Search the Community

Showing results for tags 'nom'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 104 results

  1. Une photo dont je n'avais pas vu avant, qui montre la Coopérative Tiohtiake - on devrait peut-être avoir un fils pour cet immeuble? [ATTACH=CONFIG]14166[/ATTACH] La Coopérative Tiohtiake, construite en même temps que le complexe Le Canal, se trouve à l’arrière, à l’extrême droite, rue des Seigneurs. Source: Griffintown: l'embarras du choix
  2. Une autre perte pour Sainte-Catherine Ouest. Source: Montréal Express Le siège social d’Astral Media, qui se trouve actuellement au 2100 Sainte-Catherine Ouest, déménagera lundi prochain au 1800, avenue McGill College. L’édifice, qui s’appelle actuellement la Place Montréal-Trust, aura désormais pour nom Maison Astral. Ce changement de nom n’affecte toutefois pas la portion centre commercial du bâtiment. La tour à bureaux, qui compte 30 étages, accueillera 400 des 2800 employés de l’entreprise. On ignore ce qui adviendra du 2100 Saint-Catherine Ouest, une propriété du Collège Lasalle.
  3. La station montréalaise autrefois connue sous le nom de MIX 96 passe dans le giron du groupe britannique Virgin, qui inaugure une première antenne au Québec. Pour en lire plus...
  4. Situé sur la rue Montcalm au sud de Sherbrooke, ce projet profite de la proximité du Parc Lafontaine pour se donner un nom plus accrocheur. Il est petit, 8 unités, et j'imagine qu'il bouchera un trou, ce qui n'est pas rien. http://www.8parclafontaine.com/
  5. La capitale londonienne sera le siège européen d'OMERS. Les opérations seront menées sous le nom d'OMERS Worldwide. Pour en lire plus...
  6. Nom: Luz Condos Hauteur en étages: 10 étages Coût du projet: 25 M$ Promoteur: Société en commandite D.P.L.S. Architecte: Barin Architectes Emplacement: Le Triangle - Côte-des-Neiges - Notre-Dame-de-Grâce Début de construction : 2012 Site internet: LuzCondos
  7. Nom: Pointe Est Montréal Hauteur en étages: 3 + sous-sol 8' - 9' Coût du projet: 100 000 000$ Promoteur: 9215-3667 Québec Inc. Architecte: Isaac Alt Entrepreneur général: TG Beco Emplacement: Pointe-aux-Trembles Site internet: http://condopointeest.ca/ Autres informations: * Stationnements souterrains qui laissent plus de place à la verdure. * Fils et câbles électriques enterrés pour limiter la pollution visuelle. * Systèmes de chauffage à haute efficacité. * Piste cyclable qui facilite les déplacements à vélo. * Accès rapide aux transports publics, dont la gare de train de Pointe-aux-Trembles. * Maisons de villes disponibles.
  8. WestJet se "rebrand" sous le nom Canada Air....Je me demande ce que Air Canada en pense... https://blog.westjet.com/most-canadian-canadian-airline/ Poisson d'avril?
  9. Nom: Les Bassins, phase 1 Hauteur: 8 étages Coût du projet: Promoteur: Prével / Rachel Julien Architecte: Emplacement: (voir carte ci-dessous) Début de construction: décembre 2011 Fin de construction: Site internet: http://www.lesbassins.ca
  10. Nom: Condos Sicard - Phase II Hauteur: 3 étages/? mètres Coût du projet: N/D Promoteur: Les Constructions Scal-can Inc. Architecte: N/D Emplacement: Rue Sicard, entre Hochelaga et Pierre-de-Coubertin Début de construction: Septembre 2010 Fin de construction: Mai 2011
  11. Montréal : vol direct pour un séjour extraordinaire. Gratte-ciel et habitations de type Victorien, design ultra moderne et monuments historiques, Montréal est une ville tout en contraste. Métropole incontestée du Canada, Montréal est un mariage réussi entre charme européen et ville nord-américaine. Si on devait choisir un seul mot pour définir Montréal, cela serait sans hésiter « effervescence ». C’est une ville tout en rythmes, en mouvements, peu importe l’heure Montréal vous attend avec ses musées, ses galeries, ses espaces verts et ses restaurants. Tout est chic et décontracté. Envolez-vous pour un séjour inoubliable à Montréal. La compagnie Air Transat vous propose la ligne directe Toulouse – Montréal. Trois vols hebdomadaires au départ de Toulouse à partir du 21 avril 2012. Lors de votre séjour à Montréal, vous découvrirez une ville facile à vivre, où ses habitants sont chaleureux, avec un sens de l’hospitalité et de l’accueil internationalement reconnu. Montréal abrite de nombreux quartiers colorés et animés. Chacun d’eux vous embarquera dans son ambiance, son environnement. Le Vieux Montréal est le quartier où rêve, évasion, histoire et romantisme sont au rendez-vous. Rues de pavés, galeries d’art, boutiques d’artisans, et bâtisses des XVIII et XIX siècles, le Vieux Montréal porte bien son nom, c’est une porte sur l’histoire du Nouveau Monde. Ce quartier est bordé par le vieux port idéal pour une promenade à pied ou à vélo. Situé entre le Vieux Montréal et le centre-ville, le quartier International abrite les créations d’artistes venus du monde