Search the Community

Showing results for tags 'effectifs'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 25 results

  1. Le transporteur devra annuler ou réduire le nombre de vols sur quatre destinations supplémentaires afin d'atteindre son objectif de réduction des effectifs. Pour en lire plus...
  2. Corporation Sun Media, une entreprise membre du groupe Quebecor, a annoncé qu'elle réduira ses effectifs d'approximativement 600 postes à temps plein. Pour en lire plus...
  3. Le groupe américain de médias a annoncé qu'il allait supprimer environ 7% de ses effectifs et que ses dirigeants n'auraient aucune augmentation de salaire en 2009. Pour en lire plus...
  4. GM coupera 5000 postes de cols blancs 30 juillet 2008 - 14h10 Agence France-Presse GM coupera 5000 postes de cols blancs d'ici novembre. Le constructeur automobile General Motors (GM) veut supprimer d'ici novembre 5000 emplois chez ses cols blancs américains, dans le cadre de ses mesures de restructuration. C'est ce qu'affirme le Wall Street Journal en ligne mercredi, citant des sources proches du dossier. Ces suppressions représentent environ 15% des salariés payés au mois - essentiellement du personnel administratif - du groupe aux États-Unis. GM emploie quelque 32 000 cols blancs aux États-Unis. Les ouvriers de production, payés à l'heure, ne sont pas concernés par ces nouvelles mesures, dont le principe avait été annoncé il y a deux semaines. Le constructeur va recourir à de nouveaux départs volontaires, selon le quotidien, un procédé qui lui a déjà permis de dégrossir les rangs de ses effectifs d'ouvriers depuis le début de sa restructuration, fin 2005. Mi-juillet, GM a dévoilé un nouveau train de mesures d'austérité pour survivre à l'effondrement du marché américain, reposant notamment sur 10 G$ d'économies de fonctionnement d'ici 2009. Le constructeur, qui publie ses résultats du deuxième trimestre vendredi, a déjà averti qu'il devrait encore enregistrer des pertes «significatives» pour ce trimestre.
  5. La banque américaine vient de commencer la suppression d'environ 10% de ses effectifs dans son activité de banque d'investissement, affirme vendredi le Financial Times (FT). Pour en lire plus...
  6. GE Capital, la filiale de services financiers du conglomérat américain General Electric, s'apprête à supprimer jusqu'à 11 000 emplois, soit 15% de ses effectifs. Pour en lire plus...
  7. Le laboratoire américain Pfizer se prépare à licencier d'ici à la fin de l'année de 5 à 8% de ses effectifs de recherche, soit jusqu'à 800 personnes. Pour en lire plus...
  8. La direction du quotidien annonce la suppression de 80 à 90 postes, soit environ 10% de ses effectifs. Pour en lire plus...
  9. Le numéro un mondial des cosmétiques, heurté par un fort recul de ses ventes en Europe et aux États-Unis, compte réduire par attrition de manière «progressive, mais significative» ses effectifs mondiaux. Pour en lire plus...
  10. Le géant japonais Panasonic traverse, à l'instar des autres grands groupes nippons de l'électronique, une crise majeure qui le force à supprimer 5% de ses effectifs et à fermer 27 usines à travers le monde. Pour en lire plus...
  11. Le constructeur automobile a annoncé jeudi qu'il allait fermer plus rapidement que prévu une usine dans le Delaware et réduire les effectifs d'une autre usine américaine d'assemblage, éliminant 1800 emplois d'ici la fin de l'année. Pour en lire plus...
  12. La compagnie américaine Northwest Airlines doit à son tour annoncer des suppressions de postes en raison du prix élevé de l'essence. Le transporteur aérien éliminera 2500 emplois ou 8% de ses effectifs. Pour en lire plus...
  13. Après une fusion printanière, c'est une restructuration automnale et l'abolition de 85 postes qui est annoncée mardi. Pour en lire plus...
  14. Le groupe pharmaceutique a annoncé mercredi la poursuite de ses efforts de restructuration, avec la suppression de 7200 postes d'ici à 2011. Pour en lire plus...
  15. Cette réduction temporaire de personnel représente une baisse de près de 36 % des effectifs de l'entreprise. Pour en lire plus...
  16. Le groupe informatique américain a annoncé vendredi la suppression de 15% à 18% de ses effectifs mondiaux, soit 5000 à 6000 postes, pour «s'adapter au climat économique mondial». Pour en lire plus...
  17. Le géant informatique américain Hewlett-Packard a annoncé lundi soir la suppression de 24 600 emplois, soit 7,5% de ses effectifs, au cours des trois prochaines années. Pour en lire plus...
  18. Telus réduira ses effectifs dans les secteurs «en déclin» l'an prochain, mais vise tout de même une croissance de son bénéfice par action allant jusqu'à 10%. Pour en lire plus...
