ScarletCoral

Member
  • Content Count

    4,791
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    20

ScarletCoral last won the day on April 18

ScarletCoral had the most liked content!

Community Reputation

2,682 Excellent

7 Followers

About ScarletCoral

  • Rank
    Griffintown Goddess ?

Personal Information

  • Biography
    Chinoise à l'extérieur, mais 200% Montréalaise à l'intérieur ;)
  • Location
    Montreal
  • Interests
    Voyages autour du monde
  • Occupation
    Architecte d'entreprise (l'autre sorte d'architecte ;))

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Sur la page FB de JF savaria 1- Structure du toit. 2- La ligne des puits et garages. 3 & 4- L’intérieur des garages. 3 & 4- L’intérieur des garages. 5- La super vue à partir du Paddock Club. 6- Paddock Club. 7- Une vue intérieur sur le futur centre média.
  2. Oups, je croyais que j'étais dans Antenne Rive-Sud et non Station Rive-Sud. Un mod peut déplacer mon commentaire?
  3. Ça n'a pas beaucoup évolué depuis la semaine dernière. L'installation des poutres est terminée en attente des autres portions? 4 avril sur Devisubox http://bit.ly/REM_Canal 18 avril
  4. C'est bien ce que je croyais, la majorité des boutons piétons dans les arrondissements centraux sont inutiles! Les (maudits) boutons pour piétons Vous êtes-vous déjà demandé si les boutons pour piétons fonctionnaient vraiment? 🤔 Le chroniqueur Marc-André Carignan résout ce grand mystère de la vie piétonnière 👇
  5. je viens de recevoir ceci par courriel du REM Une série documentaire sur les coulisses du projet Découvrez notre nouvelle série documentaire « Destination REM ». La série relate de façon intimiste le quotidien des experts et la rencontre entre divers intervenants qui participent de près ou de loin à la construction du plus grand projet de transport collectif depuis 50 ans au Québec. Dans le premier épisode, deux ingénieurs du projet et deux étudiants de Polytechniqueexplorent le chantier Édouard-Montpetit. Ces travaux d'une grande complexité visent à creuser 70 mètres pour connecter le REM au tunnel ferroviaire sous le Mont-Royal, construit il y a un siècle, en 1918. Édouard-Montpetit. Le tournage du premier épisode a eu lieu en décembre lorsque le chantier n’en était qu’à ses débuts. Aujoud'hui, les équipes ont déjà atteint 30 mètres de profondeur et excavé 11 000 m³ de roc à la station Édouard-Montpetit.
  6. je viens de recevoir ceci par courriel du REM Une série documentaire sur les coulisses du projet Découvrez notre nouvelle série documentaire « Destination REM ». La série relate de façon intimiste le quotidien des experts et la rencontre entre divers intervenants qui participent de près ou de loin à la construction du plus grand projet de transport collectif depuis 50 ans au Québec. Dans le premier épisode, deux ingénieurs du projet et deux étudiants de Polytechniqueexplorent le chantier Édouard-Montpetit. Ces travaux d'une grande complexité visent à creuser 70 mètres pour connecter le REM au tunnel ferroviaire sous le Mont-Royal, construit il y a un siècle, en 1918.
  7. Provencher Roy est la firme pour la passerelle : https://provencherroy.ca/en/projet/passerelle-royalmount/ Aucune indication que c'est elle aussi qui est responsable du reste du projet Pour le Quartier de la Montagne, c'est Lemay et Sid Lee Edit : J'ai trouvé dans un article de La Presse datée de 2015 https://www.lapresse.ca/affaires/economie/immobilier/201509/22/01-4902825-feu-vert-au-projet-royalmount.php Carbonleo se donne encore quelques mois pour peaufiner la forme finale que prendra son projet, dont l'architecture a été confiée au groupe québécois Lemay. Benoy, une firme de Londres spécialisée dans les complexes multifonctions, s'est greffée récemment à l'équipe de conception. Il y avait un poste affiché pour un architecte senior chexz Lemay pour le REM et le Royalmount : https://lemay.com/sites/default/files/job-opening/file/20180807_Architecte sénior.pdf Sur le site de Benoy : https://www.benoy.com/drawing-board/royalmount/
