Search the Community

Showing results for tags 'laval'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 100 results

  1. ESPACE MONTMORENCY Emplacement : Laval-des-Rapides, Laval Adresse : Boul. Le Corbusier, Laval, QC Superficie : 1 470 132 pi.ca. Catégorie : Usages mixtes Description : Situé à Laval, le projet Espace Montmorency est un concept audacieux dans le domaine de développement d’espaces à bureaux. Développé en collaboration avec le Fonds immobiliers de solidarité FTQ, et Claridge, Espace Montmorency est inspiré par des modèles révolutionnaires. Espace Montmorency est un projet immobilier emblématique qui se déroulera en 4 phases et regroupera une dizaine d’immeubles qui pourront atteindre 20 étages à leur point culminant, offrant plus de 1 million de pieds carrés d’aire louable. Nous proposons un modèle de conception qui favorise la multiplication des occupants. Le bâtiment sera composé de plusieurs unités de bureaux avec terrasses, cela permettra également de créer plus d'espace pour les réunions sociales. Directement relié à la station Métro Montmorency, le projet est situé à 20 minutes du centre-ville de Montréal via un accès souterrain. Avec la Place Bell au sud ; Urbania au nord ; Espace Montmorency contribuera à la création du nouveau centre-ville de Ville de Laval. Le projet vise une certification LEED Or. Source : http://groupemontoni.com/nos-projets-en-cours/campus-ftq-espace-montmorency/ Images : Sid Lee Architecture
  2. Publié le 22 novembre 2018 à 05h00 | Mis à jour à 05h00 https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201811/21/01-5205170-hausse-marquee-de-la-frequentation-dans-le-metro.php Hausse marquée de la fréquentation dans le métro Pierre-André Normandin La Presse Non, vous n'avez pas la berlue : le métro est nettement plus bondé que d'habitude. La Société de transport de Montréal observe une hausse de 5,5% de la fréquentation sur les lignes orange et bleue, une augmentation attribuée à la vigueur économique... et à l'arrivée précoce du froid. Seulement en octobre dernier, la STM a connu sept journées avec plus de 1 million d'entrées dans son réseau de métro. C'est beaucoup pour un seul mois, alors qu'on a recensé seulement deux autres journées «millionnaires» depuis le début de 2018. La fréquentation accrue se fait particulièrement sentir sur la ligne orange, où les trains Azur sont souvent pleins aux heures de pointe. De nombreux usagers doivent rester sur les quais pour attendre la prochaine rame. Ou la suivante. De janvier à octobre, l'achalandage a crû de 5,5% sur la ligne orange. La ligne bleue n'y échappe pas, affichant quant à elle une hausse de 5,6%. «Cela est dû principalement à la vigueur économique, à la présence de chantiers et, aussi, à la météo», explique Amélie Régis, porte-parole de la STM. L'économie de Montréal roule en effet à plein régime depuis deux ans, la métropole ayant d'ailleurs affiché en 2018 la plus forte croissance au pays. Le taux de chômage a chuté à 6,9% dans l'île, le plus bas taux observé depuis plus de 30 ans. En octobre, on recensait 1 063 300 Montréalais en emploi, soit 25 000 de plus qu'à pareille date l'an dernier. Le nombre de chantiers dans les rues de Montréal a aussi considérablement augmenté en 2018, alors que la métropole avait fait une (légère) pause en 2017 à l'occasion des célébrations de son 375e anniversaire de fondation. La météo pourrait aussi y être pour beaucoup. Le temps froid s'est installé nettement plus tôt que d'habitude. Beaucoup de Montréalais ont rangé leur vélo ou délaissé la marche et ont ainsi décidé de miser sur les transports en commun pour se rendre au travail ou aux études. «Historiquement, l'automne est toujours une période plus achalandée», souligne Amélie Régis. Croissance généralisée L'ensemble du réseau de la STM connaît de plus une forte croissance en 2018. Le transporteur s'attend à faire 447,7 millions de déplacements d'ici la fin de l'année, en hausse de 4% par rapport à 2017. Cette augmentation fait suite à la forte augmentation de 3,2% déjà observée en 2017. Et tout indique que la croissance du nombre d'usagers devrait se maintenir, alors que la STM prévoit faire 453 millions de déplacements l'an prochain. Pour faire tous ces déplacements, la STM prévoit augmenter de 2,2% le service dans le métro en 2019. À partir de mars prochain, le transporteur offrira un service toutes les 5 minutes en semaine sur les lignes orange et verte. De plus, le déploiement de ses 54 trains Azur, qui peuvent accueillir 8% plus de passagers que les MR-63 et MR-73, devrait être terminé au début de 2019.
