Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'spectacle'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports en commun
    • Infrastructures
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Projets Annulés
  • Discussions générales
    • Urbanisme et architecture
    • Nouvelles économiques
    • Technologie, jeux vidéos et gadgets
    • Technologies urbaines
    • Discussions générales
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • L'actualité
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec et reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Biography


Location


Intérêts


Occupation

23 résultats trouvés

  1. http://www.lapresse.ca/arts/musique/201610/13/01-5029959-le-metropolis-va-se-refaire-une-beaute.php <!-- .excerpt --> Le Métropolis subira une cure de rajeunissement l'an prochain. Son propriétaire, l'Équipe Spectra, cherche actuellement un partenaire-commanditaire pour mener à bien des travaux qui doivent commencer au printemps et se terminer à temps pour la saison des festivals. Il n'est pas question de fermer la salle de spectacle pendant ce réaménagement, qui ne touchera pas à sa structure. «C'est le 20e anniversaire de l'acquisition du Métropolis par Spectra, le 375e de Montréal, et le Quartier des spectacles est vraiment en ébullition. On veut y participer, et c'est un bon moment pour faire ces investissements-là», affirme Jacques-André Dupont, président de l'Équipe Spectra. À 132 ans bien sonnés, le Métropolis n'a pas subi de baisse de fréquentation récemment et sa réputation est bien établie. Le magazine spécialisé Pollstar le classe bon premier au Canada et 13e au monde dans sa catégorie de salle. «Mais comment fait-on pour passer de la 13e à la 4e place au monde et pour que les artistes et le public qui nous adorent nous adorent encore plus?» demande Jacques-André Dupont. «Il faut garder cet actif-là en parfait état et, tant qu'à investir, on va essayer d'aller plus loin et de créer un lieu qui va nous mener vers les 20 prochaines années.» Agrandir Jacques-André Dupont, président de l'Équipe Spectra, qui est propriétaire du Métropolis. Photo Ivanoh Demers, Archives La Presse S'ouvrir sur la rue L'Équipe Spectra veut surtout investir dans l'aspect technologique du Métropolis pour être à la fine pointe de ce qui se fait ailleurs dans le monde. Son président tient également à ce qu'il soit plus accueillant pour les spectateurs et qu'il prenne un peu plus de place au coeur du Quartier des spectacles. «On pourrait ouvrir davantage sur la rue Sainte-Catherine, dit M. Dupont. Notre façade pourrait être plus large que présentement. C'est un petit sas pour entrer dans le Métropolis, et j'aimerais que ce soit plus accueillant. Il y aurait même la possibilité d'ouvrir une terrasse sur la [rue] Sainte-Catherine si on voulait. J'aimerais bien également avoir un accès direct au Savoy. Présentement, pour accéder à cette boîte, il faut entrer par le Métropolis.» Il est également question de changer les systèmes de son de la salle, de rénover les loges des artistes, les toilettes, les guichets, les bars ainsi que, peut-être, les loges au balcon et les corbeilles de chaque côté de la scène. «On a trois objectifs: on veut que le public voie la différence et que son expérience soit améliorée, que les artistes soient mieux accueillis et que les techniciens trouvent ça encore plus facile de travailler chez nous.» Changement de nom? M. Dupont parle d'un investissement «dans les sept chiffres» dont la hauteur dépendra de l'implication du partenaire à dénicher. Ce commanditaire éventuel pourrait provenir du monde médiatique ou encore du milieu technologique, plus présent que jamais dans les arts de la scène. Des pourparlers ont déjà été entrepris, et M. Dupont espère que le partenariat sera scellé d'ici la fin de l'année. Le Métropolis pourrait-il changer de nom et devenir la vitrine d'un commanditaire, comme son grand cousin du Groupe CH, le Centre Bell? «Il est tôt pour parler de cela, mais nous serions ouverts à explorer cette option avec le bon partenaire - un partenaire qui, au-delà d'une contribution financière, partagera nos valeurs et notre attachement au Métropolis et à la métropole», répond Jacques-André Dupont. Le Métropolis au fil des ans 1884: Ouverture du Théâtre français. 1923: Après un incendie qui le détruit complètement à la fin du XIXe siècle, il est reconstruit et sera converti en salle de cinéma. 1930: Au début de la décennie, il est encore la proie des flammes. Il sera rénové et décoré par Emmanuel Briffa, qui a également décoré le Théâtre Outremont. 1960: Le théâtre devient une salle de cinéma érotique. 1987: Le Métropolis rouvre ses portes après une fermeture qui aura duré sept ans. Il a une double vocation de discothèque et de salle de spectacle. 1997: L'Équipe Spectra achète le Métropolis et le réaménage quelques années plus tard pour qu'il soit consacré uniquement au spectacle. w.lapresse.ca/arts/musique/201610/13/01-5029959-le-metropolis-va-se-refaire-une-beaute.php
  2. Un spectacle multimedia dans le Vieux-Port en 2017 | Hugo Pilon-Larose | Spectacles et theatre Publié le 14 septembre 2016 à 10h25 | Mis à jour le 14 septembre 2016 à 10h25 Un spectacle multimédia dans le Vieux-Port en 2017 Hugo Pilon-Larose La Presse Un spectacle multimédia à grand déploiement sera présenté à compter du 17 mai 2017 au Vieux-Port de Montréal, dans le cadre des activités du 375e anniversaire de la ville. Montréal AVUDO, qui sera offert gratuitement près de 100 fois l'été prochain près du Quai des Convoyeurs et du Centre des sciences, «sera un hommage poétique au fleuve au fil du temps comme au fil des saisons. L'eau du fleuve, omniprésente, parlera au moyen d'installations et de projections de grande envergure», a-t-on dévoilé mercredi matin lors d'une conférence de presse au Vieux-Port. Créé par le metteur en scène Daniele Finzi Pasca (dont la feuille de route est longue, mais qui a notamment collaboré ces dernières années avec le Cirque du Soleil et le Cirque Éloize), ce spectacle «exprimera le souvenir de ceux qui y vivaient, ceux qui sont arrivés par le Fleuve, ceux qui ont vécu grâce à lui, ont bâti, innové et qui sont repartis pour relier Montréal au monde», a expliqué l'organisme qui organise les célébrations de l'anniversaire de la fondation de la ville.
