LED

Member
  • Content Count

    378
  • Joined

  • Last visited

  • URB$

    60 [ Donate ]

Community Reputation

10 Neutral

About LED

  • Rank
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    Grandis à St-hyacinthe, vécu à Sherbrooke, voyagé en Amérique du Nord pas mal, vit maintenant à MTL
  • Location
    Montréal
  • Interests
    Hockey, Urbanisme-Architecture, etc.
  • Occupation
    Musicien
  1. LED

    Métro du Saguenay

    Ça change que tu gères 100% de ton argent. Au lieu de 70% d'un montant à peine plus élevé. On peut travailler comme la CAQ à optimiser la gestion de ce 70%. Mais, le problème est l'autre pourcentage qu'on envoie à Ottawa est réinvestie dans des choses qu'on ne choisi pas, ailleurs au Canada, et le bénifice de la péréquation qui revient est à peine équivalent au cout du fédéralisme canadien pour les québécois (i.e. déclaration d'impôts double). Donc, ça revient presque au même. Un avantage est que Radio-Canada obtient 50-50 de budget avec CBC même si ces pourcentages ne reflète pas le pourcentage de francophone/anglophones au Canada. Oui, point de vue comptable, il y a un avantage d'être dans la fédération canadienne. Mais, du point de vue de la gestion des intérêts du Québec, c'est un handicap, notamment du point vue diplomatique, par exemple. Je crois que ce débat là est toujours aussi légitime aujourd'hui. Il suffit de choisir ses priorités et de les défendres. Il y a d'autres exemples mais, c'est toujours intéressant d'en discuter et de peser les pours et les contes. Je vais pas en discuter plus longtemps ici puisqu'il y a un fil réservé aux discussions politiques. Désolé, c'est moi qui a ouvert la porte.
  2. LED

    Métro du Saguenay

    Un Québec fort dans le Canada est une utopie. Plus le temps passe, plus le Québec devient faible, économiquement et démographiquement par rapport au reste du Canada. Faire un Québec plus fort que maintenant c'est encore possible mais c'est très limité si on ne contrôle pas tous nos atouts.
  3. On fait la même chose avec le Saguenay aujourd'hui... J'ai créé une discussion dans Visions à ce sujet. http://www.radio-canada.ca/sujet/visuel/2012/09/13/004-metro-virtuel-saguenay.shtml [ATTACH=CONFIG]5223[/ATTACH]
  4. LED