  3. Dans le cahier Condo Direct (édition du 11 au 24 septembre), il y a deux pages complètes consacrées à la phase 2 du projet Urbania. En résumé : - Vente dès octobre 2014, premières unités habitables en 2016 - 1200 unités au total (572 à 1608 pi², penthouses à 2000 pi²), répartis dans 6 bâtiments de 10, 12, 14, 16, 28 et 32 étages. - La phase 2 sera implantée dans le quadrilatère Jacques-Tétreault, Lucien-Paiement, Émile-Martineau et Le Corbusier (derrière le Collège Letendre, juste à côté de la phase 1 d'Urbania). - Stationnements intérieurs Aucune information n'est présentement disponible sur le site cahiermaison.com ou bien condourbania.com. J'imagine que c'est pour les prochains jours. [ATTACH=CONFIG]18698[/ATTACH] [ATTACH=CONFIG]18699[/ATTACH]
  4. La STL modifie des circuits d'autobus par Catherine Berthiaume Voir tous les articles de Catherine Berthiaume Article mis en ligne le 17 août 2007 à 11:12 Soyez le premier à commenter cet article Trois circuits de la STL sont touchés dans les quartiers du Sud-Est de Laval. (Photo: Martin Alarie) La STL modifie des circuits d'autobus La Société des transports de Laval (STL) apporte dès le 25 août prochain des changements à cinq de ses circuits, en plus de réhabiliter un ancien circuit. Les modifications touchent sept quartiers de la ville, dont les utilisateurs du circuit 60, qui touche les quartiers de Chomedey, Laval-des-Rapides et Pont-Viau. Seul changement à son itinéraire, l'autobus effectuera un court détour afin de desservir la rue des Châteaux. Des consultations ont permis aux dirigeants de la STL de croire qu'il fallait réintroduire le circuit 60. «Ces améliorations toucheront quotidiennement quelque 6000 à 6500 utilisateurs du transport en commun à Laval», spécifie Marie-Céline Bourgault, directrice des communications et du marketing à la Société des transports de Laval (STL). 25, 48, go! Quand à la ligne 25, qui demeure complémentaire à la ligne 28, elle n'empruntera plus le boulevard Concorde, à l'ouest du Centre Duvernay, desservant plutôt les résidences des boulevards d'Auteuil et Lévesque. D'autre part, les rues de l'Empereur, des Ambassadeurs, des Généraux, des Gouverneurs et des Aristocrates sont maintenant reliées à la ligne 48. «Sur le tracé de la ligne 48, les gens avaient besoin de transport. Un service de taxi était utilisé jusqu'ici. La ligne est prolongée beaucoup plus loin dans ce quartier en développement», explique Alain Comtois, de la planification et développement à la STL. Les trois circuits repensés ont pour terminus la station de métro Cartier. Motivation «Ces révisions font suite aux analyses faites depuis la refonte entière des circuits suite à l'avènement du métro», affirme Alain Comtois, précisant qu'il s'agit de réajustements normaux. «Nous analysons l'achalandage des lignes et sommes à l'écoute des chauffeurs et de la clientèle. Nous procédons à des révisions trois fois par année. Souvent, il ne s'agit que de changements mineurs à être apportés aux horaires qui ne touchent pas l'itinéraire.» Les modifications apportées à compter du 25 août devraient être applicables jusqu'en décembre 2007. Autres arrêts Les autres lignes touchées sont la 45 (Laval-des-Rapides), la 66 (Chomedey et Sainte-Dorothée) et la 70 (Auteuil et le Parc Industriel Centre). Au total, 21 millions de déplacements sont effectués à la grandeur de l'île annuellement. 92 % des utilisateurs marchent moins de 500 mètres pour se rendre à un arrêt. Information: Service à la clientèle de la STL. 450 688-6520.
