Search the Community

Showing results for tags 'brossard'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 55 results

  1. UrbMtl avait publié cette image dans un autre fil, il y a un bon temps déjà. Il n'y avait pas de fil pour discuter de ce projet, alors j'en crée un.
  2. LONGUEUIL, QC, le 7 août 2018 /CNW Telbec/ - Le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports informe les usagers de la route que les travaux pour la construction du pont d'étagement dans l'axe du boulevard du Quartier, au-dessus de l'autoroute 10, à Brossard, débuteront le 13 août et doivent se poursuivre jusqu'en 2019. Ces travaux entraîneront des entraves essentiellement sur l'autoroute 10 ainsi que dans l'échangeur des autoroutes 10 et 30. Durant certaines phases de travaux, la limite de vitesse sur l'autoroute 10 sera réduite à 70 km/h aux abords du chantier et la largeur des voies de l'autoroute 10 sera réduite à 3,3 m. Lors des fermetures complètes de l'autoroute 10, les chemins de détour seront balisés à l'aide de panneaux de signalisation. D'autres communiqués seront émis en temps opportun pour préciser les fermetures complètes. À noter que la construction du pont d'étagement est financée par la Ville de Brossard. Toutefois, le Ministère assure la surveillance des travaux puisque le pont d'étagement est situé au-dessus de l'autoroute. En cas de contraintes opérationnelles ou de conditions météorologiques défavorables, le début du chantier pourrait être reporté. Pour tous les détails et les mises à jour, nous vous invitons à consulter le Québec 511. Le Ministère remercie les usagers de la route pour leur collaboration. De 2018 à 2020, plus de 4,8 milliards de dollars seront investis sur le réseau routier québécois, où plus de 2 000 chantiers seront en activité, créant plus de 31 000 emplois. Afin de planifier adéquatement vos déplacements, informez-vous sur les entraves en cours et à venir en consultant le Québec 511. Pour la sécurité des usagers de la route et celle des travailleurs, le respect de la signalisation en place est essentiel. Portail Québec
  3. Un milliard investi à Brossard d'ici deux ans Le Quartier DIX30 amorce sa troisième phase, avec 200 millions pour accueillir 80 magasins de plus. 12 juin 2008 - 06h00 La Presse Laurier Cloutier Malgré le ralentissement économique et les prix fous à la pompe, les investissements immobiliers se multiplient à Brossard, en particulier au Quartier DIX30 et dans la relance du boulevard Taschereau. L'Association des gens d'affaires de Brossard prévoit que les investissements immobiliers (résidentiel, commercial, industriel) «dépasseront facilement le milliard de dollars d'ici décembre 2010», souligne le vice-président aux communications, Jean-Luc Saint-Martin. «C'est une période assez faste.» Le maire de Brossard, Jean-Marc Pelletier, traitera d'ailleurs de cette vague d'investissements et du «pouvoir d'attraction immobilier» de la ville au cours du prochain Souper trimestriel des décideurs, la semaine prochaine. Ça roule «assez fort» à Brossard, ajoute l'économiste principal de la Commission de la construction du Québec, Louis Delagrave, qui fera ses prévisions, durant la rencontre, et décrira les avantages de la ville par rapport à d'autres. «Dans le résidentiel seulement, ça tourne autour de 300 millions» et les investissements au Quartier DIX30 et par le Groupe F. Catania contribuent largement au développement, dit-il. Catania a des projets de 1,3 milliard, dont 40 millions pour les 200 000 pieds carrés de bureaux de la Tour Catania, souligne le maire Pelletier. «On a investi plus à Brossard l'an dernier que dans toute l'agglomération de Longueuil», renchérit M. Saint-Martin. Avec 274 millions, Brossard a récolté 89% de toute la construction commerciale de l'agglomération de Longueuil et 48% de la résidentielle, ajoute Jean-Marc Pelletier. «Brossard a connu une année exceptionnelle et la ville en a encore pour trois ou quatre autres bonnes», dit M. Saint-Martin. Le Quartier DIX30 amorce sa troisième phase, avec 200 millions pour accueillir 80 magasins de plus, déclare de son côté le directeur de la location, Éric Foster. Cela se compare aux 600 millions des deux premières phases, avec 200 magasins, dit-il. Une nouvelle bretelle de l'autoroute 10 donnera bientôt accès au DIX30, en plus de celle de l'autoroute 30, note-t-il. La quatrième phase ajoutera 300 millions, renchérit le maire Pelletier. «C'est majeur, on va presque doubler le DIX30.» Par contre, Brossard n'a plus que 8% de son territoire pour la construction, dont le tiers est zoné agricole. Et