  3. Nouvelle salle de spectacle à Verdun Mise à jour le lundi 6 février 2012 Un nouvel espace de diffusion culturelle sera construit à Verdun, près du Saint-Laurent. Il comprendra une salle de spectacle de niveau professionnel. Le projet prévoit également le réaménagement et l'agrandissement de l'École de cirque de Verdun. C'est la firme Les Architectes FABG qui a remporté le concours d'architecture. Les travaux doivent commencer en septembre. « Nous avons organisé un concours d'architecture afin d'obtenir un projet répondant au défi de transformer l'ancien aréna Guy-Gagnon en un lieu artistique de grande qualité privilégiant le rapprochement entre le spectateur et l'artiste », a expliqué Claude Trudel, maire de l'arrondissement de Verdun. Le coût du projet s'élève à 16,3 millions de dollars. La Ville de Montréal offre une contribution financière de 7,9 millions de dollars. Dès l'automne 2013, la salle de spectacle pourra offrir entre 368 et 444 sièges fixes et rétractables, selon la forme de spectacle qui y sera présenté. Elle oeuvrera en symbiose avec la Tohu pour la recherche de spectacles. http://www.radio-canada.ca/nouvelles/arts_et_spectacles/2012/02/06/003-nouveau-projet-culturel-verdun.shtml
  4. http://www.lapresse.ca/la-tribune/estrie-et-regions/201308/15/01-4680201-debut-des-travaux-de-demolition-a-leglise-saint-philippe-de-windsor-video.php
  5. Une immense toile de Salvador Dali dévoilée à Montréal MONTREAL - Une immense toile de Salvador Dali, peinte à New York pour servir de rideau au ballet Tristan Fou présenté au Metropolitan Opera en 1944, a été pour la première fois dévoilée lundi au public à Montréal, après avoir été restaurée en Suisse. La toile, qui mesure près de neuf mètres sur quinze et représente une vision surréaliste de Tristan et Yseult, sera utilisée comme un élément de décor par le metteur en scène de cirque Daniele Finzi Pasca pour son spectacle La Verità, dont la première mondiale est prévue au théâtre Maisonneuve à Montréal le 17 janvier prochain. La Verità sera une incursion théâtrale et acrobatique dans la vie du peintre espagnol, menée par douze interprètes de la compagnie Finzi Pasca, basée à Lugano en Suisse, a indiqué Daniele Finzi Pasca lors d'une conférence de presse. Après Montréal, la toile et le spectacle entameront une tournée en Amérique du Sud jusqu'à l'été 2013, puis gagneront l'Europe, à commencer par la France, la Suisse, l'Italie et l'Espagne, a précisé le porte-parole de la compagnie, Jean-Sébastien Rousseau. La toile de Dali avait dormi pendant des décennies entreposée dans les stocks d'anciens décors du Met avant d'être achetée par une société de collection d'art européenne, dont le nom est gardé secret, mais qui pourrait bien être basée en Suisse. Le spectacle de Finzi Pasca ne s'inspire nullement du ballet de Léonide Massine, dont Dali avait écrit le livret et créé les décors et les costumes. La toile de ce dernier, représentant Tristan et Yseult empêtrés dans leur drame mêlant amour, mort et folie, est bien entendu fidèle au style surréaliste de Dali avec une brouette qui émerge du dos d'un des deux personnages et une fleur de pissenlit poussant sur la tête de l'autre, a souligné une experte de l'oeuvre de l'artiste espagnol, collaboratrice temporaire de la compagnie Finzi Pasca, Jennifer Whisper. Dali avait peur d'être fou. Il a dit cette phrase célèbre: +la différence entre un fou et moi, c'est que je ne suis pas fou+. Mais il devait s'en sentir assez proche, a-t-elle ajouté. L'émergence de cette oeuvre inconnue permet de rappeler une facette inconnue et importante de l'oeuvre de Dali qui avait beaucoup travaillé avec des grands noms de la scène, dont Peter Brook, Visconti et Béjart, a souligné Mme Whisper. A l'époque de la présentation de Tristan Fou le décor de Dali avait été jugé trop grand par les critiques. L'introduction d'acrobates par Finzi Pasca permettra au spectacle de ce dernier d'être à la hauteur de l'oeuvre, pense-t-elle. http://www.romandie.com/news/n/_Une_immense_toile_de_Salvador_Dali_devoilee_a_Montreal58051120122015.asp
  6. http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=19502&ret=http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/page/prt_vdm_fr/rep_annonces_ville/rep_communiques/communiques Les membres du conseil ont adopté en première lecture deux nouveaux projets particuliers de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble qui mettront en valeur un ensemble d'intérêt patrimonial dans le Mille carré doré et favoriseront le dynamisme culturel du Quartier des spectacles. Tous deux ont reçu un avis favorable du comité consultatif d'urbanisme. Sis au croisement de l'avenue de l'Hôtel-de-Ville et de la rue Ontario Est, le deuxième projet vise l'aménagement d'une école spécialisée de cirque, d'une salle de spectacle et d'un débit de boissons alcooliques complémentaire à la salle de spectacle dans un bâtiment vacant depuis plusieurs années. La vente d'alcool assurerait une viabilité économique importante compte tenu du fait que les profits engendrés seraient redistribués au sein de la coopérative. http://ville.montreal.qc.ca/documents/Adi_Public/CA_Vma/CA_Vma_ODJ_ORDI_2012-09-05_19h00_FR.pdf 40.13 Urbanisme - Projet particulier d'urbanisme CA Direction de l'aménagement urbain et des services aux entreprises - 1124400045 Adopter une résolution autorisant les usages « salle de spectacle » et « débit de boissons alcooliques complémentaire à la salle de spectacle » dans un bâtiment existant, situé au 185, rue Ontario Est - 1er projet de résolution District(s) : Saint-Jacques
  7. ErickMontreal