  5. Un développement fort intéressant sur le site de l'Atelier RFA. Rapidement, je compte 21 étages pour l'une des tours. Aucune info. Quelqu'un reconnait le coin?
  6. MTLURB.com - Forum sur le d Vous rêvez à une vie d’exception dans un décor bleu comme le ciel, à un style de vie riverain à deux minutes de tout, à des couchers de soleil à l’infini? Bienvenue à Aquablu, un prestigieux projet immobilier sur les berges de la rivière des Prairies à Sainte-Dorothée. Habitat nouvelle vague de type villégiature, Aquablu réinvente l’idée même de la propriété en mode condominium à Laval. http://www.youtube.com/condosaquablu
  7. Révélé lors du 5e forum immobilier de Laval en novembre, ce projet mixte (bureau + industriel) offrira à ses occupants un endroit de prestige qui se distingue. Les unités industrielles seront livrées à l’été 2019 alors que les bureaux, à l’automne 2019. Voici le site du projet https://code440.ca/le-projet/. Coter design, c'est très bien pour Laval, je trouve que la structure en bois donne un aire plus léger et plus moderne. Maintenant, il faut qu'on applique la même chose, mais pour d'autre projets d'habitation (d'envergure) à Laval que je ne citerai pas...
  8. Illumi de Cavalia doit s'installer à Laval pour les cinq prochaines années https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1267667/cavalia-illumi-nouveau-spectacle-laval-5-ans Photo : Cavalia La Presse canadienne Publié hier 20 août 2019 à 14 h 17 Le nouveau spectacle de Cavalia, Illumi – Féerie de lumières, sera lancé en novembre et devrait s'installer à Laval pour les cinq prochaines années. La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, le maire de Laval, Marc Demers, et le fondateur et directeur artistique de Cavalia, Normand Latourelle, ont dévoilé le projet mardi au siège social de l'entreprise. Illumi prendra vie dès la tombée de la nuit, grâce à des millions de lumières scintillantes créant un grand parcours multimédia. Ce parcours extérieur nocturne tiendra son édition inaugurale à Laval du 1er novembre 2019 au 5 janvier 2020, a-t-on indiqué. Les billets ont été mis en vente mardi. L'installation sera aménagée sur un site imposant de 50 600 mètres carrés. Le maire Marc Demers a parlé d'une entente prévoyant des représentations d'Illumi durant les cinq prochaines années. Le gouvernement du Québec a fait état d'une aide financière de deux millions de dollars pour la réalisation de la production. À cette aide s'ajoute un soutien de 200 000 $ accordé à parts égales par le ministère québécois du Tourisme et Tourisme Laval. En un peu moins de deux décennies, Cavalia a su se hisser au sommet pour devenir l'une des plus grandes ambassadrices de notre culture et de notre savoir-faire à l'échelle planétaire, a fait valoir la ministre Caroline Proulx. Nous avons conclu une entente pour la production de l'événement avec un investissement de 750 000 $ sur cinq ans. Cela permettra également de soutenir plus de 120 emplois, dont la plupart seront ici à Laval, a ajouté le maire Demers. Cavalia s'est associée à la Fondation Cité de la Santé de Laval afin d'appuyer celle-ci dans sa campagne de financement annuelle : 50 % des revenus de billetterie générés lors de la première semaine d’Illumi seront versés à la Fondation.