le maire veut un jour «finir par divorcer avec Longueuil, pour cesser de se faire parachuter ses dettes». Ex-Rona Vendredi dernier, par ailleurs, le propriétaire majoritaire de l'ex-Rona L'Entrepôt du boulevard Taschereau, André H. Gagnon, a accepté l'offre d'achat du Groupe Mach, de Montréal. «L'immeuble de 115 000 pieds carrés payé 12,5 millions sera converti en centre commercial d'une dizaine de magasins après des travaux de 4 à 6 millions», précise Vincent Chiara, président du Groupe Mach. «On récupère ainsi l'investissement sur le terrain et l'immeuble», dit André H. Gagnon, qui a déménagé ce Rona au Quartier DIX30 l'automne dernier. Vincent Chiara a «déjà signé des baux avec quelques chaînes», dont pour un supermarché IGA de 50 000 pieds carrés. Mach «est par ailleurs sur le point de conclure une entente avec Jean Coutu, pour 15 000 pieds carrés», précise-t-il. Le restaurant La Popessa, Subway et quelques autres restos-minute ont aussi signé des baux, ajoute le président qui a également attiré des professionnels, dont des dentistes. Le Groupe Mach doit par contre réaliser «beaucoup de travaux avant l'ouverture d'une partie de ces commerces d'ici décembre». Par ailleurs, un nouveau concept de Zellers va s'implanter dans les locaux de l'ex-Wal-Mart de Place Portobello, boulevard Taschereau, confirme le vice-président à l'exploitation de Cogir, Marcel Toupin. Zellers va commencer bientôt à réaménager tous les locaux de 128 000 pieds carrés de l'ex-Wal-Mart (déménagé au Quartier DIX30), avant d'ouvrir le 15 novembre prochain, indique-t-il. Quant à Ivanhoé Cambridge, elle entend miser au moins 10 millions sur la rénovation du Mail Champlain, boulevard Taschereau.
  4. Je suis tombé sur cet article dans lequel un promoteur parle d’un projet TOD à Panama. Est-ce que quelqu’un en a entendu parler ? Je ne trouve rien sur le forum à ce sujet. http://www.journaldemontreal.com/2018/05/07/les-gagnants-du-train-de-la-caisse
  5. Le Quartier DIX30 va s'agrandir Éric Clément La Presse Le conseil municipal de Brossard a adopté, lundi, plusieurs règlements d'urbanisme qui préparent le terrain à l'agrandissement du Quartier DIX30: les travaux commenceront d'ici janvier le long de l'autoroute 10, a appris La Presse. Un projet particulier d'urbanisme (PPU) encadrera dans les prochaines années la poursuite de l'agrandissement du Quartier DIX30, soit les phases 3 et 4 planifiées par le promoteur Devimco, mais aussi celui du secteur résidentiel voisin. Il y aura bientôt une consultation publique sur le sujet à Brossard. La zone commerciale, ex-zone industrielle, située entre le boulevard Leduc et l'autoroute 10, d'une part, et entre le Wal-Mart et le centre d'entraînement du Canadien de Montréal en construction, d'autre part, pourra être construite en haute densité. «La zone life-style va être agrandie avec d'autres commerces le long de l'autoroute 10, précise André Bouthillier, porte-parole de Devimco. La construction va commencer d'ici la fin de l'année avec des stationnements souterrains étagés. Les commerces seront sur deux étages. Il y aura aussi un immeuble de bureaux. Le secteur nord, entre le ruisseau Daigneault et la voie ferrée du CN, va aussi être mis en valeur, en conformité avec les amendements au schéma d'aménagement adoptés par l'agglomération il y a 18 mois environ.» De l'autre côté du boulevard Leduc, en direction du boulevard de Rome, il y aura de la construction de densité moyenne, comme des centres d'accueil, avec un accès qui se fera seulement à partir du boulevard Leduc et non par les résidences situées à l'arrière du boulevard où le zonage sera de petite densité afin de permettre notamment la construction de cottages, indique le conseiller municipal du district 2, Gilbert Lizotte. Le maire Jean-Marc Pelletier était heureux lundi de voir le dossier de l'agrandissement aboutir «malgré les blocages exercés à cet égard par la députée de Brossard, Fatima Houda-Pépin», a-t-il dit à La Presse. M. Pelletier affirme que la députée a fait de «l'obstruction» lorsqu'il s'est agi de faire adopter par le gouvernement du Québec un projet de loi privé pour activer les choses. «On a nous a alors dit que le dossier était bloqué car cela prenait l'accord du député local et que Mme Houda-Pépin n'avait pas donné son autorisation pour que le projet de loi soit inscrit à l'agenda», a expliqué le maire. La Presse a souhaité obtenir les commentaires de Mme Houda-Pépin à ce sujet, mais elle a raccroché quand nous l'avons appelée. Du côté de Devimco, on estime toutefois que le dossier a avancé «normalement».
