Search the Community

Showing results for tags 'édifice'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 55 results

  1. Assemblée publique de consultation le 29 juin2011 a 18h00 2 projets dérogatoires a) construction d'un bâtiment sur le côté est de la rue Drummond entre Ste-Catherine et de Maisonneuve (l'espace occupé par l'étroit stationnement au nord du BMO) b) projet résidentiel dans l'ancien édifice Station C (57 habitations de une et deux chambres). http://applicatif.ville.montreal.qc....pdfav11714.pdf
  2. Un petit édifice aux airs d'Expo '67. Coin nord-est Saint-Denis_DeMaisonneuve. Construit en 1968 par l'architecte Jean-Paul Pothier. La structure de l'édifice n'a pas été démolie mais des travaux majeurs de réaménagement en 1991-1992 en ont complètement modifié l'aspect.
  3. Amusant, pour le dernier mois, voici combien de visites (seulement top50) sont arrivés par les engins de recherche (google, bing, yahoo, ...) mtlurb est devenu une vraie marque de commerce on dirait, les gens cherchent ça avant tout 1. mtlurb 1,434 2. bois des caryers 257 3. http://www.mtlurb.com/forums/ 254 4. mtlurb.com 222 5. montreal skyscrapercity 207 6. frank gehry montreal 190 7. unity 3 condos 179 8. echangeur 640 15 164 9. faubourg contrecoeur mtlurb 157 10. five guys montreal 119 11. gallery sur le canal 118 12. mtlurb.com viglione 117 13. m9 phase 4 109 14. mtlurb manoir redpath 107 15. 500 maisonneuve ouest 103 16. chsld st-lambert 102 17. nouvel edifice grand ballets canadien 100 18. mtl urb 90 19. dellarte condos 88 20. carrefour giratoire longueuil 83 21. tour tysel 82 22. few bumps in la belle province's recession ride 76 23. mtlurb skyline de toronto 73 24. architex group 71 25. 400 dowd 70 26. casino de montreal travaux 67 27. édifice sir mortimer b. davis 67 28. "hotel mo" mtlurb 62 29. bois des caryers lasalle 59 30. condo evolo 58 31. samcon medley 55 32. condo zuni prix 52 33. mtlurb le solano 51 34. place du spectrum 51 35. pont de la 25 51 36. tour alta lasalle 49 37. les quatre arbres les architectes boutros + pratte 47 38. résidence soleil 47 39. évolo 31 étages 47 40. acpnc 46 41. gilbert mtlurb 46 42. m9, phase 4 45 43. condo imperial prix 44 44. place de la cité 44 45. la granolerie c'est un arrondissement de montréal! 42 46. quartier 54 prix 42 47. spirit airlines plattsburgh 42 48. lowney phase 8 41 49. réaménagement vieux-port montréal 41 50. 701 university 40
  4. En 2011m, il y a eu un désencrassage majeur pour cet édifice de McGill. Nous n'avions pas de fil sur le sujet. Avant : Après :
  5. Quebecor World hors de l'édifice de Quebecor 26 juin 2008 - 16h04 Presse Canadienne Signe de plus que Quebecor (QBR.B) et Quebecor World (IQW) prennent des chemins séparés: l'imprimeur déménagera cet automne son siège social à l'extérieur de l'édifice du conglomérat médiatique. Les deux entreprises n'ont pas réussi à s'entendre sur le renouvellement du bail pour les locaux que Quebecor World loue à Quebecor au siège de cette dernière, en face du square Victoria, à Montréal. C'est ce que révèle le plus récent rapport du contrôleur de Quebecor World, la firme comptable Ernst & Young, déposé plus tôt ce mois-ci en Cour supérieure du Québec. Quebecor World a donc fait le tour des locaux disponibles au centre-ville de Montréal et a déniché trois étages libres au 999 de Maisonneuve ouest, un édifice appartenant à la firme torontoise OP Trust Office. Selon des documents déposés au tribunal, Quebecor World économisera 3 ,1 M$ sur dix ans en optant pour le 999 de Maisonneuve. Quebecor World s'est placée à l'abri de ses créanciers en janvier et tente actuellement de se restructurer sous la protection des tribunaux au Canada et aux États-Unis.