  9. Voilà enfin un projet sur le site de la Récréathèque! 347 unités locatives annoncé pour la première fois au Forum Immobilier lavallois de 2019. Les permis sont apparemment tous délivrés et le projet ne devrait pas tarder. Quelques images montrées pendant le forum :
  10. En plus d'Espace Montmorency pas loin de là, Montoni construit actuellement 85 000 pi ca supplémentaires de bureaux à Laval. Il y a déjà beaucoup d'action sur le terrain au coin sud de l'A15 et du boulevard Du Souvenir, tout près du viaduc. L'immeuble sera d'un gabarit similaire à celui sur le lot adjacent, construit il y a quelques années. Content de voir qu'il y a manière de densifier un peu les parcs industriels et les pôles d'emploi en banlieue, et même de construire un building qui n'est pas laid en soi. Malheureusement, ça reste un développement de bord d'autoroute avec un énorme stationnement de surface, donc pour une implantation réussie, on repassera... (Source : le lien plus haut. )
  11. La 6e tour des Marronniers coûtera 70 M$ Stephane St-Amour Publié le 25 octobre 2018 La résidence pour retraités Les Marronniers mettra en chantier, le mois prochain, la 6e et dernière tour de ce qui deviendra le plus important complexe au pays avec 1800 résidents. Selon les projections, la nouvelle tour de 15 étages qui donnera sur le boulevard René-Laennec sera livrée au printemps 2020. Cette expansion se fera au coût de 70 M$, a indiqué Gaston Morzadec, président du Groupe Morzaco, l’entreprise familiale possédant Les Marronniers, lors d’un point de presse tenu le 23 octobre dans la salle de spectacle de la résidence. «Il est clair pour nous que ce n’est pas une finalité en soi d’être la plus grande résidence au Canada, a-t-il tenu à souligner. C’est davantage le résultat d’une promesse, celle de desservir notre clientèle de la meilleure façon possible.» À titre d’exemple, en plus des 228 appartements annoncés, la nouvelle tour abritera, entre autres, 77 unités de soins dont la gestion sera confiée à la Villa de Sainte-Rose. Il s’agit là d’une offre qui manquait aux Marronniers. Espaces communs Par ailleurs, les 1400 locataires des tours existantes profiteront directement de cette expansion, puisque la réalisation de la 6e phase disposera à elle seule plus de 50 000 pieds carrés d’espaces communs additionnels. Cela double la superficie totale de ces espaces actuellement recensés dans l’ensemble du complexe dont les tours sont toutes reliées les unes aux autres, explique Michaël Maisonneuve, responsable des projets spéciaux aux Marronniers. Un jardin intérieur de 7000 pieds carrés, 6 allées de quilles, 4 terrains de pétanque intérieurs, un terrain de shuffleboard, de nouvelles salles d’exercice et des aires de repos viendront bonifier les espaces existants dont certains seront agrandis, telles la salle à manger, la salle de billard et la bibliothèque. Une ville dans une ville Président-directeur général du Regroupement québécois des résidences pour aînés, Yves Desjardins a voulu mettre en perspective l’importance de ce complexe qui accueillera 1800 résidents d’ici l’été 2020. «Il y aura plus de gens ici que dans pratiquement 600 municipalités au Québec», a-t-il illustré, tout en qualifiant de «gens de cœur» la famille Morzadec qui a joint les rangs du regroupement il y a plus de 20 ans. Responsable des dossiers d’urbanisme au comité exécutif, Virginie Dufour a salué pour sa part les «grands bâtisseurs» que sont les Morzadec, précisant que l’ajout d’une nouvelle phase répondra «à un besoin réel». De fait, la population de gens âgés de 65 ans et plus doublera d’ici 2031 pour atteindre le plateau des deux millions de Québécois. «Une personne sur quatre sera un aîné», avait plus tôt fait valoir M. Desjardins. Incidemment, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) prévoit qu’au cours des 20 prochaines années, il faudra ajouter annuellement 5000 nouveaux logements pour répondra à la demande démographique, la dernière cohorte des baby-boomers ayant vu le jour il y a plus de 50 ans. Source : Courrier Laval
  12. Le plus beau projet de Laval depuis longtemps ! C'est un bel immeuble. Beau design. 300 Multiple Choices 150 Condominiums situés sur les magnifiques berges de la Rivière Des Prairies à Laval à l'embouchure du Pont Viau et à deux pas de la station de Métro Cartier. • 20 minutes du centre ville de Montréal. • Vue à couper le souffle. • Grande fenestration pleine hauteur. • Système de domotique. • Toit vert écologique. • Piscine intérieure chauffée. • Gymnase ultramoderne. • Terrasses et immenses balcons.
