Jump to content

Recommended Posts

Circuit City ferme un magasin sur cinq

 

3 novembre 2008 - 10h22

Agence France-Presse

et LaPresseAffaires.com

 

Les opérations de liquidation des magasins concernés débuteront dès cette semaine.

 

Le distributeur américain de produits d'électronique grand public Circuit City (CC) a annoncé lundi que, face à l'effondrement de ses ventes, il allait fermer 155 de ses 721 magasins d'ici la fin de l'année.

 

C'est plus d'un cinquième de son réseau et de 7800 postes abolis.

 

Circuit City, principal rival au plan national du groupe Best Buy (BBY), dont le chiffre d'affaires est presque quatre fois plus important, a précisé que sa restructuration entraînerait également le licenciement d'environ 17% de ses salariés. Quelque 7800 postes devraient être ainsi supprimés.

 

Les opérations de liquidation des magasins concernés débuteront dès cette semaine.

 

«Depuis la fin de septembre, des événements sans précédent intervenus sur les marchés financiers et de la consommation ont entraîné une forte détérioration des tendances macroéconomiques. Le climat affaibli a entraîné un ralentissement des dépenses de consommation», a justifié le directeur général James Marcum, cité dans le texte.

 

M. Marcum avait précédemment jugé «inacceptables» les performances de la société, marquées par une perte nette de 235,7 M$ US lors des trois mois achevés à la fin d'août et par une baisse des ventes de 13,3%.

 

L'annonce intervient alors que le secteur de la distribution s'attend à une saison de Noël catastrophique. Habituellement, la profession réalise 22% de son chiffre d'affaires annuel pendant cette période.

 

La semaine dernière l'agence de notation Standard and Poor's avait tablé sur une baisse de 2% à 2,5% des ventes d'électronique de Noël par rapport à l'an dernier, en expliquant que «la vente des produits chers, comme les TV à écran plat et les ordinateurs portables devrait baisser (...) Les ventes d'appareils plus petits comme les téléphones portables et les jeux vidéos devraient mieux se porter, mais seront quand même sous pression», ajoutait-elle.

 

Le 24 octobre, l'opérateur de la Bourse de New York avait averti Circuit City qu'elle risquait la radiation d'ici six mois, la valeur de son titre étant resté inférieure à 1 $ pendant trente jours d'affilée.

 

Le titre de Circuit City a perdu quelque 96% de sa valeur en un an.

 

L'action gagnait toutefois 23% à 32 cents lundi matin à la Bourse de New York.

Link to comment
Share on other sites

La dernière fois que je suis allé à New York, pour m'orienter je me suis arrêté dans un Circuit City. En 15 secondes, le temps de loader Google Maps, une employée venait m'avertir que je n'avais pas le droit d'utiliser Internet.

Un peu plus et elle m'expulsait du magasin (vide).

Voila une chaine qui n'a visiblement rien compris de l'évolution des besoins de la clientèle me suis-je dit.

 

J'ai l'impression que les Bureaux en Gros/Stapels auront droit à de belles réorganisations dans le genre...

Link to comment
Share on other sites

j'ai déjà travaillé chez la source/circuit city.

 

ils traitent leurs employés comme du bétail. On est payé à commissions, sauf durant la période des fêtes où un 'programme spécial' est mis en place pour nous 'favoriser'.

 

en gros ils coupent les commissions pendant la période des fêtes et mettent légèrement au-dessus du salaire minimum, alors que tu pourrais faire du 15$/h.

 

ils peuvent bien manger dla marde !

Link to comment
Share on other sites

Circuit City se protège contre la faillite

 

Agence France-Presse

10 novembre 2008 | 10 h 55

 

Le distributeur américain de produits d'électronique grand public Circuit City (CC) a annoncé lundi qu'il avait demandé la protection de la loi américaine sur les faillites, afin de mener à bien une restructuration de ses activités.

Pour en savoir plus

Matériel et produits électroniques

 

«Circuit City a déposé une demande volontaire de réorganisation dans le cadre du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites» auprès du tribunal de commerce de Virginie, indique le groupe dans un communiqué.«Le groupe prévoit de continuer ses opérations sans interruption, tandis que sa direction va se concentrer sur le développement et la mise en place d'un plan de restructuration complet», ajoute-t-il.

 

Le détaillant d'électronique précise avoir, en parallèle, négocié un engagement de ses créditeurs à hauteur de 1,1 G$ US.

