Search the Community

Showing results for tags 'novembre'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 100 results

  1. 2008 GREY CUP PROGRAMMING LAUNCH LANCEMENT DE LA PROGRAMMATION DES FESTIVITÉS DE LA COUPE GREY Le Village de la Coupe Grey de retour au centre-ville Montréal, le 26 mai 2008 – Moins de six mois avant le match de la Coupe Grey à Montréal, le comité de la Coupe Grey 2008 est fier de dévoiler la programmation des festivités qui auront lieu au Village de la Coupe Grey, situé en plein cœur du centre-ville de Montréal. Des artistes québécois et canadiens de qualité dont les Porn Flakes, Kellylee Evans, Rock Story et Elevation (Hommage à U2) offriront des performances sous les chapiteaux du village entre le 19 et le 23 novembre prochain, durant la semaine de la Coupe Grey à Montréal. « Nous aurons une programmation excitante, divertissante et gratuite dans le Village de la Coupe Grey, » a déclaré le Co-Président du comité de la Coupe Grey M. Larry Smith. « Avec l’explosion de la popularité du football, nous invitons les gens de partout au Québec et au pays à participer à cette fête du football et à montrer leurs couleurs. » L’idée originale du Village de la Coupe Grey regroupant toutes les activités est de retour au même endroit qu’en 2001, soit à la Place du Canada située dans le quadrilatère des rues Peel, René-Lévesque, de la Cathédrale et de la Gauchetière. À trois endroits dans le village, on retrouvera les horloges officielles du décompte de la Coupe Grey qui n’est plus qu’à 181 jours. Parmi les autres artistes et différents spectacles gratuits présentés lors des festivités, on retrouve Véronique Labbé, Guy Bélanger, Take the Boys, White Faze, Marc Parent et Wang Dang Doodle, Angel Forrest, Young Soul et Sylvie Desgroseilliers (Motown Show). En plus des festivités du Village de la Coupe Grey, quatre événements majeurs se tiendront au cours de la semaine. Le Gala des joueurs par excellence de la LCF rendra hommage aux meilleurs joueurs de la saison 2008 de la Ligue canadienne de football et se tiendra le 20 novembre au Casino de Montréal. Le Cheer Extravaganza, le très attendu concours des cheerleaders impliquant les équipes de chacune des formations de la LCF, aura lieu au Grand Pavillon du village le 22 novembre. Le Gala Banque Scotia de la Coupe Grey aura lieu le samedi 22 novembre à la Gare Windsor. Plusieurs artistes défileront lors de cette soirée dont la chanteuse Nikki Yanofsky, le groupe de ballet Les Oiseaux du Paradis, Les Chorales et l’humoriste Sugar Sammy. Le Déjeuner des légendes, où les amateurs auront la chance de rencontrer les joueurs qui ont marqué l’histoire de la LCF, se tiendra à la salle de bal de l’Hôtel Mariott-Château Champlain 19 novembre à 9h30. Le 96e match de la Coupe Grey Un otal de 65 255 spectateurs avaient assisté à la finale en 2001 et l’objectif de l’organisation est d’éclipser le record datant de 1977 alors que 68 318 spectateurs avaient assisté à la conquête de la Coupe Grey des Alouettes sur les Eskimos d’Edmonton au Stade olympique. Près de 40 000 billets ont trouvé preneurs pour le match du 23 novembre. Les amateurs peuvent se procurer leurs billets de trois façons: 1) Sur le site internet officiel des Alouettes de Montréal: MontrealAlouettes.com 2) Par téléphone sur le réseau Admission: 1-800-361-4595 ou 514-790-1245 3) À la billetterie des Alouettes au 1260 University, 1er étage (lun. au ven., de 9h à 17h). Avec des billets à partir de 84$, il s’agit d’un des événements sportifs majeurs les plus abordables. Les partisans doivent faire vite s’ils veulent obtenir des bons billets. ______________________________________________________________________________ The Grey Cup Village returns to downtown Montreal, May 26, 2008 – With less than six months to go before the 96th Grey Cup in Montreal, the 2008 Grey Cup Committee is proud to unveil the programming of festivities which will take place in the Grey Cup Village, located in the heart of downtown Montreal. Several quality artists from Quebec and the rest of Canada including Porn Flakes, Kellylee Evans, Rock Story and Elevation (U2 cover band) will perform in the village between Nov. 19 and Nov. 23, during the week leading up to the game. “Our programming in the Grey Cup Village will be