Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'après'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Approuvés
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports et infrastructures
    • Visions
    • Immeubles détruits
    • Projets Annulés
    • Projets oubliés et/ou en suspens
  • Généralités - Main Forum
    • Rénovations, aménagements extérieurs et domotique
    • Discussions générales
    • Sports
    • Sondages
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • Technologies urbaines
    • Ressources
    • L'actualité
    • Opinions de l'extérieur sur Montréal
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Blogs

  • Blog MTLURB

321 résultats trouvés

  1. Après toute les changements du Griffintown ,,,,,il y as t'il des plans pour construire au dessus du EQ3*
  2. Anglo youth unemployment in Montreal

    C'est quoi vos opinions les gars? Honnêtement j'ai vécu ce scénario. Beaucoup de difficultés à trouver un emploi après mon bac. J'ai quitté pour l'Ontario pour prendre de l'expérience et revenu à Montréal après deux ans, mais je connais beaucoup de personnes éduqués qui ont resté à Ontario et c'est très dommage (avocats, ingénieurs, actuaires, etc). http://globalnews.ca/news/2608967/new-montreal-documentary-explores-anglo-youth-unemployment/ The film looks at the higher rate of unemployment for anglophone youth as opposed to francophone youth in Quebec’s largest city. According to career advisers, the lack of job opportunities for anglophones leads many to move to cities like Toronto. “Quite often, if English is an easier language for them, they leave Quebec,” said Iris Unger, YESMontreal’s executive director. “We’re losing a lot of really talented people.” According to the Association for Canadian studies, the unemployment rate is 8.4 per cent for anglophones and just 5.9 per cent for francophones. But for bilingual people, there’s still a discrepancy with a 5.8 per cent unemployment rate for anglophones versus a 3.4 per cent rate for francophones.
  3. Réaménagement - Rue de la Concorde