  8. Une gestionnaire de l'ÉTS m'a dit que l'espace vert entre les deux édifices devrait être complété cet automne, après la piétonnisation de la rue Murray.
  9. Au Téléjournal 18h : [Vie de quartier] Pourquoi y a-t-il autant de nids-de-poule?
  10. La section à droite du trait orange, est-ce le passage vert qui est ouvert au public?
  11. le REM a fait la même erreur sur l'emplacement du bâtiment-pont au niveau de la rue William https://rem.info/fr/info-travaux/travaux-de-rehabilitation-sous-le-pont-ferroviaire-2 Au moins, la zone de chantier est bon endroit, mais il faudrait p-ê allonger le trait
  12. Enlever à Montrél pour donner à Québec? NON NON! https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1164632/infrastructure-transport-commun-fonds-programme-federal Montréal refuse de renoncer à une partie de son financement pour payer le tramway de Québec Publié le mardi 16 avril 2019 à 11 h 32 Romain Schué Hors de question, pour la métropole, de renoncer à une partie des sommes qu'elle reçoit d'Ottawa afin que la Ville de Québec puisse se doter d'un tramway, affirme la mairesse de Montréal, Valérie Plante. Ces sommes « reviennent de droit » à Montréal, a clamé Mme Plante mardi, durant la séance du conseil municipal. La mairesse était interrogée par le chef de l’opposition, Lionel Perez, qui se disait inquiet par les récentes déclarations du gouvernement Trudeau. Comme l’a indiqué Radio-Canada la semaine passée, Ottawa laisse entendre que le budget du tramway de Québec pourrait être bouclé si la Ville de Montréal acceptait de partager les sommes qu'elle reçoit dans le cadre du programme d'infrastructure dédié au transport en commun du gouvernement fédéral. Au total, une enveloppe de 5,2 milliards de dollars provenant de ce fonds a été accordée aux projets québécois. Cette somme est ensuite répartie en fonction de la taille de la population (30 %) et de l’achalandage du système de transport en commun (70 %). « Il faudrait que Montréal soit d’accord pour laisser aller ces fonds-là, a rappelé Valérie Plante. Et J’ai bien l’intention d’utiliser ces sommes ». « La métropole roule, mais elle a besoin de rouler encore plus vite. » — Valérie Plante, mairesse de Montréal Le cabinet de la mairesse a expliqué à Radio-Canada avoir déjà communiqué avec le ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, afin de faire connaître sa position. Une rencontre avec le président du Conseil du Trésor du gouvernement du Québec, Christian Dubé, aura également lieu dans les prochains jours. Malgré les réticences de Québec par rapport à son projet de ligne rose, Mme Plante prétend que son administration et le gouvernement Legault sont sur la même longueur d'onde en ce qui concerne le développement du transport collectif. « On s'entend bien », a-t-elle assuré mardi. Les deux ordres de gouvernement s'entendent sur l'importance de développer le transport en commun dans l’est de Montréal. Une ligne de tramway, par exemple, est à l'étude. ---------------------- Sur le même sujet dans le Devoir https://www.ledevoir.com/politique/canada/552319/tramway-ottawa-fait-porter-l-odieux-a-montreal L’administration Plante refuse de payer pour le tramway de Québec Hélène Buzzetti à Ottawa Correspondante parlementaire 17 avril 2019 Canada Valérie Plante refuse de céder à Québec pour la construction de son tramway une partie des fonds fédéraux destinés au transport collectif de Montréal. L’idée a été lancée par Ottawa dans le but de répondre aux demandes incessantes de Régis Labeaume, mais elle est en voie de créer un affrontement entre les deux principales villes du Québec. Selon les informations obtenues par Le Devoir, le sous-ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités a écrit à son homologue québécois du Conseil du trésor qu’il acceptait de modifier