Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'dix30'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Projets immobiliers
    • Propositions
    • En Construction
    • Complétés
    • Transports en commun
    • Infrastructures
    • Lieux de culture, sport et divertissement
    • Projets Annulés
  • Discussions générales
    • Urbanisme et architecture
    • Nouvelles économiques
    • Technologie, jeux vidéos et gadgets
    • Technologies urbaines
    • Discussions générales
    • Divertissement, Bouffe et Culture
    • L'actualité
    • Hors Sujet
  • Aviation MTLYUL
    • Discussions générales
    • Spotting à YUL
  • Ici et ailleurs
    • Ville de Québec
    • Reste du Québec
    • Toronto et le reste du Canada
    • États-Unis d'Amérique
    • Europe
    • Projets ailleurs dans le monde.
  • Photographie et vidéos
    • Photographie urbaine
    • Autres photos
    • Anciennes photos

Calendriers

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.

Blogs

Aucun résultat à afficher.

Aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


À propos de moi


Biographie


Location


Intérêts


Occupation


Type d’habitation

20 résultats trouvés

  1. UrbMtl avait publié cette image dans un autre fil, il y a un bon temps déjà. Il n'y avait pas de fil pour discuter de ce projet, alors j'en crée un.
  2. Le Quartier DIX30 va s'agrandir Éric Clément La Presse Le conseil municipal de Brossard a adopté, lundi, plusieurs règlements d'urbanisme qui préparent le terrain à l'agrandissement du Quartier DIX30: les travaux commenceront d'ici janvier le long de l'autoroute 10, a appris La Presse. Un projet particulier d'urbanisme (PPU) encadrera dans les prochaines années la poursuite de l'agrandissement du Quartier DIX30, soit les phases 3 et 4 planifiées par le promoteur Devimco, mais aussi celui du secteur résidentiel voisin. Il y aura bientôt une consultation publique sur le sujet à Brossard. La zone commerciale, ex-zone industrielle, située entre le boulevard Leduc et l'autoroute 10, d'une part, et entre le Wal-Mart et le centre d'entraînement du Canadien de Montréal en construction, d'autre part, pourra être construite en haute densité. «La zone life-style va être agrandie avec d'autres commerces le long de l'autoroute 10, précise André Bouthillier, porte-parole de Devimco. La construction va commencer d'ici la fin de l'année avec des stationnements souterrains étagés. Les commerces seront sur deux étages. Il y aura aussi un immeuble de bureaux. Le secteur nord, entre le ruisseau Daigneault et la voie ferrée du CN, va aussi être mis en valeur, en conformité avec les amendements au schéma d'aménagement adoptés par l'agglomération il y a 18 mois environ.» De l'autre côté du boulevard Leduc, en direction du boulevard de Rome, il y aura de la construction de densité moyenne, comme des centres d'accueil, avec un accès qui se fera seulement à partir du boulevard Leduc et non par les résidences situées à l'arrière du boulevard où le zonage sera de petite densité afin de permettre notamment la construction de cottages, indique le conseiller municipal du district 2, Gilbert Lizotte. Le maire Jean-Marc Pelletier était heureux lundi de voir le dossier de l'agrandissement aboutir «malgré les blocages exercés à cet égard par la députée de Brossard, Fatima Houda-Pépin», a-t-il dit à La Presse. M. Pelletier affirme que la députée a fait de «l'obstruction» lorsqu'il s'est agi de faire adopter par le gouvernement du Québec un projet de loi privé pour activer les choses. «On a nous a alors dit que le dossier était bloqué car cela prenait l'accord du député local et que Mme Houda-Pépin n'avait pas donné son autorisation pour que le projet de loi soit inscrit à l'agenda», a expliqué le maire. La Presse a souhaité obtenir les commentaires de Mme Houda-Pépin à ce sujet, mais elle a raccroché quand nous l'avons appelée. Du côté de Devimco, on estime toutefois que le dossier a avancé «normalement».
  3. La Presse Le samedi 21 avril 2007 Trois nouveaux établissements de restauration seront construits dans le complexe commercial Quartier DIX30, à Brossard : un restaurant italien, un steakhouse et un bistro français. Ces trois projets, issus d'une formule originale et non d'une franchise, représentent un investissement global de 9 millions. Le restaurant italien et le steakhouse devraient ouvrir leurs portes vers la mi-mai alors que le bistro français devrait être inauguré cet automne. Au total, une centaine d'emplois pourraient être créés avant la fin de l'automne dans ces trois nouveaux restaurants.
  4. Hôtel ALT Architectes: Lemay Michaud Fin de la construction:2007 Utilisation: Hôtel Emplacement: Quartier DIX30, Brossard ? mètres - 14 étages Description: - Le projet est coutera 21 millions de dollars et les chambres couteront 129 dollars.