exciting, entertaining and free,” said Grey Cup committee Co-President Mr. Larry Smith. “We invite people from all over the province and the rest of the country to participate in this great celebration of football and to show their team colours with pride.” The original idea of the Grey Cup Village concentrating all the activities in the central area returns to the location where it was created in 2001, at Place du Canada, located between Peel, René-Lévesque, de la Cathédrale and de la Gauchetière streets. All fans will be aware that we are only 181 days away from Grey Cup as showcased in three different locations in the village on the official Grey Cup countdown clocks. Among other artists and free shows during the festivities will be Véronique Labbé, Guy Bélanger, Take the Boys, White Faze, Marc Parent et Wang Dang Doodle, Angel Forrest, Young Soul, and Sylvie Desgroseilliers (Motown Show). In addition to the Grey Cup Village festivities, four major events will take place during the week. The CFL Player Awards will honour the best players of the Canadian Football League’s 2008 season on Nov. 20 at the Casino de Montréal. The always entertaining Cheer Extravaganza cheerleader competition involving every CFL cheer team, will take place in the village’s Grand Pavillon on Nov. 22. The Scotiabank Grey Cup Gala will take place Nov. 22 at Windsor Station. Several artists will be featured that evening including Nikki Yanofsky, ballet troupe Les Oiseaux du Paradis, Les Chorales and comedian Sugar Sammy. The Legends Breakfast, during which fans will have the opportunity to meet several legendary CFL players, will be held in the ballroom of the Mariott-Château Champlain Hotel on Friday November 19, at 9h30. The 96th Grey Cup A total of 65,255 spectators attended the 2001 Grey Cup and the Committee’s objective is to beat the 1977 record when 68,318 fans were on hand for the Alouettes’ conquest over the Edmonton Eskimos at Olympic Stadium. Close to 40,000 tickets have already been sold for the Nov. 23 game. Fans may purchase their tickets one of the following ways: 1) On the Montreal Alouettes’ official website: MontrealAlouettes.com 2) On the phone at all Admission outlets: 1-800-361-4595 or 514-790-1245 3) At the Alouettes’ ticket office at 1260 University, 2nd floor (Mon. thru Fri., 9 a.m. to 5 p.m.). With tickets starting at $84, this is one of the most affordable major sporting events. Fans must act early in order to avoid disappointment.
  2. Chômage: sous les 5% en novembre Les Lavallois en emploi en hausse de 9,1% par rapport à novembre 2006 par Stéphane St-Amour Voir tous les articles de Stéphane St-Amour Article mis en ligne le 27 décembre 2007 à 7:49 source: http://www.courrierlaval.com/article-170009-Chomage-sous-les-5-en-novembre.html Chômage: sous les 5% en novembre Les Lavallois en emploi en hausse de 9,1% par rapport à novembre 2006 En baisse de 1,3% par rapport à la situation qui prévalait au mois de novembre 2006, Laval affichait, le mois dernier, le deuxième taux de chômage le plus bas des 16 régions du Québec, avec un score de 4,8%. Seule la région de la Capitale-Nationale a fait mieux que Laval en novembre, avec un taux de chômage de 4,4%. La seule autre région administrative dont le taux est inférieur à 5% est Chaudières-Appalaches, à 4,9%. Si l’île de Montréal a connu un autre mois difficile, comme l’illustre un taux de chômage de 8,2%, la région métropolitaine de recensement présente, elle, un taux de 6,7%, un dixième de point supérieur à la moyenne de 6,6% établie à l’échelle de la province. Même si le niveau de chômage des Lavallois enregistré en novembre est le plus élevé des sept derniers mois, la région poursuit sur son irrésistible lancée, qui pourrait lui permettre de boucler l’année 2007 avec un taux de chômage record inférieur à 5%. Bond de 9,1% Considérant que l’Enquête sur la population active (EPA) de Statistique Canada ne tienne compte que de données non désaisonnalisées, la seule comparaison possible est celle avec la même période au fil des années antérieures. Quand on y regarde de près, la performance lavalloise tient pratiquement du prodige, et ce, à plusieurs égards. Selon la dernière enquête, il y avait le mois dernier 208 900 Lavallois en emploi, soit une hausse de 9,1% par