    Centre PHI, rénovations - 4 étages (2012)

    Publié le 10 novembre 2008 à 07h24 | Mis à jour à 10h43 Le «Off» Quartier des spectacles prend forme Mario Cloutier La Presse Pendant que le Quartier des spectacles s'élève, sa version «underground» prend forme aussi. Un nouveau complexe artistique et culturel de quatre étages est en préparation dans le Vieux-Montréal. Le Centre Phi comprendra une salle de spectacle et un restaurant qui ouvriront en 2010 à l'intersection des rues Saint-Pierre et Saint-Paul. Situé dans deux édifices fusionnés, d'une superficie totale de 40 000 pieds carrés, le Centre fournira l'équipement de production pour les projets du Groupe dirigé par la philanthrope Phoebe Greenberg, également directrice de la Fondation DHC/Art qui gère une galerie dans la rue Saint-Jean, toujours dans le Vieux-Montréal.«C'est l'étape de rénovation, restauration et construction, souligne la porte-parole du groupe Phi, Myriam Achard. Il n'y a aucune autre activité pour l'instant.» Quand les travaux seront terminés, toutefois, le centre deviendra une véritable ruche de création et de diffusion. En plus des bureaux de la Fondation DHC/Art, du restaurant et de la salle de spectacle de «beaucoup moins de 1000 places», dit Mme Achard, on y trouvera des salles d'exposition, de création et d'enregistrement. «Tout n'est pas encore coulé dans le béton, les plans évoluent quotidiennement, avoue la porte-parole. Mais ce sera un lieu de création et de diffusion ainsi qu'un laboratoire. Ce sera tout ça à la fois.» Sur son site internet, le groupe Phi dit vouloir «identifier, développer et produire des projets artistiques de grande qualité en unissant les efforts de créateurs innovateurs dans le domaine de la musique, du vidéoclip et de l'industrie cinématographique, dans le but de promouvoir et célébrer l'art comme force vitale». L'édifice sera donc équipé de studios d'enregistrement vidéo et audio pour la production et la postproduction de films, notamment. La dernière activité qui y a eu lieu est le tournage du court métrage Next Floor de Denis Vileneuve, primé en mai à la Semaine internationale de la critique du Festival de Cannes. «Phoebe voulait un document sur l'immeuble avant sa transformation. L'idée du film lui est venue ainsi», note Myriam Achard. Parmi les artistes que le groupe Phi produit ou dont il assure la promotion, il y a Denis Villeneuve, évidemment, la chanteuse Betty Bonifassi, les musiciens Slim Williams et Yoav ainsi que les cinéastes George Fok et Pedro Pires. De son côté, la galerie de DHC/ART présentera à la fin novembre une exposition de l'artiste d'origine californienne, Christian Marclay, dont on peut déjà voir deux oeuvres au Musée d'art contemporain dans le cadre de l'exposition Sympathy for the Devil.
  8. bxlmontreal

    Le Cirque du Soleil devient consultant.