    Adapter de la Concorde aux nouveaux bâtiments résidentiels ne m’apparaît pas si difficile. Il faut couper le trottoir Nord de la rue (le plus ensoleillé + les halls des bâtiments) où passent des camions de livraison et des automobilistes se dirigeant vers les hôtels. Vu son étroitesse, la rue devrait être un sens unique et offrir du stationnement qu'un seul côté à fois. Le sens devrait être nord-est, donc de PK à la rue Bleury. PK est double sens et facilitera l'accès. Un petit montage que je viens de faire et qui montre les possibilités : -------------------------------------- Avant : Après : Les flèches jaunes représentent les entrées de stationnement et les aires de livraison. Les flèches bleues représentent les entrées pour les piétons. -------------------------------------- Coupe devant le Peterson Avant : Après : -------------------------------------- Vue vers l'Est, devant le Peterson Avant : Après :
  4. RIP Monsieur le maire via LaPresse Publié le 15 juin 2015 à 15h09 | Mis à jour à 15h15 L'ancien maire de Montréal Jean Doré est décédé Jean Doré Photo d'archives, La Presse =author%3ADaphn%C3%A9+Cameron&sort=recent"]Daphné Cameron La Presse L'ancien maire de Montréal Jean Doré s'est éteint lundi à l'âge de 70 ans, emporté par le cancer du pancréas. Il était entouré de ses proches. À l'hôtel de ville, le maire de Montréal Denis Coderre a demandé aux conseillers municipaux d'observer une minute de silence. «Salut Jean, on se retrouvera», a-t-il déclaré après le moment de recueillement. Jean Doré a été maire de Montréal pour deux mandats, de 1986 à 1994. Avocat de formation, il est arrivé au pouvoir à l'âge de 41 ans. Il est le père de l'Office de consultation publique de Montréal, du premier plan d'urbanisme de Montréal et de la période des questions à l'hôtel de ville. C'est sous son règne que les portes de l'hôtel de ville ont été débarrées pour permettre aux citoyens d'y entrer et que la Ville s'est procuré ses premiers ordinateurs. Après une brève carrière comme attaché de presse de René Lévesque et à la Fédération des associations d'économie familiale, il participe en 1974, à la fondation d'un nouveau parti politique : le Rassemblement des citoyens de Montréal (RCM). Plus de détails suivront.
  5. Après Vancouver... Toronto... dans une tour de condos dans le centre-ville de Montréal??? http://www.cbc.ca/doczone/m/episodes/the-condo-game
  6. http://www.lapresse.ca/sports/hockey/201505/17/01-4870421-le-canada-decroche-lor-au-championnat-mondial.php Publié le 17 mai 2015 à 16h57 | Mis à jour à 17h44 Le Canada décroche l'or au Championnat mondial CAROL SCHRAM La Presse Canadienne Prague, République tchèque Le Canada a battu la Russie 6-1 en finale du championnat du monde de hockey, dimanche, gagnant ainsi la médaille d'or pour la première fois depuis 2007. Sidney Crosby a fourni un but et une passe, aidant l'unifolié à mériter un 25e titre à cette compétition, après cinq éditions de suite où le pays a été sorti dès les quarts de finale. Cody Eakin, Tyler Ennis et Claude Giroux ont également récolté un but et une mention d'aide. Tyler Seguin et Nathan MacKinnon ont aussi fait mouche, tandis qu'Evgeni Malkin a été le seul à déjouer Mike Smith. Ce dernier tentait de signer un troisième jeu blanc de suite, mais Malkin l'en a privé avec 7:13 au cadran. Les Canadiens ont dominé 37-12 pour les tirs au but, face aux champions en titre du tournoi. Le Canada a dominé en remportant tous ses 10 matches et en marquant 66 fois, tout en ne permettant que 15 filets à ses rivaux. Eakin a été le premier à marquer à 18:10 au premier vingt, quand un tir d'Ennis a dévié contre son patin pour se retrouver derrière Sergei Bobrovsky. Moins de deux minutes après le début du deuxième tiers, Eakin a remis à Ennis, qui a contourné le filet avant de signer le but qui faisait 2-0. Crosby et Seguin ont ajouté à l'avance dans les huit minutes suivantes, ce qui a amené les Russes à prendre un temps d'arrêt. Giroux, en avantage numérique, puis MacKinnon, en milieu de troisième vingt, ont inscrit des filets d'assurance dans le dernier tiers. Crosby a conclu le tournoi avec 11 points. Il est devenu le huitième Canadien à triompher au championnat mondial, en Olympiade (2010 et 2014) et aussi en finale de la coupe Stanley (2009).
  7. Désolé, j'aurais bien aimé vous présenter une belle tour. Il s'agit plutôt de la rénovation des bâtiments situés au coin de Wellington et du Shannon, l'îlot 12 du projet District Griffin. Visiblement, ça sera un Pharmaprix. Sur Centria : Avant : Après :
  8. J'ai passé cet apres midi sur la 720 ouest . Et j'ai vue des ouvriers installer des nouveau rails a la hauteur de la rue Bethune un peu a l'est du viaduc Glen. Surement la 3 ieme voie qui va vers la station Vendome. Je n'ai pas pris de photos par contre.
  9. Skyline de Montréal (2013 à ...)

    Série de avant/après faite sur google earth en comparant le skyline de 2013 à celui que nous auront bientôt (les modèles sont vite fait, mais leur hauteur est assez précise). Avant: Après: Avant: Après: Avant: Après: Avant: Après: Avant: Après:
  10. Cocorico