rapport aux 191 400 au travail 12 mois plus tôt. D’après la même étude, les Lavallois représenteraient tout près de 60% des quelque 30 500 travailleurs additionnels recensés dans la grande région métropolitaine. Et près de 20% des 95 600 nouveaux travailleurs répertoriés à l’échelle du Québec! Encore plus spectaculaires sont les variations des personnes occupées le mois dernier en comparaison au mois de novembre 2006: Laval affiche une hausse de 9,1% contre 1,6% pour la région métropolitaine et 2,5% pour l’ensemble de la province. Population active en forte hausse Autre mesure qui en dit long sur le potentiel économique de la province et du pays: la population active. Le niveau de vie de ses habitants, tout comme la productivité de ses entreprises, progressent à la mesure qu’augmente le pourcentage de sa population active. Le mois dernier, on figurait à 219 400 le nombre de Lavallois de 15 ans et plus en emploi ou en recherche active d’un emploi, une hausse de 15 500 personnes pour une variation de 7,6%. Par contre, à l’échelle du grand Montréal, l’Enquête sur la population active (EPA) note une augmentation d’à peine 12 800 personnes dites actives pour une hausse marginale de 0,6%, ce qui implique que les Lavallois auraient largement amélioré leur situation par rapport aux citoyens des régions limitrophes. Dans tout le Québec, la population active serait passée de 4 100 400 à 4 166 200 personnes, une hausse de 1,6%. Mine de rien, les Lavallois représentent 24% de ces 65 800 Québécois venus grossir les rangs de la population active. Échantillonnage Rappelons que les données mensuelles de l'EPA tiennent compte de la moyenne mobile des trois derniers mois, a déjà souligné l'économiste à la direction régionale d'Emploi Québec, Jacques Chapdelaine. Une façon de compenser le faible échantillonnage des 278 ménages lavallois recensés chaque mois.
  3. Montréal, le 27 septembre 2007 - Le maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, a annoncé qu'il assumerait la responsabilité des dossiers de la culture, du patrimoine et du design. « À la veille du Rendez-vous novembre 2007 Montréal métropole culturelle, la ville fait face à des défis majeurs en matière de développement culturel, de patrimoine et de design. Avec le milieu de la culture, la communauté d'affaires, les gouvernements fédéral et provincial, nous mettrons tout en œuvre pour accélérer et consolider la place de Montréal comme métropole culturelle du XXIe siècle. Nous avons des forces soit la créativité, l'originalité, l'accessibilité et la diversité sur lesquelles nous devons et allons miser. Au moment où l'avenir du développement culturel de Montréal se dessine, j'ai décidé de piloter personnellement les dossiers reliés au développement culturel, au patrimoine et au design », a déclaré Gérald Tremblay. Rappelons que le Rendez-vous novembre 2007 Montréal métropole culturelle se tiendra les 12 et 13 novembre 2007.
  4. le jeudi 8 novembre 2007 Le conseil municipal de Laval a accepté les changements au règlement municipal afin de permettre aux agriculteurs d'installer des éoliennes sur leurs terres. Soumise à deux consultations, les 28 août et 20 septembre dernier, la modification n'a suscité aucune opposition. Une autre consultation est prévue à la fin du mois de novembre. En outre, les éoliennes ne pourront être installées à moins de 1000 mètres d'une bande riveraine. Les agriculteurs pourront installer des éoliennes sur leurs terres à la condition qu'elles ne dépassent pas 12 mètres de hauteur. Ils devront également respecter plusieurs normes de distances et de densité des éoliennes. L'installation et l'aspect des éoliennes sont également réglementés. Ainsi, elles devront être blanches ou grises et elles devront également être installées sur des terres cultivées. Laval se positionne ainsi en prévision de l'appel d'offres qu'Hydro-Québec est en passe de lancer aux municipalités dans le but d'acheter 500 mégawatts. La société d'État attend le feu vert du gouvernement. Amortie sur une période de 20 ans, une éolienne peut rapporter jusqu'à 400 000 $ par année. Une étude du ministère des Ressources naturelles et de la Faune, en 2005, estime le potentiel éolien de Laval à 11 mégawatts. Les zones agricoles constituent 28 % du territoire de Laval.