  6. Tour B3 Projet global:
  7. Projet locatif de Solar Uniquartier. https://lumeosolar.com/ On utilise cette photo. Si on peut s'y fier, le bâtiment est situé en face de Magellan, de l'autre côté du parc.
  8. Exactement comme le redoutaient plusieurs intervenants lors des audiences du BAPE, la "société en commandite Champlain-Brossard", entreprise propriétaire du terrain zoné agricole où CDPQ Infra va construire la station terminale du REM tente sa chance et a commencé à faire pression sur le gouvernement pour obtenir le droit d'y construire un "TOD". www.bape.gouv.qc.ca/sections/mandats/Reseau_electrique_m%C3%A9tropolitain/documents/DM47.pdf Le projet envisagé serait composé de: • environ 10 000 logements en copropriété répartis dans des bâtiments de 6 à 25 étages (950 p2 par logement); • 320 000 p2 d’espace commercial – vente au détail; • 95 500 p2 d’espace commercial – bureaux; • Stationnement incitatif d’environ 3000 cases. www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherInscription.aspx?NumeroInscription=wYDOLYyH0EDrZw3ezPsGZw%3d%3d#D74800
  9. Complexe aquatique de Brossard La Ville entreprend la réalisation d'un nouveau complexe aquatique au parc Poly-aréna. Composée d’un bassin de compétition et d’un bassin récréatif incluant une zone santé et bien-être, cette nouvelle installation permettra de bonifier considérablement l’offre de services aquatiques pour tous les types de clientèles. La conception du projet (architecture et ingénierie) du Complexe aquatique de Brossard a été assurée par le consortium « Héloïse Thibodeau et Vincent Leclerc + Associés Architectes » et la firme CIMA+.
  10. http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/national/2016/11/14/001-musulmans-projet-residentiel-quebec-mosquee-brossard.shtml [h=1]Un projet résidentiel pour musulmans en banlieue de Montréal[/h] <time datetime="2016-11-14T10:01:58Z" data-datetimelastpublished="2016-11-14T10:01:58Z">Publié aujourd'hui à 5 h 01</time> <figure class="bunker-component image-from-url-with-caption" data-component-name="ImageFromUrlWithCaption"> <figcaption> </figcaption> </figure> EXCLUSIF – Des fidèles de la mosquée de Brossard souhaitent acheter un grand terrain en Montérégie pour y bâtir des dizaines de maisons destinées aux familles musulmanes. Radio-Canada a obtenu copie du projet qui sera présenté vendredi aux membres du Centre communautaire islamique. Un texte de Thomas Gerbet « L'un de nos frères aimerait proposer un projet résidentiel aux membres de la communauté musulmane de la Rive-Sud », peut-on lire dans un courriel transmis à tous les membres de la mosquée de Brossard, le 6 novembre. Un document de deux pages détaille le projet, et les fidèles sont invités à faire connaître leur intérêt au promoteur. L'objectif est de réunir 100 familles musulmanes dans un projet de développement résidentiel sur un terrain de 100 hectares, situé à une trentaine de kilomètres de Brossard. Ma réflexion tourne autour d'un projet de communauté musulmane. <footer>Extrait du document de présentation du projet écrit par Nabil Warda et distribué aux membres du Centre communautaire islamique</footer> Le promoteur, Nabil Warda, est un comptable et fiscaliste de 68 ans qui fréquente la mosquée. Il est présenté comme un proche du président du conseil d'administration du CCI, Mohammed Yacoub. Le document indique que son projet présente une caractéristique « communautaire en fonction des préceptes de l'islam ». Extrait du document distribué aux membres de la communauté : « On construirait un espace commun, incluant cuisine, salle de réunion, espace de prière et autres services. [...] La proximité des maisons permettra une mise en commun des ressources (autobus, tracteur, camion, etc...). La présence de gens de métiers différents permettrait aux membres de recourir aux services de ceux de nos frères, qui sont compétents et qui offrent un service fiable à l'interne. Certains de nos frères sont en train de regarder pour du financement halal [pas d'intérêt à payer, pas de spéculation]. Cet aspect sera certainement une corde de plus à notre arc. » Selon nos informations, en deux jours à peine, le projet aurait suscité l'intérêt de dizaines de familles, assez pour aller de l'avant. Une séance d'information aura lieu le vendredi 18 novembre, jour de prière, au Centre communautaire islamique [CCI]. <figure class="bunker-component center image-from-url-with-caption" data-component-name="ImageFromUrlWithCaption"> <figcaption> La Mosquée Al-Quba de Brossard est la plus importante