jerry

Member
  • Content Count

    2,185
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

544 Excellent

About jerry

  • Rank
    Mtlurb Godfather

Personal Information

  • Biography
    - Né à Québec, puis déménagé en Ontario en 1983 pour être enseignant
    - Retraité en juin 2013, déménagé à Montréal en novembre 2013
  • Location
    Montréal
  • Interests
    Voyages, sports
  • Occupation
    Enseignant retraité

Recent Profile Visitors

1,923 profile views
  1. Pont Champlain: seulement 3% des éléments inspectés ont été approuvés Ottawa est inquiet pour l’ouverture du nouveau pont Champlain CHRISTOPHER NARDI Vendredi, 19 avril 2019 19:30MISE À JOUR Vendredi, 19 avril 2019 19:30 OTTAWA | À deux mois de l’ouverture prévue du nouveau pont Samuel-De Champlain, Ottawa craint que l’échéance ne soit pas respectée parce que seulement 3 % des éléments inspectés ont reçu l’approbation finale. Dans une lettre datée du 15 avril et transmise au constructeur Signature sur le Saint-Laurent (SSL), le gouvernement fédéral se dit « préoccupé par la lenteur des progrès de la certification globale du nouveau pont sur le Saint-Laurent ». Avant que la structure puisse être ouverte à la circulation, un consortium formé par les firmes de génie Stantec et Ramboll doit vérifier l’ouvrage au fur et à mesure qu’il est complété. Les ingénieurs identifient ensuite des éléments à réparer. En 2017, notre Bureau d’enquête révélait que SSL avait reçu pas moins de 3000 avis de non-conformité. Certification finale Lorsque les réparations sont faites, les ingénieurs indépendants doivent repasser pour s’assurer que tout est fait à leur satisfaction. C’est là que le bât blesse présentement. Selon la lettre, seulement 3 % des éléments inspectés en date d’avril 2019 ont reçu la certification finale du consortium d’ingénierie. « Une augmentation significative du taux de certification sera nécessaire pour atteindre l’objectif d’ouvrir le pont comme prévu par [SSL] », note le document, qui précise que le vérificateur indépendant n’est pas à blâmer pour les délais. Dans l’espoir de toujours pouvoir ouvrir le pont en juin, le fédéral exige donc des explications, mais surtout des solutions. « L’Autorité demande que le partenaire privé fournisse des informations sur les principaux problèmes empêchant les progrès attendus en termes de certification, ainsi que l’assurance que le partenaire prend les mesures nécessaires pour que ces problèmes soient résolus et ne retarderont pas davantage l’ouverture du pont », peut-on lire dans la lettre. Solutions exigées Signe qu’Ottawa croit de moins en moins à une ouverture du pont en juin (dans un premier temps vers Montréal et deux semaines plus tard en direction de la Rive-Sud selon SSL), il ne veut pas promettre de date de fin des travaux. « SSL maintient que le pont Samuel-De Champlain ouvrira à la circulation au plus tard à la fin juin. Les scénarios finaux sont en cours de validation », a indiqué vendredi une porte-parole dans un courriel à notre Bureau d’enquête. Les problèmes de respect d’échéancier par SSL ne datent d’ailleurs pas d’hier. Depuis 2017, « il est rapidement devenu évident que le partenaire privé était incapable de respecter les échéanciers qu’il se fixait, et ce problème demeure aujourd’hui », est-il écrit dans la lettre. Signature sur le Saint-Laurent n’a pas répondu aux questions du Journal vendredi. https://www.journaldemontreal.com/2019/04/19/seulement-3-des-elements-inspectes-ont-ete-approuves
  2. Une nouvelle grue a été installée aujourd'hui.
  3. C'est vrai, mais très peu l'offrent à la pointe. Si c'est une vraie New York style, on devrait avoir des big slices.
  4. Ouverture en mai dans Arbora
  5. Bienvenue sur le forum jp! C'est parce qu'il parle de ce qu'il manque au REM, pas au métro. Il sait pertinemment qu'une courte addition au REM peut être beaucoup plus rapide et moins chère qu'une courte addition au métro.
  6. On m'a dit 75% au bureau des ventes aujourd'hui. La construction devrait commencer fin printemps - début été, ils n'attendent que les permis. Bass 3 devrait être lancé à peu près en même temps.
  7. Le pieutage est commencé au Charlotte, on s'attend à ce que le bureau des ventes soit démoli d'ici deux à trois mois. Il ne reste qu'une trentaine d'unités disponibles sur les 251 du projet.
  8. jerry

