Search the Community

Showing results for tags 'finale'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 11 results

  1. Prix MtlURB / MtlURB Awards Ça fait longtemps qu'on en parle, mais les voicis, les prix MtlURB ! Le vote se déroulera de cette manière : Premier vote : pour 2007. 1er tour : 4 catégories : Projets de 4 étages et moins. Pensez à l'intégration au quartier Pensez à l'architecture Pensez au design Pensez à l'ouverture sur la rue Pensez au TOD Pensez vert Projets de 5 étages et plus. Pensez à l'intégration avec ses voisins Pensez à l'architecture Pensez au design Pensez à l'ouverture sur la rue Pensez au TOD Pensez vert Rénovation / restauration. Pensez au respect de l'ancien édifice (s'il avait lieu de le respecter) Pensez au pont historique (si on fait un clin d'oeil au passé) Pensez à l'architecture Pensez au design Pensez à l'ouverture sur la rue Pensez vert Déception de l'année. Pensez à l'architecture Pensez au design Pensez à l'ouverture sur la rue Pensez vert Chaque catégorie aura 10 mise en nomination. Vous aurez 1 mois pour voter. Les 3 premiers projets iront en ronde finale. Un quatrième projet s'ajoutera à la ronde finale et sera le "choix du publique" Pour proposer un projet "choix du publique", simplement le dire dans votre message en même temps que vous votez. La ronde finale durera aussi 1 mois. Les prix : Petit projet de l'année : Grand projet de l'année : Rénovation / restauration de l'année : Déception de l'année : Ces prix seront affichés à côté du nom du projet dans le fil: ***** Liste des projets complétés | Completed projects list ***** qui a d'ailleurs été réaménagée pour l'occasion, mais je n'ai pas encore totalement fini de la réaménager. *************************** MISE-À-JOUR 11 septembre 2010 *************************** J'ai ajouté une cinquième catégorie, la catégorie Infrastructures étant donné qu'à partir de 2008, il y a beaucoup plus de projets qui ont été répertoriés sur MtlURB et par logique, certains projets ne pouvaient tout simplement pas être mélangés ou placés dans les 4 catégories existantes à ce jour. Le prix: Infrastructure de l'année ::
  2. Les 350 employés de l'usine du secteur Cap-de-la-Madeleine ont rejeté la proposition de leur employeur, une offre dite finale pour sauver l'usine de fabrication de pièces d'aluminium. Pour en lire plus...
  3. Le mercredi 04 juin 2008 Les Red Wings remportent la Coupe Stanley! Dallas Drake jubile en tenant le précieux trophée. (Photo AP) Presse Canadienne Les Red Wings de Detroit sont finalement venus à bout des pugnaces Penguins de Pittsburgh. Ayant mené 2-0 puis 3-2 dans la série, les Red Wings ont remporté le sixième match de la finale 3-2, mercredi soir, au Mellon Arena, pour mériter leur quatrième coupe Stanley en 11 ans et la 11e de leur histoire. Cette nouvelle conquête des Red Wings devrait inspirer bien des équipes à suivre leur exemple dans la façon de construire un club champion. Brian Rafalski, Valtteri Filppula et Henrik Zetterberg ont réussi les buts de Detroit. La réplique des Penguins est venue d'Evgeni Malkin et de Sergei Gonchar. Zetterberg, des Red Wings, s'est vu décerner le trophée Conn Smythe, attribué au joueur par excellence des séries. Son compatriote Nicklas Lidstrom est devenu le premier capitaine européen à remporter la coupe. Les jeunes Penguins n'ont pas démérité dans cette finale qui opposait les deux équipes les plus talentueuses de la Ligue nationale. On peut penser que les joueurs de Michel Therrien ont beaucoup appris de cette finale et que l'expérience acquise leur servira dans l'avenir. Une occasion en or Les Red Wings ont profité d'une pénalité à Darryl Sydor pour inscrire le premier but match. Rafalski a eu raison de Marc-André Fleury d'un tir des poignets à 5:03 du premier vingt. Le défenseur Rob Scuderi avait raté son dégagement pour permettre aux Wings de poursuivre leur attaque. Les Penguins ont raté une occasion en or de niveler la marque quelque trois minutes plus tard quand Dallas Drake et Kris Draper ont été punis à 27 secondes d'intervalle. Les Penguins ont été limités à deux