  6. 04/12/2007 Si vous pensiez avoir tout vu en matière d’architecture, détrompez-vous! Un spécialiste des édifices en hauteur, David Fisher, a l’intention de construire des édifices «vivants» de plusieurs dizaines d’étages, qui changent de forme continuellement pendant la journée. Le principe de base n’est pas nouveau: il s’agit d’un étage, qui tourne sur lui-même. Le restaurant situé en haut de l’hôtel Delta à Montréal en est un exemple. Mais dans le cas qui nous occupe, imaginez un édifice de 60 ou 70 étages, dont chaque étage est indépendant l’un de l’autre. Tous les étages peuvent pivoter au gré du propriétaire. En théorie, une personne peut avoir du soleil dans sa cuisine, du matin jusqu’au soir. Un tour complet prend 90 minutes. Vous aurez compris que les étages qui pivotent sur eux-mêmes ne contiennent qu’un seul appartement. L’étage est immobile, s’il abrite deux ou plusieurs appartements. Et ce n’est pas tout! Des éoliennes verticales sont placées entre chaque étage, ce qui fait que l’édifice est autosuffisant en matière énergétique. Ses concepteurs prétendent que la construction d’un tel édifice prend 7 fois moins de temps qu’un gratte-ciel classique: seule la structure centrale est construite sur place. Les appartements sont construits en usine. C’est la raison pour laquelle il faut 20 fois moins d’ouvriers sur le chantier. En principe, ils peuvent assembler un étage tous les trois jours. La première tour à l’architecture dynamique sera construite à Dubaï, considérée par plusieurs comme la ville de l’avenir. Si vous êtes curieux face à cette technologie, vous pouvez vous rendre sur le site officiel du projet à cette adresse: http://www.dynamicarchitecture.net/.
  7. Bombardier Produits Récréatifs (BRP) entamera sous peu la construction d’un tout nouveau centre de design et d’innovation de 15 M$ à Valcourt. D’une superficie de 54 000 pieds carrés, le nouvel édifice regroupera toutes les ressources de BRP en design sous un même toit. Ces employés travaillent actuellement à Valcourt et à Sherbrooke. BRP commencera les travaux dès ce printemps en démolissant un bâtiment pour faire place à la nouvelle construction. Cette dernière devrait être prête à acceuillir plus de 50 employés en 2008. «BRP est aux premiers rangs d'une industrie en constante évolution et où la compétition est de plus en plus forte en raison de la mondialisation, explique dans un communiqué le pdg de BRP, José Boisjoli. Dans ce contexte, il devenait primordial de regrouper nos équipes de design afin d'augmenter la synergie entre elles et ainsi accroître notre capacité de créer des produits plus innovateurs et compétitifs.» Le fabricant des Ski-Doo, Can-Am, et autres Spyder veut faire de ce nouveau centre sa vitrine technologique. La société espère d’ailleurs attirer des designers de partout au monde grâce à la convivialité accrue du nouvel édifice. En plus des équipes de design, le bâtiment abritera aussi le service des achats. En outre, l’équipe de compétition déménagera dans un autre immeuble des environs.