  5. Un milliard investi à Brossard d'ici deux ans Le Quartier DIX30 amorce sa troisième phase, avec 200 millions pour accueillir 80 magasins de plus. 12 juin 2008 - 06h00 La Presse Laurier Cloutier Malgré le ralentissement économique et les prix fous à la pompe, les investissements immobiliers se multiplient à Brossard, en particulier au Quartier DIX30 et dans la relance du boulevard Taschereau. L'Association des gens d'affaires de Brossard prévoit que les investissements immobiliers (résidentiel, commercial, industriel) «dépasseront facilement le milliard de dollars d'ici décembre 2010», souligne le vice-président aux communications, Jean-Luc Saint-Martin. «C'est une période assez faste.» Le maire de Brossard, Jean-Marc Pelletier, traitera d'ailleurs de cette vague d'investissements et du «pouvoir d'attraction immobilier» de la ville au cours du prochain Souper trimestriel des décideurs, la semaine prochaine. Ça roule «assez fort» à Brossard, ajoute l'économiste principal de la Commission de la construction du Québec, Louis Delagrave, qui fera ses prévisions, durant la rencontre, et décrira les avantages de la ville par rapport à d'autres. «Dans le résidentiel seulement, ça tourne autour de 300 millions» et les investissements au Quartier DIX30 et par le Groupe F. Catania contribuent largement au développement, dit-il. Catania a des projets de 1,3 milliard, dont 40 millions pour les 200 000 pieds carrés de bureaux de la Tour Catania, souligne le maire Pelletier. «On a investi plus à Brossard l'an dernier que dans toute l'agglomération de Longueuil», renchérit M. Saint-Martin. Avec 274 millions, Brossard a récolté 89% de toute la construction commerciale de l'agglomération de Longueuil et 48% de la résidentielle, ajoute Jean-Marc Pelletier. «Brossard a connu une année exceptionnelle et la ville en a encore pour trois ou quatre autres bonnes», dit M. Saint-Martin. Le Quartier DIX30 amorce sa troisième phase, avec 200 millions pour accueillir 80 magasins de plus, déclare de son côté le directeur de la location, Éric Foster. Cela se compare aux 600 millions des deux premières phases, avec 200 magasins, dit-il. Une nouvelle bretelle de l'autoroute 10 donnera bientôt accès au DIX30, en plus de celle de l'autoroute 30, note-t-il. La quatrième phase ajoutera 300 millions, renchérit le maire Pelletier. «C'est majeur, on va presque doubler le DIX30.» Par contre, Brossard n'a plus que 8% de son territoire pour la construction, dont le tiers est zoné agricole. Et le maire veut un jour «finir par divorcer avec Longueuil, pour cesser de se faire parachuter ses dettes». Ex-Rona Vendredi dernier, par ailleurs, le propriétaire majoritaire de l'ex-Rona L'Entrepôt du boulevard Taschereau, André H. Gagnon, a accepté l'offre d'achat du Groupe Mach, de Montréal. «L'immeuble de 115 000 pieds carrés payé 12,5 millions sera converti en centre commercial d'une dizaine de magasins après des travaux de 4 à 6 millions», précise Vincent Chiara, président du Groupe Mach. «On récupère ainsi l'investissement sur le terrain et l'immeuble», dit André H. Gagnon, qui a déménagé ce Rona au Quartier DIX30 l'automne dernier. Vincent Chiara a «déjà signé des baux avec quelques chaînes», dont pour un supermarché IGA de 50 000 pieds carrés. Mach «est par ailleurs sur le point de conclure une entente avec Jean Coutu, pour 15 000 pieds carrés», précise-t-il. Le restaurant La Popessa, Subway et quelques autres restos-minute ont aussi signé des baux, ajoute le président qui a également attiré des professionnels, dont des dentistes. Le Groupe Mach doit par contre réaliser «beaucoup de travaux avant l'ouverture d'une partie de ces commerces d'ici décembre». Par ailleurs, un nouveau concept de Zellers va s'implanter dans les locaux de l'ex-Wal-Mart de Place Portobello, boulevard Taschereau, confirme le vice-président à l'exploitation de Cogir, Marcel Toupin. Zellers va commencer bientôt à réaménager tous les locaux de 128 000 pieds carrés de l'ex-Wal-Mart (déménagé au Quartier DIX30), avant d'ouvrir le 15 novembre prochain, indique-t-il. Quant à Ivanhoé Cambridge, elle entend miser au moins 10 millions sur la rénovation du Mail Champlain, boulevard Taschereau.
  6. Ça doit être le prix trop élevé des vignettes, ou le parco trop cher, ou la trop faible place laissée aux automobiles dans l'aménagement des lieux. Blague à part, dommage qu'on ne parle plus aussi clairement d'unité résidentielle comme il y a quelques années. Ceux qui ont LP+ : d'autres petits textes sont publiés.
  7. Le Fonds de revenu immobilier a cédé une participation de 20% de ce quartier à une filiale du régime de retraite des employés d'Hydro-Québec. Pour en lire plus...