tirs de Malkin. Lidstrom, Niklas Kronvall et Zetterberg ont accompli un travail remarquable à trois contre cinq comme ils l'avaient fait dans le quatrième match de la finale. Révélation de ces séries, Filppula a doublé l'avance des Red Wings à 8:07 de la deuxième à la suite d'un mauvais retour concédé par Fleury. Le gardien des Penguins n'a pu retenir le tir inoffensif de Mikael Samuelsson et Filppula, fonçant au filet, est parvenu à glisser la rondelle entre les jambières de Fleury. Le genre de but dont une équipe se remet difficilement. Surtout contre une formation aussi aguerrie que celle des Red Wings. Le premier de Malkin Les Penguins ont toutefois des ressources comme ils l'ont démontré dans le cinquième match qui a nécessité trois prolongations. Malkin a réduit l'écart à un but durant une pénalité à Pavel Datsyuk. Son tir frappé a déjoué Chris Osgood entre les jambières à 15:26 du deuxième engagement. C'était le premier but de Malkin dans cette finale. Zetterberg a ajouté un troisième but à 7:37 de la troisième période. Fleury a bloqué le tir du Suédois mais la rondelle a poursuvi sa course. Sans le vouloir, le gardien de Sorel l'a poussée dans son filet alors qu'il cherchait à l'immobiliser sous son corps. L'arbitre Marc Joannette, bien placé près du but, a permis au jeu de se poursuivre. Il s'agissait du 13e de Zetterberg, un sommet en séries qu'il a partagé avec son coéquipier Johan Franzen. Gonchar a fait 3-2 à 18:33 durant une pénalité à Jiri Hudler et alors que les Penguins avaient retiré leur gardien. Comme fin de série, on ne pouvait avoir mieux. Marian Hossa est venu à un cheveu de créer l'égalité alors qu'il restait un dixième de seconde au match. http://www.cyberpresse.ca/article/20080604/CPSPORTS01/80604272/6488/CPACTUALITES
  4. L'entreprise ontarienne dit avoir obtenu l'approbation finale des tribunaux canadiens relativement au règlement qu'elle a négocié à la suite des multiples poursuites dont elle faisait l'objet. Pour en lire plus...
  5. Le groupe BCE conclut une entente finale avec Teachers, qui acquiert l'ensemble de ses actifs au prix de 42,75$ par action, mettant ainsi fin aux rumeurs selon lesquelles les financiers songeaient à en revoir le prix à la baisse. Pour en lire plus...
  6. via Radio Canada <header> <time datetime="2015-04-23T15:04:07.000">15 h 04 | jeudi 23 avril 2015</time> Politique Montréal offrira une cure de rajeunissement au parc Jarry Au coût de 3,5 millions de dollars, la première phase des travaux comprendra la mise à niveau de trois terrains de balle dans le but d'accueillir la 51e finale des Jeux du Québec, en 2016. Montréal invoque également le besoin de rendre le parc « encore plus invitant et accessible pour tous les Montréalais ». Via le site de la Ville [h=1]En prévision de la 51e finale des Jeux du Québec en 2016 -- La Ville annonce le début de la première phase du réaménagement du parc Jarry en vue d'améliorer l'offre de services aux citoyens[/h] [h=3]23 avril 2015[/h] Montréal, le 23 avril 2015 — M. Denis Coderre, maire de la Ville de Montréal, et M. Réal Ménard, responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif, annoncent une cure de rajeunissement et une bonification des services aux citoyens dans le parc Jarry. « Depuis quelques années, il y a une recrudescence de la pratique des sports de balle à Montréal. Or, les terrains de balle du parc Jarry sont vétustes et ont besoin d'être mis aux normes, notamment en prévision de la 51e finale des Jeux du Québec en 2016 qui attirera dans la métropole plus de 3 700 jeunes athlètes de la province. Également, nous sommes à l'écoute des besoins des familles et des citoyens à la recherche d'espaces verts pour se détendre et allons rendre ce parc encore plus invitant et accessible pour tous les Montréalais, dans une perspective de développement durable », a affirmé M. Denis Coderre. « Des travaux de l'ordre de 3,5 M$ seront effectués pour la première phase de ce projet et ils débuteront l'été prochain, avec l'objectif de rendre le parc encore plus convivial et sécuritaire pour les marcheurs, les sportifs, les