du Québec. Le Centre communautaire islamique estime que 9000 musulmans vivent sur la Rive-Sud, une population qui a presque triplé en dix ans. Photo : CCI de Brossard </figcaption> </figure> « L'idée, c'est de créer une communauté », rappelle Nabil Warda en entrevue à Radio-Canada. Il explique que son projet a pour but de faciliter l'accession à la propriété pour les familles musulmanes, surtout les plus défavorisées. Il souhaite « donner une chance aux gens qui n'ont pas les moyens d'acheter une maison ». Les familles ciblées sont celles qui paient un loyer entre 700 $ et 900 $ par mois. De petites maisons préfabriquées leur seraient proposées à l'achat pour un coût entre 100 000 et 120 000 $. Le complexe résidentiel verrait le jour au plus tôt à l'été 2017 et au plus tard à l'été 2019. Je crois qu'il y a un grand besoin. [...] Dans l'islam, il y a l'idée que la communauté doit protéger les personnes les plus faibles, comme les femmes divorcées. <footer>Nabil Warda, promoteur du projet résidentiel</footer> Ouvert aux non-musulmans? Nabil Warda affirme qu'il n'est pas fermé à ce que quelques non-musulmans intègrent le projet, à partir du moment où ils ont « des valeurs communes ». Il nous donne l'exemple de 80 familles musulmanes et 20 non-musulmanes. Son objectif est de vivre en paix, en harmonie, et de pouvoir appliquer les « belles valeurs » de l'islam. « Ce n'est pas pour rien qu'on vient ici [au Canada], il y a le respect des droits humains, il y a une opportunité pour les gens de faire quelque chose de leur vie ». On vit en ville, dans une société occidentale, les relations interpersonnelles sont lâches, dans le sens qu'elles ne sont pas serrées. Les gens se rencontrent pour la prière du vendredi et il n'y a pas grand-chose d'autre qui se passe. <footer>Nabil Warda, promoteur du projet résidentiel</footer> Des critiques parmi la communauté Selon nos informations, des membres de la mosquée de Brossard ont aussi fait part de leurs doutes après la réception du projet. « Si on écoute les critiques, on ne fait jamais rien », répond Nabil Warda. « Tant que je suis critiqué de la gauche et de la droite, je sais que je suis sur le bon chemin. » Le promoteur reconnaît que son projet est un « gros défi » et qu'il risque d'être qualifié de « ghetto ». Cependant, il demeure confiant et ne pense pas que les villes qu'il approchera pour trouver un terrain s'opposeront à lui en vendre comme certaines l'ont fait pour le projet de cimetière musulman. « Évidemment, il peut y avoir toutes sortes de craintes et de peurs, mais qui ne sera pas intéressé à collecter nos taxes? », demande Nabil Warda. À une trentaine de kilomètres de Brossard, le terrain pourrait être recherché dans les régions suivantes : Napierville ou Saint-Rémi, au Sud Saint-Jean-sur-Richelieu ou Rougemont, à l'Est Saint-Amable ou Varennes, au Nord Un autre projet, pour Chinois cette fois En menant nos recherches pour savoir s'il existait d'autres projets résidentiels communautaires, nous avons appris qu'un groupe de familles chinoises installées au Québec et en Ontario recherchaient un terrain pour y vivre ensemble. Le projet de la dizaine de familles consiste à acheter un terrain d'environ 30 hectares en Montérégie pour y bâtir de petites maisons ayant chacune un terrain agricole. Le groupe de Chinois s'est rencontré via Internet. Ils vivent à Montréal, Toronto, Sherbrooke et Ottawa. Leur courtier immobilier est entré en contact avec la ville de Rigaud ces derniers mois pour acheter une terre agricole, mais les discussions ont échoué. Le zonage agricole ne permet pas d'y établir plusieurs maisons.
  11. Story from BBC NEWS: http://news.bbc.co.uk/go/pr/fr/-/2/hi/americas/8596627.stm Published: 2010/04/05 10:53:21 GMT © BBC MMX
  12. Le Canadien s’implante à Brossard Cyberpresse, PC Les joueurs du Canadien s’entraîneront sous peu de façon permanente dans complexe spécialement aménagé pour l’équipe à Brossard, sur la rive sud de Montréal. Le président du Canadien, Pierre Boivin, en fera l’annonce ce midi, en compagnie du maire de Brossard, Jean-Marc Pelletier. Il s’agit pour le Tricolore de faciliter le quotidien des joueurs et de son personnel de soutien. Les bureaux de l'équipe demeureraient toutefois au Centre Bell, dans le centre-ville de Montréal. En raison de la forte utilisation du Centre Bell, le Canadien doit fréquenter d’autres sites d'entraînement : l'Aréna Martin-Lapointe, dans l'arrondissement Lachine, les Complexes Quatre-Glaces de Brossard et Pierrefonds ainsi que l'Auditorium de Verdun.
