Search the Community

Showing results for tags 'importants'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 18 results

  1. Écarts importants entre universitésMise à jour le vendredi 17 août 2007, 11 h 46 . Campus de l'Université Laval (archives) Avec la rentrée universitaire qui est à nos portes, les étudiants doivent s'acquitter de frais d'inscription. Dans les universités québécoises, les écarts entre ces frais sont parfois importants. L'Université du Québec a les frais d'inscription les plus bas du Québec avec 1012 $. L'Université Laval et l'Université de Sherbrooke viennent au second rang avec notamment 1098 $ pour l'Université Laval. Il en coûte 65 $ de plus pour une inscription à l'Université de Montréal. La palme revient à l'Université McGill avec 1775 $ dont près de 1000 $ uniquement pour les frais afférents, selon un porte-parole de l'association étudiante, Max Silverman. Ces frais d'inscriptions dans les universités québécoises contrastent avec les universités ontariennes. Selon Simon Chapleau de l'Université d'Ottawa, la Faculté de médecine est un bon exemple avec des coûts d'inscription à un semestre d'environ 7500 $. À l'Université Laval, quelle que soit la faculté, les frais d'inscription demeurent les mêmes. L'Université Laval attend cette année 38 000 étudiants, soit le même nombre que l'an dernier.
  2. Le RL Comme ses initiales le rappellent si bien, le RL sera bientôt érigé en plein front du boulevard René-Lévesque, côté sud, à l'angle de la rue Dorion, un endroit convoité pour sa localisation des plus avantageuse à deux pas de la station de métro Papineau, près de la tour de Radio-Canada, des pavillons de l'UQAM, du night life, etc. Mentionnons aussi la proximité des commerces et attractions de la rue Sainte-Catherine (cafés, saunas, discothèques, restos, boutiques en tous genres), le tout vibrant au rythme du village considéré comme l'un des plus importants quartiers gays du monde. http://groupecpf.ca/pages/gconstruction/projets/en_cours/rl/gc_rl.htm
  3. Le prix est descendu après l'annonce de stocks plus importants que prévus aux États-Unis. Vers 11h00, le baril de brut léger était à 87,29 $ US, en baisse de 2,77 $ US. Pour en lire plus...
  4. Montréal sera l'hôte de deux tournages importants au début de 2009 Le 12 décembre 2008 - 11:16 | Par Jean-Nicolas Labrie Après une année 2008 éprouvante au niveau des tournages d'envergure, voilà que Montréal accueillera coup sur coup au début de 2009 deux plateaux cinématographiques importants. La métropole sera tout d'abord le siège d'une co-production Canada-France qui a pour titre «Black Box», un thriller bilingue dans l'air du temps, qui s'articule autour d'un important krach boursier. C'est le Français Fabrice Genestal («La Squale») qui en est le réalisateur, et le film mettra en vedette le comédien américain Michael Madsen («Thelma & Louise», «Reservoir Dogs», «Sin City»), et deux espoirs du cinéma français, Vahina Giocante («99 F») et Jérémie Rénier («Le silence de Lorna»). C'est la boîte québécoise Caramel Films, avec en tête le producteur André Rouleau (qui bossait jadis comme producteur cinéma chez Remstar) qui assure la production de ce long-métrage, dont le tournage devrait monopoliser les artisans pendant au moins six semaines. Le réalisateur québécois Dominic Laurence James entamera quant à lui le tournage de son premier long-métrage, «Dice», en février prochain. On parle d'un film sombre et angoissant, le réalisateur citant les classiques «Blade Runner» et «Seven» comme principales sources d'inspiration. La direction photo du film sera assurée par Nicolas Bolduc, qui a récemment fait les images mémorables des derniers films de Sébastien Rose («Le banquet»), Kim Nguyen («Truffe«), et de Denis Villeneuve (pour son court-métrage «Next Floor», primé à Cannes cette année). La distribution comptera John Pyper, la comédienne italienne Claudia Gerini («L'inconnue»), l'Ontarienne Katie Boland («Adoration») et Patricia McKenzie («Les soeurs Eliott»). Encore cette fois-ci, c'est André Rouleau qui agit comme producteur, et ce dernier semble très enthousiaste: «On s'adresse à un large public, c'est un film en anglais. La facture va vraiment être nord-américaine. On a l'ambition de faire un film top niveau». Le réalisateur James ajoute: «On tourne en hiver, mais je ne veux pas insister sur la neige, mais plus sur la boucane. La ville ne sera pas identifiée», précise celui qui a déjà employé sa célèbre mère, en l'occurrence notre Passe-Carreau nationale Claire Pimparé, dans l'un de ses courts-métrages. Le film, soutenu par Téléfilm Canada, est tourné en anglais avec un budget de 5 millions de dollars. (source: La Presse)