  8. Selon cet article paru dans le brossard eclair au mois de décembre dernier. A termes avec les phases a venir, il s'agirait du 2e plus grand centre commercial au canada après le West Edmonton Mall http://virtuel.brossardeclair.canoe.ca/doc/hebdo_brossard-eclair/bro_03122009_opt/2009120201/
  9. Historic Ogilvy's building could fetch $100M Groupe Devimco in negotiations to purchase Montreal landmark By Robert Gibbens, The GazetteJanuary 26, 2010 7:29 "Spoonman" Cyrille Esteve performs outside the landmark Ogilvy's building in Montreal. Le Groupe Devimco is reportedly in talks to buy the building for about $100 million.Photograph by: Phil Carpenter, The GazetteMONTREAL – The landmark Ogilvy's building on Ste. Catherine St. will probably be sold for about $100 million to Le Groupe Devimco, one of the backers of the big Quartier Dix30 lifestyle centre in Brossard, and partners. Toronto property developer David Jubb, owner of Pyxis Real Estate Equities, bought the Ogilvy's building from the Standard Life Assurance Co. of Canada in May 2000 for $50 million. His office said he was "out of the country" and unavailable for comment. Devimco president Jean-Francoisn Breton also was not available for comment. But Ogilvy's president Bernard Pare confirmed that sale negotiations are well advanced and in the due diligence stage, though "it's not yet a done deal." Some reports said a trust controlled by the Beaudoin and Bombardier families may be a partner in the Ogilvy's deal. It was one of the original investors in Quartier Dix30 along with a large Toronto-based property trust and two pension funds. Founded in 1866 by James A. Ogilvy at the northwest corner of St. Catherine and de la Montagne, the store was acquired in 1927 for the "modest sum" of $38,500 by James Aird Nesbitt, whose father had founded the brokerage firm of Nesbitt Thompson in Montreal, and was expanded into a full-size department store. A major overhaul in 1986 moved it upscale with 60 individual boutiques, including several leading luxury brands. It kept the famed bohemian crystal chandelier on the ground floor and the bagpiper. Jubb, who owns other commercial properties in Montreal, Toronto and Vancouver, made further improvements, including a new air-conditioning system.
  10. Depuis 2005, plus de 238 M$ de permis émis au Quartier DIX30 Alexandre Lampron Actualités - Publié le 1 avril 2010 à 09:00 EXCLUSIF. La valeur des permis émis au Quartier DIX30, depuis 2005, par le conseil municipal de Brossard, a un effet direct sur l’économie locale mais aussi sur celle de la Rive-Sud dans son ensemble. Les chiffres obtenus en exclusivité par le Brossard Éclair démontrent que près de 238 M$ de permis ont été émis seulement pour le Quartier DIX30 entre 2005 et 2009. Ces données n’incluent cependant pas les permis de 2010, mais il est fort à parier que la valeur des permis a continué de croître. Plus des trois quarts de ce montant (185 M$) constituent exclusivement des permis autorisant de nouvelles constructions sur le site. «Le Quartier DIX30 est un pôle majeur pour les investissements sur le territoire de Brossard. Il s’agit d’un projet de développement exceptionnel, dont le rayonnement dépasse largement les frontières de Brossard», fait savoir le maire Paul Leduc. Une offre commerciale enviable «Avec les facilités que nous ne pouvons pas nécessairement retrouver dans les autres salles de spectacle, dont les services de stationnement souterrains et les restaurants, le Quartier DIX30 possède des moteurs fantastiques », avait indiqué le président de Devimco, Serge Goulet, en novembre dernier, au Brossard Éclair. Une analyse des totaux démontre que 2006 et 2007 ont représenté les années les plus importantes avec la livraison de permis respectivement évalués à une valeur de 73,6 et 102,9 M$. Le contexte économique a ensuite frappé durement puisque la valeur des permis a chuté à 22,1 M$ en 2008 et 7,8 M$ l’année suivante. Avec une offre de services commerciale enviable qui totalisera 500 commerces d’ici peu érigés sur plus de 288 300 mètres carrés, le Quartier DIX30 souhaite devenir, à terme, l’un des plus gros centres commerciaux au Canada. Le Groupe Maurice Parmi les projets en émergence dans ce secteur, le Groupe Maurice, spécialisé en habitations pour les personnes âgées, a débuté, l’automne dernier, la construction de son quinzième complexe sur un terrain du boulevard Leduc. D’une superficie de 27 400 mètres carrés, le nouvel immeuble nécessitera en tout un investissement de 35 M$. «Nous répondons aux échéances et aux coûts prévus , mentionne la conseillère en marketing du Groupe Maurice, Julie Crevier. Dès le départ, Brossard a été jugée appropriée pour un projet de cette ampleur car notre clientèle sera située à deux pas de services diversifiés et dans un milieu de vie moderne et chaleureux.» L’Avantage offrira 90 condos services en achat et 230 appartements services en location, de modèles et de superficies variant entre 700 et 1200 mètres carrés. Ses premiers résidents seront accueillis au début de juin 2011. Les magasins Avril Les magasins Avril Supermarché Santé prévoient aussi ouvrir leur troisième succursale au Quartier DIX30 pour un investissement prévu de 6 M$. La construction du bâtiment indépendant d’environ 2000 mètres carrés, à proximité du Centre d’entraînement du Canadien, débutera le mois prochain en vue d’une ouverture en octobre 2010. «Nous avions pensé au Quartier DIX30 quand nous avons ouvert à Longueuil, en 2007, mais nous jugions que l’engouement pour le secteur n’était pas encore assez présent. Aujourd’hui, nous pouvons dire que l’achalandage est là», mentionne la propriétaire des magasins Avril, Sylvie Senay. Cité DIX30 Enfin, le Groupe Cholette débutera sous peu la construction de la Cité DIX30, un concept d’habitation de condominiums contemporains de 60 à 120 mètres carrés, ainsi qu’un projet de maisons urbaines sur un ou deux étages. Selon les informations obtenues par le Brossard Éclair, il s’agirait en tout d’un projet en trois phases, mais le Groupe Cholette n’avait pas rappelé le journal pour les confirmer. Ce nouveau projet de plusieurs millions de dollars serait situé à l’angle des boul. Rome et du Quartier.
