on the recommendation of our inspectors, we chose to prioritize renovations at Guy-Concordia in 2012.” Calling the station “safe,” Rouette said that the repairs would be part of a recently approved $250 million program to repair stations “at the end of their useful lives.” Work is set to start in January, when the STM will double the number of turnstiles at the heavily used Guy Street exit. Used by the majority of the eight million riders who pass through the station annually, the new turnstiles will connect directly to two Concordia buildings. The station’s other exit will undergo yearlong repairs. As of March, access via St-Mathieu St. will be closed for six months as the exit’s doors, lighting, ventilation, and drainage systems are replaced. The STM’s neglect of Guy-Concordia stands in stark contrast with the area above the station, where gleaming new university buildings and an ever-expanding network of tunnels have put record demand on the metro. “The university doesn’t know much about what is going on with the metro station,” said Jean-Philippe Plourde. “We are always trying to find out more, but we haven’t had much shared with us.” Plourde, the co-coordinator at Allégo Concordia, a program established by the Quebec government to encourage sustainable transportation at the university, wasn’t aware of the pending plans to temporarily close the St-Mathieu Street exit. (Concordia University spokesperson Chris Mota said she was also unaware of the plans.) “Guy-Concordia doesn’t help with the whole image of going underground,” said Plourde. “It can be uncomfortably warm, unclean and people are often sleeping on benches. No one will stop using the metro because of water leakages, but it’s part of a larger problem.” According to Plourde, 14 per cent of Concordia’s 50,000 students and staff still drive to the university daily. “That’s a lot of people for a university with two campuses that are well connected by metro and multiple bus lines,” said Plourde, citing a university survey from 2008. His goal is to lower that number. As an example of the lack of coordination between the STM and Concordia, Plourde points to yellow tape that has stopped riders from using the station’s main Guy exit since October. The university has been renovating the pavilion built on top of the metro station but the exit is scheduled to reopen in January, the same time the transit authority plans to start its own renovations. “Concordia closed the exit for security reasons, because they were worried about all the foot traffic walking under construction,” said Plourde. “You would think that the STM would have used the opportunity to do some work, but they didn’t.” Plourde did not want to comment on the STM’s plans without more specific information, however he expressed concern about the lack of elevators in the renovations. Concordia University student and The Link columnist Riley Sparks (who's written about Guy-Concordia's cockroach problem) doesn’t have much faith in the proposed renos, which include a series of functional repairs to the station’s lighting and ventilation. The STM has been short on details about any aesthetic changes to fix the leaking walls and ceilings. “I’ll believe it when I see it,” said Sparks. “A bunch of metro stations have been under renovation for a while and based on the rate of repairs, I won’t hold my breath. “I don’t understand how the STM renovates stations. They shut down Villa-Maria all summer, it didn’t look great at the start of the summer and it didn’t look great at the end of the summer.” Under the STM’s current plan, access to the St-Mathieu St. exit will be closed from March 5 to August 26, 2012. http://montreal.openfile.ca/montreal/text/%E2%80%98major-renovations%E2%80%99-planned-guy-concordia-station
  13. Depuis 3 jours c'est soudainement très tranquille sur le forum. Je lance donc une petite discussion sur le sujet du métro: Deux questions: Quelle est votre station de métro préféré et pourquoi? Quelle est la pire station de métro, selon vous, et pourquoi? -- Moi j'aime bien la station Lionel-Groulx pour sa disposition des platformes. Les trains en direction centre-ville sont sur le même niveau. Prenez la ligne verte à Angrignon, débarquez à Lionel-Groulx, marchez quelques mètres, prenez la ligne orange vers Montmorency. La station que je déteste le plus, c'est Guy-Concordia. C'est peut-être la 3ème station la plus achalandée du réseau, mais ooh qu'elle est laide!