    Le Cirque du Soleil agira désormais à titre de consultant pour d'autres artistes sur des projets d'envergure. Son premier client? Madonna, qui a fait appel au Cirque pour la mise en scène de sa tournée MDNA qui commence cette semaine. Ce n'est pas la première fois que le Cirque du Soleil offre ses services à d'autres artistes. L'hiver dernier, l'entreprise québécoise a aidé Madonna sur son spectacle de la mi-temps du Super Bowl. L'expertise du Cirque pour la conception de costumes a aussi servi sur le plateau de tournage de plusieurs films (confidentialité oblige, le Cirque ne peut dévoiler quels films). «Notre entreprise est d'abord une entreprise de création. (...) Ce nouveau service d'affaires permet à nos équipes de création de vivre des projets différents et stimulants qui valorisent leur savoir-faire créatif», a indiqué Daniel Lamarre, président et chef de la direction du Cirque, par voie de communiqué. Le Cirque produit actuellement 21 spectacles à travers le monde. Son nouveau service de consultation amènera le Cirque à travailler avec la même «démarche créative», mais sur des projets qui ne sont pas traditionnellement identifiés au Cirque du Soleil. En clair, le Cirque pourra travailler sur un spectacle sans y intégrer des numéros d'acrobatie. «Nous avons longtemps résisté (de faire de la consultation pour d'autres artistes) car notre carnet de commandes est plus que rempli, mais l'expérience du spectacle du Super Bowl nous a fait tripper, dit Renée-Claude Ménard, directrice des communications du Cirque du Soleil. Beaucoup de gens ont pensé que notre contribution au spectacle du Super Bowl était seulement la partie des acrobates, mais nous avons imaginé l'ensemble de la mise en scène.» Le nouveau service de consultation du Cirque, réservé aux «projets d'envergure», sera sous la responsabilité de Jacques Méthé, directeur de la division des événements spéciaux du Cirque et producteur pour le Cirque du spectacle de Madonna au Super Bowl. Pour son premier mandat, le service de consultation du Cirque a dépêché Michel Laprise à la mise en scène de la tournée MDNA de Madonna. http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201205/30/01-4530167-le-cirque-du-soleil-devient-consultant.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=lapresseaffaires_LA5_nouvelles_98718_accueil_POS13
  9. Un rendez-vous virtuel divertissant http://signemontreal.com/ Le nouveau spectacle multimédia Signé Montréal, présenté au-dessus des vestiges dans une ambiance immersive inégalée, a inspiré la création d’un site Internet, signemontreal.com, permettant aux jeunes de s’amuser tout en enrichissant leurs connaissances sur l’histoire de Montréal. Complément interactif à une visite au Musée ou en navigation autonome, signemontreal.com mis en ligne par Pointe-à-Callière et réalisé en collaboration avec l’agence Sid Lee propose deux volets : un volet informatif qui retrace les grands moments de l’histoire de Montréal, de l’ère glaciaire à aujourd’hui, et un volet ludique qui offre une immersion au cœur même de l’histoire et de l’archéologie de Montréal à travers 13 différents jeux interactifs. À la fois convivial et divertissant, signemontreal.com présente un spectaculaire voyage dans le temps sur le lieu de la fondation de Montréal et sur l’histoire de cette ville magnifique. Devenez un archéologue virtuel! Que doit faire l’utilisateur du site ? Le volet informatif s’adresse à toute personne soucieuse d’enrichir ses connaissances sur l’histoire de Montréal. On y navigue via de courts textes informatifs tout en admirant une panoplie de visuels sur les personnages, évènements et lieux qui ont fait l’histoire. Le volet ludique, principalement destiné aux jeunes de 12 ans et moins, propose une quête pour découvrir des artéfacts et des portraits de personnalités pour ensuite les ajouter à un carnet de bord. La quête se termine lorsque les 12 objets du carnet ont été amassés et qu’une épreuve finale a été réussie. La fascinante histoire de Montréal au bout de vos doigts Le site présente une ligne de temps remplie de données historiques sur les différentes périodes d’évolution de la ville où artéfacts, portraits et indices ont été dissimulés. L’internaute peut ainsi, tout en s’amusant, consulter une importante source d’informations. Grâce aux différentes sections du site, partant de La présence amérindienne, à Montréal, ville-région dans des réseaux internationaux en passant par l’époque de la Nouvelle-France et de l’Empire britannique, l’histoire de Montréal est présentée de façon accessible, amusante et visuellement riche. Ce nouveau site Internet, créé par l’agence montréalaise Sid Lee, avec les images développés pour le spectacle multimédia par la firme montréalaise Moment Factory et des contenus rédigés et validés par des historiens est un véritable hommage à la métropole en plus d’être un outil pour mieux connaitre et aimer Montréal, en lien avec le spectacle multimédia Signé Montréal. La réalisation du site Internet du spectacle multimédia Signé Montréal a été rendue possible grâce à l’appui financier de la Ville de Montréal et du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal, du ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire du Québec, de Patrimoine canadien, d’Hydro-Québec et de la Fondation Pointe-à-Callière. http://pacmusee.qc.ca/fr/medias/communiques-de-presse/signe-montreal-le-site-internet
  10. la construction de cinq immeubles comptant 926 appartements pour retraités et d’un hôtel situé au 5500, rue Sherbrooke Est. Le projet comporte une salle de spectacle de 350 places, un cinéma, un restaurant de 375 places, un centre d’activités physiques avec spa, une piscine, une pharmacie, une bibliothèque, une chapelle et un stationnement intérieur de 400 places. Investissement prévu 140 millions de dollars Promoteurs Gouverneur Inc. www.residencesgouverneur.ca
  11. Bonjour à toutes et à tous, je désire vous faire partager un événement que je trouve vraiment bien à faire. C'est la comédie musicale BHARATI , se spectacle fait le tour du monde, c'est un show avec de la danse, du chants et des acrobaties. Tout cela selon la tradition indienne, c'est vraiment un spectacle authentique. Ils seront à Montreal au mois d'octobre il me semble. Ce n'est pas une simple comédie musicale, c'est quelque chose de vraiment grandiose, les décors sont magnifiques, les chanteurs sont bons et les danseurs sont magiques, le tout vous emmène au cœur de l'inde. C'est pourquoi je vous recommande fortement de participer à se voyage enivrent et envoutant. Je vous laisse l'adresse du site et le lien facebook pour toute information. http://www.bharatitheshow.com/ http://www.facebook.com/pages/Bharati-Il-%C3%A9tait-une-fois-lInde-au-Canada/202776433069367
  12. Lors de la signature du traité de la Grande Paix de Montréal avec les nations amérindiennes il y a 309 ans, Montréal comptait à peine 1 200 habitants. Voilà le genre d’anecdotes qui parsèment le nouveau spectacle multimédia Signé Montréal, présenté lundi par le musée Pointe-à-Callière. Les visiteurs habitués à l’ancienne vidéo qui parcourt toute l’histoire montréalaise en 18 minutes seront charmés. La salle a été largement repensée, et sur un gigantesque écran en U de 270 degrés, les grands moments de la métropole défilent de façon dynamique. Au sol, les vestiges de fondations datant de l’époque des premiers colons retrouvent vie grâce à un ingénieux système de projection et d’éclairage. Dans le casque d’écoute, Montréal se raconte (bientôt en huit langues) de façon optimiste mais sans complaisance (on ne manque pas de parler du coût du Stade olympique, par exemple!). Les Iroquoiens et leurs maisons longues, les fondateurs De Maisonneuve et Jeanne Mance, l’invasion anglaise (1760), l’essor économique, l’arrivée des premiers triplex (1891), la mode du tramway (jusqu’à 54 lignes), l’Expo 67 et ses 50 millions de visiteurs : tout y passe. Le spectacle est «un beau cadeau pour que les touristes aient accès à l’histoire de Montréal rapidement», indique la directrice générale du musée, Francine Lelièvre. Le coût du projet s’élève à 2,5 M$, mais celui-ci durera dix ans, précise Mme Lelièvre. Il faut y ajouter 1 M$ pour le réaménagement de la salle de 185 places, qui comprend aussi une scène pouvant accueillir des évènements corporatif. Des jeux virtuels animent en outre le site internet du musée, et un magnifique ouvrage reprend les grandes lignes du spectacle ainsi que son iconographie. http://www.journalmetro.com/linfo/article/679501--montreal-vu-par-pointe-a-calliere Petit video:http://vimeo.com/16288680
  13. Après leur annonce du Rogers Arena à Vancouver pourquoi pas un Centre Rogers à Montréal avec un spectacle permanent du Cirque du Soleil maintenant qu'ils sont partenaires ? Ça serait pas mal du tout et j'ai l'impression qu'ils ont les poches profondes:highfive: ! En tout cas moi je m'abonne avec eux s'ils font ça ! http://smr.newswire.ca/fr/rogers-communications-inc/cirque-du-soleil-and-rogers-two-icons-of-innovation
  14. IluvMTL

