ToxiK

Member
  • Content Count

    4,129
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

ToxiK last won the day on January 16

ToxiK had the most liked content!

Community Reputation

1,223 Excellent

1 Follower

About ToxiK

  • Rank
    Mtlurb Godfather

Personal Information

  • Biography
    .
  • Location
    Laval
  • Interests
    Lecture
  • Occupation
    Fonctionnaire

Recent Profile Visitors

3,225 profile views
  1. 182 années pour la construire, une journée pour la détruire. C'est poche ! Espérons qu'ils puisse en sauver une grande partie.
  2. Pourtant on apprenait aujourd'hui que Garda World voulait acheter G4S et que MTY achetait la chaîne de pizzerias Papa Murphy's Holdings... Et il n'y a pas Air Canada qui aurait une cible en vue?
  3. Il n'y a pas si longtemps, on s'énervait avec des tours comme le Louis-Bohème, Le Hampton Garden Inn, l'Altoria et l'Altitude, ou même le Crystal de la Montagne (certains moins que d'autres dans ce cas-ci...). Là, on a un projet intéressant de plus de 30 étages et on va juste l'oublier, le noyer parmi tant d'autres projets... Les temps ont changé, on a moins faim qu'avant.
  4. Pas par magie. Deux mots: Soylent Green...
  5. Concernant l'immigration, il faut effectivement faire quelque-chose pour faciliter l'intégration des nouveaux arrivants et faire en sorte qu'ils restent au Québec. Je crois que ça peut se faire sans la réduction temporaire voulue par la CAQ. Le gouvernement n'est pas d'accord. OK. Mais au moins, c'est une mesure temporaire. De plus, j'aime beaucoup mieux que la CAQ fasse quelque-chose à ce sujet, même si ce n'est pas parfait, plutôt que les Libéraux ne fassent rien et balayent le sujet sous le tapis. Présentement, on paye pour aller chercher des immigrants, on paye pour les accueillir et essayer de les intégrer, mais au bout du compte ils s'en vont enrichir les autres provinces. En gros, avec le système actuel, on payent pour enrichir les autres provinces et pour les aider accroître leur population. Il est temps de changer la situation, laissons au moins le temps à la CAQ le temps de lancer leur programme.
  6. I agree, but your friends in the ROC don't seem to care that much.
  7. Dans ce cas je te souhaite que ça ne ressemble pas aux Résidences Soleil...
  8. Malheureusement, il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis. PS: Pourquoi aurait-on besoin de pinces pour manipuler les crayons? Et comment manipule-t-on un crayon avec une pince??
  9. Je crois que la Main invisible peut faire de grande choses mais je ne la considère pas parfaite. Il ne faut pas essayer de la contrôler mais juste de la baliser. C'est ce qui a été fait avec le Quartier International, et c'est un succès. La ville a tracé quelques lignes directrices mais s'est ensuite enlevée du chemin et a laissé le privé faire. J'aime beaucoup mieux cette approche que dans Griffintown ou la ville n'a rien fait et quand les promoteurs ont vu la valeur du secteur et l'ont développé, la ville s'est plaint que ceux-ci n'avaient pas prévus d'écoles (ce qui n'est pas le travail des promoteurs).
  10. Le développement du Quartier international est l'exemple de comment les gouvernements peuvent encourager le développement d'un quartier sans tout faire le travail. Les gouvernements ont investi dans les rues et dans le mobilier urbain et ont donné le ton au quartier. Ils ont aussi investi dans l'agrandissement du Palais de congrès (ce qui est le travail d'un gouvernement). La Caisse s'y est installée. C'est une société d'État mais elle n'y a pas construit son siège social par charité (même si celui-ci a coûté plus cher que prévu). La ville a installé le canevas, le privé s'est occupé du reste, ce qui est la meilleure façon de faire. Ça donne un quartier avec une signature propre qui se développe bien (je n'ai rien contre Namur ou Griffintown, mais je crois qu'on a mieux avec le Quartier International). Est-ce qu'il y aurait eu du développement sans intervention? Fort probablement, mais je crois qu'on n'aurait pas eu un quartier d'une telle qualité. En passant, comment se débrouille la Main invisible à Détroit?
  11. C'est même pire que ça: quand on fait des changements, il y a des conflits, c'est difficile, il faut travailler fort, il faut s'adapter. Il faut aussi y mettre de l'argent et de l'énergie. Et malgré tout, il y a un risque d'échec. En cas d'échec, le directeur en question (et son équipe) va être blâmer et ça pourrait lui nuire personnellement. En cas de succès, un gestionnaire plus haut placer va noter le gain en productivité et il va déterminer que le directeur n'a plus besoin d'un budget aussi grand. Il va donc couper le budget et le redistribuer auprès de d'autres départements qui n'auront pas fait d'efforts. Et quelques années plus tard, le gouvernement va demander à tous les départements d'améliorer leur productivité (tous également, pour être "juste"...), ce qui sera beaucoup plus facile pour ceux qui n'auront pas fait les efforts que le directeur en question aura fait auparavant. À la fin, les départements qui n'auront pas fait les efforts d'amélioration de productivité plus tôt vont bien paraître, alors que le directeur va passer pour un incompétent parce que les efforts qui lui et son équipe auront faits auront déjà été comptabilisés depuis longtemps, alors que le gouvernement de regardait pas... C'est pour ça que j'ai hâte de voir comment la Caisse va gérer le REM. On pourra plus facilement comparer l'efficience de la STM si on a une organisation privés comparable dans le même secteur et dans le même marché. Au final, la STM et le REM pourront apprendre des façons de faire de l'autre pour s'améliorer et pour améliorer leur productivité (c'est peut être pour ça que certains syndicats n'aiment pas le REM...).
  12. C'est de ça que je voulais parler. L'édifice de la Caisse fût une des pierres angulaires du Quartier International, mais les investissements publics faits pour améliorer le quartier ont été tout aussi importants pour attirer des investissements privés. Le modèle a été réutilisé (pas nécessairement avec la même ampleur) pour le Quartier des spectacles et pour le Nouveau havre de Montréal (transformation de l'autoroute Bonaventure), avec succès. Il faut être assez lucide pour noter que même sans ces investissements publics, les terrains vacants auraient fini par être développés. Mais il faudrait être de mauvaise foi pour dire que ceux-ci se seraient redéveloppés aussi rapidement et que les quartiers aurait été aussi agréables sans les améliorations urbaines.
  13. Si la Caisse de dépôts n'existait pas, c'est le Fédéral qui gérerait nos finances. Cet apport de capital à gérer a donnerait sûrement un bel édifice à Toronto... En fait, l'édifice de la Caisse de dépôts faisait parti du projet global de Quartier International. Si je me souviens bien, on comptait sur la Caisse et sur l'agrandissement du Palais des congrès (combinés à des investissements dans les rues et dans le mobilier urbain) pour engendrer une relance du quartier, avec succès.
  14. Ils se plaignent quand ça va lentement et ils se plaignent quand ça va vite...