  14. Petit projet situé juste en face du métro Charlevoix. Lors de ma tournée la semaine dernière j'ai aperçu le terrain sur lequel sera construit ce petit projet et il est littéralement en face de la station de métro. Je suis estomaqué que l'on puisse construire des stationnements pour un si petit projet alors que le métro est à 30 secondes de marche. Si quelqu'un peut uploader la photo allez-y car je n'y arrive pas. http://www.gcaimmobilier.com/
  15. Sarkozy dessine le Paris du XXIe siècle Mots clés : Nicolas Sarkozy, Métro, Paris, Investissement, Transport, France (pays) Avec un nouveau métro futuriste, un investissement de 56 milliards de dollars dans les transports et un plan de développement d'une ampleur sans pareil, Paris tente de se positionner comme l'une des principales mégapoles de demain. Paris -- Paris avait déjà l'un des meilleurs métros du monde, un gigantesque réseau de bus en voies réservées, un réseau de trains de banlieue rapides et de tramways modernes et des vélos en accès libre dans 30 communes; elle aura désormais un nouveau métro futuriste qui reliera tous les grands pôles d'activités de sa grande région. Dans un discours inspiré prononcé hier à la nouvelle Cité de l'architecture, au Palais de Chaillot, le président Nicolas Sarkozy a annoncé que Paris se doterait à l'horizon de 2020 de ce qu'on surnomme déjà ici le «grand huit». Le projet de 33 milliards de dollars (21 milliards d'euros) reliera par un métro de 130 km entièrement automatisé et fonctionnant 24h par jour les principaux pôles économiques de la grande région parisienne. C'est un peu comme si Montréal décidait de relier par un métro rapide souterrain et aérien les villes de Mirabel, Châteauguay, Saint-Hubert, Boucherville et Blainville. Ce métro d'un type nouveau roulera à 80 km/h et permettra d'atteindre en 30 minutes environ les 10 pôles économiques qui entourent la capitale, comme l'aéroport international de Roissy, le grand marché de Rungis, le quartier des affaires de La Défense, le futur pôle pharmaceutique d'Évry et celui du Bourget, où devrait se concentrer l'industrie aérospatiale. Une mégapole du XXIe siècle Ce gigantesque chantier se veut le fer de lance d'un vaste plan de développement de la région parisienne qui vise à positionner la capitale française et son bassin de 12 millions d'habitants parmi les principales mégapoles du XXIe siècle. «On sait voyager vite et loin, mais on a toutes les difficultés du monde à se rendre chaque jour à son travail», a déclaré Nicolas Sarkozy, qui veut «rompre avec tout ce qui a déshonoré nos villes depuis des années». «Désenclavons!» a lancé le président, qui envisage aussi la construction de 70 000 nouveaux logements par an et une vaste déréglementation en matière de zonage. Nicolas Sarkozy a aussi évoqué la plantation d'une nouvelle forêt d'un million d'arbres près de Roissy qui ferait baisser la température de quelques degrés dans la capitale l'été et qui contribuerait à combattre le réchauffement climatique. Au menu, aussi, l'aménagement des rives de la Seine jusqu'au Havre et la construction d'un train à grande vitesse qui mettra le seul port à proximité de Paris à moins d'une heure de la capitale. Ce vaste plan, que l'on compare à la construction des Grands Boulevards par le baron Haussmann (au milieu du XIXe siècle) et à la mise en chantier du RER par le général de Gaulle (en 1965), engloutira 35 milliards d'euros (56 milliards de dollars) pour le transport seulement. Il vise avant tout à désenclaver les banlieues parisiennes. Les trois semaines d'émeutes qu'ont connues les banlieues françaises en 2005 auront contribué à précipiter ce chantier, que Nicolas Sarkozy qualifie de «plus grand défi de la politique du XXIe siècle». Le plan comprend aussi de nombreux projets destinés à améliorer les transports existants. Il s'agit notamment de la prolongation de plusieurs lignes de métro, de tramway et de RER (trains de banlieue). La ligne de métro la plus achalandée de la capitale, qui traverse toute la ville de Montrouge (au sud) à Saint-Denis (au nord), devrait