Search the Community

Showing results for tags 'séance'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 21 results

  1. Après la débâcle de lundi, les marchés nord-américains ont amorcé la séance de mardi avec un petit rebond et c'était la Bourse de Toronto qui menait le bal. Pour en lire plus...
  2. Les marchés nord-américains ont clôturé en hausse vendredi, au terme d'une séance marquée par l'instabilité. Pour en lire plus...
  3. La reprise en mai de l'activité industrielle aux États-Unis a dissipé quelque peu l'hypothèse d'une baisse de la demande de brut. Pour en lire plus...
  4. http://applicatif.ville.montreal.qc.ca/som-fr/pdf_avis/pdfav16698.pdf "sur l'ensemble du 9e étage d'un bâtiment projeté de 9 étages situé aux 166-174, rue Sainte-Catherine Est, l'usage résidentiel "bâtiment abritant un nombre illimité de logements", et ce, conformément à la procédure des usages conditionnels et à l'article 247 du Règlement d'urbanisme de l'arrondissement de Ville-Marie (01-282) [dossier 1146347033];" (...) "La séance du conseil d'arrondissement au cours de laquelle seront étudiés ces demandes aural ieu le mercredi 7 mai 2014, à 19 h, à la salle du conseil, 800, boulevard De Maisonneuve Est, rez-de-chaussée." Donc : 9 étages, résidentiel (possiblement locatif).
  5. http://www.ocpm.qc.ca/pdm Suivez la webdiffusion ! Comme le prévoit l’article 91 de la Charte de la Ville de Montréal, la Ville est tenue d’élaborer un plan relatif au développement de son territoire qui prévoit notamment les objectifs poursuivis en matière d’environnement, de transport et de développement communautaire, culturel, économique et social. Le projet de Plan de développement de Montréal (PDM) produit par la Ville propose un énoncé de vision stratégique de développement. Il s’appuie sur les éléments clés des Plans et Politiques de la Ville de Montréal adoptés ces dernières années. Où et quand... Mardi 04 juin 2013, Toute la journée Séance d'information - Plan de développement de MontréalMercredi 05 juin 2013, Toute la journée Séance d'information - Plan de développement de MontréalJeudi 06 juin 2013, Toute la journée Séance d'information - Plan de développement de MontréalMercredi 12 juin 2013, 13:30 Séance d'information - Plan de développement de MontréalLundi 17 juin 2013, 19:00 - 22:00 Séance d'information - Projet de construction d'une école à l'Île des SoeursMardi 09 juillet 2013, 19:00 - 22:00 Audition des opinions - Projet de construction d'une école à l'Île des Soeurs Chaîne Youtube
  6. Publié le 02 septembre 2009 à 06h58 | Mis à jour à 07h03 Le mont Royal devient un enjeu électoral Sara Champagne La Presse Un ambitieux projet de clinique médicale en plein flanc du mont Royal est passé à un cheveu de devenir l'un des enjeux majeurs de la campagne électorale au centre-ville, hier soir. Mais les élus ont in extremis donné raison aux citoyens et à l'organisme Les Amis de la montagne, qui s'insurgent contre le projet. Du moins jusqu'à la prochaine séance du conseil d'arrondissement de Ville-Marie, prévue début octobre. Au cours d'une assemblée qui a donné le ton à la campagne électorale dans l'arrondissement de Ville-Marie, les élus ont retiré à la dernière minute une résolution afin de changer la vocation d'un projet résidentiel en un lieu de pratique pour 125 médecins de l'Hôpital général de Montréal, affilié au Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Trois élus ont appuyé la décision de retirer le projet, contre un, Karim Boulos, conseiller indépendant, vivement opposé au projet qui aurait préféré le garder à l'ordre du jour. Pas plus tard qu'hier, une consultation publique était pourtant encore prévue à l'agenda des élus du centre-ville, soit le 10 septembre prochain. Même que le maître d'oeuvre des plans architecturaux, Claude Marcotte, de Daniel Arbour et associés, également derrière la transformation de Marianopolis, devait mener une présentation. En fin de journée hier, lors d'un entretien avec La Presse, le président du groupe immobilier Mach, Vincent Chiara, a convenu qu'il y avait beaucoup de grogne de la part des citoyens du district Peter-McGill, vivant aux abords de l'Hôpital, avenue Cedar. «On a parlé aux citoyens, a-t-il dit. Le stationnement les inquiète, la circulation et le changement de vocation aussi. On comprend les citoyens. On va faire le travail nécessaire.» Selon les plans déposés à l'arrondissement, dont La Presse a pu prendre connaissance, la direction du CUSM a conclu une entente de principe afin de louer à long terme le projet du Groupe Mach, dont l'enveloppe de quatre étages a déjà été érigée, avec stationnement souterrain d'une centaine de places. Au départ, quand le projet a été approuvé, en 2007, il était question de construire 64 unités résidentielles de luxe, nécessitant un investissement d'environ 30 millions. Ce n'est pas la première fois que le terrain du Groupe Mach, dans la montagne protégée, divise élus et citoyens. Avant d'être approuvé, le projet avait fait l'objet de trois référendums. Chaque fois, l'arrondissement a eu assez de signatures des résidants pour exiger du promoteur qu'il refasse ses devoirs. La construction a finalement débuté en 2007-2008, après huit ans de pourparlers avec la Ville. Par ailleurs, à mesure que les élections approchent, les échanges sont de plus en plus musclés dans Ville-Marie. Cinq élus provenant de trois partis municipaux, dont le maire et un indépendant, siègent à la même table. Au moment de mettre sous presse, la séance promettait de se poursuivre jusqu'à tard en soirée.