  13. Samcon a posé une affiche devant le magasin Croteau sur le boulevard des Laurentides, à Laval. À 2 min à pied du métro Cartier, le site est idéal. Il est également à proximité du Carré Videl. Une bonne nouvelle pour la revitalisation du boul. des Laurentides. Je tenterai de mettre une photo prochainement.
  14. Il y aura 8 nouvelles tours de condos de 12 à 14 étages dans le centre-ville de Laval (à 12-14 étages, ce ne sont pas nécessairement des tours, mais ce n'est pas si mal pour Laval). Ce projet sera situé au nord de Centropolis, entre les rues Édouard-Montpetit et l'avenue du Cosmodôme. Voici le lien pour l'Echo de Laval. Je n'ai pas réussi à avoir de lien direct avec l'article, mais si vous cliquez sur l'image du journal à la droite de l'écran, un journal électronique s'ouvria. C'est à la page 32 (pour l'édition du jeudi 2 septembre). http://lechodelaval.canoe.ca/webapp/sitepages/ C'est le Groupe ALTA-SOCAM qui est le promotteur. Voici le site (en construction) du projet: http://www.condosviva.com/ J'ai mis ce projet dans approuvé parce le bureau de ventes est sensé ouvrir ce mois-ci. De plus, il y a rarement des problèmes du genre «office des NIMBY» à Laval...
  15. Une nouvelle grue-tour a poussé il y a quelques jours dans Val-des-Brises (Duvernay-Nord) à Laval, sur le boulevard Robert-Bourassa juste à l'est du SmartCentre Laval-Est et derrière le chantier du Princesse Auto sur la desserte de l'A440. Un quartier de rêve, quoi. La grue a l'air assez haute pour monter environ 10-12 étages, mais j'ai aucune autre info pour le moment. J'ouvre le fil pour faire un suivi du projet en attendant d'avoir plus d'updates. PS : Je suis incapable de mettre l'étiquette Laval en tête de thread, est-ce qu'un modérateur serait capable de l'ajouter?
  16. http://www.smartreit.com/fr/urban/#laval-c
  17. Fil de discussion sur la station Île-Bigras du REM.
  18. Équinoxe Daniel-Johnson Un GROS merci à @LeTravailleur pour ses efforts et ses infos!
  19. IVVI (Laval C) J'ai fait beaucoup de recherche pour savoir si le projet était connu sous un autre nom et si un fil existait déjà. Je n'ai rien trouvé. Je ne sais même pas la localisation exacte sur Daniel-Johnson. 2 sources : ABF et le Groupe Marchand. Selon une nouvelle publié le 17 janvier 2018, la construction devait commencer en Mars 2018. @LeTravailleur, ça te dit quelque chose?