  13. Hôtel ALT Architectes: Lemay Michaud Fin de la construction:2007 Utilisation: Hôtel Emplacement: Quartier DIX30, Brossard ? mètres - 14 étages Description: - Le projet est coutera 21 millions de dollars et les chambres couteront 129 dollars.
  14. 11 octobre 2008 - © 2008 LE COURRIER DU SUD Le plus grand centre commercial asiatique ouvre ses portes à Brossard Jean-François Ducharme 11 octobre 2008 - 09:00 Économie - BROSSARD. En plus d’être la seule ville officiellement multiculturelle du Québec, Brossard peut maintenant se targuer de posséder le plus grand centre commercial de la province. La Place Kim Phat, un centre d’une superficie de 60 000 pieds carrés, regroupera dix commerces. Pour l’instant, seulement deux locataires ont emménagé dans la place située au 7209 boul. Taschereau, les autres s’y établiront officiellement en décembre. Rapprochement avec la communauté Le Centre Sino-Québec de la Rive-Sud a déménagé ses bureaux de l’arr. du Vieux-Longueuil le 30 septembre dernier. «Nos bureaux sont plus grands, nous possédons plus de salles et nous nous rapprochons de la communauté chinoise, affirme la secrétaire/commis-comptable du Centre, Linda Doyon. Nous anticipons une hausse d’achalandage et de services offerts prochainement.» L’autre locataire présent est une compagnie de télécommunications, l’une des deux seules entreprises non-asiatiques du centre. Les commerçants qui s’installeront prochainement sont le Supermarché Kim Phat, le résultat de la fusion des deux épiceries existantes; le restaurant Kam Fung; un restaurant vietnamien; un restaurant coréen; un restaurant de fondue mongolienne; une clinique d’acupuncture; un magasin de thé; ainsi que des espaces à bureaux. Projet unique Le directeur administratif de la Place Kim Phat, Alex Yip, est fier d’avoir crée cette agglomération de produits et de services asiatiques à Brossard. «Les commerçants sont emballés par ce projet unique au Québec, dit-il. De plus, nous jouissons d’une excellente visibilité et d’un emplacement stratégique.» La mission du centre commercial est de renforcer la communauté asiatique, qui est déjà très importante à Brossard. Au recensement de 2006, on dénombrait d’ailleurs 7995 citoyens chinois, ce qui représente 11,3% de la population. En incluant les communautés asiatiques du sud, du sud-est, de l’occident et des philippines, Brossard comptait plus de 22% d’asiatiques, une augmentation de 4% par rapport à 2001. «Nous ne visons pas uniquement la clientèle asiatique, souligne Alex Yip. Les francophones, anglophones et membres des différentes communautés ethniques apprécieront la Place Kim Phat.»
  15. Looks like there will be some more waterfront condos in Brossard. http://www.ville.brossard.qc.ca/Brossard/media/Documentation/Greffe/Règlements/2017-08-30-avis_derogations-mineures.pdf Adresses: 8300 - 8320, boulevard Saint-Laurent Lots: 6 135 649 (projeté) 4 089 981 – 4 089 982 (existants) Zone: Hs-408 Dossier: 2017-0376 - Autoriser une hauteur maximale de 16 étages au lieu de 15 étages; - Autoriser une distance entre deux bâtiments principaux sur un même terrain de 19,88 mètres au lieu de 21 mètres
  16. Boul. Lapinière (Brossard) Je n'ai rien trouvé en ligne, mais la pancarte est apparue en 2017 selon Streetview.
  17. Très étrange. le 6000 Rome est l'adresse de la salle L'Étoile du Dix30. Il y a clairement une erreur. Sur le terrain vague de l'autre côté de la rue? Le bâtiment qu'on voit à droite du rendu ne correspond pas. Étrange.
