Fortier

Moderator
  • Content Count

    2,807
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    22
  • URB$

    48,694 [ Donate ]

Fortier last won the day on April 1

Fortier had the most liked content!

Community Reputation

2,416 Excellent

2 Followers

About Fortier

  • Rank
    Mtlurb Godfather

Personal Information

  • Biography
    ...
  • Location
    Paris
  • Interests
    Mtlurb
  • Occupation
    Mtlurb

Recent Profile Visitors

3,894 profile views
  1. ACDF mentionne que c’est un projet mixed use. En regardant bien, on voit les planchers changer de hauteur à partir du 8e étage à l’arrière de la tour. J’ai compté rapidement 7 étages commerciaux et 38 résidentiels, pour un total de 45. Je dirais donc ~150-160m...
  2. @Rocco n’oublie pas que ce n’est pas la fin du monde. Oui beaucoup de gens perdent leur emploi et on vit un stress énorme. Mais des projets de tours comme Meastria, 1sqP et VSLP sont des projets à plus long terme. Quelle sera la situation dans 3-4 ans? Difficile de dire. Pendant ce temps les promoteurs qui ont les liquidités suffisantes peuvent profiter d’une main d’œuvre plus abondante, des taux d’intérêt plus faibles et des prix des ressources également plus faibles suivant le cours du pétrole. Si la situation devait perdurer et s’aggraver et que nous faisions effectivement face à une vague d’annulations, on en reparlera. Mais en attendant, ça ne sert le profit de personne de jouer l’oiseau de malheur et de crier au loup à tue tête. Restons zen pendant la tempête. Prends un peu de temps dans ta quarantaine pour regarder les tours construites à New York pendant la Grande dépression, peut-être que ça te changera les idées.
  3. Sur la page Facebook de ACDF
  4. Un débat sur la toponymie de VMR pourra vite s’avérer inefficace pour ces dits « activistes » car ça pourrait aller dans les deux sens. Pensons notamment à la rue qui se nomme « Dunkirk » au lieu de Dunkerque! C’est limite insultant...
  5. Les médias donnent constamment la parole à des personnes des comités logement et du Frapru, qui n'ont aucune compréhension des enjeux économiques et généraux de l'immobilier (et qui visiblement ne connaissent même pas le principe de l'offre et de la demande), pour commenter des dossiers qui visiblement les dépasse. Puis on se demande pourquoi tant de désinformation circule au niveau de l'habitation. Pendant ce temps, on a des économistes, des urbanistes, des consultants, des chercheurs, l'IDU, l'Institut du Québec, la CCMM qu'on laisse sur le banc des joueurs... Paresse intellectuelle des journalistes ou clickbait? Faut pas se surprendre après qu'une part importante de population devienne un terreau fertile pour des propositions absurdes, comme le gel des loyers ou le 20-20-20, véhiculer par des politiciens populistes.
  6. 15,8G$ sur 10 ans c'est un peu décevant honnêtement.
  7. Je pense qu'il faut être très prudent sur les impacts du coronavirus sur l'immobilier montréalais et éviter d'être prophètes de malheur. Les effets et contre-effets pourront même être positifs et dépendront d'une multitude de facteurs. À moins qu'une récession frappe de plein fouet l'économie québécoise, ralentissant sérieusement la croissance de l'économie, l'immigration et la confiance des ménages, je doute que les répercussions sur l'immobilier neuf soient si terrible. Voilà pourquoi : 1. L'immobilier est (hormis 2007) généralement perçu comme un investissement plus stable et peut donc représenter un investissement sur dans un contexte de forte volatilité boursière tel qu'on le voit présentement et agir un peu à titre de valeur refuge comme l'or. 2. Le coronavirus aura déjà eu l'effet de faire fondre le prix du pétrole et de forcer les banques centrales à revoir leurs taux directeurs à la baisse. Un prix du pétrole plus faible pourra signifier un ralentissement de la flambée des prix des matériaux, du coût-temps des machineries et matières premières nécessaires pour la construction. Un plus faible taux directeur peut davantage inciter l'endettement, malgré un contexte incertain, pour invertir dans du foncier. Enfin, s'il devait avoir un ralentissement économique sévère, affectant durement la confiance des ménages, on pourra peut-être voir des projets immobiliers se réorienter vers le locatif plutôt que les condominiums, puisque la pénurie en logements locatifs demeurera tout de même inchangée et qu'il pourra paraître comme judicieux pour les grands groupes d'investir à long terme avec le contexte ci-haut énuméré.
  8. J'ai créé un nouveau fil, l'autre n'apparaissait pas et mentionnait un ancien projet sur Drummond...
  9. Étrange, le fil n'apparait pas dans "Propositions"
  10. Merci pour les infos @IluvMTL! J'ai mis les fils à jour
  11. Je verrais plutôt des bâtiments contigus de 6-9 étages sur les stationnements en priorité puis en remplaçant les immeubles de 2-3 étages. Avec les rues Émery, Hotel-de-Ville et De Bullion prolongées en rues piétonnes/partagées. Pour moi la rue Émery serait justement le modèle à suivre et à prolonger ici. C'est vraiment sympa s'y promener, mais très dommage que la rue soit aussi courte... Une belle occasion d'y mettre un max de logements étudiants, coopératives, condos abordables et logements familiaux. Il y a un potentiel de densification énorme en quartier écolo et convivial... De quoi plaire à un certain parti municipal.