    Après Patrick Modiano le Nobel de littérature, c'est au tour de Jean Tirole chercheur à l'Université Toulouse 1 Capitole de remporter le prix Nobel de... l'économie. C'est un pied de nez au French bashing tel que pratiqué par The Economist, the Financial Times & Co. Le Français Jean Tirole sacré prix Nobel d'économie 2014 Publié à 13h08, le 13 octobre 2014, Modifié à 15h21, le 13 octobre 2014 Après le prix Nobel de la Paix, le Nobel de littérature ou encore de médecine, place au prix Nobel d'économie. Et c'est le français Jean Tirole, chercheur à l'université de Toulouse, qui a été récompensé. Il est primé pour son "analyse de la puissance du marché et de la régulation", a annoncé le jury dans un communiqué. Le troisième Français récompensé. Chercheur resté fidèle à l'université de Toulouse depuis les années 1990, après être revenu de l'université américaine MIT, Jean Tirole était cité parmi les favoris du Nobel depuis quelques années. Agé de 61 ans, il n'avait pas attendu l'annonce de Stockholm pour bénéficier d'une réputation mondiale: son CV remplit 24 pages de distinctions, publications et prix en tous genres (prix Claude Levi-Strauss en 2010, prix récompensant le meilleur jeune économiste européen en 1993). Originaire de Troyes, Jean Tirole est le troisième Français récompensé par le prix Nobel d'économie après Gérard Debreu en 1983 et Maurice Allais en 1988. "C'est un petit peu intimidant (...). Suivre leur trace est quelque chose de très impressionnant pour moi", a réagi Jean Tirole sur France Info. Il recevra son prix, et la récompense de 8 millions de couronnes suédoises (environ 878.000 euros), le 10 décembre à Stockholm. Un spécialiste de la théorie de l'information et de la régulation. Présenté par le comité Nobel comme "l'un des économistes les plus influents de notre époque" malgré sa modestie, il a notamment "éclairci la manière de comprendre et de réglementer les industries avec quelques entreprises importantes". "La meilleure régulation ou politique en matière de concurrence doit (...) être soigneusement adaptée aux conditions spécifiques de chaque secteur. Dans une série d'articles et de livres, Jean Tirole a présenté un cadre général pour concevoir de telles politiques et l'a appliqué à un certain nombre de secteurs, qui vont des télécoms à la banque", a résumé l'Académie royale des sciences. "En s'inspirant de ces nouvelles perspectives, les gouvernements peuvent mieux encourager les entreprises puissantes à devenir plus productives et, dans le même temps, les empêcher de faire du tort à leurs concurrents et aux consommateurs", a-t-elle ajouté. En clair, l'apparition de crises n'est à ses yeux pas de la seule responsabilité des acteurs économiques : elles résultent aussi et surtout des défaillances des régulateurs. Interrogé par Les Echos sur les origines de la crise de 2008, l'économiste mettait en avant "une défaillance des institutions étatiques nationales et supranationales", allant jusqu'à parler de "laxisme" imputé à "des institutions de régulation défaillantes". Ayant travaillé avec Jean-Jacques Laffont, Jean Tirole a notamment participé à conceptualiser le marché des émissions de CO2. Parmi ses propositions les plus connues, il a aussi recommandé d'instaurer un taxe de licenciement, qui augmenterait en fonction du nombre de personnes renvoyées par une même entreprise, mais aussi un contrat unique qui remplacerait les CDI et CDD. "La fierté de notre pays". Les réactions enthousiastes n'ont pas tardé, de la part de Manuel Valls, du ministre de l'Economie ou encore de Jacques Attali. "Ce prix Nobel marque une école française (...) liée à la régulation (...) C'est la reconnaissance d'une pensée économique française qui a une forme de singularité dans le monde aujourd'hui", a renchéri Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement. http://www.europe1.fr/economie/le-prix-nobel-d-economie-pour-un-francais-2258451
  11. Est-ce du flafla ou du concret? L’avenir le dira! http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/05/13/montreal-et-paris-signent-un-accord-de-cooperation_n_5319680.html Le maire de Montréal Denis Coderre est en France, où il a rencontré mardi la nouvelle mairesse de Paris, Anne Hidalgo. Les deux Villes ont signé une entente pour favoriser l'accès des entreprises aux deux marchés. Ils comptent y arriver notamment en favorisant la « bilocalisation » des entreprises. Montréal et Paris promettent aussi des rapprochements dans le domaine du numérique, des transports en commun ou de l'aménagement urbain. La mairesse Hidalgo, qui recevait un maire étranger pour la première fois depuis son élection en avril, a parlé d'une longue amitié entre les deux villes. Après seulement 30 minutes de discussions, les deux maires se tutoyaient, ce qui n'est pas dans les moeurs françaises. « Moi, je suis intéressée par le modèle de Montréal sur les questions du traitement de la grande pauvreté dans nos rues, a déclaré Mme Hidalgo. Ce sont des sujets sur lesquels nous avons, à Paris, des défis à relever. Je souhaite aussi voir comment une ville comme Montréal avance sur ces sujets. » L'administration montréalaise aidera notamment Paris à recenser le nombre de sans-abri sur son territoire, a indiqué Denis Coderre. « On a conscience tous les deux, et on en a parlé, que l'avenir passe par les grandes métropoles. C'est un espace d'activités et de résolution de la plupart des défis de la planète », a estimé Mme Hidalgo. « Il faut que cet ordre de gouvernement ait les coudées franches, et il faut apprendre à travailler ensemble, a renchéri le maire de Montréal. Tout de go, c'est le but de ma mission en Europe. C'est de travailler notamment avec Anne, et ça va bien! » Après avoir visité ses homologues de Lyon et Paris, Denis Coderre terminera sa tournée européenne jeudi à Bruxelles. Avec des informations d'Anyck Béraud et Alexandra Szacka
  12. Target Place Versailles

