acpnc

Member
  • Content Count

    13,533
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    28

acpnc last won the day on May 27

acpnc had the most liked content!

Community Reputation

3,979 Excellent

7 Followers

About acpnc

  • Rank
    Mtlurb Godfather

Personal Information

  • Biography
    je suis un natif de Montréal et toujours intéressé à son développement
  • Location
    La Malbaie, Charlevoix
  • Interests
    sports extérieurs et plein air, culture en général, horticulture, lecture et contemplation.
  • Occupation
    agent de bord retraité

Recent Profile Visitors

7,565 profile views
  1. Rien de mieux qu'une séance de marche active avant et après la voiture.
  2. La taxation sur l'essence est beaucoup plus démocratique et rejoint tout le monde dans la région. Bien que les taxes soient honnies, je considère que la taxe sur l'essence est nettement préférable à des péages. Ainsi plus un automobiliste parcoure de distance en voiture, plus ça lui coutera cher et davantage s'il a un plus gros cylindré. Une meilleure façon de discipliner les gens à la longue et mener à des économies d'énergie.
  3. Justement avec un Royalmount amélioré, enrichi d'une composante résidentielle importante et un centre commercial standard, on favorisera davantage la dispersion des nouveaux commerces dans les autres centres déjà existants, évitant du coup de créer davantage de congestion à l'échangeur Décarie-Métropolitain. Ainsi chaque centre commercial rayonnera dans son secteur, tout en maintenant une saine concurrence. Je ne doute pas qu'éventuellement tous les grands stationnements seront transformés (souterrains et mieux desservis en TEC) pour devenir des zones résidentielles. Ce n'est qu'une question de temps. En attendant les développeurs se positionnent pour le commerce et c'est cet attrait qui déclenchera à terme l'urbanisation de leur périmètre.
  4. C'est du marketing qui vise les gens qui sont sensibles à ce genre de publicité. De mon côté cela me laisse totalement indifférent, d'autant que je ne me considère pas comme un client potentiel. Je n'ai donc aucune critique à formuler et souhaite grand bien à ceux qui pourrait s'y laisser séduire. Néanmoins je note au passage la croissance du marché immobilier de luxe à Montréal, un segment qui était encore marginal il n'y a pas si longtemps. Alors si on veut attirer des boutiques exclusives et des commerces de niches, voilà un bon moyen d'y arriver, en créant une masse critique de consommateurs haut de gamme habitant le centre-ville.
  5. Commençons par développer les terrains vacants avant de penser à recouvrir l'autoroute. Ce sera plus économique et plus logique pour favoriser l'expansion du tissu urbain. Si on relie bien ces grandes surfaces avec des axes de transport, des rues et des avenues pensées pour une intégration maximale du territoire, on aura alors répondu au principal défi qui se pose actuellement. D'ailleurs c'est la meilleure façon de favoriser organiquement le développement de l'ensemble du secteur. Quant tout sera développé il sera toujours temps de recouvrir Décarie en y allant par ilots, pour éviter d'en faire un tunnel continu (pour permettre le passage des matières dangereuses). Ce qui complétera la jonction est-ouest du territoire.
  6. Si ce terrain est assez grand pour accommoder ces surfaces de jeux pourquoi pas? D'ailleurs la population a déjà exprimé une ouverture dans ce sens pour ce terrain. Surtout qu'il ne sera pas enclavé des quatre côtés, ce sera donc plus aéré. Aussi vaut-il mieux qu'il soit à l'extrême est du quartier, plutôt qu'inexistant. En fait vue sa situation, il pourra peut-être alors servir à la fois les gens du quartier du multimédia
  7. Rares sont les projets qui font l'unanimité, alors tu as plein droit d'aimer ou pas, c'est vraiment une question de préférences personnelles. De mon côté je trouve ce projet original et vraiment distinctif. J'aime aussi son jeu de volumes et la variété de ses textures. Les matériaux semblent aussi de grande qualité. Quant à sa forme, elle variera selon les angles de vue, en présentant des factures diverses et des profils contrastants que l'on pourrait préférer à d'autres. Donc un complexe unique et singulier qui je crois se démarquera avantageusement dans son environnement.
  8. @MDCM supers photos, on croirait presqu'y être