  18. Vous pouvez remercier Yarabundi sur SSP pour cet Article. Je suis très heureux d'apprendre que nous aurons une nouvelle salle de spectacles, il était temps. Aussi, j'ai hâte d'aller voir le Canadien s'entraîner à Brossard! Le Groupe Gillett prépare un gros investissement 06:42 | André Dubuc, Journal LesAffaires Le propriétaire du Canadien George Gillett construira-t-il une salle de spectacles à Montréal, comme plusieurs semblent le croire, après avoir acheté un terrain situé tout juste à côté du Centre Bell ? Pour en savoir plus Groupe Gillett Centre Bell Canadien de Montréal Article connexe Le 2 mars, une société à numéros dirigée par Alain Gauthier, vice-président aux opérations du Centre Bell, a payé quelque 21,5 M$ pour acquérir un terrain de stationnement de 95 000 pi2 situé à l'angle des rues Peel et Saint-Antoine, au sud-ouest du centre-ville. Le pied carré revient à 230 $, un montant important qui laisse présager la réutilisation rapide du terrain dans le cadre d'un projet générant des revenus. À titre de comparaison, le terrain situé de l'autre côté de la rue, au sud de la rue Saint-Jacques, s'est vendu 140 $ le pied carré en février. Selon les renseignements que nous avons recueillis, mais qui n'ont pas été confirmés par le Groupe Gillett, celui-ci y construirait une salle de spectacles de 3 500 à 4 000 places, un stationnement et des commerces. Alain Gauthier, qui a été un artisan de premier plan lors de la construction du nouveau domicile du Canadien en 1996, n'avait pas rappelé le journal LES AFFAIRES au moment de mettre sous presse. " Ce terrain est bien situé, servi par l'autoroute, la gare de trains et deux stations de métro. Ce terrain est aussi bien situé que le Centre Bell ", dit André Ménard, vice-président, salles et spectacles, de l'équipe Spectra. Les vendeurs sont liés à Placements Mirlaw, de la famille Lawee. Mayer Lawee n'a pas donné suite à notre appel. Une salle qui comblerait un besoin Une salle intermédiaire constitue le chaînon manquant dans le réseau de scènes montréalaises. La ville compte plusieurs salles de 2 000 places et moins, mais l'offre se raréfie rapidement au-delà de 3 000 sièges. Après la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, on ne trouve pas grand-chose avant le Centre Bell et ses 21 273 sièges. " Il y a le Cepsum, le cube du parc Jarry, mais un vrai théâtre de 5 000 places, Montréal n'en a pas, constate M. Ménard. C'est un fait que, parfois, ils [les gens du Groupe Gillett] aimeraient bien avoir une salle de cette taille. C'est un commentaire qu'ils m'ont déjà fait. " En février, George Gillett confiait d'ailleurs au Journal de Montréal qu'il étudiait la possibilité de faire un investissement substantiel à Montréal, qui ne serait pas lié au sport. " Je sais que le Centre Bell a un taux d'occupation très élevé, au-delà, je pense, de 320 jours. De ce côté, je peux comprendre qu'il aille dans une salle d'environ 5 000 sièges car c'est le type de spectacles que Gillett accueille déjà ", dit Pierre Deschênes, directeur général du Partenariat du Quartier des spectacles. Projet de centre d'entraînement à Brossard On sait que le Groupe Spectacles Gillett a beaucoup de succès. Le Centre Bell affiche complet ou presque. En 2005, il s'était classé au 14e rang sur les revenus annuels tirés de spectacles parmi 104 amphithéâtres de 15 000 places et plus dans le monde, selon le magazine Billboard. En fait foi la valeur foncière attribuée par la Ville de Montréal au Centre Bell, qui a grimpé de 50 % avec le dépôt du rôle d'évaluation en 2007, est de 225 M$. Pour libérer des plages horaires, les propriétaires du Club de hockey Canadien envisagent d'aménager une patinoire dans le Quartier DIX30, à Brossard, pour y tenir les séances d'entraînement. Selon Devimco, le promoteur du centre DIX30, ce projet est toujours à l'ordre du jour. Il est même question d'un partenariat avec la Ville de Brossard, qui déménagerait des services municipaux dans le centre d'entraînement. Le maire de Brossard, Jean-Marc Pelletier, ne veut pas accorder d'entrevue sur ce sujet avant deux à trois semaines, nous dit-on à l'hôtel de ville. Ça bouge dans Griffintown La récente transaction de la société liée au Groupe Gillett s'inscrit dans le renouveau immobilier qui anime le quartier Griffintown, au sud-ouest du centre-ville. En février, True North Properties, qui a développé avec succès les copropriétés des Terrasses et Jardins Windsor, a vendu son dernier terrain vacant de 130 000 pi2 au prix de 18,1 M$ à Cannonfield, un grand propriétaire foncier de Toronto. Le lot est situé en façade de la rue Peel, au sud de la rue Saint-Jacques. Le terrain bénéficie d'un zonage qui permet la construction en hauteur de tours de bureaux et d'hôtels, d'une superficie pouvant atteindre 1,5 million de pi2. Pour sa part, Devimco, ce développeur associé à la famille Beaudoin (de l'industriel Bombardier), veut construire le Village Griffintown, un projet aux vocations multiples dont la valeur pourrait atteindre 1,5 milliard de dollars. Selon nos informations, son partenaire financier serait Investissements PSP, le bras investisseur de la caisse de retraite des fonctionnaires fédéraux. PSP est le financier du Groupe Dayan dans la revitalisation du secteur L'Acadie-Chabanel, dans le nord de Montréal. Devimco a pour vision de construire des plateformes commerciales sur lesquelles seraient érigés des immeubles de logements. Le territoire visé est compris entre les rues Ottawa et l'autoroute Bonaventure, la rue Wellington et le canal Lachine. La portion commerciale accueillerait des grandes surfaces et des boutiques. Présent au Marché international des professionnels de l'immobilier (MIPIM), tenu la semaine dernière à Cannes, en France, le coprésident de Devimco, Jean-François Breton, a alors rencontré le maire de Montréal, Gérald Tremblay, et le responsable du développement économique au comité exécutif, Alan DeSousa. Par le passé, Devimco s'était déjà plainte de la lenteur à laquelle cheminait son mégaprojet dans la machine de l'administration municipale.