  8. Édifice: 80, rue Prince Construction: 2006 Dimension: 75 000 pieds carrés sur 7 étages Projet résidentiel: 47 unités d’habitation en copropriété (style loft) Stationnement: 2 étages de stationnement intérieur Valeur: 12 M$ http://www.habiter.com/m9/fr/index.html
  9. http://cbgcondos.com/ Quartier Profitez de la vie dans un des secteurs les plus en vogue de Montréal. Niché à côté du centre-ville, vos déplacements seront des plus aisés et vous pourrez ainsi bénéficier pleinement de la vie culturelle de la métropole. L’arrondissement Rosemont La-Petite-Patrie est reconnu tant pour sa tranquillité que pour l’accès à une gamme de services des plus variés. Les espaces verts y sont nombreux, la circulation automobile réduite et le transport en commun est multimodal et accessible à pied (bixi, autobus, métro) . Édifice 3 étages avec mezzanine comportant un espace commercial de 3 500 pi.ca. et 22 unités de condos : Des unités aux espaces bien dessinés et généreusement fenestrés. Terrasse commune en mezzanine avec toiture verte pour contrer l’effet d’îlot de chaleur. Stationnements intérieurs disponibles incluant également des espaces pour vélos et des espaces de rangement. Systèmes de contrôle d’accès, d’alarme et de protection d’incendie pour la sécurité.
  10. Olymbec projette de démolir le petit édifice commercial au 6775 Décarie (coin Vézina, juste au sud du projet de l'usine Armstrong) pour le redévelopper, probablement en édifice à bureaux de 6 étages. http://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherInscription.aspx?NumeroInscription=FNzZnYCG0atmYLnL%2b93Rdw%3d%3d#D56150 Le site en question:
  11. Projet terminé. (Avec une nouvelle SAQ Express) Photos : McGill Immobilier Auparavant sur le même site : (photo : imtl.org) Envoyé de mon iPad avec Tapatalk
  12. Nous assistons en ce moment au début d'une transformation majeure de de secteur. Axcès Saint-Charles, un édifice à condos locatifs de 11 étages, est à un stade avancé de sa construction. L'édifice SSQ, tour de bureaux de 11 étages de catégorie A et LEED, est en construction. Par ailleurs, la compagnie Triovest a un projet de 160 millions en trois phases directement au-dessus de la station de métro. La première phase constitue la démolition du vieil édicule du métro (qui date de 1967) pour faire place à un basilaire commercial de trois étages. La deuxième phase est un édifice résidentiel de 20 étages et la troisième, un édifice à bureaux de 10 étages. Enfin, le nouveau Théâtre de la Ville sera construit sur la rue Saint-Charles, à l'emplacement actuel du stationnement P2. Il y a donc de beaux projets et les discussions sont ouvertes.
  13. Bonjour, je travail sur une nouvelle tour. C'est pas terminé encore, et je ne sais pas trop à quoi elle va ressembler, mais voici ce que j'ai à date. La base est immense, alors forcément la tour va avoir minimum 60 étages et jusqu'à 100 étages. Mes questions pour vous: -Qu'est ce que vous pensez du style et de l'architecture? -Est-ce que ça fait trop "Empire State Building" à votre gout? -Ou est-ce que cet édifice (une fois terminé avec ses 60 étages ou plus) pourrait se retrouver à Montréal? Des idées d'emplacement? -Des idées de nom? Merci
  14. Source : https://www.dropbox.com/gallery/8423960/1//2012-Mix?h=ca1864&p=6#gallery:138 Aucun détail, sauf un méga rendu qui montre la tour de 13 étages près du métro Longueuil. C'est Alexcaban qui m'a amené à le voir en mettant ce lien sur le fil du Victoire!