    Rénovation de la façade de l'une des entrées principales du centre commercial en vue de l'arrivée de Target. Avant les travaux: Source: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Zellers_Place_Versailles,_Montr%C3%A9al,_QC_1_(8274463682).jpg Après les travaux: Source:
  13. La succursale vient tout juste d'être inaugurée après plusieurs mois de travaux d'agrandissement et de rénovations. L'entrée du magasin a été relocalisée du côté Est. Elle était auparavant située du côté Nord. Après les travaux: Avant les travaux: Source: Google StreetView
  14. Nouveau projet sur Mont-Royal, coin Saint-Dominique, juste en face du tout nouvel édifice 55 Mont-Royal Est! De Sid Lee en plus! Incroyable comment mon coin se transforme! Je prendrai une photo de l'affiche posée sur le site. Avant : [sTREETVIEW]https://maps.google.com/maps?q=55+mont-royal+est&hl=fr&ie=UTF8&ll=45.520631,-73.585954&spn=0.004255,0.010568&sll=45.520658,-73.585949&layer=c&cbp=13,69.97,,0,-8.03&cbll=45.520568,-73.586007&hnear=55+Avenue+du+Mont-Royal+Est,+Montr%C3%A9al,+Qu%C3%A9bec+H2T+1N6,+Canada&t=h&z=17&panoid=8vsbhyAgo7rurvDxYvf2JA[/sTREETVIEW] Après : http://condosmir.com/
  15. Voilà, c'est fait, j'ai acheté une voiture après 3 années et demi d'utilisation du bus et du métro. Je le fais un peu à regret car je suis de ceux qui pensent que le succès d'une ville comme Montréal passe par le transport en commun mais pour l'instant, notre système de transport en commun ne répond pas aux besoins de la population et surtout pas aux miens. J'ai bien essayé de me contenter du bus et du métro mais il n'est pas assez performant. Loin de moi l'idée de partir un autre débat entre la voiture et le transport en commun, ce que je veux faire ici c'est apporter ma petite expérience et espérer que les autorités concernés se bougent un peu pour donner à Montréal un système de transport en commun digne d'une grande ville moderne en pleine effervescence. J'habite à Villeray à 2 rues de Jean-Talon et je travaille dans le Golden Square Mile à 2 rues de Guy-Concordia. Le métro est bien entendu le moyen de transport idéal et c'est ce que j'ai utilisé pendant plus de 3 ans mais malheureusement, mise à part le fait d'aller à quelques endroits centraux, le fait de ne pas avoir de voiture me limite énormément dans mes déplacements. Je dois régulièrement aller sur la Rive-sud (Ste-Catherine/St-Constant) ainsi que la Rive-Nord et je dois admettre que le transport en commun est affreux pour se rendre à ces endroits. C'est meme très frustrant. Parfois pour me faciliter la vie on m'attend au métro Longueuil en voiture. mais quelle ne fut pas ma surprise, lors de mon retour à cette station en soirée, que je devais payer 3 dollars pour reprendre le métro meme si je suis abonné à la carte mensuelle !!! Ça c'est définitivement un gros ''down'' pour Montréal. Je ne parle pas ici d'une station à 20 kilomètre du Centre-Ville mais de la seule et unique station sur le Rive-sud et tout simplement de l'autre coté du pont ! Ensuite, je suis à la recherche d'un meilleur boulot et dans le domaine que je recherche il y a des offres dans le secteur de l'aéroport. Je sais qu'il y a le 747 mais il ne se rend qu'à l'aéroport alors si le boulot est à 200 ou 300 métres de l'aéroport alors c'est le bordel ! Et je ne comprends pas encore pourquoi cet autobus fait tout ce détour après son arret à Lionel-Grouxl. Interminable !!! Donc pour un boulot à l'extérieur du Centre il faut absolument une voiture, le système actuel ne répond pas. De plus, si un mec veux sortir sa copine de temps à autres, alors le métro n'est pas conseiller. À Paris ou à Londres, peut-etre, mais pas ici. Ne serait-ce que parce qu'il ne couvre pas beaucoup de territoire, mais aussi parce qu'il est bondé à 23heures un samedi soir de jazz ou après un match du Canadiens. Mais bondé par à peu près. Et puis il ne roule plus après 01h00 et que par deux fois j'ai manqué le dernier sur la ligne blueue alors qu'il était à peine minuit et demi. Mais aussi parce que la faune de soir/nuit est assez irrespectueuse du bien public dans le métro ce qui rend la ballade un peu désagréable surtout lorsque la copine est un peu sexy!!! Le temps est venu pour le gouvernement du Québec et la ville de Montréal de focuser sur l'amélioration du transport en commun. Il faut arreter de palabrer et passer à l'action. Il faut prolonger le métro, il faut faire sortir des trains dans les quartiers non desservi par lé métro (NDG, Lachine, La Salle, RDP etc...) On se targue d'etre une ville d'innovation et de créativité, on se targue d'etre une ville verte, on se targue d'etre une ville universitaire et on veut réduire la pollution......et nous payons beaucoup beaucoup de taxes à Montréal alors je me demande bien comment se fait-il que nous ne soyons pas capable de faire mieux que ce que nous avons en ce moment. On dirait que notre système s'est figé en 1988 et depuis ce temps.....il n'y a eu que les lignes 10 minutes !!! J'espère bien un jour vendre ma voiture et retourner en métro mais pour l'instant ce n'est pas assez pratique pour quelqu'un qui bouge et qui a besoin d'etre mobile. Dommage !
  16. Un timelapse/hyperlapse de la ville. Le avant et après de ce projet:
  17. http://affaires.lapresse.ca/economie/international/201306/26/01-4664945-commerce-quebec-allemagne-un-potentiel-gigantesque.php
  18. Banque National