familles et les personnes qui souhaitent s'y détendre », a ajouté M. Réal Ménard. Dans le cadre de cette première phase, les terrains de balle 1, 2 et 3 seront mis à niveau afin d'accueillir la 51e finale des Jeux du Québec en 2016 et commémorer le 40e anniversaire des Jeux olympiques de Montréal. Une seconde phase prévue au nord-est du parc viendra compléter le projet. Un terrain de balle de niveau pee-wee non éclairé sera aménagé, de même qu'une entrée significative et marquante au coin des rues Saint-Laurent et Jarry. Le stationnement existant sera rénové et deux patinoires permanentes pour la pratique du hockey, en hiver comme en été, seront construites. Du mobilier urbain, ainsi que de l'éclairage, seront ajoutés. Afin d'augmenter la canopée du parc, 8 arbres seront transplantés, 35 nouveaux seront plantés durant la phase 1 et environ 200 lors de la phase 2 de ce projet. Pour 2015, la Ville prévoit aussi améliorer les conditions des terrains 9 et 10 de façon temporaire, en plus des trois autres localisés dans la partie centrale, par le biais de travaux d'entretien supplémentaires (ajout de terre battue, ajustement du nivellement, entretien des surfaces de jeu, etc.). Les travaux respectent le budget prévu au PTI 2015-2017. À propos du parc Jarry D'une superficie de 44 hectares et localisé dans l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel─Parc-Extension, le parc Jarry est l'un des grands parcs métropolitains et dessert une population diversifiée provenant des quartiers Parc-Extension et Villeray. Il est reconnu pour accueillir, entre autres, la tenue des internationaux de tennis de la coupe Rogers (Tennis Canada). Soulignons que les travaux prévus dans le parc seront suspendus lors de la présentation de cet événement. </header>
  7. Dans la foulée de l'ordonnance finale obtenue de la Cour supérieure de l'Ontario, le fonds BFI pourra devenir BFI Canada Limited, une société par actions. La conversion devrait être complétée le 1er octobre. Pour en lire plus...
  8. Teachers' annonce qu'elle a obtenu tout le financement nécessaire afin de payer 42,75 $ par action, tel que prévu à l'origine. La transaction serait conclue le 11 décembre. Pour en lire plus...
  9. http://www.lapresse.ca/sports/hockey/201505/17/01-4870421-le-canada-decroche-lor-au-championnat-mondial.php Publié le 17 mai 2015 à 16h57 | Mis à jour à 17h44 Le Canada décroche l'or au Championnat mondial CAROL SCHRAM La Presse Canadienne Prague, République tchèque Le Canada a battu la Russie 6-1 en finale du championnat du monde de hockey, dimanche, gagnant ainsi la médaille d'or pour la première fois depuis 2007. Sidney Crosby a fourni un but et une passe, aidant l'unifolié à mériter un 25e titre à cette compétition, après cinq éditions de suite où le pays a été sorti dès les quarts de finale. Cody Eakin, Tyler Ennis et Claude Giroux ont également récolté un but et une mention d'aide. Tyler Seguin et Nathan MacKinnon ont aussi fait mouche, tandis qu'Evgeni Malkin a été le seul à déjouer Mike Smith. Ce dernier tentait de signer un troisième jeu blanc de suite, mais Malkin l'en a privé avec 7:13 au cadran. Les Canadiens ont dominé 37-12 pour les tirs au but, face aux champions en titre du tournoi. Le Canada a dominé en remportant tous ses 10 matches et en marquant 66 fois, tout en ne permettant que 15 filets à ses rivaux. Eakin a été le premier à marquer à 18:10 au premier vingt, quand un tir d'Ennis a dévié contre son patin pour se retrouver derrière Sergei Bobrovsky. Moins de deux minutes après le début du deuxième tiers, Eakin a remis à Ennis, qui a contourné le filet avant de signer le but qui faisait 2-0. Crosby et Seguin ont ajouté à l'avance dans les huit minutes suivantes, ce qui a amené les Russes à prendre un temps d'arrêt. Giroux, en avantage numérique, puis MacKinnon, en milieu de troisième vingt, ont inscrit des filets d'assurance dans le dernier tiers. Crosby a conclu le tournoi avec 11 points. Il est devenu le huitième Canadien à triompher au championnat mondial, en Olympiade (2010 et 2014) et aussi en finale de la coupe Stanley (2009).