    Comment redorer la Main

    PECHAKUCHA NIGHT MONTREAL #17 – 7 MAI 2010 ÉDITION SPÉCIALE : BOULEVARD SAINT-LAURENT [english] En collaboration avec l’arrondissement de Ville-Marie Vendredi 7 mai 2010 Ouverture des portes @ 19:20 Début des présentations @ 20:20 Société des arts technologiques [sAT] 1195 Saint-Laurent GRATUIT ! Le vendredi 7 mai prochain, PechaKucha Montréal et l’arrondissement de Ville-Marie organiseront une soirée de présentations autour du passé, du présent et de l’avenir du boulevard Saint-Laurent ” – de la rue Sherbrooke au boulevard René-Levesque Jadis épicentre de la vie montréalaise, le boulevard Saint-Laurent, entre les rues Sherbrooke et le boulevard René-Levesque, est aujourd’hui en quête d’une nouvelle identité. Frontière imaginaire, patrimoine immatériel, Est-West, red-light, prohibition, faune urbaine, nightlife, espaces vacants, topographie, architecture, développement immobilier, salles de spectacle, commerces, logements, parcs, skates, néons, sens unique, métro, héritage culturel, environnement sonore, enseignes, festivals, musique, touristes et hotdogs; autant de pistes de réflexion qui peuvent mener à la régénération de cette artère mythique. Lire plus: http://montreal.pecha-kucha.ca/
  15. loulou123