  11. I contributed this so I reserve the right to delete it. Signed, MTLskyline
  12. RioCan vend une partie du Quartier Dix30 21 juillet 2008 - 14h23 Presse Canadienne RioCan vend une partie du Quartier Dix30. Le Fonds de revenu immobilier RioCan (REI.UN), le plus important propriétaire canadien de centres commerciaux, a cédé une participation de 20% dans le Quartier Dix30 à une filiale du régime de retraite des employés d'Hydro-Québec. Les termes financiers de cette transaction annoncée lundi n'ont pas été dévoilés. RioCan a expliqué que la participation de 20% que détenait Devimco a été acquise par 2946-8964 Québec. RioCan continue de détenir une participation de 50% dans le Quartier Dix30, un gigantesque centre commercial situé à Brossard, au sud de Montréal. L'autre 50% du projet appartient maintenant au régime de retraite des employés d'Hydro-Québec (20%), au Fonds de placement immobilier BB (15%), au régime de retraite des employés de la Société de transport de Montréal (9%) et au régime de retraite des employés municipaux de Québec (6%). En tant que gestionnaire du Quartier Dix30, RioCan est responsable notamment des baux et du développement de ce complexe qui comprend actuellement plus de 150 établissements et où une expansion est prévue. RioCan est le plus important fonds de revenu immobilier du Canada, avec une capitalisation boursière de 7,5 G$. Le fonds gère et détient 227 propriétés, dont 15 qui sont en développement. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080721/LAINFORMER/80721121/5891/LAINFORMER01
  13. La Presse Le mercredi 20 juin 2007 http://www.cyberpresse.ca/article/20070620/CPACTUALITES/706200605/6737/CPACTUALITES Le boulevard Taschereau est l'exemple parfait d'une artère commerciale à ne pas reproduire. Horrible pour certains, non fonctionnel pour d'autres, cet important axe routier de la Rive-Sud doit-il être carrément rasé ? Ou si, plutôt, on le laissait mourir à petit feu, asphyxié par le nouveau Quartier DIX30? Des dizaines de lecteurs ont écrit à La Presse, hier, pour réagir à notre dossier sur le nouveau «Lifestyle Center » de Brossard et sur son impact commercial. Ils ont aussi formulé des suggestions. Que faire du mal-aimé boulevard Taschereau? Les plus radicaux suggèrent de le bombarder, d'autres de le raser pour recommencer à zéro. «Malheureusement pour le boulevard Taschereau, le trafic et l'incalculable nombre de lumières rendent l'expérience de magasinage très désagréable, écrit Valérie Royer. Plus le quartier DIX30 va se développer, plus nous pourrons l'éviter.» «Ça fait des années que le boulevard pâtit du trafic constant, des feux de circulation qui bloquent tout, de l'échangeur 10-Taschereau qui ne finit plus d'être rénové, renchérit Jean-Francois Lemire. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'un concurrent s'attaque à Taschereau.» Bien mieux que mort le boulevard, dans ce cas? Les experts croient que non, qu'il y a même une vie après le DIX30. Mais pour ce faire, le boulevard a besoin de bien plus que le lifting promis par la Ville de Brossard: il a besoin d'une réfection en profondeur. «Il serait facile de croire que le boulevard Taschereau est tombé en désuétude, mais il n'en est rien, note Florence Junca-Adenot, professeur au département d'études urbaines de l'UQAM. Il est moins prisé simplement parce qu'il est difficile d'accès en auto, qu'il n'est pas organisé de manière conviviale et qu'il est, en un mot, mal foutu.» Pour redonner à cette artère «une impression d'unité de vie», une convivialité actuellement absente, Mme Junca-Adenot propose donc de rapprocher les façades commerciales de la rue, de placer les stationnements à l'arrière des immeubles et d'accroître la mixité des usages, c'est-à-dire de construire des résidences et des bureaux. Cela rejoint d'ailleurs les propos de plusieurs lecteurs, dont Élaine Fournelle, qui estime que le boulevard Taschereau doit être revu à l'échelle humaine, plutôt qu'à celle de l'auto. Les commerçants devraient ainsi saisir l'occasion que représente l'ouverture du DIX30 et inciter la Ville à réduire la circulation automobile sur «cet horrible boulevard», soutient cette étudiante en architecture de paysage. Attention! rétorque toutefois Marie Lessard, professeur à l'Institut d'urbanisme de l'Université de Montréal. Le boulevard Taschereau est un important axe routier qui pourrait difficilement devenir un havre piétonnier un jour, voire accueillir un tramway en raison de sa faible densité. Réorganiser la circulation «Il faut davantage jouer à l'échelle de l'auto, croit-elle. Pourquoi ne pas faire comme à Paris et San Francisco et séparer la circulation de transit de la circulation locale?» En d'autres