notamment être doublée grâce au prolongement de la plus récente des lignes parisiennes, qui relie déjà les grandes gares. Une réflexion futuriste Les mesures annoncées hier vont de pair avec le lancement d'une grande réflexion sur l'avenir de la région où habite un Français sur cinq. Dix architectes de renommée internationale ont été conviés à soumettre leurs idées. À la Cité de l'architecture, Nicolas Sarkozy inaugurait en même temps hier une exposition illustrant les propositions futuristes faites par ces vedettes de l'urbanisme comme Frank Gehry, Jean Nouvel, Richard Rogers et Christian de Portzamparc. Il ne s'agit pas de choisir l'une ou l'autre vision, mais d'y puiser un certain nombre d'idées, précise-t-on. Or, les idées originales ne manquent pas. Frank Gehry, auteur du musée Guggenheim de Bilbao, veut coiffer la tour Montparnasse, seul édifice en hauteur de Paris, d'une chiffonnade dorée et lui adjoindre trois soeurs plus petites. Jean Nouvel propose la construction d'«éco-cités» où l'on oserait construire en hauteur, un tabou qui a rarement été brisé à Paris, mais qui ne semble pas faire peur au président. «Pourquoi s'interdire des tours si elles sont belles et s'inscrivent dans le paysage urbain», a-t-il déclaré hier. L'écologie tient une large place dans cette réflexion. Le Britannique Richard Rogers imagine ainsi des centrales souterraines pour le traitement des déchets et la production d'énergie. Roland Castro a proposé de créer un immense Central Park dans la banlieue défavorisée de La Courneuve. Christian de Portzamparc souhaite la construction d'une grande gare européenne dans la banlieue d'Aubervilliers reliant Londres, Bruxelles et Francfort par TGV. Ces architectes seront d'ailleurs invités à suivre de près l'évolution des travaux du grand Paris, qui s'étaleront sur dix ans. Un enjeu politique L'intervention du président de la République sur ce sujet sensible faisait craindre le pire à de nombreux élus de gauche, qui sont majoritaires dans la capitale. Hier, Nicolas Sarkozy a plutôt prêché l'apaisement en choisissant de «laisser de côté» pour l'instant la création de toute nouvelle structure politique afin de gérer ce nouvel ensemble. Le président a même laissé entendre que cette question ne concernera que ses successeurs. Le président a longuement insisté sur l'importance d'humaniser la ville et sur la beauté qu'on «a trop oubliée». Pour accompagner les travaux qui s'étaleront sur dix ans, il propose la création à Paris d'un atelier international d'architecture du grand Paris et la tenue -- dès 2010 et à tous les quatre ans -- d'un grand forum des villes du monde. *** Correspondant du Devoir à Paris
  16. J'ai pensé qu'une bonne idée pour un fil serait un fil sur nos histoires comme passagers sur transport en commun (métro, train de banlieue, autobus, etc). Je vas commencer. J'ai fini des travaux pour un de mes classes à l'université avant de partir pour le métro à 5:45 au station Guy-Concordia. Il avait plein de monde qui attendait pour un train. Un message sur l'intercom disait qu'il y avait un ralentissement de service sur la ligne verte en direction Honoré-Beaugrand. Ah! c'est pour ça! j'ai pensé. Environ 2 minutes plus tard un train a venu (je n'avais pas vraiment besoin d'attendre). Tout les wagons étaient remplis, et j'ai embarqué sur un. J'ai remarqué que le wagon étaient exactment 3/4 plein, avec 1/4 complètement vide. Je tenais à un poteau. Puisqu'il y avait un section plus ou moins vide juste à coté, j'ai décidé de m'en aller s'asseoir. Un jeune homme fit un geste vers le plancher à côté de moi. J'ai regardé, et j'ai vu un monticule de grands morceaux de vomi orange. J'ai presque perdu MON lunch. J'ai immédiatement changé de place en attendant pour la prochaine station. Même de mon nouveau siège, je pouvais sentir que l'odeur du vomit orange. J'ai débarqué à Peel (et j'avais un drôle d'expression sur ma face que certains passagers attendants au station ont remarqués). Finalement, j'ai embarqué sur un autre wagon, et j'ai continué jusqu'à mon destination.