  9. Développer une composante résidentielle prépondérante est ce qui pourrait rendre ce projet beaucoup plus acceptable pour la communauté. Profitons justement de constructions en hauteur, en augmentant les limites telles que demandées par le promoteur. Mais du même coup oublions la vocation régionale du centre commercial, en se concentrant sur les vrais besoins de consommation du secteur, pour ne pas justement induire une plus grande demande de trafic automobile. Finalement améliorons l'accès en TEC avec un nouvel édicule du métro à l'ouest. Une éventuelle ligne de tram pourrait aussi desservir le Royamount et BB tout en étant efficacement connectée au reste du territoire. Voilà ce que j'appellerais bonifier le projet. On développe avec une vision nettement plus urbaine et au lieu d'aller chercher une clientèle à l'extérieur de l'ile, on la créé sur place en construisant un véritable quartier intégré et ouvert sur la ville. Je pensais moi aussi à une formule du genre mid-town où (on ne sait jamais) on pourrait construire un immeuble emblématique qui deviendrait le point focal de ce nouveau développement. Pourquoi justement ne pas donner la réplique au Phare de Québec avec une tour qui le supplanterait? Puisqu'ici on est suffisamment distant du Mont-Royal pour dépasser les 200m, sans pour autant altérer la précieuse ligne d'horizon de Montréal. Paradoxalement le Royalmount après avoir divisé tout le monde, pourrait dans une version vraiment améliorée (en répondant aux attentes de la population montréalaise), faire une sorte d'unanimité derrière lui. En ce qui concerne les fans de super tours, c'est l'occasion rêvée d'oser l'impensable à Montréal. C'est-à-dire troquer un mégacentre commercial pour un mid-town avec une tour centrale qui ne laissera personne indifférent.
  10. Le parc Mary-Griffin est actuellement à peu près le seul endroit qui pourrait peut-être accommoder certains plateaux sportifs, même s'il se situe à l'extrême est de GFT. On peut au moins compter sur la volonté populaire. Il faudrait aussi analyser le potentiel pour de futurs espaces multi-sports du côté de PSC et du Bassin Peel. Cela demeure tout de même un dossier pas facile à régler, surtout quand on arrive en dernier, une fois tous les espaces vendus aux promoteurs. Heureusement la Ville avec son nouveau droit de préemption, possède un excellent outil de négociation qui pourra certainement faciliter son travail pour le reste du développement du secteur.
  11. Pour aménager des terrains pour la pratique de sports comme le tennis ou le soccer, il faut de grands espaces disponibles qui sont tout simplement inexistants dans Griffintown. Il est clair que la situation aurait été différente si l'administration Tremblay avait réservé des surfaces suffisantes pour ce fait. Malheureusement elle a laissé les promoteurs pratiquement privatiser tous les terrains, sans prévoir aucun site assez vaste pour répondre à ce besoin public, pas même pour une école. Comme on peut le constater il n'y a maintenant que de petits lots pour ponctuer de verdure l'espace urbain et ainsi créer quelques ilots de fraicheurs dans un quartier qui autrement sera vraiment densément peuplé. D'ailleurs je verrais mal un court de tennis coincé dans un quadrilatère avec ses hautes clôtures et son éclairage de nuit si près des résidences. Pareil pour d'autres sports qui demandent ce même genre d'installations inadaptées au type de développement ( mal planifié) qu'est devenu GFT. Donc ta demande est tout à fait légitime, mais difficile à réaliser à ce stade-ci. Elle a au moins l'avantage de mettre en évidence l'obligation de toujours prévoir en amont des infrastructures publiques en surface et en nombre suffisant pour tous les types de loisirs dans un quartier donné. Cependant qui sait? Peut-être que la Ville pourrait négocier une entente pour un aménagement à même le parc linéaire du canal Lachine, là où l'espace serait assez vaste, pour ce genre d'activités, sans pour autant nuire à la libre circulation piétonnière et cycliste?
  12. Pas vraiment plus que les autres projets multi-tours à Montréal. Après tout on est au coeur de la ville, pas à Mississauga.
  13. Dire que s'ils n'avaient pas publié la première version, ils n'auraient pas créé d'attente et on n'en parlerait même pas, tout en évitant cette interminable redondance.
  14. Le promoteur a voulu dès l'époque de l'administration Tremblay banlieusarder Griffintown. L'opposition a eu raison de ses intentions indignes pour une ville moderne qui se respecte et l'a forcé à se rétracter. Il tente cependant de revenir par la porte d'en arrière, en tentant d'imposer discrètement (à la pièce) sa vision générique commerciale. Heureusement la population résidente a déjà exprimé ses préférences pour des indépendants et finit par peser plus lourd, en imposant un choix commercial plus judicieux et mieux adapter à ses attentes.
  15. Disons que c'est un peu la formule facile pour un promoteur: peu d'effort pour le design et l'environnement puisqu'il capitalise sur la proximité du parc pour se distinguer de la concurrence. @montreal67 je partage ton avis. Commençons par densifier partout où c'est possible et évitons d'envahir les espaces naturels indispensables à la qualité de l'environnement. Ces derniers viendront justement compenser pour la densification urbaine. En même temps on protège un espace exceptionnel pour le bénéfice des gens du secteur et des générations futures qui s'établiront dans la métropole.