  15. Le projet Canvar prend forme Publié le 21 Mars 2012 Pierre Vigneault Les gens qui empruntent régulièrement le chemin du Golf, à L'Île-des-Soeurs, ont tous remarqué que l'aspect de ce quartier avait commencé à changer. On a démoli d'anciens locaux commerciaux et l'on a commencé la construction d'un premier édifice résidentiel. C'est la première phase du vaste projet que le groupe Canvar va réaliser dans cette partie de l'île. Lors d'une entrevue avec le représentant du Magazine, la porte-parole du promoteur immobilier, Me Michèle Veilleux, a apporté des précisions sur les travaux qui ont été amorcés. Elle précise qu'une centaine d'unités résidentielles seront offertes en location dans ce premier bâtiment. On y trouvera des studios et des appartements de 1 et 2 chambres à coucher. Les occupants de cet immeuble auront aussi accès à une piscine, une salle commune et un gym. La construction de cet édifice se poursuivra pendant tout l'été et on commencera la location des appartements, au début de l'an prochain. D'ici la fin de l'année 2012, on amorcera la démolition d'une autre section des espaces commerciaux et la construction d'un second bâtiment. Les autres étapes de ce vaste complexe résidentiel seront réalisées, une après l'autre et l'on estime qu'il faudra au moins cinq ans avant que tout soit complété. Ce qu'on appelle encore le «projet Canvar» (en attendant de choisir un autre nom) transformera complètement cette partie du quartier de L'Île-des-Soeurs. À mesure que progresseront les travaux, les espaces commerciaux feront place à sept édifices dont la hauteur variera entre quatre et huit étages. Les visiteurs et locataires pourront accéder aux appartements par de nouvelles voies de circulation, à l'arrière des immeubles. Les plans présentés par l'arrondissement lors des séances de consultation prévoient des espaces verts, entre les bâtiments, de même que l'aménagement de pistes cyclables et pédestres sur la berge du fleuve. Les démarches pour la revitalisation de ce secteur ont été amorcées en 2008, mais ce n'est qu'en 2010 que le projet a été approuvé par l'arrondissement, dans le cadre de la mise à jour du plan d'urbanisme de la ville de Montréal. De nombreuses rencontres avaient eu lieu entre les représentants du promoteur et les occupants des édifices voisins, à l'issue desquelles on était arrivé à un consensus. Le groupe Canvar a été fondé en 1975 et il se spécialise dans la gestion, la construction et la rénovation d’édifices résidentiels, commerciaux, industriels et gouvernementaux. Outre le projet en cours, à L'Île-des-Soeurs, ses plus récents projets immobiliers, dans la région de Montréal, sont le POM, le 400 Sherbrooke Ouest et les Condos Vue. Source: http://www.lemagazineiledessoeurs.com/Actualites/Vos-nouvelles/2012-03-21/article-2935531/Le-projet-Canvar-prend-forme/1 [/url] 18 avril 2012 ( ma photo) By martinmtl at 2012-04-20
  16. Rénovation de l'édifice Montval à la Place Charles-Le Moyne.
  17. Projet en construction ou il y avait le réveil-matin (et la grande murale de cigarette Old Chum) Il s'agirait d'un édifice de 2 ou 3 étages comprenant un Trois Brasseur et un Starbucks.
  18. Des travaux majeurs sont effectués sur cet immeuble depuis quelques mois, ... le revêtement extérieur à été démonté dans la partie sud de l'immeuble
  19. Plan du Quartier des Spectacles Masterplan Si j’ai oublié des projets, n’hésitez pas à me le dire ! ------------------------------- 1 : Lofts des Arts, phase 1 - 10 étages 2 : Lofts des Arts, phase 2 - 25 étages 3 : Terrain vague, métro St-Laurent 4 : Redéveloppement de la rue Ste-Catherine 5 : 2-22 Ste-Catherine - 6 étages 6 : Agrandissement / rénovation de la S.A.T. - 4 étages 7 : Quadrilatère St-Laurent ~ 5 étages 8 : Maison du développement durable - 5 étages 9 : Le Parterre / Esplanade Clark 10 : Promenade des artistes 11 : Salle de l'OSM 12 : Rénovation Place des arts / Grand foyer culturel 13 : Place des festivals 14 : 400 Sherbrooke ouest - 38 étages 15 : Le Concorde - 19 étages 16 : Louis-Bohème - 28 étages 17 : Mise en lumière du GESÙ 18 : Place du SPECTRUM / Complexe SIDEV - 26 étages 19 : LADMMI et Tangente 20 : Édifice Wilder 21 : Édifice des Grands ballets canadiens de Montréal 22 : Maison du jazz 23 : Théâtre du Nouveau Monde, phase 2 24 : Condos Dell'Arte
  20. Il y a une nouvelle proposition sur St-Patrick entre la Red Path et Corticelli, en remplacement d'un édifice déjà la, cie de films ou télé je crois.