  17. Le Bourg De Rouan 20/09/2009 Projet pratiquement terminé. Une architecture et un style de vie avant-gardistes ! Ce magnifique projet est situé à proximité d’une station de métro et de nombreux services et attraits dont le Parc Maisonneuve, le Parc olympique, le Biodôme, le Jardin botanique, le Marché Maisonneuve, l’aréna Maurice Richard, le stade de soccer de l’Impact et le complexe de cinémas Star-Cité, au cœur du quartier Ho-Ma, un secteur en pleine ébullition qui regorge d’espaces verts. Ce projet se distingue par son architecture moderne et artistique pour laquelle chaque unité bénéficie d’un balcon avec espace de rangement privé. De plus, grâce aux conseils gratuits de nos spécialistes en décoration intérieure, vous pourrez faire tous vos choix de finis lors de votre visite à notre Centre de Design Samcon, unique à Montréal. Notez que ce projet se qualifie pour le programme de subventions de la Ville de Montréal. Caractéristiques Prix : à partir de 162 900$ (taxes incl.) Nombre d’unités : 40 Types d’unités : 4 ½ & 5 ½ Superficies : 762 à 903 pi² Stationnements : extérieurs optionnels Livraison : immédiate Transports : métro Pie-IX et Viau http://www.samcon.ca/main+fr+04_120+Le_Bourg_De_Rouen_detail.html?ProjetID=83
  18. Le 24 août 2009 Les quartiers montréalais d'hier à aujourd'hui Agrandir Un des bijoux du quartier ouvrier né à l'époque de la Première Guerre mondiale: le marché Maisonneuve. Photo: David Boily, La Presse Marie-France Léger La Presse Découvrir et apprécier l'architecture et l'aménagement de différents quartiers montréalais, voilà ce que nous propose jusqu'au début octobre Héritage Montréal, grâce à ses circuits pédestres Architectours. Pour nous inciter à suivre le guide, Claudine Déom, professeure à l'École d'architecture de l'Université de Montréal, nous dévoile les origines et l'évolution d'un quartier ouvrier qui a opéré, depuis quelques années à peine, une reconversion: Hochelaga-Maisonneuve. «Héritage Montréal se penche sur les origines mais aussi sur les contributions contemporaines, les ajouts qui forment le patrimoine de demain. Ce qu'on dit aux Montréalais: il faut voir autrement ces aménagements et ces arrangements de bâtiments», souligne Mme Déom, qui accompagnera les mordus d'histoire et d'architecture dans ce quartier le 6 septembre. Bien penser les habitations Pour comprendre Hochelaga-Maisonneuve, il faut revenir au modèle souhaité par la municipalité de Maisonneuve au début du XXe siècle: un quartier pour les ouvriers qui serait sain, lumineux et aéré, comportant des logements superposés (les fameux «plex») proches des lieux de travail; les usines bordant le fleuve rue Notre-Dame. On était loin de l'idée des quartiers ouvriers insalubres. «On s'interroge encore sur l'origine de ces plex. On a des hypothèses sur les influences écossaises ou britanniques. Ces habitations typiques proposent une superposition de logements en groupe de deux, trois ou cinq pour régler le problème de densité. Ce sont des habitations en rangée auxquelles on accède par l'arrière par un réseau de ruelle. C'est Montréal qui a été la première à trouver cette solution au Canada. Il faut se souvenir que Montréal était alors la métropole.» Agrandir Un immeuble dont l'architecture ne contraste pas énormément avec des habitations superposées en rangée datant du XXe siècle. (Voir la photo plus bas) Photo: David Boily, La Presse De bons services En fait, les élus de l'époque voulaient ce qu'il y avait de mieux près des habitations, comme aux États-Unis: larges boulevards avec perspective (boulevard Morgan), architecture imposante de style Beaux-Arts (marché Maisonneuve et bain Morgan) et aménagements des espaces publics et des parcs (parc Morgan). «Les élus voulaient qu'il y ait de bons services pour les citoyens. L'idée de l'époque, c'était l'esprit sain dans un corps sain: au bain Morgan, il y avait non seulement une piscine et une palestre, mais aussi des douches et des toilettes, ce qui renforçait le principe de l'hygiène», précise Mme Déom. Agrandir Des plex en rangée remontant au début du XXe siècle