    Le Cirque du Soleil

    Nakheel, le plus important promoteur immobilier sur la planète, construira un théâtre de 1800 places spécialement à l'intention du Cirque du Soleil sur The Palm Jumereirah, un site exceptionnel situé à Dubaï dans les Émirats Arabes. Le Cirque du Soleil et Nakheel ont signé hier une entente de 15 ans qui prévoit que ce spectacle, le premier spectacle permanent du Cirque présenté à l'extérieur des États-Unis, du Japon et de la Chine, prendra l'affiche à l'automne 2010. Soulignons que ce partenariat s'inscrit dans la foulée du succès remporté par Quidam, un spectacle de tournée du Cirque du Soleil qui a été présenté au début 2007 devant plus de 100 000 personnes sous l'immense chapiteau installé au Ibn Batuta Mall. " Dubaï est l'une des villes qui se développent le plus rapidement au monde. Comme toute ville connaissant un tel essor et se voulant une destination internationale du 21e siècle, Dubaï a besoin d'installations culturelles et municipales. Avec plus de 30 hôtels cinq étoiles (plus de 14 000 chambres), The Palm Jumeirah était l'endroit tout indiqué pour accueillir le Cirque du Soleil ", a indiqué le sultan Ahmed Bin Sulayem, président exécutif de Nakheel. Le président et chef de la direction du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, se réjouit de la signature de cette entente qui permettra à l'entreprise de développer un nouveau marché. " Nous sommes constamment à l'affût de nouveaux marchés pour des spectacles permanents, mais ce n'est pas facile de trouver un endroit où le taux d'achalandage est suffisant " a expliqué M.Lamarre qui se dit confiant que cette nouvelle production saura captiver l'imagination de millions de spectateurs comme c'est le cas avec O, un spectacle permanent présenté à Las Vegas qui a été vu par plus de six millions de personnes en huit ans.
  16. Festival international de jazz de Montréal - Deux jours de plus et cinq mégaconcerts extérieurs Le Devoir Caroline Montpetit Édition du mardi 09 juin 2009 Mots clés : Stevie Wonder, Ben Harper, Festival international de jazz de Montréal, Musique, Montréal, Québec (province) Le président-directeur général du Festival international de jazz de Montréal, Alain Simard, a annoncé hier que les festivaliers pourront bénéficier de la présence de nombreux écrans géants sur lesquels seront projetés plusieurs spectacles Photo: Jacques Grenier Ce sont Ben Harper et ses Relentless7 eux-mêmes qui feront la clôture de la programmation gratuite du Festival international de jazz cette année, en se présentant à 21h30 sur la scène General Motors de la Place des festivaliers, que Stevie Wonder aura inaugurée 13 jours plus tôt. En ce 30e anniversaire de son existence, le Festival international de jazz de Montréal s'offre en effet deux jours de programmation supplémentaires, en plus de présenter des spectacles dans deux nouveaux espaces de diffusion, la maison du festival Rio Tinto Alcan et sa salle Astral, inaugurées pour l'occasion, et la Place des Festivals, où sera érigée la scène General Motors. Ces deux très gros spectacles extérieurs s'ajouteront à trois autres, dont un spectacle réunissant Patrick Watson, Lhasa de Sela et Guy Nadon, ainsi que quelques invités-surprises, le 5 juillet à 21h. Deux jours plus tard, le public pourra applaudir plusieurs artistes qui s'étaient produits dans le documentaire Rocksteady: the Roots of Reggae, qui explorait les racines du reggae en Jamaïque. Juste avant le spectacle de Ben Harper et ses Relentless7, les amateurs de rythmes cubains sont conviés à la scène Rio Tinto Alcan, où se produira une Fiesta Cubana, où l'on attend les Afro-Cuba All stars et Los Van Van. Le festival fait en effet cette année de nombreux réaménagements géographiques, du fait de la construction de nouveaux espaces, et des aménagements liés à l'érection du quartier des spectacles. Il ne s'agit de rien de moins que la maison du festival Rio Tinto, qui compte une nouvelle salle de spectacle de 350 places, un restaurant, le Balmoral qui accueillera également des séances de jam en fin de soirée, une salle de presse qui se transformera cet automne en galerie d'art, et une médiathèque qui offrira au public gratuitement, aussi à partir de l'automne, les archives du festival depuis ses débuts. Hier, le président-directeur général du festival, Alain Simard, annonçait par ailleurs que les festivaliers pourraient cette année bénéficier de la présence de nombreux écrans géants sur lesquels seront projetés de nombreux spectacles, dont les mégaconcerts mentionnés plus haut. Le Salon de guitare déménagera pour sa part ses pénates au Palais des congrès de Montréal, tandis que le Salon des instruments prendra place pour sa part au nouveau village de la musique, à l'angle du boulevard De Maisonneuve et de la rue De Bleury. C'est là aussi que l'on présentera une exposition mettant en valeur les pochettes de la collection Blue Note, à travers le temps, en première partie du festival. Parmi les très nombreux concerts gratuits qui jalonneront le festival, mentionnons Vic Vogel qui rendra hommage aux grands noms du jazz, une soirée spéciale pour saluer les 50 ans de la mort de Billie Holiday, le 6 juillet, avec Kim Richardson, et à 21h, le 3 juillet, Florence K présentera La noche de Lola avec ses musiciens, un spectacle spécialement conçu pour le 30e anniversaire du festival. http://www.ledevoir.com/2009/06/09/254073.html
  17. Atze

    Nouvelle salle à Saint-Lambert

    Nouvelle salle à Saint-Lambert Le Devoir Édition du samedi 02 et du dimanche 03 mai 2009 Mots clés : Salle, Saint-Lambert, Culture, Québec (province) Une toute nouvelle salle de spectacle de 250 places ouvrira prochainement ses portes au coeur du village du Vieux-Saint-Lambert. Joliment baptisé le Mouille-pied, ce petit cabaret intimiste, dont la programmation détaillée doit être dévoilée lundi, aménagera ses pénates dans un ancien bureau de poste situé sur la rue Hooper, à deux jets de pierre de la rue Victoria. Les cofondateurs de cette nouvelle salle, Michel Ménard et André Verge, deux entrepreneurs qui oeuvrent dans le milieu du spectacle depuis 20 ans, entendent offrir dès cet été une programmation variée, qui inclura une pièce connue de théâtre d'été. Jazz, musiques du monde, danse, chansons et musique classique devraient aussi se succéder à l'affiche. Lundi, ce nouveau lieu culturel lancera sa programmation en présence des comédiens Paul Ahmarani, Roc Lafortune et André Montmorency, ainsi que des musiciens Terez Montcalm, Anick Jean, Pascal Dufour et du groupe The Box. http://www.ledevoir.com/2009/05/02/248577.html (2/5/2009 9H42)
  18. Cirque du Soleil : Pour obtenir un spectacle permanent du , il faut... Les Affaires http://www.lesaffaires.tv/video-1675-Pour-obtenir-un-spectacle-permanent-du-Cirque-du-Soleil-il-faut
  19. WestAust