 

Au début de novembre, Circuit City avait déjà annoncé que, face à l'effondrement de ses ventes, il allait fermer un magasin sur cinq, soit 155 points de ventes.

Link to comment
Share on other sites

La dernière fois que je suis allé à New York, pour m'orienter je me suis arrêté dans un Circuit City. En 15 secondes, le temps de loader Google Maps, une employée venait m'avertir que je n'avais pas le droit d'utiliser Internet.

Un peu plus et elle m'expulsait du magasin (vide).

Voila une chaine qui n'a visiblement rien compris de l'évolution des besoins de la clientèle me suis-je dit.

 

J'ai l'impression que les Bureaux en Gros/Stapels auront droit à de belles réorganisations dans le genre...

 

ah les enculés, c'est le meilleur moment de l'année avec la rentrée pour compenser pour le restant de l'année...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Circuit City to Liquidate After Sale Efforts Fail

 

January 16, 2009, 11:37 am

 

Circuit City Stores announced Friday that it will liquidate, as the bankrupt electronics retailer failed to sell itself or refinance its debt.

 

Circuit City, based in Richmond, Va., has become the latest in a growing line of retailers to shutter completely, as the recession weighs down on consumers’ appetite for everything from clothes to pricey flat-screen TV’s. The tight credit markets have also put pressure on highly indebted companies, squeezing many of them beyond their ability to pay off their obligations.

 

The retailer, which filed for bankruptcy in November, said last week that it was in negotiations with two potential buyers, with bids due on Saturday. In a court filing on Friday, the company struck an agreement with a group of liquidation firms to begin a gradual wind-down.

 

“We are extremely disappointed by this outcome,” James A. Marcum, Circuit City’s acting chief executive, said in a statement. “Regrettably for the more than 30,000 employees of Circuit City and our loyal customers, we were unable to reach an agreement with our creditors and lenders to structure a going-concern transaction in the limited timeframe available, and so this is the only possible path for our company.”

 

The group of liquidators — Great American Group, Hudson Capital, SB Capital Group and Tiger Capital — will sell off the merchandise in the company’s 567 stores. Circuit City has about 30,000 employees, the company said in its statement.

 

The news was in some ways not unexpected. Circuit City has long struggled with declining sales, a problem exacerbated by the general economic slowdown. Even its bigger competitor, Best Buy, disclosed a decline in sales during the all-important holiday season.

 

Big-box competitors like Wal-Mart and online retailers like Amazon.com have also stolen market share away from Circuit City.

 

By the time it filed for bankruptcy, Circuit City had already announced that it would close 155 stores and lay off 17 percent of its workforce, then amounting to about 1,300 employees. Earlier in the year, Circuit City entertained an unusual merger offer from Blockbuster Entertainment, as it faced pressure to lift its fortunes.

 

Circuit City said that its liquidation would likely result in no value for its equity stakeholders. That would come as a blow to its largest investor, the Mexican retail billionaire Richard Salinas Pliego, who acquired his 28 percent stake in the company before and after it filed for bankruptcy.

 

–Michael J. de la Merced

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Bell achète les 750 magasins La Source

 

Publié le 02 mars 2009 à 16h29 | Mis à jour à 16h32

La Presse

 

Bell Canada vient d'augmenter considérablement son réseau de magasins en faisant l'acquisition de 750 magasins La Source.

 

Les magasins La Source étaient la propriété de la société américaine Circuit City, présentement en faillite. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

 

«La Source est un leader respecté de la vente au détail de produits électroniques grand public à l'échelle du Canada. Cette acquisition soutient les impératifs stratégiques de Bell visant à accélérer le sans-fil et à tirer meilleur parti des services sur fil comme Bell Télé, Bell Internet et Bell Téléphonie», a dit George Cope, président et chef de la direction de Bell et BCE, par voie de communiqué.

 

D'ici 2010, l'éventail complet des produits de Bell seront vendus dans les magasins La Source.

Link to comment
Share on other sites

Ouais... je me demande ce qui va arriver dans les centres d'achat ou il y a déjà les deux (la source et bell).

 

 

Bell a dit qu'ils laisseraient la direction de La Source libre de décider d'ouvrir et de fermer des magasins et n'ordonnera pas la fermeture de magasins même s"il y a un magasin Bell et un La Source dans le même centre d'achat.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value