dans la rue Nicolet. Au Canada, Montréal a été la première ville à innover avec ce type d'habitation superposées en rangée. Photo: David Boily, La Presse L'ancien quartier ouvrier a connu un boom immobilier depuis quelques années et s'embourgeoise sous l'appellation HoMa. Les tours modernes se multiplient et les chantiers s'activent toujours en 2009 sur les lieux d'anciennes usines et de terrains vagues. Édifiée à l'emplacement d'une ancienne voie ferrée, la place Simon-Valois tente quant à elle de recréer le design d'une vieille gare de triage... Les visites Le centre-ville ouest, domaines et jardins Samedi 22 août, dimanche 4 octobre Départ: 14h, angle Atwater et Sainte-Catherine (métro Atwater, sortie Sainte-Catherine) Le 25e de l'Affaire McGill College Samedi 12 septembre, dimanche 23 août Départ: 14h, angle McGill College et Sherbrooke Ouest (métro McGill) Le square Dorchester Samedi 29 août Départ: 14h, angle Peel et rue du Square Dorchester (métro Peel, sortie Peel est) Agrandir Le Bain Morgan, construit en 1915 dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve. Photo: Alain Roebrge, La Presse Hochelaga-Maisonneuve Dimanche 6 septembre Départ: 14h, angle Notre-Dame Est et Pie-IX (métro Pie-IX et autobus 139 sud) Vieux-Montréal/ Une autoroute pour la rue Saint-Paul Samedi 5 septembre Départ: 14h, angle avenue Viger et rue Saint-Urbain (métro Place-d'Armes) De la Gauchetière, passage oublié Samedi 19 septembre, dimanche 30 août Départ: 14h, angle rue Saint-Hubert et boulevard de Maisonneuve Est (métro Berri, sortie Place-Dupuis) Places et squares au centre-ville Samedi 3 octobre, dimanche 13 septembre Départ: 14h, angle Belmont et Côte du Beaver Hall (métro Square-Victoria, sortie Belmont) Les espaces verts de Westmount Dimanche 20 septembre Départ: 14h, angle boulevard de Maisonneuve et avenue de Vendôme (métro Vendôme) Plus d'info sur les visites et les tarifs: http://www.heritagemontreal.org Voilà quelque chose de positif venant d'Héritage Montréal
  19. 6605 Hochelaga, coin Langelier. 3 1/2 et 4 1/2 près du métro Langelier. Je trouve que le projet a vraiment un beau design. Malheureusement, les photos sont très petites. Une de ces photos est en + gros dans la revue ''condo direct'' et elle permet de mieux apprécier l'évocation du future design.
  20. Où sont passées les grues à Montréal? MÉTRO 11 février 2010 Où sont passées les grues à Montréal? C’est ce qui frappe, en parcourant les rues de la métropole : le peu de chantiers d’envergure. Pour vérifier cette impression, nous avons interrogé Malek Racho, fondateur et modérateur de Mtlurb.com, le plus grand forum de discussion sur le développement immobilier du Grand Montréal. Où en est Montréal côté construction? Nos membres ont recensé une centaine de chantiers dans le Grand Montréal. C’est bien moins qu’au milieu de 2008, mais mieux qu’en 2009, au cœur de la crise financière. Côté résidentiel, on parle surtout de densification autour des stations de métro : le Louis Bohème (28 étages) au centre-ville, le Blu Rivage à Longueuil (26 étages), le Quartier 54 au métro Rosemont, ainsi que d’autres projets à Laval. Sans oublier Le Solano au Vieux-Montréal, les lofts Lowney, les Bassins du Nouveau Havre et la nouvelle Place L’Acadie. Le démarrage éclair de la salle de l’Orchestre symphonique de Montréal a vraiment impressionné nos «forumeurs» qui s’étaient habitués aux tergiversations sans fin. Finalement, deux ponts et deux parachèvements d’autoroutes sont bien avancés, soit les très attendus 25 et 30, sans compter la reconstruction complète du rond-point Dorval. Aalléluia. Plusieurs projets sont sur la glace… Tous les projets entamés avant la crise financière sont en cours de réalisation, mais les autres sont retardés. Les projets d’édifices à bureaux sont gelés, faute de demande (comme le 900, boul. de Maisonneuve Ouest, le 701, rue University, le Place de la Cité Internationale phase 2 et le 1215, square Phillips). Le Campus Outremont de l’Université de Montréal, le CHUM et le CUSM sont au ralenti. Pareil pour l’Hôtel-Complexe Château Viger, dont on n’a