  7. Cette fois-ci, les indices nord-américains ont dégringolé dans la dernière heure des échanges. Le Dow Jones a perdu 3,82%, le Nasdaq 5,00% et le TSX 3,17% Pour en lire plus...
  8. Les places boursières de l'Asie-Pacifique emboîtent le pas à Wall Street, qui a terminé la journée en force, et entament la séance de vendredi avec enthousiasme. Pour en lire plus...
  9. Les marchés boursiers nord-américains ont rugi en fin de séance grimpant de plusieurs points contrastant avec une semaine médiocre où de nouveaux creux ont été atteint. Pour en lire plus...
  10. Des données affreuses sur l'emploi et les stocks de pétrole ont poussé les investisseurs à empocher hier les profits réalisés au cours des séances précédentes. Pour en lire plus...
  11. L'adoption, vendredi dernier, du plan de sauvetage des banques américaines n'a pas empêché une franche dégringolade des grandes bourses asiatiques et européennes dès l'ouverture de la séance de lundi. Pour en lire plus...
  12. Selon un véritable cercle infernal, les prix du pétrole profitent de la désaffection des investisseurs pour les Bourses d'action, qui elles-mêmes pâtissent lourdement du pétrole cher. Pour en lire plus...
  13. Les cours du pétrole baissaient pour une cinquième séance consécutive mardi matin avec un marché inquiet de l'état de la demande pétrolière et du niveau très élevé des stocks. Pour en lire plus...
  14. La Bourse de Toronto a pris plus de 100 points en début de séance vendredi matin pour atteindre un nouveau niveau record alimenté par le secteur de l'énergie. Pour en lire plus...
  15. aits saillants de la séance régulière du conseil d'arrondissement du 14 novembre http://ville.montreal.qc.ca/portal/p...es/communiques 16 novembre 2011 Montréal, le 16 novembre 2011 - Réunis lundi soir à la maison de la culture Frontenac pour la séance régulière du mois de novembre, les membres du conseil d?arrondissement de Ville-Marie ont étudié plusieurs dossiers qui confirment l'élan de vitalité que connaît actuellement le centre-ville. Logements sociaux et communautaires En ouverture de séance, le maire de Montréal, M. Gérald Tremblay, a rappelé que 873 logements sociaux et communautaires ont vu le jour dans l'arrondissement depuis 2002 et que 440 autres unités sont en préparation depuis 2010. Il a également confirmé la création prochaine d'un fonds de compensation auxquels les promoteurs devraient contribuer lorsque l'inclusion de logements sociaux dans de grands projets ne s'avère pas applicable. ...
  16. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en septembre a fini la séance à 124,08 $, en baisse de 2,69 $. Pour en lire plus...
  17. Avec un autre trio de très mauvaises nouvelles économiques – les indices ISM manufacturier et des services, de même que les statistiques d’emploi – l’indice S&P 500 a terminé la semaine avec une séance positive (+3,7%), vendredi. Pour en lire plus...
  18. Après avoir atteint un sommet la semaine dernière, le prix du baril chute de près de 4$US à New York. Cette baisse a des répercussions sur le principal indice de la Bourse de Toronto, qui perd près de 300 points. Pour en lire plus...