    Week-end de rêve à Brossard

    Week-end de rêve à Brossard Simon Diotte La Presse À notre arrivée, c'est le paradis! Pas besoin de tourner en rond pour se garer, le Quartier Dix30 dispose de plus de 5000 emplacements, dont un stationnement souterrain gratuit de 1500 places! De là, des ascenseurs nous amènent un étage plus haut, sur le plancher où les vaches ne paissent plus, mais où la faune de la Rive-Sud se promène, avec une joie évidente, dans son centre-ville tout neuf. Notre pied-à-terre pour le week-end: l'hôtel Alt, premier hôtel-boutique à prix abordable au Québec. Pour être cool, il l'est: 159 chambres au décor épuré, hall animé par un DJ et des employés qui travaillent en jean. Qui plus est, l'établissement, ouvert depuis un an, utilise à profusion des technologies vertes: chauffage et climatisation par géothermie (le premier hôtel au Canada à le faire), toilettes double chasse et interrupteur fonctionnant avec carte magnétique qui éteint, d'un seul coup, tout l'éclairage de la chambre. Résultat: le gaspillage d'énergie réduit au minimum. Re-cool! Vous croyez que je suis le seul touriste à m'évader à Brossard? Pas du tout! Plusieurs clients de l'hôtel ont la même idée que moi: fuir la vie quotidienne dans le plus important «lifestyle center» du Canada. Et les clients viennent d'aussi loin que... Brossard pour vivre cette expérience! «Ça nous étonne, mais les gens des environs constituent une large part de notre clientèle les week-ends. Ils veulent prendre congé des enfants sans trop s'éloigner», affirme Hugo Germain, directeur général de l'Alt. Au comptoir de la réception, on vend condoms et lubrifiants dans un emballage chic. On ne sait jamais ce que la nuit nous réserve sur la Rive-Sud! Mes souliers ont beaucoup... Le Quartier Dix30 ne serait qu'un autre vulgaire «power center» avec ses «big-box stores» sans l'aménagement de l'avenue des Lumières, une rue commerciale imitant l'ambiance urbaine. D'une largeur équivalente à celle de l'avenue du Mont-Royal, on y retrouve une enfilade de magasins, des terrasses pour casser la croûte, de larges trottoirs pour déambuler ainsi que des bancs publics. Quelques automobilistes y circulent et s'y garent, mais ils doivent maîtriser le stationnement en parallèle, comme les hardis Montréalais. Deux places publiques animent la rue. La place Extasia, ceinturée de terrasses, possède un théâtre en plein air où des spectacles en continu se déroulent le week-end. Quant à l'Esplanade, on y retrouve une grosse fontaine et deux Mini Cooper en guise de pub. Le but du Quartier Dix30: récréer la ville, mais l'illusion n'est pas parfaite. Où sont les poubelles qui débordent, les sans-abri dans la rue et les déchets qui jonchent le sol? Vous n'en avez pas? Faites-en la demande, les Montréalais se feront un plaisir de vous en envoyer! On magasine jusqu'à l'heure de la pause bouffe au resto le Cumulus. Ici, choisir un plat s'avère une expérience ardue, car le menu est é-n-o-r-m-e. Des plats, en veux-tu, en v'là! J'opte pour un classique québécois: le macaroni au fromage réinventé. Eh bien, ce n'est pas mal du tout. Avec son bacon fumé, le goût rappelle la tartifflette de mon amie Sandrine, avec des pâtes en guise de patates. Au dessert, le cumulus aux trois chocolats nous envoie au septième ciel. Resto de banlieue, certes, mais avec du potentiel. Vers 18 h, le quartier s'anime pour vrai. Les gens prennent d'assaut les terrasses, assistent en grand nombre au spectacle gratuit sur la place Extasia (on y joue du Kiss à plein volume) et débarquent en vue du spectacle de François Morency, la vedette de la soirée à L'Étoile. Inaugurée en avril dernier, cette salle de spectacle, construite à 100 % par des fonds privés, démontre que la banlieue peut concurrencer la ville. Capacité: 1000 places - et c'est plein. L'humoriste met le public dans sa poche, moi compris. Ambiance de la Main À la sortie du spectacle, des tonnes de jolies filles en minijupe font le line up à l'extérieur, car à 22 h 30 pile ouvre, au 5e étage du bâtiment de l'Étoile, le Radio Lounge, la boîte de nuit in de Brossard. En deux minutes, je suis dans l'ascenseur et hop! me voilà dans ce bar qui veut transposer le chic et le glamour du boulevard Saint-Laurent sur la Rive-Sud - il existe aussi un Radio Lounge sur la Main. «Music dance», écrans plasmas diffusant vidéoclips et barmaids-mannequins hyper-sexy, tout est en place pour une nuit d'enfer. À minuit, les lieux débordent et le line up s'allonge. Le lendemain, mon week-end se termine en beauté au SkySpa, le seul bain nordique en milieu urbain au Québec. Sis sur le toit d'un immeuble de quatre étages, c'est l'endroit tout indiqué pour profiter des bienfaits de la thermothérapie - et pour se remettre d'un lendemain de veille - sans faire des heures de voiture pour se rendre à