  5. La Presse Le vendredi 09 novembre 2007 À l'instar de la relève artistique qui demande un meilleur financement et accompagnement, le Conseil interculturel de Montréal (CIM) croit que la Ville doit s'intéresser davantage aux artistes issus des communautés culturelles. Dans une métropole où près de 40 % de la population est d'origine autre que française ou anglaise, le président de cet organisme aviseur, Frantz Benjamin, croit que «les arts et la culture permettent de favoriser les rapprochements» à l'heure où le débat sur l'identité québécoise fait rage. Faisant écho aux groupes et artistes des communautés culturelle et en vue du Rendez-vous novembre 2007 sur la culture à Montréal, le Conseil recommande donc à la Ville de véritablement procéder à la «reconnaissance» de la diversité culturelle et interculturelle en créant un comité de travail sur le développement des publics, notamment. Il milite aussi faveur de l'établissement d'une Maison des cultures qui ne serait pas un lieu de diffusion, mais plutôt un centre où les artistes et associations pourraient s'établir
  6. GM coupera 5000 postes de cols blancs 30 juillet 2008 - 14h10 Agence France-Presse GM coupera 5000 postes de cols blancs d'ici novembre. Le constructeur automobile General Motors (GM) veut supprimer d'ici novembre 5000 emplois chez ses cols blancs américains, dans le cadre de ses mesures de restructuration. C'est ce qu'affirme le Wall Street Journal en ligne mercredi, citant des sources proches du dossier. Ces suppressions représentent environ 15% des salariés payés au mois - essentiellement du personnel administratif - du groupe aux États-Unis. GM emploie quelque 32 000 cols blancs aux États-Unis. Les ouvriers de production, payés à l'heure, ne sont pas concernés par ces nouvelles mesures, dont le principe avait été annoncé il y a deux semaines. Le constructeur va recourir à de nouveaux départs volontaires, selon le quotidien, un procédé qui lui a déjà permis de dégrossir les rangs de ses effectifs d'ouvriers depuis le début de sa restructuration, fin 2005. Mi-juillet, GM a dévoilé un nouveau train de mesures d'austérité pour survivre à l'effondrement du marché américain, reposant notamment sur 10 G$ d'économies de fonctionnement d'ici 2009. Le constructeur, qui publie ses résultats du deuxième trimestre vendredi, a déjà averti qu'il devrait encore enregistrer des pertes «significatives» pour ce trimestre.
  7. Comme l'an dernier, Sunwing aura un avion B-737 série 800 exclusivement à Québec pour la prochaine saison hivernale. Pour en lire plus...
  8. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en novembre a fini à 100,64 $, en hausse de 4,27 $ par rapport à la clôture de lundi. Pour en lire plus...
  9. Les cours du pétrole poursuivent leur effondrement sur les marchés en raison de la révision à la baisse des prévisions de demande mondiale. L'OPEP, inquiète, devrait se réunir d'urgence le 29 novembre prochain. Pour en lire plus...
  10. Le produit intérieur brut a reculé de 0,7% en novembre, entraîné vers le fond par le ralentissement de 18 des 21 principaux secteurs économiques canadiens. Pour en lire plus...
  11. La valeur des ventes au détail s'est repliée de 2,4% au Canada en novembre dernier sous l'effet d'une baisse combinée des ventes de voiture et des prix du carburant, selon Statistique Canada. Pour en lire plus...
  12. Les ventes de véhicules neufs au Canada ont chuté de 7% en novembre dernier, la baisse la plus marquée depuis 2005. Et les données provisoires pour le mois de décembre indiquent une chute deux fois plus importante. Pour en lire plus...
  13. Les ventes de véhicules automobiles neufs ont diminué de 7% au Canada au mois de novembre par rapport à octobre, pour s'établir à 129 044. Pour en lire plus...