mots, rétrécir les voies du centre afin d'y concentrer la circulation rapide, puis créer des voies latérales, équivalentes à des voies de service, pour desservir directement les commerces. Bref, tenter de concilier le meilleur des deux mondes. Spécialiste du développement économique à l'INRS, Mario Polèse croit lui aussi qu'il faut mettre de côté toute tentation de transformer Taschereau en un boulevard urbain où il fait bon marcher et pédaler. «Il serait déraisonnable de penser que la Rive-Sud peut se passer de cette artère de circulation majeure, précise-t-il. Peut-être devrait-on plutôt retirer du boulevard Taschereau sa fonction commerciale?» lance-t-il, volontairement provocateur. Cela recoupe en quelque sorte les propos pessimistes de certains lecteurs qui estiment que si rien n'est fait, la simple fatalité mènera à l'abandon de grands pans commerciaux. Une employée du Mail Champlain prédit par exemple la «mort à petit feu» de son lieu de travail: «Le magasin Bovet à déjà fermé ses portes pour ouvrir au DIX30. Le magasin Pot Pourri ferme ses portes bientôt. Les Ailes de la mode agonise et Bowring ouvrira une nouvelle succursale au DIX30», écrit-elle. Cela s'ajoute, comme le précisait La Presse hier, au Rona l'entrepôt et au Pier Imports qui quittent également Taschereau pour le DIX30, ainsi qu'au Wal-Mart qui songe à emboîter le pas. Et au-delà de la réflexion urbanistique, que prévoient concrètement les villes concernées? Pas grand-chose. La Ville de Longueuil compte actualiser l'automne prochain l'étude de réaménagement du boulevard réalisé à l'époque de la MRC Champlain, laquelle est restée lettre morte à ce jour. Quant à Brossard, elle compte planter des arbres pour revitaliser le boulevard. Le maire, Jean-Marc Pelletier, affirme avoir présenté d'autres idées dans le passé, comme une navette entre différents pôles, mais son statut minoritaire lui aurait fait mordre la poussière. «Il serait déraisonnable de penser que la Rive-Sud peut se passer de cette artère de circulation majeure», estime un chercheur de l'INRS.
  14. Quartier DIX30 : 100 millions $ pour la phase 3 13 janvier 2011 | 14h47 Alexandre Lampron Agence QMI La construction de la phase 3 du Quartier DIX30, à Brossard, commencera en février et comprendra un nouvel hôtel, une clinique privée et un cabaret de 300 places. Sa construction doit se terminer à l’été 2012 et nécessitera des investissements d’environ 100 millions $. « La phase 3 comptera en tout une soixantaine de boutiques et de restaurants et occupera une superficie qui pourrait avoisiner les 65 000 mètres carrés. Nous sommes à l’étape de la planification afin de déterminer un échéancier précis », a indiqué Brian Fahey, président de la firme de consultation en urbanisme Fahey & associés. Parmi les bannières confirmées, les magasins Germain Larivière et Best Buy feront leur entrée au Quartier DIX30. Ils seront les principaux locataires d’un nouveau bâtiment de15 700 mètres carrés qui qui sera érigé à proximité du Centre sportif Bell. Selon M. Fahey, un investissement minimal de 12 millions $ sera nécessaire pour l’érection de ce bâtiment dont la construction doit débuter « sous peu », car les ententes ont déjà été conclues. La phase 3 inclut également la construction d’un nouvel hôtel « haut de gamme » dont le nom n’a pas été indiqué. En septembre 2007, un Hôtel ALT avait déjà ouvert ses portes au Quartier DIX30. Le nom de la clinique privée n’a pas non plus été précisé. Le montant des investissements et la superficie du cabaret de 300 places n’ont pas encore été divulgués, car le projet doit au préalable être soumis à la firme Devimco pour approbation finale. Le tout devrait se faire au cours des prochaines semaines. Une zone de stationnement de 2000 places est également prévue
  15. http://affaires.lapresse.ca/economie/commerce-de-detail/201410/09/01-4807682-le-dix30-vendu-a-50.php
  16. La Presse Le mardi 19 juin 2007 Ouvert depuis l'an dernier, le Quartier DIX30, à Brossard, est le tout premier lifestyle center au Québec, une sorte de centre commercial à ciel ouvert aux allures de centre-ville. De plus en plus populaire auprès des consommateurs, il fait toutefois grincer des dents les commerçants des régions voisines, les urbanistes et les écologistes. Le Quartier DIX30 a ouvert ses portes il y a seulement huit mois et, déjà, son impact se fait ressentir jusqu'à Saint-Jean-sur-Richelieu, où des commerçants peinent à affronter cette nouvelle concurrence. C'est toutefois le boulevard Taschereau qui est le plus durement frappé. Selon le promoteur, la firme Devimco, au moins trois gros commerces ont abandonné cette artère ou s'apprêtent à le faire pour s'installer au DIX30: Rona