la campagne. Décor moderne, vastes baignoires à remous et chaises Adirondack pour relaxer avec vue surplombant le Quartier Dix30. Et en prime, les collines montérégiennes à l'horizon. Brossard, tu m'as conquis. Le Quartier DIX30 en bref 1 salle de spectacle de 1000 places 1 cinéma de 18 salles 1 hôtel de 159 chambres 1 discothèque 134 boutiques et magasins à grande surface 22 restos/bars et cafés 1 gym 1 spa urbain 1 centre d'entraînement du Canadien de Montréal 2 circuits d'autobus le desservent 5000 places de stationnement (1500 places souterraines) Ce que j'ai aimé circulation automobile limitée sur l'avenue des Lumières animation gratuite sur la place Extasia diversité des restos et cafés (il y a des chaînes, mais aussi des restos indépendants) spa urbain sur le toit d'un immeuble proximité de toutes les attractions. L'hôtel Alt, le SkySpa, L'Étoile, la place Extasia et les restos qui l'entourent constituent un petit centre-ville. J'ai garé mon auto sous l'hôtel sans y toucher pendant plus de 24 heures. les belles filles du Radio Lounge! Moins aimé l'environnement un peu artificiel à la Walt Disney les mêmes magasins que l'on voit partout (Mexx, Le Château, Tommy Hilfiger, etc.) des pubs sur l'Esplanade, une espèce de place publique avec fontaine les grands stationnements à perte de vue. Ça demeure avant tout un quartier conçu pour l'automobile les gros portiers style boulevard Saint-Laurent du Radio Lounge la vue de ma chambre au 10e étage de l'hôtel Alt donnait sur des maisons-manoirs. http://www.cyberpresse.ca/voyages/quebec-canada/200810/01/01-25220-week-end-de-reve-a-brossard.php
  20. Par l'entremise de ses filiales exclusives Nakheel et Istithmar World Capital, qui ont acquis chacune 10% du Cirque du Soleil, le fonds souverain Dubaï World fait une entrée remarquée dans le monde du spectacle. Pour en lire plus...
  21. En 2007, le Cirque a annoncé un partenariat avec Nakheel afin de créer un spectacle permanent sur le Palm Jumeirah (un île artificielle qui appartient à Nakheel) pour une période de 15 ans à partir de 2011. Pour en lire plus...
  22. La Presse | lundi 17 mars 2008 La nouvelle salle de spectacle qui sera inaugurée demain dans l'ancien cinéma Berri, rue Saint-Denis, profitera de ce qui a cruellement fait défaut aux dirigeants du Spectrum pour assurer sa survie: un commanditaire. La compagnie de télécommunications TELUS Québec a décidé de plonger dans le monde du spectacle avec le Groupe Laberge, propriétaire du bar Dagobert de Québec, pour commanditer la nouvelle salle du Quartier des spectacles. L'annonce en sera faite demain en présence des dirigeants de TELUS Québec, dont sa présidente Karen Radford, d'un des propriétaires de la salle, Jean-Frédérick Laberge, et de la présidente de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Isabelle Hudon. Dans leur convocation, les promoteurs ont précisé la semaine dernière que la salle TELUS «deviendra la destination pour promouvoir le talent musical et l'esprit d'innovation québécois». Située dans l'ancien cinéma Berri au 1280, rue Saint-Denis, la salle de 800 places partage ses locaux - une rareté à Montréal - avec un bar-discothèque pouvant accueillir près de 700 personnes, répondant au nom de La Mouche. Les propriétaires ont d'ailleurs obtenu une dérogation de l'arrondissement Ville-Marie il y a un an, puisque la présence de débits de boissons alcoolisées est contingentée dans ce secteur du Quartier des spectacles. Trois autres bars sont situés dans les environs, soit le Vieux Four, la Calèche du sexe et le Bar 1250. Selon les documents déposés à l'arrondissement de Ville-Marie, des travaux estimés à 200 000 $ ont été nécessaires pour l'ajout d'un escalier sur le site et pour le réaménagement du bar et des salles de spectacle et de danse. La modification de l'entrée principale et l'ajout de deux marquises auront nécessité, pour leur part, des travaux de 55 000 $. Lorsque La Presse a dévoilé le projet il y a un an, peu de temps après l'annonce de la fermeture du Spectrum, le maire de l'arrondissement de Ville-Marie, Benoît Labonté, avait déclaré que le nouvel établissement venait «consolider la vocation culturelle du secteur». Quant au propriétaire Gilles Laberge, il disait souhaiter que sa salle de spectacle «allait aider à remplacer» le Spectrum. Cinéma jusqu'en l'an 2000, le Berri a ensuite accueilli un after-hours, le Aria, jusqu'au 23 décembre 2006. Un an plus tôt, en octobre 2005 plus précisément, un homme de 25 ans, Raymond Ellis, avait été poignardé à mort à la sortie de l'Aria par des membres d'un gang.
  23. Hercule

    sondage

    Je vous donne deux possibilités: La construction de 4 tours de 50 étages? Ou la création du Quartier du spectacle, du Quartier de la santé et le projet du Havre? Que choississez-vous? Les tours ou les quartiers?