    Photos prises cette après midi,le 26 jan 2013.tous les matériaux qui vont sur le toit de la Banque. Yvon L'Ainé
  19. Il a sauvé le Théâtre Rialto et dénoncé le «scandale des garderies libérales». Ezio Carosielli se paye aujourd'hui l’Édifice CIBC, un autre joyau patrimonial au 265, Saint-Jacques, l'ancienne rue des banques, dans le Vieux-Montréal. «Ce sera le Théâtre Saint-James», annonce l’homme d’affaires en tous genres, à la fois avocat, amateur de beaux immeubles et propriétaire de garderies. «Nous ferons comme au Théâtre Rialto : des spectacles, des lancements de disques, des mariages, des pièces de théâtre… Tout ce qui rassemble deux personnes et plus, on le fait !» Les Bitton ne savaient plus trop qu'en faire.Le vendeur est une compagnie à numéros que détient la famille fondatrice de Buffalo Jeans. Elle avait acquis l’immeuble en 2010 de la CIBC après que la banque eut fermé la succursale. Fin 2011, Gabriel Bitton a tenté de le revendre en vain pour 5,7 M$, selon des documents de vente de Cushman & Wakefield. Il vient de la laisser à Ezio Carosielli pour 4,05 M$. «C'est un vrai gentleman», assure le nouveau propriétaire. Un gentleman qui revend tout de même l'immeuble presque un million plus cher que payé en 2010. L’édifice de 35 500 pieds carrés, que le ministère de la Culture et des Communications a l’intention de classer, nécessite peu de travaux, assure Ezio Carosielli. Il prévoit ouvrir dès décembre ou janvier son nouveau Théâtre Saint-James. Seul un permis d’amphithéâtre de la Ville de Montréal est nécessaire, dit-il. «L’idée, c’est de mettre en valeur ce qu’il y a déjà là.» Payant, les spectacles dans les immeubles patrimoniaux ? «Tout-à-fait. Il y a moyen de faire de l’argent avec la culture, répond-il. Mon entreprise est à but lucratif.» Édifice de prestige De monumentales colonnes romaines de granit ornent la façade de l’immeuble d’architecture classique, construit de 1907 à 1909. Il abrite une immense salle de guichets, cinq chambres fortes, de nombreux bronzes, des marbres et une collection de toiles. La Canadian Bank of Commerce, puis la Canadian Imperial Bank of Commerce - après une fusion en 1961 - ont occupé l’édifice jusqu’en 2010. L’organisme de protection du patrimoine Héritage Montréal s’est inquiété de son sort quand l’institution torontoise a décidé de le vendre. Ezio Carosielli a la manie de sauver les immeubles patrimoniaux. Pour 2,1 M$, il a mis la main en 2010 sur le Cinéma Rialto, avenue du Parc, dans le Mile-End. L’ancien propriétaire, Elias Calogeras, voulait le transformer en centre commercial et avait déjà commencé à le dégrader. Mais la valeur patrimoniale de l’édifice, érigé en 1924, est reconnue à la fois par la Ville, Québec et Ottawa, et l’homme d’affaires n’avait pu aller de l’avant. Garderies: le libéral insoumis L’entrepreneur est pour le moins éclectique. Le premier actionnaire de Théâtre Rialto Productions inc., Le Groupe Merveilles d’Ezio Carosielli, possède aussi dix garderies privées. Bien au fait de ce qui se trame dans ce domaine, c’est lui, le militant libéral insoumis, qui a alerté le Vérificateur général au sujet du «scandale des garderies libérales». Se qualifiant lui-même de «connaissance» du ministre déchu Tony Tomassi, responsable du dossier à l’époque, l’avocat avait néanmoins dénoncé la revente de permis de garderies pour des sommes allant jusqu’au demi-million de dollars. Le Parti québécois avait dénoncé le réseau «à la Wal-Mart» du Groupe Merveilles, qui avait obtenu des permis pour offrir au total 800 places dans ses dix garderies. Bon militant libéral, Ezio Carosielli dit avoir versé avec sa famille quelque 14 000 $ à l’ancien parti de Jean Charest depuis 2003. http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/immobilier/vieux-montreal-le-theatre-rialto-achete-ledifice-cibc/550493/1
  20. APrès le déménagement, comment trouvez-vous la vitesse du forum?
  21. 2020 Robert-Bourassa