  21. La Baie vendrait son édifice montréalais pour mieux rénover 14 août 2009 | 10h30 ARGENT Michel Munger Argent L'éventuelle vente du principal édifice montréalais de La Baie (HBC) pourrait bien servir à mieux investir dans des rénovations et ses activités commerciales. C'est en effet ce qu'affirme, Melissa Cable, relationniste pour la firme Edelman et porte-parole pour HBC, en réponse aux questions posées par Argent. Rappelons que le quotidien Globe and Mail révélait hier que HBC a confié à une filiale de courtage de Brookfield Properties le dossier de son immeuble situé au 585, rue Sainte-Catherine Ouest. «De temps en temps, dit Mme Cable, HBC vend et achète des immeubles. Au cours de la dernière année, la compagnie a travaillé avec Brookfield Properties sur la possibilité de vendre l'édifice montréalais et de louer les locaux pour un éventuel redéveloppement et une rénovation, avec le magasin La Baie qui occuperait une grande partie de l'édifice.» Melissa Cable ajoute toutefois qu'«aucune transaction n'a eu lieu relativement à ce projet». Denis Couture, vice-président Affaires corporatives et Affaires internationales chez Brookfield à Toronto, a dit que la politique de la filiale de courtage était de ne pas commenter les éventuelles transactions. Haut de neuf étages et bâti en 1945, l'édifice de La Baie est bien connu des Montréalais. Selon le role d'évaluation de la Ville de Montréal, sa valeur s'élève à 39,9 M$.
  22. Édifices anciens dans le couloir de la mort Le Devoir Antoine Robitaille Édition du vendredi 10 juillet 2009 Mots clés : conservation, Édifices anciens, Patrimoine, Québec (ville) Avant-hier, dans un geste désespéré, la Fondation Héritage Canada inscrivait la chapelle, construite en 1896, à son palmarès des dix sites les plus menacés au Canada. Avec les démolitions d'édifices anciens qui se multiplient à Québec, ville prospère, la conservation du patrimoine pourrait devenir un des enjeux clés de la campagne électorale municipale dans la capitale. Le maire, Régis Labeaume, qui n'a pour l'instant aucun adversaire, admet être très agacé par «ceux qui veulent tout conserver, mais qui n'ont aucune idée de ce qu'ils veulent faire avec ce qui serait conservé». Québec -- L'artère emblématique de Québec, la Grande Allée, sera le théâtre des plus importantes démolitions à survenir depuis les décennies 1960 et 1970. À l'époque, les maisons victoriennes à côté du parlement ont été rasées et on a assisté à l'érection d'édifices modernes mal aimés tels le Complexe H et le Concorde. Aujourd'hui, ce sont deux édifices anciens et religieux qui attendent dans le couloir de la mort: la chapelle des Franciscaines (388, Grande Allée) et le monastère des Dominicains (175, Grande Allée). Avant-hier, dans un geste désespéré, la Fondation Héritage Canada (FHC) inscrivait la chapelle, construite en 1896, à son palmarès des dix sites les plus menacés à l'échelle pancanadienne. La FHC y voit «le plus bel exemple de décor néo-baroque» du Québec que «seul un miracle peut sauver». Mais le sort en est jeté: la chapelle tombera sous le pic des démolisseurs Voir page A 10: Édifices dès cet été, après les vacances de la construction et après qu'il aura été désamianté. Le permis de démolition a été délivré en 2008. La congrégation religieuse a vendu la chapelle et un bâtiment attenant à la Société municipale d'habitation Champlain (SOMHAC) dans les années 1980, créant la Résidence Grande Allée. Des personnes âgées en perte d'autonomie y logeaient. Le bâtiment a été négligé. En 2003, il a été vendu à des intérêts privés. Dans un avis, la Régie du logement autorisa la vente en notant que «le droit au