  19. Le ‘nouveau Brossard’ continue à se developer malgré la crise «Ce serait une grande année si on dépasse les 150 millions d’investissements en 2009», dit Aubert Gallant Léo Gagnon Brossard Éclair Argent - Publié le 1 avril 2009 à 10:18 Robert Côté© Photo:Robert Côté© Ce secteur situé entre les rues Lautrec et Lemery sera développé une fois le remembrement des terrains complèté. Malgré un contexte économique difficile, le développement de Brossard, particulièrement de son nouveau secteur, poursuit sa lancée des dernières années. Mais on devra s’attendre à une baisse des investissements qui ont atteint 310 millions de dollars en 2007 et 220 millions en 2008. «Ce serait une grande année si on dépasse les 150 millions $ d’investissements en 2009, compte tenu de la conjoncture économique», a déclaré le directeur général de la Ville, Aubert Gallant, lors d’une entrevue exclusive au journal. On parle ici de la valeur des permis toutes catégories confondues: résidentiel, commercial et industriel. Pour 2009, le développement économique qui attend Brossard c’est assez difficile à déterminer. On est environ à 20 p. cent derrière la valeur de l’an dernier. Un chiffre aléatoire puisqu’il s’agit qu’un gros projet vienne faire exploser le chiffre, toujours selon M. Gallant. En 2009, c’est particulièrement le secteur «C» qu’on va tenter de faire progresser, selon le directeur général. Tout ce qui entoure le golf entre Chevrier et le boulevard du Quartier. Un grand quadrilatère de plusieurs rues pousse actuellement. Plusieurs unités sont déjà montées. Des investissements de 150 à 200 millions mais pour un projet qui s’étendra jusqu’en 2012 bien que les grandes années de développement soient 2009 et 2010 dans ce cas, selon M. Gallant. Propriété du Groupe Molesini mais vendu et construit par le groupe Trigone et d’autres entrepreneurs, le projet des «C» s’étendra aussi entre Chevrier et la voie ferrée dans une zone qui s’étire jusqu’au stationnement incitatif. Dans le même secteur, l’AMT s’apprête à ajouter 400 nouvelles places de stationnement à Chevrier. On ajoutera éventuellement aussi une garderie. Aussi, le long de la 10, le groupe Immocrédit, construit un second bureau et le Fonds de so*li*darité des travailleurs du Québec construit un deuxième immeuble à bureaux. De l’autre côté de la 10, on achève le remembrement des terrains entre Lautrec, Rome et Leduc. Le Groupe Maurice va construire une résidence pour personnes âgées. Plus de 350 unités, directement en front sur le boulevard Leduc. Le reste sera du multi logements, comme on retrouve dans le secteur. Le projet du Groupe Maurice inclus des appartements et condos pour personnes âgées autonomes. À échéance il s’agit d’un secteur où l’investissement va atteindre au delà de 125 millions $. On finit le remembrement dans les prochains mois. Il va y avoir du développement du côté du Quartier DIX30, mais on ne s’attend pas à ce qu’il ait la vigueur des trois derniers années, ce qui est tout à fait normal, selon M. Gallant. Mais il y aura des développements entre le Wal-Mart et le Complexe sportif Bell, et entre le Wal-Mart et le Quartier DIX30, en 2009. Et le développement des «L» entre Rome et chemin des Prairies se continu. Le développeur est Catania. Près du fleuve Le projet d’ agrandissement du centre Marcelle-Ferron est pratiquement réglé, a informé M. Gallant. Il s’agit de 50 lits pour laquelle la députée Fatima Houda-Pepin fait des démarches depuis un an et demi. Dans le même secteur, Prével poursuit son projet «Cherbourg II». Sur le bord de l’eau, plusieurs ont acquis des terrains. Un grand terrain a été acquis par la famille Savoie des Résidences Soleil. «Ils ont un projet dans leur carton. Est-ce que ça va se matérialiser en 2009, ça reste à voir», laisse tomber le directeur général de Brossard. On sait qu’ils ont un très gros chantier actuellement à Sainte-Julie