    Noca - 8 étages

    Lancement de la phase 3 demain, de 12:00 à 5 pm.
  9. Alpel74, bienvenue sur le forum! Cependant ce fil est spécifiquement pour la future station du bassin Peel, pas les ouvrages qui vont être dans les environs. Il aurait été préférable de placer ton message dans le fil ci-dessous. Ceci dit, on apprécie ta contribution!
  10. J'ai bien l'impression que les deux segments du prolongement vers l'est (Notre-Dame et Henri-Bourassa) pourraient être les deux seuls acceptés par la Caisse. Les deux autres prolongements proposés, celui du nord vers Mirabel et du sud vers Chambly, ne semblent pas passer par des secteurs suffisamment densément peuplés pour qu'ils soient rentables pour le REM.
  11. À la limite, il peut être orienté vers le nord comme le montre ce diagramme de l'orientation des stades de baseball des ligues majeures (les flèches rouges sont les stades couverts ou rétractables). https://tht.fangraphs.com/lost-in-the-sun-the-physics-of-ballpark-orientation/
  12. Le nouveau pont Champlain ouvrirait le 3 juin, Ottawa doute de l'échéancier HUGO JONCAS et CHRISTOPHER NARDI Jeudi, 4 avril 2019 01:00MISE À JOUR Jeudi, 4 avril 2019 01:00 Le constructeur du nouveau pont Champlain a avisé Ottawa qu’il compte ouvrir un premier côté de la structure à la circulation dès le 3 juin. Selon nos informations, le calendrier du consortium Signature sur le Saint-Laurent (SSL) prévoit ouvrir à cette date les voies en direction nord, vers Montréal. Quant aux voies en direction sud, vers Brossard, elles doivent être accessibles deux semaines plus tard, le 17 juin. Le consortium doit procéder en deux étapes pour éviter que les voies d’accès se croisent lors de la connexion au réseau autoroutier. Selon les sources de notre Bureau d’enquête, la direction de SSL fait circuler ces dates à l’interne depuis le mois de janvier, mais n’aurait avisé le fédéral que dans les dernières semaines. Ottawa sceptique En coulisses, le gouvernement Trudeau reste toutefois très sceptique quant à la possibilité qu’un véhicule traverse la structure à 4,5 milliards $ avant la fin juin. Ottawa et le constructeur ont déjà repoussé la date d’ouverture de sept mois par rapport à celle qui était inscrite au contrat en début du projet, soit le 1er décembre 2018. Au cabinet du ministre de l’Infrastructure François-Philippe Champagne, on s’en tient à dire que le pont ouvrira « au plus tard à la fin juin ». « Infrastructure Canada et SSL travaillent en collaboration avec l’ingénieur indépendant aux différentes facettes de la mise en service du pont, incluant l’obtention des certifications nécessaires [...]. Ces analyses sont en cours et permettront de déterminer la date d’ouverture finale du pont Samuel-De Champlain », ajoute sa porte-parole, Ann-Clara Vaillancourt. De son côté, SSL ne répond pas précisément à nos questions. « Le pont Samuel-De Champlain ouvrira à la circulation au plus tard à la fin juin, écrit la directrice des communications Annie-Claire Fournier dans un courriel. Les scénarios finaux sont en cours de validation. » Négociations ardues En outre, un différend financier entre SSL et Infrastructure Canada persiste au sujet des coûts additionnels et des pénalités de retard. Il s’étirera sans doute jusqu’après l’ouverture du pont. Selon une source bien au fait du dossier, les négociations entre les deux parties achoppent depuis plusieurs mois. En vertu du contrat signé en 2015, chaque jour de retard amènerait une pénalité de 100 000 $ pour la première semaine. Après, la pénalité bondit à 400 000 $ par jour, à