maintien [des locataires] dans les lieux est protégé». On notait aussi que l'acquéreur avait promis de procéder «à la réparation des fenêtres [...] et à l'entretien de cette chapelle qui ferait partie du patrimoine historique de la ville de Québec». Mais trois ans plus tard, les propriétaires, dont le pharmacien Michel Cadrin, expédiaient des avis d'éviction aux locataires. La Régie du logement fut saisie de l'affaire et se prononça en 2007. Elle autorisa les dernières expulsions et par conséquent la démolition en raison de la «vétusté» des édifices. La Régie soulignait que le projet du «locateur» visait à desservir «le même type de clientèle», soit les «personnes retraitées autonomes ou en légère perte d'autonomie». Mais en 2009, à la fin de l'été, ce sont 240 condominiums, construits en deux phases, qui seront mis en vente. Le projet de la firme Ogesco, baptisé L'Étoile, ne comptera aucun logement locatif et ne s'adressera pas à la clientèle mentionnée par la Régie, a confirmé hier Gratien Dubé, courtier immobilier et porte-parole de la firme Ogesco. Les quelques manifestations pour la préservation de cet édifice -- que la ministre de la Culture Christine St-Pierre et son ministère ne considèrent pas comme «patrimonial» -- ont toutefois eu un effet sur le promoteur, qui a décidé de conserver la façade de la chapelle, ses trois clochers, et de l'intégrer à son ensemble architectural. Les matériaux du nouvel édifice de neuf étages (moins élevé que ses voisins) évoqueront aussi l'ancien édifice, notamment son toit argenté. La présidente du Conseil des monuments et sites, Louise Mercier, juge la disparition de la chapelle «extrêmement déplorable». Le conseil déplore particulièrement le sort réservé à l'intérieur, dont les ornements ont été abandonnés et démantelés ces trois dernières années. C'était là, au sens du Conseil (et au sens d'un site Internet: voir eglisesdequebec.org), des éléments de valeur patrimoniale. Ils ont été cédés par le propriétaire à un artiste, Jean-Marc Mathieu-Lajoie, qui s'en est servi pour faire une «installation» baptisée par lui La Chute des anges. M. Mathieu-Lajoie a aussi acquis la coupole coiffant la nef et projette d'en tirer une autre oeuvre. Raser un monastère pour agrandir le musée Quant au monastère des Dominicains, adjacent à l'église Saint-Dominique, de style gothique anglais, le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) l'a acquis grâce à l'aide d'un mécène, le milliardaire Pierre Lassonde, et propose de le démolir pour le remplacer par un édifice spectaculaire qui jouxtera l'église. L'ancien directeur général du MNBAQ John Porter pilote ce projet, pour lequel un concours d'architecture international a été lancé. Le ministère de la Culture et le service d'urbanisme de la Ville ont conclu que l'édifice n'était pas patrimonial, surtout la partie abîmée par un incendie. Le MBNA conservera la partie du presbytère qui est d'origine. Le maire Régis Labeaume ne s'oppose pas aux deux démolitions. Il soutient que tout le monde est d'accord, «sauf Anne Guérette et son petit groupe». Architecte de formation et fondatrice d'Héritage Québec, Mme Guérette a été élue conseillère municipale indépendante dans Montcalm en décembre 2007. Dans une lettre envoyée en janvier 2008, la fondatrice du Centre canadien d'architecture, Phyllis Lambert, a fait savoir qu'elle l'appuyait dans son combat contre la démolition du monastère. Mme Guérette a aussi organisé des manifestations contre la démolition de la chapelle des Franciscaines. «Le problème à Québec, c'est que tout est patrimonial selon certains. Ça commence à être ridicule, et plusieurs experts en patrimoine