l'entrepôt, Pier 1 Imports et Wal-Mart. Les entreprises concernées ont confirmé cette nouvelle, sauf Wal-Mart, qui dit «jongler avec différentes options pour l'instant». «Va-t-on garder notre magasin sur Taschereau, le fermer, l'abandonner? C'est à voir, mais pour l'instant, il demeure ouvert», a indiqué le porte-parole, Yanik Deschênes. L'attrait des commerçants pour le lifestyle center, un concept à mi-chemin entre les magasins à grande surface et le centre commercial traditionnel, semble donc aussi grand que pour les consommateurs. La deuxième des quatre phases du projet, terminée en avril dernier, a fait grimper le nombre de magasins et boutiques à plus d'une centaine. Et de nombreux autres sont prévus. Devant une telle vogue, le maire de Brossard, Jean-Marc Pelletier, est bien obligé de reconnaître l'impact négatif que risque d'avoir ce nouveau quartier sur les commerces déjà implantés sur la Rive-Sud. «Chaque fois qu'il y a un nouveau centre commercial, il y a un déplacement de la clientèle, note-t-il. DIX30 risque donc d'avoir un impact sur le boulevard Taschereau, sur le Mail Champlain et sur les Promenades Saint-Bruno. C'est pourquoi j'ai toujours dit que je soutiendrais les commerçants.» Ce soutien, a-t-il précisé, se traduira à court terme par la plantation d'arbres tout le long du boulevard Taschereau. Plus de 500 000$ seront ainsi investis dès cet été. Mais à plus long terme, rien n'est encore prévu pour équilibrer l'offre qui se prépare dans le Quartier DIX30: la Société des alcools y construit ce qui sera sa plus grande succursale de la région, à quoi s'ajouteront notamment Future Shop, Bureau en gros, Maxi, une clinique médicale, un spa, un hôtel de 250 chambres et une salle de 900 places qui devrait accueillir plus de 200 spectacles par année. Devant cette concurrence en construction, les commerçants du boulevard Taschereau tremblent. De crainte de faire fuir la clientèle, aucun n'a souhaité exprimer publiquement ses appréhensions à La Presse. Mais, sous le couvert de l'anonymat, l'inquiétude, voire la colère s'expriment. «Comment croire qu'une série d'arbres nous permettra d'affronter cette grosse affaire-là ? a lancé l'un d'eux. La clientèle ne se multipliera pas comme par magie! Les gens qui choisiront le DIX30 ne viendront pas ici, un point c'est tout.» Au Mail Champlain, en revanche, on soutient que le nouveau venu n'a pas eu d'effet négatif à ce jour. On se réjouit ainsi que de grands noms comme Tristan & America ou H&M aient choisi de construire un nouveau magasin au DIX30 plutôt que d'y déménager celui qu'ils ont déjà au Mail Champlain. «Notre clientèle demeure fidèle», a indiqué le directeur, Gilles Grégoire. Il dément les rumeurs «extrêmement farfelues» qui prévoyaient la démolition du centre commercial, vieux de 35 ans, au profit d'immeubles d'habitation en copropriété. Du côté du promoteur du Quartier DIX30, la firme Devimco, on se veut rassurant. On précise que la croissance démographique de la région justifie l'implantation d'un nouveau centre commercial. «Nos études de marché montrent que notre projet n'aura pas d'impact majeur sur les commerces du boulevard Taschereau», indique Jean-François Breton, coprésident de Devimco. Il précise qu'une bonne partie de sa clientèle ne provient pas de la Rive-Sud, mais bien des régions plus éloignées comme Granby, Sorel et même des États-Unis. Ça va saigner les autres À Saint-Jean-sur-Richelieu, le copropriétaire du cinéma Capitol Saint-Jean, Robert Blanchard, affirme que le nouveau centre commercial lui a fait perdre environ 10% de sa clientèle depuis novembre. "Je croyais que ça nous nuirait pendant deux ou trois mois, mais ça semble vouloir se maintenir, a-t-il indiqué. On en parle évidemment beaucoup entre commerçants, ici, et je peux vous dire que les restaurateurs, par exemple, sont très touchés. Mais est-ce une mode? Il faudra voir à plus long terme." Si l'on en croit les économistes et les urbanistes consultés par La Presse, on est loin de la mode passagère. À leur avis, l'impact du nouveau "quartier" sera majeur et durable. Ils démentent ainsi les prétentions du consultant choisi par Devimco, la firme Géocom, qui soutient que l'impact du DIX30 sera minime (précisons que Géocom n'a pas rappelé La Presse). "Aucun analyste ne vous le dira, mais ce genre de concept aura des effets très négatifs sur les autres commerces, estime Gérard Beaudet, directeur de l'Institut d'urbanisme de l'Université de Montréal. Il faut savoir que le rayon d'action d'un centre commercial comme le DIX30 peut dépasser les 75 km." Il ajoute que, "collectivement, on perd au change". Quand de grands commerces comme Wal-Mart ou Rona quittent un endroit, ils sont