  20. Léo Gagnon Brossard Éclair - Publié le 18 mars 2010 à 09:02 La firme Catania vient d’obtenir le feu vert pour poursuivre son développement résidentiel à Brossard, qui prévoit à terme, l’ajout de 450 unités d’habitations dans le secteur «L». La valeur de cette cinquième et dernière phase des Domaines de la Rive-Sud s’élève à 135 M$. Ce projet appelé Quartier Sud se fera en deux phases, dont la première comprenant 355 unités, vient de recevoir l’aval de la municipalité. Une deuxième phase prévoit une centaine d’autres unités, a confirmé le porte-parole de Catania, Philippe Roy, qui parle d’une valeur moyenne par unité de 300 000$. Le conseil municipal de Brossard a approuvé lundi la signature d’une entente avec l’entrepreneur qui fera appel à d’autres constructeurs pour réaliser le projet. Le Groupe Tremblay, Développement William, Groupe Construction Royale et les Développements Chantilly inc. vont y construire différents types de bâtiments dont de l’unifamilial isolé, jumelé et en rangée ainsi que des condominiums de quatre unités par bâtiment. Protocole d’entente Le protocole d’entente qui reste à être signé prévoit que le Groupe Frank Catania & Associés Inc. assumera l’ensemble des travaux d’infrastructures tels que ceux de l’aqueduc, des égouts, du fond de rue, des bordures et trottoirs, de l’éclairage et de l’aménagement des bassins de rétention et de pose de la pelouse dans les parcs. Selon les autorités municipales, le nouveau développement sera plus dense que les Domaines de la Rive-Sud mais beaucoup moins que le Village Parisien, en face. Pour le maire Paul Leduc, il s’agit d’un «très beau projet» qui va aussi de pair avec le parachèvement du boulevard du Quartier, qu’on veut mettre en chantier dès 2010, pour désengorger la circulation dans le secteur. Quant aux déboires actuels de Catania, où des perquisitions ont eu lieu dans le cadre de l’Opération Marteau de la Sûreté du Québec, la Ville préfère ne pas s’immiscer dans ce dossier estimant que le Quartier Sud est d’un projet qui est planifié depuis longtemps. «On ne peut pas juger tant que les enquêtes ne sont pas terminées», a laissé entendre M. Leduc. En autant que Catania respecte le protocole d’entente, la Ville considère qu’elle peut aller de l’avant. Un site internet en construction, www.quartiersud.com, montre les détails du projet.
  21. I contributed this so I reserve the right to delete it. Signed, MTLskyline
  22. Spectaculaire transport et installation ultrarapide du premier pont ouvert en aluminium jamais fabriqué ! Ce vendredi 9 mars 2012, les usagers de l'autoroute des Cantons de l'Est (A-10) qui circuleront entre Granby et Brossard auront l'occasion d'assister au transport routier d'un ouvrage unique : une passerelle en aluminium de 44 mètres de portée simple, de 4,7 mètres de largeur et pesant 19 450 kilos, qui sera transportée en un seul morceau sur un camion remorque articulé en deux parties, escorté par des véhicules de la Sûreté du Québec. Conçu par MAADI Group, de Montréal, et fabriqué à l'usine de Laser AMP de Granby, ce pont ouvert de telle dimension en aluminium est le premier à voir le jour au Canada. Le convoi devrait arriver rue Claudel à Brossard vers midi où quatre travailleurs de la construction et une grue de 350 tonnes l'attendront. L'installation se fera en moins d'un jour ! Le pont servira de lien de communication piétonnier et cyclable entre un nouveau projet domiciliaire et le secteur des services de la municipalité. Il ne nécessitera ensuite pratiquement pas d'entretien et conservera une valeur de revente à la fin de sa vie utile, qui ne surviendra que dans plusieurs décennies ! Probablement le plus long pont piétonnier du genre au Canada - il a l'envergure d'un Airbus A321 -, cet ouvrage viendra illustrer que l'aluminium est le matériau idéal pour les tabliers de ponts et les viaducs de 20 à 30 mètres de longueur. Quelque 3 000 ouvrages du genre au Québec pourraient être ainsi refaits en aluminium. Pierre Achim, Directeur Développement économique régional chez Rio Tinto Alcan, associée à ce projet, et Alexandre de la Chevrotière, président de MAADI Group, firme spécialisée en ingénierie de l'aluminium, seront en compagnie du maire de Brossard, Monsieur Paul Leduc, sur la rue Claudel, à midi, pour parler de l'importance de ce pont, de sa fabrication, du chantier et de l'usage potentiel de l'aluminium dans divers secteurs industriels. Ils répondront également aux questions de la presse. Source