pu entamer la construction avant la crise financière à la suite des délais innombrables dus aux consultations publiques. Le modeste projet Griffintown semble pratiquement mort. Le démarrage éclair de la salle de l’Orchestre symphonique de Montréal a vraiment impressionné nos «forumeurs» qui s’étaient habitués aux tergiversations sans fin. Finalement, deux ponts et deux parachèvements d’autoroutes sont bien avancés, soit les très attendus 25 et 30, sans compter la reconstruction complète du rond-point Dorval. Aalléluia. Qu’attendez-vous pour 2010? Les membres du forum aiment les grandes tours. Ils attendent donc avec impatience les superbes tours Altitude Montréal (33 étages au centre-ville) et Écocité sur le Bois (24 et 27 étages), dans l’ouest. Signalons la rénovation du quartier Concordia, la finition du Quartier des spectacles, la multitude de projets qui traînent dans la rue Sainte-Catherine et qui ternissent l’image de cette artère (2-22, Place du Spectrum, nouveaux bureaux d’Hydro-Québec, etc.) et la conclusion du dossier de l’Îlot Voyageur, qui est aussi très attendue. Enfin, en matière d’infrastructures, on a fait des annonces sur le train vers l’aéroport et sur l’échangeur Turcot. Et si les astres s’alignent, des travaux pour de nouvelles stations de métro devraient commencer.
  21. Here are some photos I took in and around Caracas yesterday (I will post more later). I have always wondered what non-Venezuelan people think about Venezuelan cities. Here are my views: Venezuelan metro systems are much cleaner, modern and quieter (the trains, not the people) than the older North American and European subways. The streets outside are much dirtier though. These are photos of a metro station near my house: This is the skyline of a small section of the eastern (wealthier) part of Caracas: These are some photos of the area around Altamira, one of the most important business and residential districts of the city: These ones are from the area around the Bellas Artes metro station. Bellas Artes is the bohemian district of Caracas:
  22. pedepy

    mont royal a 300m

    j'peux pas croire que je n'y pas pas penser avant: on creuse des km et des km de nouveaux tunnels de metro en dompant toute la terre par dessus la montagne, jusqu'a ce que le mont-royal atteigne 300m en son plus haut point. win-win.
  23. For the past few weeks, my family been trying to figure out why the garage door for my mom wouldn't open. We end up getting technicians to come and check it out twice and even with a special detector to see what frequency could be blocking it. Some reason my dad wakes up today, thinking the garage door opener on the wrong way, guess what it was. The people who were fixing stuff in the garage put it the wrong way! :egads: The joke is on us for not figuring that one out sooner. --- My dad sent me downtown to get a parcel. Seeing we use to live in the city and some reason they never sent it to the new address. Today there is a huge snowstorm in Montreal. I was stuck waiting over 35 mins for the bus, and it took over an hour to get downtown and take the metro. One thing leads to another. When I get to the post office the woman didn't want to give the parcel to me, another thing lead to another and I got it. Ended coming back home and opening the parcel to find out the Canadian Government seized what was inside. Wasted 3 hours traveling in a snowstorm to find out whatever my dad ordered was seized by the government for being a health hazard. FML! update: Just found out whatever was in the box my dad never ordered LOL My life should be a sitcom
  24. Le 2331 ONTARIO Nouveau projet de 14 unités, situé sur la rue Ontario dans le quartier Ville-Marie. Ce nouveau bâtiment avec cour intérieur aménagée et terrasse au toit rendent ce projet unique en son genre. Début de la construction prévue juin 2009 et livraison prévue en Mars, Avril 2010. Adresse Le 2331 Ontario Est, entre les rues Fullum et Dufresne. À 5mn de marche de la station de métro Frontenac. http://groupecpf.ca/pages/gconstruction/projets/en_cours/ontario/gc_ontario.htm