le pensent», répond le maire Labeaume, joint par Le Devoir. Il ne se dit pas «moins attaché» au patrimoine que les autres maires avant lui. Suffit de prononcer le nom d'Anne Guérette pour le faire sortir de ses gonds. «Mme Guérette fait de la politique avec son groupe. Son groupe est honnête. Mais elle, c'est une politicienne», lance-t-il. Récemment, cette dernière a proposé de faire une «Grande Allée muséale», c'est-à-dire d'agrandir le MNBAQ sur plusieurs sites, en convertissant plusieurs anciens édifices religieux de la Grande Allée (dont celui des Franciscaines) en «pavillons». L'idée met M. Labeaume en colère: «Au Québec, quand tu ne sais pas quoi dire, tu proposes un centre d'interprétation ou un musée. Ça fait 20 ans que j'entends ça. Il n'y a rien de plus éculé que cette vision-là.» Il poursuit: «Ça n'a pas une crisse de cenne et ça ne sait pas où en trouver non plus», peste-t-il. Selon lui, ces «intégristes» de la protection du patrimoine sont «toujours en train de demander au gouvernement et à la Ville de mettre de l'argent [dans ce domaine], mais ils ne sont pas capables d'aller voir des gens du privé, des mécènes». Il est certain qu'un bâtiment remarquable remplacera le monastère des Dominicains. À Québec, il est temps selon lui de créer le «patrimoine de l'avenir». http://www.ledevoir.com/2009/07/10/258518.html
  23. Ma vision de l'intersection. Objectifs: 1. Rendre le quartier plus vivable. 2. Faciliter l'accès pour les piétons 3. Préserver le bon fonctionnement des artères routières 4. Raccorder les rues 5. Créer des opportunités pour du dévelopement / densification Les formes de couleur = nouvelles constructions : -Triangle au sud de l'intersection : Projet de condos, édifices de 8 à 10 étages. -Édifice directement au nord de l'intersection sur l'image : Tour de 15 étages -Le reste, des condos, des commerces, de 3 à 6 étages. En plus gros maintenant: AVANT: APRÈS:
  24. Le 1000 de la Gauchetière est le plus haut édifice de Montréal avec ses 51 étages et ses 205 mètres (niveau de la rue de la Gauchetière O). Cet édifice rîme avec prestige et élégance par sa construction et par ses services. Seule partinoire intérieure dans un édifice de Montréal, on peut y patiner toute l'année. Le nombre appréciable de restaurants permet aux travailleurs, aux patineurs et aux visiteurs de manger dans un environnement des plus exquis du centre-ville (en comparaison avec Eaton Center ou Montréal Trust). Avec ses 5 étages de stationnement souterrain, cet édifice possède une des plus grande capacité de stationnement intérieure du centre-ville avec service de lave-auto. Connecté au Montréal Souterrain (RESO), on peut facilement accéder directement à la Place Bonaventure, à la Gare Centrale, au Centre Bell, au 1250 Boul. René-Lévesque Ouest (IBM Marathon) et à la Gare Windsor. On peut également accéder directement, sans sortir dehors aux Stations Bonaventures, Lucien l'Allier et Square Victoria. Le 1000 de la Gauchetière est également un terminus d'autobus du nom du Terminus du Centre-Ville de l'Agence Métropolitaine de Transport où on y retrouve les circuits du Longueuil RTL, des C.I.T et d'autres organismes de transport en commun. On y retrouve également une billetterie au niveau des restaurants et de l'Atrium du 1000. Dans cette discution, j'invite les membres de d'apposer leurs photos, leurs anecdotes, leur histoires personnelles, leurs expériences dans cet édifice. Il serait apprécié d'avoir des photos de sa construction.
  25. Tel qu'elle l'avait annoncé, la biopharmaceutique vend son édifice, récoltant 7,1 M$ comptant. Elle signe un bail à long terme pour y rester. Pour en lire plus...