inévitablement remplacés par des commerces moins performants, comme des marchés aux puces ou des magasins à 1$. "Ça va saigner les autres centres commerciaux, c'est certain, renchérit Sylvie Paré, directrice des programmes d'urbanisme à l'UQAM. Et c'est sans compter les effets qu'aura ce projet sur le centre-ville de Montréal, car tout ce qui se "banlieuise" se fait aux dépends du centre." Le Quartier DIX30- Investissement de 500 millions de dollars - 2 millions de pieds carrés - 6000 places de stationnement (après la phase 4), dont 2500 en sous-sol Propriétaires - RioCan Real Estate (50%) - Fonds de placement Beaudoin-Bombardier (25%) - Caisse de retraite de la STM (15%) - Caisse de retraite de la Ville de Québec (10%) Quatre phasesPhase 1 (septembre 2006) Ouverture de plus de 60 boutiques et restos (dont Indigo, Winners/HomeSense et Pier 1 Imports) ainsi que du cinéma Cineplex Odéon (16 salles); Phase 2 (avril 2007) Ouverture d'une vingtaine de commerces, dont H&M, American Eagle Outfitters et Urban Planet; Phase 3 (automne 2007) Ouverture de nouvelles boutiques, de l'hôtel ALT (Germain), d'un gym, d'un spa, d'une SAQ et de plusieurs magasins à grande surface (Canadian Tire, Maxi, Bureau en gros, Rona l'entrepôt, etc.); 2008: ouverture d'une salle de spectacle de 900 places ainsi que du centre d'entraînement du Canadien de Montréal (un aréna de 800 places, un de 150 places et un terrain de soccer intérieur). Phase 4 (2009) Ajout d'une soixantaine de boutiques haut de gamme. La deuxième des quatre phases du projet DIX30, terminée ne avril dernier, a fait grimper le nombre de magasins et boutiques à plus d'une centaine. Et de nombreux autres sont prévus.
  17. 16 étages... ce projet méritait son propre fil!
  18. Week-end de rêve à Brossard Simon Diotte La Presse À notre arrivée, c'est le paradis! Pas besoin de tourner en rond pour se garer, le Quartier Dix30 dispose de plus de 5000 emplacements, dont un stationnement souterrain gratuit de 1500 places! De là, des ascenseurs nous amènent un étage plus haut, sur le plancher où les vaches ne paissent plus, mais où la faune de la Rive-Sud se promène, avec une joie évidente, dans son centre-ville tout neuf. Notre pied-à-terre pour le week-end: l'hôtel Alt, premier hôtel-boutique à prix abordable au Québec. Pour être cool, il l'est: 159 chambres au décor épuré, hall animé par un DJ et des employés qui travaillent en jean. Qui plus est, l'établissement, ouvert depuis un an, utilise à profusion des technologies vertes: chauffage et climatisation par géothermie (le premier hôtel au Canada à le faire), toilettes double chasse et interrupteur fonctionnant avec carte magnétique qui éteint, d'un seul coup, tout l'éclairage de la chambre. Résultat: le gaspillage d'énergie réduit au minimum. Re-cool! Vous croyez que je suis le seul touriste à m'évader à Brossard? Pas du tout! Plusieurs clients de l'hôtel ont la même idée que moi: fuir la vie quotidienne dans le plus important «lifestyle center» du Canada. Et les clients viennent d'aussi loin que... Brossard pour vivre cette expérience! «Ça nous étonne, mais les gens des environs constituent une large part de notre clientèle les week-ends. Ils veulent prendre congé des enfants sans trop s'éloigner», affirme Hugo Germain, directeur général de l'Alt. Au comptoir de la réception, on vend condoms et lubrifiants dans un emballage chic. On ne sait jamais ce que la nuit nous réserve sur la Rive-Sud! Mes souliers ont beaucoup... Le Quartier Dix30 ne serait qu'un autre vulgaire «power center» avec ses «big-box stores» sans l'aménagement de l'avenue des Lumières, une rue commerciale imitant l'ambiance urbaine. D'une largeur équivalente à celle de l'avenue du Mont-Royal, on y retrouve une enfilade de magasins, des terrasses pour casser la croûte, de larges trottoirs pour déambuler ainsi que des bancs publics. Quelques automobilistes y circulent et s'y garent, mais ils doivent maîtriser le stationnement en parallèle, comme les hardis Montréalais. Deux places publiques animent la rue. La place Extasia, ceinturée de terrasses, possède un théâtre en plein air où des spectacles en continu se déroulent le week-end. Quant à l'Esplanade, on y retrouve une grosse fontaine et deux Mini Cooper en guise de pub. Le but du Quartier Dix30: récréer la ville, mais l'illusion n'est pas parfaite. Où sont les poubelles qui débordent, les sans-abri dans la rue et les déchets qui jonchent le sol? Vous n'en avez pas? Faites-en la demande, les Montréalais se feront un plaisir de vous en envoyer! On magasine jusqu'à l'heure de la pause bouffe au resto le Cumulus. Ici, choisir un plat s'avère une expérience ardue, car le menu est é-n-o-r-m-e. Des plats, en