  20. Réseau Sélection lancera d'ici six mois la construction simultanée de six nouveaux projets, dont une tour de 30 étages à Laval qui deviendra la plus haute résidence pour personnes âgées du Canada. Ces investissements de 250 millions de dollars permettront du même coup à Réseau Sélection de devenir le principal groupe privé au pays dans le secteur des complexes pour personnes retraitées. Une fois ces projets terminés, le parc immobilier de l'entreprise lavalloise atteindra 10 000 logements. « Il y a des fleurons québécois qui partent, d'autres qui se hissent à un haut niveau, et Réseau Sélection en fait partie », a fait valoir Réal Bouclin, président fondateur de l'entreprise, rencontré sur le site de son projet de gratte-ciel à Laval. PLAN QUINQUENNAL Fondé il y a un quart de siècle, Réseau Sélection faisait preuve jusqu'à récemment d'une grande discrétion sur la place publique. L'entreprise s'est fait connaître davantage il y a un an et demi lorsqu'elle a annoncé un plan quinquennal de 2 milliards de dollars, qui se traduira par la mise en chantier de 30 nouvelles résidences au Québec. Le groupe a entre-temps confirmé son intention d'investir 1 milliard supplémentaire au Canada anglais et dans le nord-est des États-Unis. L'entreprise devrait annoncer un premier projet au début de 2017 à Vancouver, puis un autre peu après dans la région d'Ottawa. Les États-Unis suivront d'ici 12 à 18 mois, selon le président et chef de la direction. « Ce qu'on a beaucoup travaillé au cours des derniers mois, ce sont les structures, a expliqué Réal Bouclin. À Vancouver, on a quelqu'un de l'exécutif qui s'en va vivre là dans quelques mois pour monter une équipe. » CAP SUR LA CHINE Réseau Sélection est aussi en pourparlers en vue d'implanter son modèle de résidences pour personnes âgées en Chine, comme La Presse Affaires l'a révélé le printemps dernier. Le vice-président au développement du groupe rentre tout juste de l'empire du Milieu, où il a visité les sites qui feront l'objet d'un développement et rencontré plusieurs intervenants de haut niveau. « Je parlais d'un horizon de deux à quatre ans pour la Chine, et ça s'annonce pour être plus vite que ça », a affirmé Réal Bouclin. À plus court terme, Réseau Sélection entamera d'ici quelques semaines la préparation des terrains de son projet lavallois, sur les berges de la rivière des Prairies, dans le quartier Sainte-Dorothée. La firme d'architecture ACDF a dessiné les plans de cette tour sobre et moderne de 30 étages, qui deviendra l'immeuble le plus haut de Laval. Ce complexe sera plus haut de gamme que ce qu'a l'habitude de construire l'entreprise. On y trouvera environ 200 appartements locatifs offerts entre 1830 et 3980 $ par mois et une cinquantaine de condos vendus entre 275 000 et 399 000 $. Le promoteur, qui détenait les terrains depuis plus de six ans, s'est entendu avec la Ville de Laval pour qu'une nouvelle piste cyclable municipale traverse la propriété. La construction formelle devrait débuter en novembre et s'étaler sur 24 mois, indique l'entreprise. Une deuxième phase, haute de 10 étages, est aussi dans les cartons. Les six projets qui seront annoncés cette semaine porteront à 900 millions les investissements dans le cadre du plan quinquennal de Réseau Sélection. « Nous sommes en avance », a confirmé Réal Bouclin. RÉSEAU SÉLECTION EN CHIFFRES 10 000 Nombre de logements que détiendra Réseau Sélection à la suite des annonces de cette semaine 900 millions Investissements annoncés depuis un an et demi, dans le cadre d'un plan quinquennal de 2 milliards 1,4 milliard Valeur des actifs de l'entreprise 3000 Nombre d'employés du groupe 1000 Nombre d'emplois qui seront créés d'ici 2018, selon l'entreprise La plus haute tour de Laval s'en vient | Maxime Bergeron | Immobilier
  21. Ce projet est sorti de nulle part au cours des derniers jours, alors que le terrain est nettoyé et qu'ils ont, si je ne me trompe pas, commencé à creuser. Ça fait déjà jaser, dans une ville traumatisée par les projets en bordure de l'eau... Le permis a été acheminé avant que le contrôle intérimaire sur les hauteurs soit mis en place. Avec Aquablu 2 (21 étages) et Panorama (30 étages), Laval ajoute une hauteur encore jamais vue à son waterfront. La construction d'une tour de 26 étages suscite la grogne Une tour de 26 étages se construit à côté de chez elle C'est un des trois projets Équinoxe à Laval, avec celui au centre-ville (sur Daniel-Johnson, 16 étages, début de la construction cet automne) et celui sur Saint-Elzéar (19 étages, presque achevé). J'ai déniché un seul rendu sur LinkedIn. C'est littéralement une version sur stéroïdes de l'Équinoxe Saint-Elzéar. Massif. Pas super...