  19. Le nouveau numéro un mondial de la bière a annoncé la suppression d'environ 1400 postes salariés aux États-Unis. Pour en lire plus...
  20. Le constructeur brésilien annonce une réduction de 20% de ses effectifs, soit la mise à pied de quelque 4000 employés. Pour en lire plus...
  21. La fonction publique diminue, se réjouit la ministre Monique Jérôme-Forget Photo PC Presse Canadienne Montréal La fonction publique québécoise continue sa cure minceur, ce dont se réjouit la ministre Monique Jérôme-Forget. document.write(''); Le plus récent rapport sur les effectifs de la fonction publique québécoise fait état d'un effectif de 67 138 postes équivalents à temps complet (ETC) en 2006-2007, comparativement à 69 516 en 2002-2003. Ces données incluent le personnel régulier, occasionnel ainsi que les stagiaires. Ces 67 138 ETC sont, en fait, 84 706 personnes. Ces données portent sur le personnel assujetti à la Loi sur la fonction publique. Le Conseil du trésor, qui s'est donné un objectif de réduction de la taille de l'État, inclut dans ses propres calculs d'autres employés qui ne sont pas assujettis à cette loi, comme les policiers ou le personnel du Conseil des services essentiel. La présidente du Conseil du trésor, Monique Jérôme-Forget, s'est ainsi réjouie du fait que les effectifs soient passés de 75 512 en 2003 à 70 974 en 2008. «La réduction des effectifs dans les ministères et les organismes se fait de façon planifiée et intelligente, les services aux citoyens sont entièrement protégés», a-t-elle commenté, par voie de communiqué. Le ministère prévoit que les départs à la retraite atteindront un sommet en 2011-2012. Environ 30 pour cent de l'effectif de la fonction publique doit prendre sa retraite d'ici les cinq prochaines années. Le rapport sur les effectifs de la fonction publique qui sont assujettis à la loi indique également que les femmes représentent 55,6 pour cent de l'effectif régulier en 2006-2007, comparativement à 53,7 pour cent en 2002-2003. De même, la ministre Jérôme-Forget a relevé qu'une personne recrutée sur deux, dans l'effectif régulier, est âgée de 35 ans ou moins. Le Secrétariat du Conseil du trésor souligne également la progression de l'embauche des membres des communautés culturelles, des anglophones, des autochtones et des personnes handicapées, soit les «groupes ciblés». http://www.cyberpresse.ca/article/20080506/CPMONDE/80506206/-1/CPMONDE
  22. Le groupe internet américain va réduire ses effectifs d'au moins 10% au quatrième trimestre alors qu'il a annoncé un bénéfice par action faible, mais conforme aux attentes. Pour en lire plus...
  23. Le fabricant américain de photocopieurs en décide ainsi afin de doper sa rentabilité en 2009 alors qu'il a annoncé un bénéfice net en légère hausse au troisième trimestre. Pour en lire plus...
  24. Merck Frosst: 91 employés licenciés au Québec 26 novembre 2008 - 06h39 La Presse Vincent Brousseau-Pouliot La cure d'amincissement du géant pharmaceutique Merck vient de faire ses premières victimes au Québec. Hier, sa filiale canadienne Merck Frosst a licencié 150 représentants aux ventes, dont 51 représentants au Québec. Est-ce la fin des licenciements au Québec chez Merck, qui doit licencier 7200 employés à l'échelle mondiale d'ici 2011? Pas nécessairement. «D'autres coupes sont toujours possibles, mais nous ne les souhaitons pas», dit le porte-parole, Vincent Lamoureux. Merck Frosst compte maintenant 1150 employés au Canada, dont 711 à son siège social de Kirkland. Le siège social de Kirkland a perdu environ 500 employés depuis 2001. Parmi les employés restants, 285 personnes travaillent au centre de recherche de l'entreprise qui a été épargné par la nouvelle vague de licenciements. Le mois dernier, Merck a fermé trois de ses sept centres de recherche à l'échelle mondiale. «Nous devrions même y augmenter nos effectifs au centre de recherche de Kirkland au cours des prochaines années, dit M. Lamoureux. Notre mandat est maintenant concentré dans les maladies infectieuses. Avant, nous avions un mandat plus diversifié qui comprenait le diabète, les maladies cardiaques et les maladies inflammatoires.» Il y a un mois, Merck a annoncé son intention de licencier 7200 employés dans le monde d'ici 2011. Le nombre d'employés passerait ainsi de 56 700 à 49 500. Le géant pharmaceutique réduirait ainsi ses effectifs de 13%.
  25. Des cadres et employés perdront leur poste au siège social de Montréal et les effectifs seront augmentés plus près des lignes de front où la Nationale va livrer ses batailles commerciales. Pour en lire plus...