  10. 16 juillet 2007 La fête du soccer s'est terminée à Montréal, dimanche, après le quart de finale du Mondial U-20 remporté par le Chili 4-0 sur le Nigeria. Le tournoi se poursuivra maintenant à Edmonton et à Toronto en vue des demi-finales et des finales, une décision difficile à avaler compte tenu du succès de l'événement dans la métropole québécoise. Grâce au travail de promotion effectué auprès des clubs de soccer de la province et des communautés culturelles, plus de 240 000 spectateurs ont passé les tourniquets du stade olympique. C'est une moyenne d'à peu près 40 000 spectateurs pour chacun des 6 jours de compétition. Francis Millien, président du comité organisateur de Montréal, était évidemment extatique. « Au départ, notre objectif était de remplir le stade lors de la première journée, puis d'avoir une moyenne de plus de 20 000 spectateurs par programme par la suite. On est donc bien au-delà de nos espérances. » Millien a tenu à remercier la ferveur des communautés culturelles pour le succès de l'événement. Il estime aussi que la popularité des matchs montréalais aura des retombées positives pour le soccer québécois, en plus d'attirer d'autres événements internationaux d'envergure dans la métropole. « On a fait la preuve que lorsqu'il y a un stade à remplir, on peut le faire, a affirmé Millien. C'est un stade qui mériterait beaucoup plus en terme de renommée. Nous avons des installations qui permettent de grandes choses. » Laissé pour compte? C'est à Montréal que le Mondial U-20 a connu son meilleur succès au chapitre des assistances. La ville du maire Tremblay a attiré plus de monde qu'Edmonton, qui a pourtant un aussi grand stade. Alors, pourquoi le tournoi refuse-t-il d'y tenir une demi-finale ou la finale? Millien refuse de jeter la pierre à l'Association canadienne de soccer. « Ce n'est pas une question qu'ils nous aiment ou pas, c'est juste qu'à l'époque, nous n'étions pas candidats. Sauf que ça prouve que la prochaine fois, nous devrons être considérés. » Millien faisait allusion à la décision de Joey Saputo, président de l'Impact, de bâtir le stade Saputo au Parc olympique plutôt qu'au Technoparc. Le comité organisateur montréalais s'était alors retrouvé dans l'incertitude en ce qui concerne l'endroit où seraient disputés les matchs. « De ce que j'ai vu jusqu'ici, on n'aurait eu aucune difficulté à tenir la finale à Montréal, a pourtant déclaré Mustapha Fahmy, chef de délégation de la FIFA. De tous les sites que j'ai visités au fil des années, Montréal a été l'un des endroits où l'organisation a été quasi parfaite. » Un honneur qui rejaillira sur toute la Ville, qui en avait pris un coup après le fiasco évité des mondiaux FINA, sauvés in extremis, et l'échec des Outgames.
  11. Les profits ont fondu de 90% au quatrième trimestre car la demande finale pour les microprocesseurs est affectée par le déstockage des fabricants d'ordinateurs. Pour en lire plus...