    Peut-être que certains d'entre vous ont remarqué que le 2020 University se faisait "retaper" un peu! Changement de fenêtre jusqu'à maintenant, mais mes sources à l'IA (les proprios) m'ont dit qu'il y aurait de plus gros changements à venir. Ils voudraient fermer la galerie marchande au niveau du Métro McGill. La terrasse serait complètement refaite. La base donnant sur Maisonneuve serait complètement transformée (vitrée, je crois), s'ouvrant à la rue et accueillant de nouveaux commerces. Voilà les changements, jusqu'à maintenant : Avant (vitres noires) - Après (vitres blanches)
  22. En 2011m, il y a eu un désencrassage majeur pour cet édifice de McGill. Nous n'avions pas de fil sur le sujet. Avant : Après :
  23. Retour à Montréal

    On entend souvent parler des ''head offices'' qui quittent Montréal pour d'autre villes. On entend aussi souvent parler des Montréalais qui quittent pour aller vivre ailleurs, et ce pour toutes sortes de raisons. D'ailleurs la diaspora montréalaise est assez importante et il serait intéressant que Montréal travaille à les inciter à revenir. Mais ce que j'aimerais discuter dans ce fil c'est le contraire. C'est à dire des montréalais qui ont décidé de revenir vivre à Montréal après plusieurs années à l'extérieur. Donc si vous avez des exemples, des articles qui en parlent ou des connaissances personnelles qui ont faites le trajet inversent alors faites nous en part, cela fera changement.
  24. Rooftop excavators tear down from up top

    Source: Weburbanist http://weburbanist.com/2012/01/08/high-anxiety-rooftop-excavators-tear-down-from-up-top/ Cet articles assez visuel et intéressant montre comment ils peuvent démolir des gratte-ciel sans dynamite en commencant par le toit et en descendant au fur et à mesure. L'article parle aussi que souvent ces bâtiments chinois sont démolis que quelques mois après leur construction. <img src="http://weburbanist.com/wp-content/uploads/2012/01/rooftop_main.jpg">
  25. Igloofest 2012 !