  14. Le nombre de mises en chantier recule en décembre 9 janvier 2009 - 09h54 Presse Canadienne Le nombre de mises en chantier d'habitations a légèrement diminué au Canada en décembre dernier, passant de 178 000 en novembre à 177 300, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Ces données, qui sont désaisonnalisées et annualisées, c'est-à-dire des chiffres mensuels corrigés des variations saisonnières et multipliés par 12 afin de refléter le rythme d'activité sur un an, comprennent les résultats observés dans les régionales rurales du pays ainsi que dans les centres urbains, soit ceux ayant une population de 10 000 habitants et plus. Pour les centres urbains seulement, le nombre de mises en chantier est passé de 150 800 en novembre, à 150 100 en décembre. Au Québec, pour les centres urbains, toujours en données désaisonnalisées annualisées, une baisse a aussi été enregistrée. Le nombre de mises en chantier y était de 36 700 en décembre, comparativement à 42 000 en novembre. En Ontario, toujours dans les centres urbains, le nombre de mises en chantier est passé de 55 500 en novembre à 60 300 en décembre. Dans la région de l'Atlantique, 8400 mises en chantier ont été enregistrées en novembre, contre 8100 en décembre. Dans l'Ouest, dans les Prairies, 26 800 mises en chantier ont été inscrites aux livres en novembre, contre 25 100 en décembre. Enfin, en Colombie-Britannique, le nombre de mises en chantier a augmenté tout comme en Ontario, passant de 18 100 en novembre, à 19 900 le mois suivant. En données réelles, pour l'ensemble du Canada, le nombre de mises en chantier d'habitations en décembre dernier par rapport à décembre 2007, pour les régions rurales et les centres urbains, a diminué, passant de 13 506 à 12 407. Pour les centres urbains seulement, il est passé de 11 157 à 10 487. Au Québec, pour les centres urbains, il a augmenté, passant de 2668 en décembre 2007 à 2747 en décembre 2008. En Ontario, toujours pour les centres urbains, il est passé de 3484 à 4097. Dans l'Atlantique, le nombre réel de mises en chantier pour les centres de 10 000 habitants et plus est passé de 651 en décembre 2007, à 574 en décembre dernier. Dans les Prairies, 2237 mises en chantier ont été enregistrées en décembre 2007, contre 1578 en décembre 2008. En Colombie-Britannique, on parlait de 2117 mises en chantier en décembre 2007 et de 1491 en décembre 2008. Toronto: 42,212 / 33,293 / +27% Montréal: 21,927 / 23,233 / - 6% Vancouver: 19,591 / 20,736 / - 6% Calgary: 11,438 / 13,505 / -15% Ottawa-Gatineau: 10,302 / 9,294 / +11% Edmonton: 6,615 / 14,888 / -56% Québec: 5,457 / 5,284 / +3% Hamilton: 3,529 / 3,004 / +17% Winnipeg: 3,009 / 3,371 / -11% Kitchener: 2,634 / 2,740 / -4% London: 2,385 / 3,141 / -24% Saskatoon: 2,319 / 2,380 / -3%
  15. Québec: la tendance à la hausse des faillites se poursuit 7 janvier 2009 - 08h56 ARGENT Sur une base annuelle - Québec: la tendance à la hausse des faillites se poursuit Le nombre total de faillites au Québec a accusé une hausse de 9,5% en novembre sur une base annualisée, mais il a cependant diminué de 5,7% par rapport à octobre. Selon les chiffres publiés mercredi par le Bureau du surintendant des faillites du Canada, 29 772 consommateurs et entreprises ont déclaré faillite pendant la période de 12 mois terminée en novembre dernier, comparativement à 27 187 l’année précédente. En novembre, un nombre total de 2766 consommateurs et entreprises ont déclaré faillite, ce qui constitue une baisse par rapport aux 2934 faillites en octobre. Le nombre de faillites des consommateurs a crû de 9,8% sur un an, passant de 25 159 à 27 626 faillites. Pour le mois de novembre seulement, le nombre de consommateurs ayant fait faillite a toutefois chuté de 7,4%, pour totaliser 2561, par rapport à octobre. Un total de 2146 faillites d’entreprises a été recensé sur une période de 12 mois, ce qui représente une hausse de 5,8% par rapport aux 2028 de l’année précédente. Selon l’organisme fédéral, 205 entreprises québécoise ont déposé leur bilan en novembre, en hausse de 22% sur les 168 faillites déclarées en octobre. Canada Au pays, la tendance globale est semblable à celle du Québec, avec une progression de 9% sur une base annualisée, pour un total de 94 134 faillites.
  16. Magna supprime 850 emplois 26 novembre 2008 - 14h23 Agence France-Presse L'équipementier automobile ontarien Magna International a annoncé mercredi la fermeture de deux usines, qui entraînera la suppression de quelque 850 emplois dans la province d'Ontario. L'arrêt des opérations des deux usines de Newmarket et Aurora doit être effectif en juin 2009, a annoncé le fabricant de pièces d'automobiles dans un communiqué. Magna a souligné que cette décision avait été dictée par «les conditions économiques difficiles» dues à la baisse de la production et de la demande d'automobiles. L'équipementier avait revu à la baisse début novembre ses prévisions de ventes pour 2008, face à la perspective d'une production automobile moindre en Amérique du Nord.