  5. La SHDM se retire de deux projets importants Le Devoir Jeanne Corriveau Édition du jeudi 07 mai 2009 Mots clés : Bellechasse, Développement immobilier, Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM), Habitation, Municipalité, Montréal Ses dirigeants estiment ne pas avoir l'expertise nécessaire pour gérer le développement de grands ensembles La Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM), sévèrement blâmée pour sa gestion du dossier du Faubourg Contrecoeur, vient de se retirer de la gestion de deux projets de développement immobilier importants, soit ceux des secteurs du golf de l'île de Montréal et de Bellechasse. La Ville de Montréal a donc confié la planification de ces deux projets à ses propres fonctionnaires. En mai 2008, quelques mois avant que soient dévoilées les irrégularités dans la gestion de la SHDM, la Ville de Montréal avait mandaté celle-ci afin qu'elle élabore des plans d'affaires pour le développement de terrains adjacents au Club de golf de l'île de Montréal, dans l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles (RDP-PAT), et du secteur Bellechasse, dans Rosemont-La Petite-Patrie. Le premier terrain, d'une superficie de 28 hectares, voisin du Club de golf de l'île de Montréal, a été aménagé en 1999. À la demande de l'arrondissement de RDP-PAT, la Ville avait confié à la SHDM le soin de concocter un plan d'affaires et d'assurer la mise en oeuvre des projets immobiliers qui devaient y être réalisés. On vantait alors «l'expertise développée par la SHDM en matière de viabilité de grands sites». La SHDM avait reçu un mandat semblable pour la mise en valeur du secteur Bellechasse, un terrain de 11,5 hectares situé dans le quadrilatère bordé des rues Saint-Denis et Bellechasse, du boulevard Saint-Laurent et de l'emprise de la voie ferrée du CP. Le projet prévoit la construction de 1500 logements, ainsi que des commerces et des bureaux sur ce terrain situé à proximité du métro Rosemont. La Société de transport de Montréal (STM) détient 40 % du site et la Ville, 20 %, alors que le reste appartient à des intérêts privés. La SHDM a récemment demandé à l'administration Tremblay de se désister des deux dossiers. Lors de la réunion hebdomadaire du comité exécutif la semaine dernière, les élus ont mandaté le Service de mise en valeur du territoire et du patrimoine afin qu'il prenne la relève de la SHDM. «Je ne crois pas que la SHDM ait le mandat et la profondeur pour faire de grands plans d'ensemble, a expliqué au Devoir le directeur général de la SHDM, Guy Hébert. Dans le cas du 6000, Saint-Denis [secteur Bellechasse], le projet implique le déménagement d'un garage d'autobus et le déplacement d'un viaduc. On pense que le mandat de la SHDM, c'est d'être complémentaire à ce projet. On va d'ailleurs y participer, mais tous les arrondissements ont des services d'urbanisme et on ne veut pas se substituer à eux. On veut travailler en partenariat avec eux.» M. Hébert soutient que ni la tourmente entourant la SHDM et la gestion déficiente du projet du Faubourg Contrecoeur ni la publication de rapports accablants du vérificateur général de la Ville et de la firme Samson Bélair Deloitte & Touche la semaine dernière ont influencé la décision de la SHDM. «Il n'y aurait pas eu de Contrecoeur, et la SHDM se serait désistée quand même», a-t-il dit en rappelant que la SHDM souhaitait concentrer ses efforts dans le démarrage de projets de développement et dans la construction de logements abordables. «On devrait aller dans des endroits où le privé ne va pas, et travailler sur des projets qui sont plus expérimentaux, comme d'anciens entrepôts, des projets pour les familles ou à caractère environnemental», a-t-il dit. Rappelons que la SHDM, de même que son ancien directeur général Martial Fillion, ont été durement critiqués pour la gestion de diverses transactions effectuées en 2007 et 2008 et qu'une enquête a été confiée à la Sûreté du Québec. http://www.ledevoir.com/2009/05/07/249254.html (7/5/2009 9H24)
  6. L'économie tourne au ralentit et les ventes comparables baissent un peu, mais ça n'empêche pas la chaîne d'enregistrer des profits plus importants que prévu au deuxième trimestre. Pour en lire plus...
  7. Des obstacles importants vont compliquer la tâche de l'industrie, dont la forte hausse du prix de l'essence. Pour en lire plus...
