ToxiK

Member
  • Content Count

    4,297
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

ToxiK last won the day on January 16

ToxiK had the most liked content!

Community Reputation

1,417 Excellent

1 Follower

About ToxiK

  • Rank
    Mtlurb Godfather

Personal Information

  • Biography
    .
  • Location
    Laval
  • Interests
    Lecture
  • Occupation
    Fonctionnaire

Recent Profile Visitors

3,467 profile views
  1. I don't want the Bureau En Gros to close, I want it to move. Ideally in the base of a new 40+ floors office towers... If there is a market there for a Bureau En Gros, we will find place for it. Just not as the sole occupant of a big better used land.
  2. Ça prendrait une attraction pour attirer les gens. Quelque-chose d'unique à Montréal qui mettrait le parc sur la map.
  3. Merci d'avoir clarifié tes points. J'ai cependant isolé celui-ci car je ne suis pas entièrement d'accord avec lui. Il est vrai que la valeur immobilière ne devrait pas être le motif principal pour la construction d'une ligne de TEC lourde, cependant le développement immobilier suivant une telle ligne est en tout ou en partie un TOD. Les gens qui viendront habiter près du REM seront (pour la plupart) des utilisateurs du REM. Il est plus facile de construire des nouvelles habitations en fonction de moyen de TEC lourd que d'adapter des habitations existantes et de changer les habitudes des résidents actuels. En ce qui concerne la pertinence de la ligne Bleue, bien qu'il est vrai que d'autres lignes auraient pu être développées avant, il faut noter que cette ligne est sous-utilisée par rapport à son potentiel. Le prolongement vers l'est (et la connexion avec le REM) vont augmenter son achalandage dans sa partie actuelle. Si au augmente l'achalandage de cette partie de 1000 passagers (un nombre choisit au hasard) ça fait 1000 utilisateurs de plus du métro pour lesquels on aura eu qu'à construire une demie ligne de métro (l'extension de l'est) pour les attirer dans le métro. C'est une façon de rentabiliser davantage une infrastructure importante pour laquelle on a dépensé beaucoup d'argent et qui peut accueillir plus de passagers sans investissements majeurs sur sa partie actuelle.
  4. Je ne suis pas d'accord que le REM n'est pas un investissement pertinent. Il y a saturation d'autobus en provenance de la Rive-Sud, l'arrivée du REM réglera ce problème et permettra à ces autobus d'être redéployés ailleurs. La ligne Deux-Montagne était due pour une rénovation massive pour augmenter sa capacité, ce que l'AMT n'avait pas les moyens de faire. Non seulement la capacité sera augmentée, mais nous aurons maintenant un véritable métro à la place. La ligne vers l'aéroport était souhaitée par plusieurs intervenants, ce sera bientôt chose faite (idéalement avec une extension jusqu'à la Gare Dorval). Finalement, le tronçon ouest n'était pas une priorité mais était tout de même souhaitable. C'est vrai que le REM ne règle pas les problèmes de la ligne Orange, mais l'extension de la ligne Bleue ne le fait pas non plus. Le REM coûte bien 6 milliards de $, mais les gouvernements ne dépenseront que la moitié de ce montant. En gros, nous obtenons un système de transport de 6 milliards de $ pour seulement la moitié de l'investissement public. C'était une opportunité à ne pas manquer pour un système qui est plus que simplement souhaitable, même si ça ne règle pas tout. Et soyons honnêtes, je ne crois pas que si l'opportunité du REM ne s'était pas présenté le gouvernement aurait investit 3 milliards en TEC...
  5. Bonne analyse. J'ajouterais à ton troisième point la rétention des immigrants. C'est bien beau d'accueillir des nouvelles personnes, mais si elles s'en vont dans d'autres provinces on aura payé les coûts liés à l'intégration au profit de ces autres provinces.
  6. ToxiK

    Place Viau (2014)

    C'est quand même un pas dans la bonne direction. Ça peut aussi attirer des commerces de proximité qui ne seraient pas intéressés autrement.
  7. Oui, mais on ne peut pas hiberner les 3 à 5 mois qui restent. Le vélo est très bien comme moyen de transport de substitution durant les temps plus chauds mais on ne peut pas s'y fier comme moyen de transport à l'année. On ne peut pas non plus y baser notre chaîne logistique 365 jours par année.
  8. Je suis certain qu'il y a des zones non inondables plus loin en banlieue... Ça m'étonnerait que Montréal accepte un jour le prolongement de la 440. Sans compter que l'Île-Bizard refuse que les gens de Laval passe par leur territoire pour se rendre à Montréal. Par contre, ils voudraient qu'on remplace le traversier entre Laval et l'Île-Bizard par un pont pour permettre à leurs résidents de passer par le territoire de Laval pour se rendre à Montréal...
  9. Méchante tournée ! Super ! Repose-toi bien, c'est mérité...
  10. Ça devrait être très intéressant !
  11. Je crois que c'est surtout GM qui a magouiller pour faire fermer les compagnies de tramways aux États-Unis. À Montréal, on l'a fait par nous même. Je crois qu'en blâmant les méchantes compagnies on cache le fait que les consommateurs ont souvent le choix et qu'ils prennent une décision consciente dans leurs consommation. Ce n'est pas en accusant les compagnies pétrolières de détruire la planète qu'on va convaincre les gens de délaisser leurs voitures, surtout s'il n'y a pas d'option valide (la bicyclette en hivers n'est pas une option). Il faut offrir du TEC efficace avant de demander aux automobilistes de l'utiliser. Le TEC n'est généralement pas rentable pour les opérateurs (même sans les manigances de GM), il faut donc que les gouvernement s'implique. Les gens n'achètent pas des voitures parce que les compagnies les forcent à le faire, ils le font parce que c'est ce qu'ils veulent, ou bien parce que les alternatives ne sont pas là. Ce que je dis, c'est qu'il ne faut pas déresponsabiliser le citoyen de ses choix en blâmant les compagnies. J'ai mentionné dans un autre fil qu'on est tous préoccupé par l'environnement en autant que ce soit les autres (dans ce cas-ci les grosses compagnies) qui fassent les efforts. Nous avons tous notre part de responsabilité et je crois que c'est un peu lâche de se cacher derrière les compagnies pétrolières alors que nous achetons leurs produits. Si nous n'achetons plus leurs produits, ils n'en vendront plus. Au final, c'est le consommateur qui a le pouvoir. C'est comme se plaindre de la mauvaise qualité des politiciens tout en excusant les électeurs qui les mettent au pouvoir. Ceci étant dit, si nous voulons continuer cette conversation, ce serait peut-être mieux de le faire dans un fil plus approprié.
  12. La source du problème n'est pas les compagnies pétrolières mais l'utilisation de la voiture à essence (trop souvent par manque de transport en commun). Ça aurait été bien qu'ils incluent un panneau à ce sujet.
  13. On est préoccupé par l'environnement en autant que ce soit les "Autres" qui fassent le plus d'efforts. On veut que les compagnies diminues leur pollution mais sans couper dans les emplois, ni dans les salaire, que les commerces soient plus écologiques mais sans augmenter leurs prix, que l'Alberta n'exploite plus ses ressources mais qu'ils contribuent autant à l'économie canadienne, etc... On veut aussi diminuer la consommation d'eau et d'électricité mais pas adopter de mesures en ce sens qui feraient augmenter les prix de l'eau et de l'électricité... C'est facile d'être préoccupé et de vouloir que ce soit les autres qui s'en occupent.
  14. Ça prendrait une murale sur les murs aveugles.