  22. Le cluster de Saint-Elzéar Ouest est toujours chaud, cette fois encore avec un projet de condos et logements. Donc encore un développement unifonctionnel de bord d'autoroute avec un look semi-intéressant. Et encore un espace boisé qui disparaît. Misère. Source : Courrier Laval Cinq tours d’habitation voisineront avec le Marché public 440 Par Stephane St-Amour Publié le 24 novembre 2018 Au printemps, on coulera les fondations d’une première de cinq tours d’habitation sur le terrain situé à l’arrière du Marché public 440. Évalué à 185 M$, ce projet de développement connu sous la bannière Le Market prévoit trois bâtiments de logements locatifs et deux immeubles de condominiums, ce qui ajoutera 620 unités dont 400 appartements au parc résidentiel lavallois. Pour les habitués du marché public, ces tours oscillant entre 10 et 15 étages s’élèveront de part et d’autre de l’allée centrale bordée de haies reliant le boulevard Saint-Elzéar au marché. Le volet locatif, qui s’enracinera du côté est dans les prochains mois, livrera 138 premières unités pour juillet 2020. Quant à la première des deux tours en copropriétés, qui abritera 120 unités, sa mise en chantier est prévue pour l’automne 2019. Un basilaire abritera les espaces communs, tels la piscine, le gymnase, un lounge et une salle de réception. Dans chacun des cas, le projet prévoit des terrasses au toit et une grande cour intérieure aménagée de bassins d’eau et jardins communautaires. Cela dit, l’atout de ce projet résidentiel haut de gamme demeure sans conteste la présence «à distance de marche» du marché public établi en bordure de l’autoroute 440 depuis 35 ans. Bien que largement galvaudée, cette expression prend ici tout son sens et ne peut être plus juste, insiste le promoteur et président-fondateur de PUR Immobilia, Philippe Bernard, soulignant que les futurs occupants n’auront qu’à franchir quelques pas pour aller s’y approvisionner tous les jours de l’année. Incidemment, le dévoilement du projet a eu lieu le 21 novembre dans l’enceinte du Marché public 440.
  23. Un complexe aquatique de 57 M$ à Laval KATHERINE BOISVERT Mardi, 31 mai 2016 23:23 Après une dizaine d’années d’attente, Laval aura finalement son complexe aquatique de niveau national qui pourra accueillir de grandes compétitions sportives pancanadiennes. La Ville de Laval investira près de 57 M$ dans cet édifice. Le complexe aquatique comptera trois bassins capables d’accueillir 875 baigneurs et jusqu’à 1200 spectateurs. Il sera construit aux abords du Cosmodôme. Le maire de Laval, Marc Demers, en a fait l’annonce mardi soir lors du Mérite sportif lavallois, qui honore athlètes, entraîneurs et officiels qui se sont démarqués. Accessibilité «Les bassins seront largement accessibles au grand public, faisant de ce complexe un lieu récréatif attrayant dont profiteront les familles lavalloises», a dit le maire. Troisième ville en importance au Québec, Laval n’a pas de piscines suffisamment grandes pour permettre aux athlètes de s’entraîner. Afin de progresser dans leur sport, les ex-olympiens Alexandre Despaties et Philippe Comtois ont dû quitter la ville pour s’entraîner à Montréal. Grâce à ce complexe, Laval espère attirer l’élite sportive, tant nationale qu’olympique, pour qu’elle vienne s’y entraîner. (Un complexe aquatique de 57 M$ a Laval | JDM) ------------------------------------ On parle de ce terrain : Le maire n'a pas fourni d'échéancier précis, mais estime que le complexe sera achevé d'ici trois ans. C'est rassurant d'avoir une annonce plus officielle au sujet de ce projet longtemps attendu. J'ai bien hâte de voir des rendus, car il me semble avoir déjà lu que le design serait issu d'un concours d'architecture! La localisation est intéressante : juste en face d'un terminus d'autobus, à distance de marche du Centropolis et du Carrefour Laval... Ma principale préoccupation concerne l'aménagement du terrain : il s'agit d'un des derniers terrains boisés du centre-ville. J'espère que ce ne sera pas une boîte cernée de stationnements et qu'ils prendront l'initiative de conserver une partie du boisé! Ça pourrait être profitable pour les visiteurs et les résidents (quand même nombreux!) du secteur. De plus, simple remarque, la rue Terry-Fox n'a aucune autre fonction que résidentielle présentement. Ça dynamisera l'endroit, mais ce n'était pas nécessairement mon premier choix pour la localisation du complexe.