  8. General Motors annoncera d'«importants changements» à ses opérations en réaction à la «situation économique mondiale volatile» lorsque le groupe divulguera ses résultats du troisième trimestre demain. Pour en lire plus...
  9. La société d'ingénierie obtient un contrat de 92 M$ avec un partenaire pour des travaux importants au sein d'une usine australienne d'aluminium. Pour en lire plus...
  10. Just a heads up for people who live in Longueuil... several major arteries are about to become traffic nightmares for the next few months. They've finally decided to fix Jacques-Cartier, Ch. Chambly, Ste-Foy, etc. These roads were in need of major repairs. ------------------------------------------- La Ville de Longueuil investit 36,5 millions pour la réalisation de la phase I des travaux d’infrastructures. Lors de sa séance du 19 juin dernier, le conseil de ville a approuvé un règlement de 36,5 millions de dollars pour la réalisation des travaux de construction de la phase I du plan de renouvellement des infrastructures qui débutera dès cet été à Longueuil. La phase I consiste principalement à réaliser des travaux de remplacement d'aqueduc et de réhabilitation de la chaussée, conformément au programme d'inventaire et d'entretien des infrastructures urbaines de Longueuil et aux critères du ministère des Affaires municipales et des Régions. Ces travaux seront partiellement financés par le transfert aux municipalités d'une partie des revenus de la taxe fédérale d'accise sur l'essence. « Cette première phase, qui comprend 45 projets prioritaires dans les arrondissements de Greenfield Park, de Saint-Hubert et du Vieux-Longueuil, débutera dès le début du mois d'août prochain et elle se poursuivra jusqu'en 2008. Nous projetons mettre en œuvre une seconde phase dès 2008 qui s'échelonnera jusqu'en 2009. La Ville de Longueuil investira ainsi un total de 72 millions de dollars à l'entretien de ses infrastructures et réalisera plus d'une centaine de projets prioritaires d'ici 2009. « Nous agissons en tant que municipalité responsable et investissons dans un important programme, car la qualité de nos infrastructures est une préoccupation constante. Longueuil et toute sa communauté profiteront des efforts considérables que nous déployons pour consolider nos acquis et préserver nos infrastructures », a déclaré le maire de Longueuil, Claude Gladu. Toutes les mesures qui s'imposent seront prises pour bien informer les citoyens touchés et limiter les inconvénients durant les travaux. Pour connaître l'évolution des travaux, il suffit de téléphoner à Info-travaux, au 450 463-7234, ou de consulter le site Internet de la Ville (longueuil.ca/travaux). http://www.longueuil.ca/travaux ------------------------------------------- Voici une carte que j'ai préparé qui montre certains projets importants dans la région de Ch. Chambly. Je suis pret a miser 10$ que le reste du Boul. Nobert va etre fait dans la phase II. Je vais essayer de m'informer aupres de la ville..
  11. Un gigantesque centre commercial, l'un des plus importants de la planète, a ouvert ses portes mardi à Dubaï, en dépit des menaces de récession mondiale. Pour en lire plus...
  12. Au rythme où vont les choses, les profits annuels d'Hydro-Québec seront à ce point importants qu'ils pourraient permettre à Monique Jérôme-Forget de garnir à nouveau le fond de sa «sacoche». Pour en lire plus...
  13. Une conférence nord-américaine sur les véhicules électriques s'est ouverte mardi à San Jose, en Californie, réunissant les principaux acteurs de l'industrie. Pour en lire plus...
  14. Alors que les États-Unis viennent officiellement de tomber en récession, les bourses d'Europe et d'Amérique du Nord s'effondrent. En Europe, les pertes dépassent les 5 %, aux États-Unis, 6 %, et à Toronto, 8 %. Pour en lire plus...
  15. Les marchés boursiers poursuivaient leur remontée mardi, avec un gain historique pour le Nikkei à Tokyo, au lendemain de l'annonce des plans européens de soutien aux banques. Pour en lire plus...
  16. L'homme d'affaires Thomas Nakos n'a pas le choix: il doit transmettre à deux importants investisseurs montréalais les états financiers d'un Casino grec grâce auquel il a encaissé 34 millions de dollars. Pour en lire plus...
  17. Par l'entremise de ses filiales exclusives Nakheel et Istithmar World Capital, qui ont acquis chacune 10% du Cirque du Soleil, le fonds souverain Dubaï World fait une entrée remarquée dans le monde du spectacle. Pour en lire plus...
  18. La crise économique américaine commence à affecter sérieusement les entreprises du Web, au point où même des services assez importants, comme Twitter, sont menacés. Pour en lire plus...