    Métro du Saguenay

    Aujourd'hui sur le site de Radio-Canada, pour souligner la semaine du transport collectif, on demande aux gens ce qu'ils voient devenir le prochain métro du Saguenay: «Et si Montréal n'était pas la seule ville au Québec à posséder un métro? Pour souligner la Semaine des transports collectifs et actifs, nous nous sommes demandé à quoi pourrait ressembler le réseau du métro de la ville de Saguenay s'il voyait le jour. Selon les nombreuses personnes consultées, le métro de Saguenay pourrait ressembler à deux boucles qui se rejoignent sur le boulevard Talbot à la hauteur des centres commerciaux. Ainsi, les usagers circuleraient aisément de Jonquière à Chicoutimi et à La Baie, en passant par les alumineries, l'université, les cégeps, l'hôpital et la zone portuaire. Cette illustration est une autre façon de visiter Saguenay en insistant sur les lieux où vivent les citoyens. À vous maintenant... Dites-nous à quoi devrait ressembler votre métro. Faites-nous part de vos commentaires et vos suggestions.» Avez-vous des idées? Pour ma part, je ne vois pas ce métro comme étant sous terre mais bien hors terre. Ce serait trop couteux et inutile sous terre. http://www.radio-canada.ca/sujet/visuel/2012/09/13/004-metro-virtuel-saguenay.shtml
  5. Je ne comprend pas pourquoi on change le logo pour profiter d'un renouveau alors que l'on garde les mêmes anciennes couleurs déjà utilisées par le Canadiens, les Blue Jackets, les Capitals et les Rangers...Tant qu'à faire le changement aussi bien le faire au complet. Quant au logo il est trop simpliste (sans histoire) et a un style militaire plus que hockey. On dirait les Blue Jackets du Canada et nouveau clup préféré de Stephen et des Blue Jays. Je suis nostalgique.
  6. Pour répondre à ta première question... Des profits au rendez-vous pour BMO et la Laurentienne 26 mai 2010 | 07h56 Mise à jour: 26 mai 2010 | 18h11 Argent La saison des résultats financiers bancaires s'amorce sur une bonne note, la Banque de Montréal (BMO) ayant dépassé les prévisions alors que la Laurentienne (LB) les a presque atteintes. La BMO a annoncé ce matin des profits plus que doublés à 745 M$ ou 1,26 $ par action au deuxième trimestre. Un an plus tôt, le profit était de 358 M$. C'est largement supérieur aux attentes chiffrées à 1,09 $ par action des analystes consultés par l'agence Bloomberg. Le revenu de la banque torontoise a progressé de 14,8% pour atteindre 3,05 G$ alors que le marché prévoyait presque 3 G$. Résumant son trimestre, l'institution financière a profité de conditions favorables sur les marchés financiers, la division Marchés des capitaux ayant augmenté ses profits de 38%. La Gestion privée a aussi bien fait, faisant bondir les siens de 64%. La BMO explique qu'elle a réduit la dotation à la provision pour pertes sur prêts de 123 M$ pour un montant de 249 M$ pendant le trimestre. Le dividende trimestriel de BMO demeure inchangé à 70 cents par action. Il sera versé le 26 août aux actionnaires inscrits aux registres le 2 août. L'action de BMO a gagné 2,6% à 60,26 $ mercredi à la Bourse de Toronto. La Laurentienne fait bien Pour sa part, la Banque Laurentienne déclare des profits en hausse de 34% à 28,3 M$ ou 1,06 $ par action pendant le deuxième trimestre. C'est à seulement un cent des 1,07 $ attendus par les analystes sondés par Bloomberg. Les revenus ont bondi de 15% à 178,1 M$ alors que le marché s'attendait à 177,2 M$. Pendant la période de trois mois, la banque montréalaise a surtout profité d'une forte croissance du portefeuille de prêts. La qualité du crédit s'est stabilisée et la diversification s'est renforcée. La provision pour pertes sur prêts a toutefois augmenté de 4 M$ pour atteindre 16 M$ car des comptes commerciaux ont subi de façon tardive l'impact du ralentissement économique. La Laurentienne prévoit de verser un dividende de 36 cents par action. La date prévue pour le versement est le 1er août pour les actionnaires inscrits aux registres le 2 juillet. L'action de la banque a cédé 0,6% à 42,81 $ mercredi au TSX. Une nouvelle machine à profits ? Julien Béliveau, analyste et collaborateur pour Argent, a l'impression à la lecture des résultats que les institutions financières ont trouvé une nouvelle façon de générer des profits. «Il y a une proportion croissante des revenus provenant des transactions à partir de leur propre capital, explique ce spécialiste. Les banques l'utilisent pour prendre des positions sur toutes sortes d'instruments financiers. Dans le communiqué de la Banque de Montréal, on dit que le rendement pour ce type de transaction est de 25% pour un trimestre.» La taille des plus gros acteurs du milieu est un avantage afin d'y arriver. «La Banque Royale, en liquidités, c'est 16,8 G$, souligne Julien Béliveau. La Manuvie, c'est 18 G$. Les gens qui sont négociateurs pour ces institutions-là peuvent faire à peu près ce qu'ils veulent avec des algorithmes et des méthodes de protection.» «C'est là qu'une banque plus petite comme la Laurentienne a de la difficulté parce qu'elle ne peut pas se permettre de manier tous ces risques», ajoute M. Béliveau. Il reste encore à voir si la glissade des récentes des marchés financiers n'aura pas l'effet inverse sur le bilan du trimestre en cours, avertit-il. «Je n'aimerais pas être sur le parquet de négociation. Je pense que les nerfs sont mis à rude épreuve. On a peut-être connu un des meilleurs trimestres mais ce sera peut-être comme le Canadien de Montréal par la suite...»
  7. LED