les règles de partage du fonds pour le transport en commun. Les changements, est-il écrit dans la lettre datée obtenue par Le Devoir, « visent à vous donner plus de souplesse pour répondre aux besoins et aux priorités locales ». En vertu des règles actuelles, l’enveloppe fédérale — d’une valeur de 5,2 milliards pour le Québec — doit être répartie entre les villes principalement en fonction du niveau d’achalandage de leur réseau de transport en commun existant. Montréal se qualifie donc pour 72 % du total et Québec, 8 %, soit 400 millions. Ce montant est bien en deçà du 1,2 milliard attendu pour construire le tramway. Fonds nécessaires Ottawa propose que les sommes non revendiquées par Montréal soient données à d’autres « immédiatement », plutôt qu’après 2021 comme prévu à l’origine. Seule condition : « les municipalités [Montréal] et les commissions de transport [la STM] dont le financement sera transféré doivent attester qu’elles n’auront pas besoin de ce financement fédéral », peut-on lire dans la lettre. Or, la mairesse de Montréal a fermé la porte à cette option, mardi. « Sans l’accord de Montréal, ces fonds-là ne peuvent absolument pas être transférés d’aucune autre manière », a rappelé Valérie Plante lors d’un échange au conseil municipal. « On veut bien qu’il y ait d’autres projets de transport collectif à travers la province parce que c’est vers là qu’il faut aller, mais il n’en demeure pas moins qu’à Montréal, les fonds sont nécessaires, et nous continuerons de militer et de faire en sorte que ces fonds restent à Montréal. » À Québec, le gouvernement n’est pas plus enchanté par les « nouvelles marges de manoeuvre » d’Ottawa, puisque la répartition des fonds demeure basée sur l’achalandage. Tout repose donc sur le bon vouloir de Montréal, fait-on valoir. La mairesse Plante doit rencontrer jeudi le président du Conseil du trésor à Québec, Christian Dubé, pour discuter de cette question. En coulisses à Montréal, on indique qu’on refusera de seulement céder à la Ville de Québec les 800 millions manquants. Mais le refus pourrait être moins catégorique si cette demande s’accompagnait d’une offre. « C’est à eux de nous faire une proposition », explique-t-on. Quelle forme une telle proposition pourrait-elle prendre ? À Ottawa, une source spécule que la Ville de Québec pourrait en échange accepter de ne pas faire concurrence à Montréal pour l’obtention d’autres fonds fédéraux, par exemple en culture. Au bureau du ministre fédéral François-Philippe Champagne, on refuse de commenter la friction qui point à l’horizon entre les deux villes. « Le ministre a offert au Québec plusieurs options permettant de finaliser le montage financier » du projet de tramway, indiqué sa porte-parole, Ann-Clara Vaillancourt. « La mise en oeuvre de ces options relève de la province et à ce titre nous ne commenterons pas le statut des discussions entre le Québec les municipalités. » La Ville de Québec évalue son projet de tramway à 3 milliards et exige d’Ottawa 1,2 milliard, soit plus que ce qui est disponible pour la Ville dans le fonds sur le transport en commun. Jusqu’à présent, Ottawa a invité le gouvernement du Québec à puiser dans un autre fonds, destiné celui-là à des mesures « vertes », pour compléter le financement de la Ville. Québec s’y refuse, car il veut utiliser cet autre fonds pour d’autres projets. Avec Jeanne Corriveau et Isabelle Porter
  13. Dans une borchure de Devimco daté de 2017 https://devimco.com/wp-content/uploads/2017/05/Brochure-District-Griffin-20170531.pdf Et une brochure de 2018 https://devimco.com/wp-content/uploads/2018/01/Brochure_District-Griffin_LR_2018.pdf
  14. J'ai travaillé au 24e étage de la tour sud du Complexe Desjardins.... Des fois, par le temps que tu arrivais au RDC, l'alarme était terminée Oui, c'est plus facile de descendre que de monter, mais ça finit par étourdir avec le virage d'une même bord dans les escaliers de secours.