  19. La stagflation fait déjà des siennes 17 juin 2008 - 07h11 La Presse Rudy Le Cours Le soudain repli du billet vert américain a dopé à nouveau hier le prix de plusieurs produits de base, de même que la Bourse de Toronto dont la moitié de l'indice carbure aux ressources naturelles. Un très mauvais chiffre sur la production manufacturière dans l'État de New York a été très mal accueilli par les cambistes en début de séance. «En l'espace de 15 minutes, notre monnaie a gagné plus de soixante centièmes contre le billet vert», note Frédéric Mayrand, vice-président principal et chef cambiste chez BNP Paribas. Il a terminé en hausse de 64 centièmes, à 97,80 cents US. La recrue de faiblesse du dollar américain a amené investisseurs et spéculateurs à se réfugier sur le marché des produits de base. Le pétrole a enregistré un nouveau record à 139,89$US le baril dans les minutes qui ont suivi. L'engouement pour l'or noir était aussi motivé par l'annonce d'un incendie sur une plate-forme de forage norvégienne qui pompe 150 000 barils par jour. L'or noir a par la suite tout perdu ses gains, sur la foi de la déclaration d'un haut fonctionnaire des Nations unies. On lui aurait confié que l'Arabie saoudite s'apprêtait à porter sa production quotidienne à 9,7 millions de barils, soit 200 000 de plus que maintenant. D'autres produits de base ne se sont pas repliés cependant. La demande pour le coton, dont les États-Unis sont le premier exportateur mondial, s'est soudain raffermie. Le cours du maïs s'est aussi envolé vers un nouveau sommet, par suite des fortes inondations en Iowa qui mettent en péril une partie de la récolte. Le Midwest américain a reçu un déluge de 30 centimètres la semaine dernière. Enfin, la nouvelle que la production industrielle chinoise turbinait au rythme annuel de 16% le mois dernier a poussé le prix du cuivre à un pic de six semaines. Le sommet des ministres des Finances du G-8 au Japon durant le week-end a d'ailleurs fait ressortir que la cherté des produits de base supplante désormais l'assèchement du crédit comme leur préoccupation principale. L'inquiétude est d'autant plus grande qu'elle survient au moment où l'économie occidentale s'essouffle. Banni pendant des années, le mot stagflation revient désormais fréquemment dans les analyses des économistes. Presque tous les grands marchés boursiers pâtissent de cette situation, hormis quelques-uns dont le canadien. Hier à Toronto, le maître-indice S&P/TSX a connu une bonne performance en engrangeant un gain de 165,82 points à 14 944,28 points. En milieu de séance, il s'est même aventuré quelques minutes au-dessus de la barre des 15 000. Il a fléchi sans arrêt par la suite, à mesure que l'or noir rendait ses gains. Les grands indices américains ont connu une séance quasi étale. «Le monde boursier n'en est pas à une bizarrerie près cette année, constate Vincent Delisle, stratège chez Scotia Capitaux. La Bourse recule de 8% aux États-Unis et de 15% environ en Europe. Au Canada, 75% des titres de l'indice perdent 10% depuis un an. Heureusement qu'on a des RIM, Potash, EnCana et autres Suncor.» Les sociétés qui composent l'indice new-yorkais S&P 500 devraient enregistrer une troisième baisse d'affilée de leurs profits, ce printemps. Cela est dû à la fois au ralentissement de l'économie qui limite la progression des ventes et à la montée des prix des composantes qui comprime la rentabilité. Ce matin, la publication de l'Indice des prix des produits industriels en mai devrait montrer un bond d'un point de pourcentage, selon la prévision des experts sondés par Bloomberg. Tout ne peut être refilé au consommateur dont les revenus ont peu augmenté depuis un an. «Les dépenses en énergie représentent plus de 6% des salaires. C'est davantage que durant le choc pétrolier de 1973-1974, fait remarquer Sherry Cooper, vice-présidente et économiste en chef chez BMO marchés des capitaux. L'inflation semble un problème potentiel plus important que la récession. La perspective d'une version modérée de la stagflation pour le restant de l'année se dessine.» http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080617/LAINFORMER/806170779/5891/LAINFORMER01/?utm_source=Fils&utm_medium=RSS&utm_campaign=LPA_S_INFORMER
  20. Au lendemain d'une importante intervention des banques centrales et d'une réaction mitigée, les marchés boursiers nord-américains attaquent la séance de jeudi avec de modestes hausses. Pour en lire plus...
  21. Peu après 11h00, vendredi, le prix du baril s'établissait à 126,65 $ US, en hausse de 2,57 $ US par rapport au prix de 124,08 $ US réclamé en fin de séance, jeudi. Pour en lire plus...