    Political Compass

    Your political compass Economic Left/Right: -3.75 Social Libertarian/Authoritarian: -1.18
  8. Publié le 17 novembre 2009 à 07h33 | Mis à jour le 17 novembre 2009 à 07h36 source: http://www.cyberpresse.ca/arts/musique/200911/16/01-922129-u2-a-lhippodrome-lete-prochain.php U2 assume les frais de 4 millions de dollars, dont 3 pour les gradins, requis pour construire de toutes pièces un stade à l'intérieur de la piste de course. Si les 60 000 à 80 000 spectateurs attendus par les organisateurs sont au rendez-vous, U2 se remboursera aisément. Pour minimiser l'impact sur l'environnement, les gradins proviendront surtout du circuit Gilles-Villeneuve et d'autres pistes de course automobile au Canada. Les ouvriers mettront deux mois à construire le stade et un autre mois à le démanteler. «Il va falloir couler des fondations pour supporter le poids de la scène, c'est un véritable travail d'ingénierie, explique Lemieux. L'acoustique devrait être extraordinaire. Comme les gradins sont assez bas, le son ne rebondira pas.»
  9. Concours de design Un projet futuriste pour la station Champ-de-Mars Jean-Louis Fortin 26/05/2010 19h27 - Mise à jour 26/05/2010 19h36 L’œuvre de Dominic Poncelet, Kim Pariseau et Étienne Pelletier, intitulée « Loop », a été créée sur le thème du son et ressemble à une vague géante qui ferait le lien entre le Vieux-Montréal et le Centre-Ville. Photo: Collaboration spécialeSi la Ville de Montréal décide de réaménager les alentours de la station de métro Champ-de-Mars, elle ne manquera pas d’idées spectaculaires. Le concept gagnant d’un concours de design organisé sur ce thème semble tout droit tiré d’un film de science-fiction. L’œuvre de Dominic Poncelet, Kim Pariseau et Étienne Pelletier, intitulée « Loop », a été créée sur le thème du son et ressemble à une vague géante qui ferait le lien entre le Vieux-Montréal et le Centre-Ville. « La membrane du filtre ondule et recouvre différents usages (marché, commerces, autoroute, métro, etc.) et se soulève par endroits afin d’offrir un accès à ce prolongement du Montréal sous terrain », décrivent les trois jeunes architectes. Présentée mercredi soir dans le cadre d’une exposition à l’Hôtel de Ville, la proposition gagnante a été décrite par les juges comme une « prise de position forte en ce qui concerne la révélation et l’interprétation du sous-sol du site ». Réparer la fracture Les 78 participants à ce concours pancanadien ont imaginé à quoi ressembleraient les alentours de la station Champ-de-Mars dans l’hypothèse d’un recouvrement de l’autoroute Ville-Marie et du déplacement de ses voies d’accès. « Il fallait chercher à réparer la fracture causée par l’autoroute entre la vieille ville et le reste du centre-ville », a expliqué François Gagné, responsable de l’équipe de design urbain à la ville de Montréal. Les cinq équipes finalistes dans la catégorie « professionnel » ont toutes présenté des concepts résolument futuristes. « Nous avons choisi le plus esthétiquement fort, et le plus spectaculaire. », a expliqué dans une vidéo Odile Decq, directrice à École spéciale d’architecture de Paris et l’une des huit membres du jury. On peut voir toutes les propositions finalistes sur le site http://www.realisonsmontreal.com/fr/projet/64. [email protected]
  10. L’hippodrome sera là pour U2 en 2011 Stéphanie Saucier 25/05/2010 17h18 EnvoyerImprimer. Bono doit subir huit semaines de réhabilitation. Photo : archives 24HCeux qui craignaient voir le spectacle de U2 à nouveau en péril en 2011 à cause de la démolition annoncée de l’hippodrome de Montréal peuvent se sentir rassurés puisque les futurs propriétaires devront respecter l’engagement de l’actuel détenteur qui permettra au groupe de se produire sur le site. Opéré pour une sévère compression du nerf sciatique, le chanteur Bono s’est vu prescrire un programme de réhabilitation de huit semaines par son médecin, forçant le report de la tournée U2 360° qui devait s’arrêter à Montréal les 16 et 17 juillet. On apprenait mardi que la tournée débutera donc le 6 août, à Turin. Conséquence de la disponibilité saisonnière de l’hippodrome, le spectacle de U2 aura lieu à Montréal en 2011 seulement. « Nous comprenons la déception des fans de U2 de ne pouvoir assister aux spectacles cet été. Cependant, nous pouvons annoncer que les deux concerts seront reportés en 2011 à l'Hippodrome. Tout ce que nous souhaitons, c'est que Bono prenne le temps de se rétablir », indique dans un communiqué, Jacques Aubé, Vice-président et directeur général d'Evenko. Même pas en vente Même si les dates montréalaises ne sont pas encore confirmées, la Société nationale du cheval de course (SNACC) a confirmé à 24H mardi que les 140 000 détenteurs de billets auront droit à leur méga spectacle sur le site de l’hippodrome de Montréal. « Premièrement, le prospectus de vente n’est pas encore complété, donc le terrain n’est pas officiellement à vendre, et même si un acheteur se prononce d’ici à l’an prochain, on mettra une clause au contrat selon laquelle il s’engage à ne pas démolir l’hippodrome avant le spectacle pour respecter notre engagement », affirme le directeur exécutif de la SNACC, Jean Bourdeau. De toute façon, le site du spectacle prend à peine le cinquième des 43 acres du site et les gradins, à peine la moitié de la piste de course, explique le propriétaire. « Si l’acheteur avait voulu commencer des travaux, je doute qu’il ait pu commencer à creuser l’an prochain, car les démarches les précédant sont longues. Le spectacle ne les aurait retardés en rien », ajoute M. Bourdeau. Lorsqu’il sera mis en vente, le site de l’hippodrome pourrait être acheté à hauteur de 100 millions $. [email protected] **** Je trouvait ça bizare qu'à moins de 2 mois du spectacle il y ait pas un chat sur le site...
  11. Drette ça! C'est quoi les musées qui vont voir? Le temple de la renomée? Le musée du rock? C'est peut-être parce'que y'a pas grand choses d'autre à faire lol.
  12. Non seulement Montréal mais aussi le Québec, aucune ville du Québec en haut de la liste et un gros moton dans le bas de la liste. Je te gage qu'ils ont juste été prendre leurs donnés dans les trucs culturels anglophones de chaque ville lol. Ils veulent juste montrer que le reste du Canada anglais est plus intelligent et plus cultivé que les francophones et que depuis que la ville n'est plus dominé par des anglophone (glamour) elle s'est barbarisé...Ils perdent toute crédibilité en voulant utiliser la culture comme instrument de preuve.
  13. Exactement, en battant Pittsburgh et Washington, on est devenu les favoris alors on joue en favoris. On domine et ils sont oportunistes. La dernière fois c'est aussi comme ça que les Flyers nous ont battu en deuxième ronde.
  14. Cammalleri dit que les gars s'amuse et qu'il vont allé s'amuser à Pittsburgh et foutre la merde chez les champion de la coupe. On s'en va là en confiance!