    OCCUPONS LES QUAIS! LA 6E ÉDITION D’IGLOOFEST PREND DE LA PLACE http://www.igloofest.ca/fr/news/2011/11/15/occupons-les-quais-la-6e-edition-d'igloofest-prend-de-la-place Avis aux indignés de la morosité hivernale : vous aurez bientôt un endroit où manifester. En janvier, ça se passe sur les Quais du Vieux-Port de Montréal, pour la 6e édition d’Igloofest! Après avoir fracassé tous ses records d’assistance l’an dernier, Igloofest sur les Quais se déroulera sur un site repensé et agrandi. Nul besoin de trimbaler votre tente ; vous n’aurez qu’à vous choisir un igloo! L’événement est aussi fier d’annoncer l’arrivée d’un premier présentateur en Sapporo et de réaffirmer sa collaboration avec Solotech. En tout, 9 soirées parmi les plus froides de l’année qui ne manqueront pas de faire vivre des émotions fortes à n’importe quel militant : les 12-13-14, 19-20-21 et 26-27-28 janvier 2012! Le mouvement prend toujours de l’ampleur Depuis ses débuts, Igloofest a vécu une fulgurante poussée de croissance qui a fait passer de 4 000 à 59 000 son nombre de visiteurs en seulement 5 éditions. Ainsi, cette année, on recule la scène et on agrandit le plancher de danse, le village d’igloos et les aires de passage, question d’accroître la liberté de mouvement des igloofestivaliers. Plus d’espace, c’est aussi un canevas différent pour les designers Mélissa Mongiat et Mouna Andraos qui font toujours preuve d’ingéniosité pour renouveler le concept du village d’igloos. Bref, on vous propose un campement de luxe et festif! Les militants se reconnaissent à leur goût vestimentaire S’il faut se faire entendre, il faut aussi se faire voir. C’est pourquoi l’éblouissant concours Sapporo du « one piece » le plus original (lire kitsch et fluo) est de retour! Une nouveauté cette année : en plus d’un prix déterminé au terme de chaque week-end selon le vote du public, il y aura à la fin du festival un grand prix décerné par un jury formé de membres d’Igloofest et de blogueuses issues du monde de la mode montréalaise. Nous rappelons aux spectateurs de se munir de verres fumés polarisés : comme une éclipse, ce défilé est fascinant mais ne peut être observé à l’œil nu! Des agitateurs connus et d’autres à connaître Igloofest demeure avant tout une célébration de la musique électronique locale et mondiale. Après une première édition remarquée en 2011, l’Igloo Virgin Mobile revient avec une programmation entièrement dédiée à la relève (celle-ci sera dévoilée au début du mois de décembre). Du côté de la piste de danse extérieure, la scène Sapporo accueillera plus d’une trentaine d’artistes venus d’un peu partout et méticuleusement choisis. Nous avons tenu compte de vos demandes spéciales et revendications! Parmi les noms souvent mentionnés lors de sondages sur la programmation, les vétérans et pionniers Tiefschwarz (DE), Terence Fixmer (FR), Green Velvet (US) et Sébastien Léger (FR) seront de la partie. Certains artistes que l’on courtise depuis des années figurent aussi à l’horaire, notamment Ben Klock (DE), Marcel Dettmann (DE) ainsi que notre Tiga national. Venez découvrir des étoiles montantes dont plusieurs en sont à leur première visite à Montréal : Maya Jane Coles (GB), Tanner Ross (US), French Fries (FR) et Bambounou (FR). Assistez à l’un des très rares passages chez nous de Mala (DMZ) (GB) et préparez-vous à vivre une expérience résolument différente lors de la prestation live de la formation portugaise Buraka Som Sistema! En janvier, on occupe les Quais. Parce qu’à l’Igloofest, il y a tout ce qu’il faut pour manifester dans une ambiance effervescente et déjantée! Igloofest remercie tous ses précieux partenaires pour leur apport et implication dans cette 6e édition.