  24. (C'est un vieil article, mais ça résume bien le projet) Un nouveau projet de logements abordables à Laval-des-Rapides Par Claude-André Mayrand Mardi 29 octobre 2013 15:46:30 HAE LAVAL - La Société d’habitation du Québec (SHQ) a dévoilé lundi après-midi les grandes lignes d’un important projet d’habitation de coopérative qui comptera 166 logements et qui sera érigé à proximité du métro de la Concorde, dans le secteur Laval-des-Rapides. Le projet de la Coopérative de solidarité du Bois Ellen, dont les coûts de construction sont évalués à environ 23 M $, sera financé à moitié par la SHQ. La Ville de Laval fournit de son côté 3.5 M $ ainsi que des rabais de taxes pour cinq ans et des ristournes sur les droits de mutation. «Nous prévoyons lancer l’appel d’offres après les vacances Noël et ouvrir le chantier dès avril 2014, affirme Aziz Dennoune, chargé de projet pour le groupe de ressources techniques Réseau 2000+, qui copilote le projet avec la Coopérative de solidarité. On aimerait compléter le projet entre juillet et septembre 2015.» M. Dennoune a parlé du projet comme un besoin pour la communauté. «Si on se fie au bilan de développement de Laval pour la période 2006-2011, il y a un accroissement flagrant au niveau des personnes de 65 ans et plus, des femmes monoparentales et des familles issues de l’immigration, illustre-t-il. Les objectifs de la coopérative sont la solidarité, l’intégration et l’apprentissage par l’implication.» Deux édifices de 13 et six étages seront construits en forme de «L», annexés à un édifice d’un étage qui comptera une cuisine, une salle à manger et une salle communautaire. Des 166 unités, 56 seront destinées aux personnes autonomes et 110 aux personnes en légère perte d’autonomie. Le terrain, une cour à bois de vocation résidentielle depuis peu, propriété de Mandy Ellen, a été acquis en décembre 2011 au montant de 2.2 M $. Volonté de mixité sociale Le député Léo Bureau-Blouin parle d’un projet qui a été construit avec des objectifs de mixité sociale pour ses résidents. «La mixité sociale contribuera à la création d’une richesse où les forces de chacun pourront être utilisées pour le bien-être de tous et cette solidarité intergénérationnelle est une valeur très importante pour notre gouvernement, explique le jeune député de Laval-des-Rapides, qui représentait le ministre responsable de la SHQ, Sylvain Gaudreault, lors de l’annonce. Le futur complexe permettra à des familles et à des aînés d’évoluer dans un environnement de qualité et adapté aux besoins de chacun.» Francine Néméh, directrice générale de la Fédération des coopératives d’habitation intermunicipale du Montréal métropolitain, a profité de l’annonce de lundi pour rappeler l’importance des logements sociaux. «Chaque dollar investi dans le logement social, il y a 2,30 $ injectés dans l’économie, en plus du surplus de flexibilité financière de 152 M $ par année réalisées par le logement social pour les personnes à faibles revenus, sans compter les économies sur l’aide à itinérance, aux handicapés et les services de santé mentale. Nous voulons voir ce genre d’investissement de multiplier», précise-t-elle. Le projet inclut des mesures d’efficacité énergétique novatrices telles qu’un système de récupération de chaleur et un système de préchauffage d’air par l’énergie solaire. http://www.hebdosregionaux.ca/laval/2013/10/29/un-nouveau-projet-de-logements-abordables-a-laval-des-rapides ------- Source : http://fechimm.coop/fr/cooperatives/bois-ellen Il s'agit de la grue qui se trouve à côté du Logix depuis quelques mois déjà. Selon l'article, le projet sera complété cet été. On peut mal juger le design parce que l'image ci-haut est le seul "rendu" disponible. En tout cas, c'est un projet bien situé et doté d'une mission claire.