  17. Le plan de restructuration de 32 G$ en papier commercial gelé depuis un an ne sera pas terminée à la fin de novembre. Pour en lire plus...
  18. Les principaux dirigeants de la planète vont se réunir le 15 novembre à Washington à l'occasion d'un sommet sur la crise financière mondiale. Pour en lire plus...
  19. Produits forestiers Arbec fermera sa scierie Péribonka de L'Ascension pour une période indéterminée à compter du 1er novembre. Pour en lire plus...
  20. L'indice des prix à la consommation a atteint 2 % en novembre, mais en excluant l'essence la hausse a été de 2,8 % par rapport à l'an dernier. Pour en lire plus...
  21. La plus faible croissance chinoise en 20 ans ? 16 décembre 2008 - 07h28 Agence France-Presse La Chine pourrait terminer l'année 2008 avec la croissance économique la plus faible en près de 20 ans, estiment des économistes après la publication des chiffres de novembre, nettement moins bons que prévu. Une série d'économistes estiment que la croissance sera située en 2008 entre 5% et 6,5% au quatrième trimestre. Pour l'ensemble de l'année, la Banque mondiale avait indiqué qu'elle s'attendait à ce que l'économie chinoise progresse de 9,4%. «Notre prévision est plutôt pessimiste», dit Tao Dong, analyste au Crédit Suisse à Hong Kong, qui prévoit 6,5% de croissance entre octobre et décembre. Selon lui, c'est le niveau le plus bas depuis que la Nation asiatique a commencé à publier des indicateurs trimestriels en 1995. Avant, la Chine avait enregistré une croissance annuelle de 3,8% en 1990. Son économie s'était ensuite emballée, affichant des taux jamais inférieurs à 7,6%, même pendant la crise financière asiatique de 1997. Xing Ziqiang, économiste basé à Beijing pour China International Capital Corporation, partage le même pessimisme, prévoyant un chiffre entre 5% et 5,5% au quatrième trimestre. Les indicateurs publiés depuis la semaine dernière pour le mois de novembre montrent que la quatrième économie mondiale ressent l'impact de la crise mondiale beaucoup plus fortement que prévu. Parmi les principales inquiétudes figure le recul des exportations, pour la première fois depuis 2001, de 2,2% sur un an, alors qu'elles avaient progressé en octobre (+19,2%). L'indice des prix à la consommation, principale mesure de l'inflation en Chine, a progressé en novembre de 2,4% sur un an, son plus bas niveau mensuel depuis près de deux ans, laissant planer la menace d'une déflation dès le premier trimestre 2009. Dans le même temps, la production industrielle en Chine a également fortement ralenti, en augmentant de 5,4% sur un an, alors qu'elle avait atteint un pic en mars (+17,8%). Le dernier chiffre, publié mardi, montre que les investissements en capital fixe ont progressé de 26,8% sur un an entre janvier et novembre, contre 27,2% sur les dix premiers mois. Beijing a pris récemment une série de mesures pour accroître la demande intérieure et adoucir les effets du ralentissement des marchés à l'exportation, notamment quatre baisses des taux d'intérêt depuis septembre. Les autorités ont également adopté un plan de relance budgétaire de 4000 milliards de yuans (724 G$ CAN) jusqu'à la fin de 2010. Cependant, les économistes soulignent qu'il faudra plusieurs mois avant d'en sentir les effets. Dans ce contexte, le gouvernement devrait agir de nouveau. Mardi, le gouverneur de la Banque centrale Zhou Xiaochuan a laissé entendre que de nouvelles baisses des taux d'intérêt pourraient intervenir, soit fin décembre soit au début de l'année prochaine. D'autres programmes pour réduire les impôts, accroître les crédits aux petites et moyennes entreprises et soutenir les familles à revenus modestes sont attendus en fonction des résultats du plan de relance, selon les économistes. Malgré tout, la Chine, qui a connu des taux de croissance à deux chiffres ces cinq dernières années, semble encore mieux placée que les autres économies pour affronter l'hiver. Huang Yiping, économiste chez Citigroup à Hong Kong, prévoit ainsi une croissance de 8,2% en 2009, en prenant en compte les effets des mesures de relance, dont une grande partie sera consacrée aux infrastructures. «Cela serait encore plus bas sans ces politiques», dit-il. BNP Paribas voit une croissance chinoise à 7-8% l'année prochaine
  22. La panne immobilière semble bel et bien avoir atteint le marché canadien alors que les ventes de maisons existantes en novembre ont été en baisse de 12,3% face au mois d’octobre. Pour en lire plus...