hauteur de 150 millions $. Le constructeur du nouveau pont Champlain a avisé Ottawa qu’il compte ouvrir un premier côté de la structure à la circulation dès le 3 juin. Selon nos informations, le calendrier du consortium Signature sur le Saint-Laurent (SSL) prévoit ouvrir à cette date les voies en direction nord, vers Montréal. Quant aux voies en direction sud, vers Brossard, elles doivent être accessibles deux semaines plus tard, le 17 juin. Le consortium doit procéder en deux étapes pour éviter que les voies d’accès se croisent lors de la connexion au réseau autoroutier. Selon les sources de notre Bureau d’enquête, la direction de SSL fait circuler ces dates à l’interne depuis le mois de janvier, mais n’aurait avisé le fédéral que dans les dernières semaines. ► Vous avez de l’information sur le chantier du pont Samuel-De Champlain ? Communiquez avec notre journaliste à [email protected] ou au 438 396-5546. LA SAGA TIRE À SA FIN Avril 2015 Ottawa annonce que c’est le consortium Signature sur le Saint-Laurent (SSL), dirigé par SNC-Lavalin, qui construira le nouveau pont. Le contrat stipule que la structure ouvrira le 1er décembre 2018. Juillet 2016 Le Journal révèle que le nouveau chantier avait déjà subi trois ratés importants dans les premiers mois de la construction, ce qui avait déjà occasionné certains retards. Mars 2017 SSL lance une poursuite de 124 millions $ contre le fédéral, prétextant que des délais étaient dus à des contraintes de transport de pièces qui n’avaient pas été communiquées avant la signature du contrat. Avril 2018 Dans l’espoir de respecter l’échéancier de décembre 2018, le gouvernement Trudeau annonce qu’il injecte 235 M$ de plus dans le projet et double le nombre de travailleurs sur le chantier. L’ouverture est toutefois repoussée du 1er au 21 décembre. Octobre 2018 Ottawa confirme que le nouveau pont n’ouvrira plus en 2018, mais plutôt « au plus tard » à la fin juin 2019. Juin 2019 Ouverture prévue du pont Samuel-De Champlain. ENCORE DES FISSURES À CORRIGER SUR LA STRUCTURE Le constructeur du nouveau pont Champlain continue de trimer dur pour réparer de nombreuses défectuosités sur les pièces de l’ouvrage, plus particulièrement dans le secteur du pylône central. Selon nos sources, des fissures sont apparues dans les soudures entre les plaques de connexion des haubans et la travée centrale. Le constructeur confirme que les travailleurs s’activent en ce moment pour corriger ces problèmes. « Les équipes de SSL [Signature sur le Saint-Laurent], de l’ingénieur indépendant, de l’ingénieur de la Couronne sont au courant des non-conformités présentes [...] et les correctifs nécessaires seront apportés d’ici à l’ouverture du pont », écrit la directrice des communications Annie-Claire Fournier dans un courriel à notre Bureau d’enquête. Chevêtres mal soudés Elle assure que de telles « irrégularités techniques » sont normales sur un projet de cette ampleur. D’autres problèmes affectent le chantier, dont des soudures non conformes dans les chevêtres, les pièces en « v » qui soutiennent les poutres-caissons formant la structure du pont. Plusieurs des morceaux défectueux proviendraient des usines de Tecade, en Espagne. Cette entreprise avait fait la manchette dès décembre 2017, quand notre Bureau d’enquête avait rapporté que les poutres caissons qu’elle a fabriquées comptaient des milliers de défauts. Manifestement, le constructeur n’en a pas fini avec ces problèmes, à quelques mois de l’ouverture. https://www.journaldemontreal.com/2019/04/04/le-nouveau-pont-ouvrirait-le-3-juin