veux-tu, en v'là! J'opte pour un classique québécois: le macaroni au fromage réinventé. Eh bien, ce n'est pas mal du tout. Avec son bacon fumé, le goût rappelle la tartifflette de mon amie Sandrine, avec des pâtes en guise de patates. Au dessert, le cumulus aux trois chocolats nous envoie au septième ciel. Resto de banlieue, certes, mais avec du potentiel. Vers 18 h, le quartier s'anime pour vrai. Les gens prennent d'assaut les terrasses, assistent en grand nombre au spectacle gratuit sur la place Extasia (on y joue du Kiss à plein volume) et débarquent en vue du spectacle de François Morency, la vedette de la soirée à L'Étoile. Inaugurée en avril dernier, cette salle de spectacle, construite à 100 % par des fonds privés, démontre que la banlieue peut concurrencer la ville. Capacité: 1000 places - et c'est plein. L'humoriste met le public dans sa poche, moi compris. Ambiance de la Main À la sortie du spectacle, des tonnes de jolies filles en minijupe font le line up à l'extérieur, car à 22 h 30 pile ouvre, au 5e étage du bâtiment de l'Étoile, le Radio Lounge, la boîte de nuit in de Brossard. En deux minutes, je suis dans l'ascenseur et hop! me voilà dans ce bar qui veut transposer le chic et le glamour du boulevard Saint-Laurent sur la Rive-Sud - il existe aussi un Radio Lounge sur la Main. «Music dance», écrans plasmas diffusant vidéoclips et barmaids-mannequins hyper-sexy, tout est en place pour une nuit d'enfer. À minuit, les lieux débordent et le line up s'allonge. Le lendemain, mon week-end se termine en beauté au SkySpa, le seul bain nordique en milieu urbain au Québec. Sis sur le toit d'un immeuble de quatre étages, c'est l'endroit tout indiqué pour profiter des bienfaits de la thermothérapie - et pour se remettre d'un lendemain de veille - sans faire des heures de voiture pour se rendre à la campagne. Décor moderne, vastes baignoires à remous et chaises Adirondack pour relaxer avec vue surplombant le Quartier Dix30. Et en prime, les collines montérégiennes à l'horizon. Brossard, tu m'as conquis. Le Quartier DIX30 en bref 1 salle de spectacle de 1000 places 1 cinéma de 18 salles 1 hôtel de 159 chambres 1 discothèque 134 boutiques et magasins à grande surface 22 restos/bars et cafés 1 gym 1 spa urbain 1 centre d'entraînement du Canadien de Montréal 2 circuits d'autobus le desservent 5000 places de stationnement (1500 places souterraines) Ce que j'ai aimé circulation automobile limitée sur l'avenue des Lumières animation gratuite sur la place Extasia diversité des restos et cafés (il y a des chaînes, mais aussi des restos indépendants) spa urbain sur le toit d'un immeuble proximité de toutes les attractions. L'hôtel Alt, le SkySpa, L'Étoile, la place Extasia et les restos qui l'entourent constituent un petit centre-ville. J'ai garé mon auto sous l'hôtel sans y toucher pendant plus de 24 heures. les belles filles du Radio Lounge! Moins aimé l'environnement un peu artificiel à la Walt Disney les mêmes magasins que l'on voit partout (Mexx, Le Château, Tommy Hilfiger, etc.) des pubs sur l'Esplanade, une espèce de place publique avec fontaine les grands stationnements à perte de vue. Ça demeure avant tout un quartier conçu pour l'automobile les gros portiers style boulevard Saint-Laurent du Radio Lounge la vue de ma chambre au 10e étage de l'hôtel Alt donnait sur des maisons-manoirs. http://www.cyberpresse.ca/voyages/quebec-canada/200810/01/01-25220-week-end-de-reve-a-brossard.php
  19. After all these years I think it's about time this happens. Will be located at 7250 Boul. Des Roseraies, will be located where Best Buy was. The store will be 50 000 sq feet, about the same size of Dix30 and is due to open in the summer. http://journalmetro.com/local/mercier-anjou/actualites/732002/marche-adonis-ouvrira-une-succursale-aux-galeries-danjou/
  20. Brossard 40 M$ pour revamper le Mail Champlain Mise à jour : 16/09/2009 15h35 Les amateurs de shopping seront heureux d’apprendre que le Mail Champlain, sur la Rive-Sud de Montréal, se refera une beauté. Le propriétaire du centre commercial, Ivanhoé Cambridge, investira 40 millions $ pour réaménager le centre et ainsi espérer attirer une clientèle plus jeune. Les travaux commenceront dès cet automne et se poursuivront jusqu’en 2010. Ils se feront de nuit pour perturber le moins possible les activités du mail. Selon les plans des architectes, le centre devrait laisser passer plus de lumière naturelle. Les aires de restauration seront restaurées et un espace pour manger devrait être aménagé à l’extérieur. À Brossard, le Mail Champlain est en concurrence avec un autre grand joueur, le quartier DIX30. http://lcn.canoe.ca/lcn/infos/regional/archives/2009/09/20090916-153237.html