  23. La valeur des ventes au détail a poursuivi sa chute pour un cinquième mois consécutif en novembre aux États-Unis, où la crise économique poursuit ses ravages. Pour en lire plus...
  24. Le transporteur aérien a survolé la morosité économique et financière du mois dernier en enregistrant une hausse de son trafic, par rapport à la même période il y a un an. Pour en lire plus...
  25. Montréal) Rien ne semble plus aller sur le plan économique au Québec. La société distincte paraît incapable de tirer profit du regain d'activité de l'économie américaine observé au deuxième semestre, comme le fait le reste du Canada. Sa production, au mieux, stagne depuis l'été. En novembre, son produit intérieur brut a fait du surplace pour le deuxième mois d'affilée, malgré une révision à la baisse des données des mois précédents, révèlent les données de l'Institut de la statistique du Québec publiées hier. Et contrairement à la canadienne dans son ensemble, l'économie québécoise n'avait pas rebondi au troisième trimestre. «Avec la légère révision à la baisse des données du PIB réel du Québec depuis le début de l'année, on peut dire que l'économie n'a fait pratiquement aucun progrès depuis juin dernier», note Marc Pinsonneault, économiste principal à la Banque Nationale. Après 11 mois, l'économie a avancé de 1,5% par rapport à la période correspondante de 2010, essentiellement au premier trimestre. Sa production de biens a avancé de 0,6% seulement contre 3,8% pour la canadienne. Depuis le début de l'année, le Québec doit avant tout sa croissance anémique au secteur des services et à ses segments publics comme la santé et l'éducation. Sa production industrielle, qui regroupe les activités d'extraction minière, de fabrication et de services publics (électricité et pipelines), recule depuis le printemps. «Le Québec a de la misère à tirer son épingle du jeu malgré la croissance américaine, note Sébastien Lavoie, économiste principal chez Valeurs mobilières Banque Laurentienne. Notre structure de coûts est trop élevée.» Ce qui attire l'attention dans cette grisaille, c'est le deuxième repli d'affilée de la construction: 0,6% après 1,0% en octobre. «En rythme annualisé, la construction résidentielle recule de 13,4% jusqu'ici au quatrième trimestre, s'inquiète Robert Hogue, économiste principal chez RBC. Depuis le début de la reprise, la construction avait été un gros morceau de la croissance.» Les données de décembre ne seront connues que dans un mois, mais les premiers indicateurs publiés semblent positifs, à l'exclusion criante des données de l'emploi. Ces regains doivent être interprétés avec prudence. Ainsi, les ventes au détail, qui ont progressé tant en novembre qu'en décembre, ne sont peut-être pas tant le reflet d'une poussée de confiance des ménages que de sages devancements d'achat pour économiser l'augmentation d'un point de pourcentage de la taxe provinciale de vente. Comment expliquer autrement le bond exceptionnel de 0,9% des ventes de véhicules neufs en décembre au Québec? La poussée de 2,3% des ventes des fabricants québécois est encourageante, mais, pour la première fois en 15 mois, les entreprises canadiennes ont réduit leurs stocks, tandis que les commandes en carnet et les nouvelles commandes de l'industrie aéronautique ont diminué. «La cible d'un gain annualisé de 0,2% pour le quatrième trimestre de 2011 pourra difficilement être atteinte, de sorte que la croissance attendue se chiffrera entre 0 et 0,125%», estime Hélène Bégin, économiste principale chez Desjardins. L'institution lévisienne a d'ailleurs ramené de 1,7% à 1,4% sa prévision de croissance pour l'année en cours, plus tôt cette semaine. Janvier a mal commencé avec une chute brutale des mises en chantier et la diminution de production d'aluminium à cause du conflit de travail à l'usine Rio Tinto Alcan, à Saguenay. Autre indice que le Québec traverse un passage à vide, le déficit budgétaire de novembre était de 200 millions plus élevé qu'un an plus tôt, selon les données du ministère des Finances. Heureusement que les rentrées fiscales avaient été plus fortes que prévu, au cours des sept mois précédents... hausse du PIB au Canada pendant les 11 premiers mois de 2011 hausse du PIB au Québec en 201