entier. Au cœur de ce quartier vous découvrirez l’œuvre de Jean Paul Riopelle, sculpture poétique entre eau et feu appelé La Joute Le quartier Latin possède un esprit détente et plaisir, on y trouve de nombreux bars, pubs, cinémas, concerts, spectacles… idéal pour une excursion nocturne. Lors de votre escapade à Montréal, faîtes un détour par le Mont Royal, qui donna son nom à la ville. Empruntez les sentiers qui vous mèneront jusqu’au belvédère, où une vie imprenable sur toute la région vous attend. Autour du Mont Royal, le quartier du même nom est habité par de jolies maisons multicolores et des petites rues ombragées. C’est un des quartiers branchés de la ville où l’on y trouve une multitude de petites boutiques. Sur le fleuve Saint Laurent, qui n’a de fleuve que le nom vu son étendu, vous découvrirez deux îles montréalaise : l’île Sainte Hélène et l’île Notre Dame. Toutes deux sont accessibles à pied, en vélo, en auto, métro et même en bateau. Idéal pour un moment de détente sur la plage, pour une promenade dans les sentiers ombragés, un détour au parc d’attraction La Ronde ou au Casino de Montréal. D’autres lieux sont incontournables comme Hochelaga Maisonneuve, berceau des installations olympiques de 1976 ou la Petite Italie, Le village ou encore les berges du Saint Laurent. Tout au long de l’année, Montréal s’anime autours de ses festivals internationaux : jazz, humour, sport et plus encore. La place des festivals, véritable espace public consacré aux manifestations culturelles, prend vie et rassemble touristes et habitants le temps d’un moment unique. 3 idées incontournables à Montréal : -Goûter les bagels et le smoked meat, deux symboles culinaires et culturels de la ville -Magaziner dans les rues de la ville, c’est-à-dire faire les boutiques. -Découvrir le réseau piétonnier souterrain véritable ville sous la ville, il relit sur plus de 30 kilomètres l’ensemble de la ville (hôtels, commerces et restaurants) Toulouse Montréal en vol direct depuis Toulouse à partir de 442 euros TTC* l’aller-retour http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/13/1305033-montreal-vol-direct-pour-un-sejour-extraordinaire.html?utm_source=All&utm_campaign=Revue+de+presse+du+Quartier+des+spectacles-+mardi+13+mars+2012&utm_medium=email
  12. Le procureur veut saisir des biens enregistrés au nom de Ruth Madoff, l'épouse de l'ex-financier accusé de fraude. Pour en lire plus...
  13. Nom officiel : Les Condos Crescent Site web : http://www.condoscrescent.com/accueil/
  14. D'abord, pour vous mettre en appétit, une photo de la façade du magasin : C'est un album de photos de la famille Dufault. Il y a quelques photos personnelles mais plus de la moitié de l'abum montre l'intérieur de ce magasin. Fascinant !! http://picasaweb.google.com/gidufuf/GastonRobertDufaultLeurMagasinAilleurs/photo#5124261470936950850 P.-s. : comment puis-je éditer le titre où j'ai mal épelé le nom de la rue ?
  15. Excellent reportage sur l'histoire des résidents de Milton-Park contre le projet Cité Concordia http://www.tou.tv/tout-le-monde-en-parlait/S01E09 http://www.imtl.org/montreal.php?vsearch=1&expo=MILTON&m=Milton-Parc%20ghettho%20McGill
  16. Je n'ai jamais compris d'où venait cette tendance qu'ont beaucoup d'anglophones de Montréal à traduire tous les noms de lieux de la ville en anglais. Pour les anglophones le "boulevard René-Lévesque Ouest" devient systématiquement "Rene-Levesque Boulevard West" (à noter que René Lévesque perd ici tous ses accents). Pourtant, la toponymie de la ville n'a qu'une version, et c'est la française. Même Google Maps l'a compris. Mais on voit des choses pire encore. À The Gazette, tout ce qui se passe sur la "rue de la Montagne" se passe en réalité sur "Mountain St.". Hein ? C'est où ça ???? L' "avenue des Canadiens-de-Montréal" devient "Montreal Canadiens Avenue" (elle est bonne celle-là, vous trouvez pas ?) Comment faire pour diriger un touriste à la recherche de "Pine Avenue West", si, une fois rendu à l'intersection, il lit "Avenue des Pins Ouest" sur l'affiche ? Traduire un nom de rue dans une autre langue que la langue officielle du lieu, ça n'existe NULLE PART AILLEURS AU MONDE (je crois). Un nom de rue, c'est comme un nom propre. Ca ne se traduit pas. Est-ce que pour un francophone, la rue "City Councillors" devient "rue des Conseillers municipaux" ? Absolument pas. Tout simplement parce que son nom est "City Councillors". Est-ce que "Greenfield Park" devient "Parc-du-Champs-Vert" ? Non plus. Est-ce que l' "avenue Cedar" devient l' "avenue des Cèdres" ? Bien sûr que non. Pourtant, "Montréal-Est" devient sans problème "Montreal-East", "Montréal-Nord" devient "Montreal-North", l' "avenue du Parc" devient "Park Avenue"... J'ai même déjà vu l'église "St-Antoine-de-Padoue" à Longueuil, devenir "St. Anthony of Padoue". Mais la pire de toutes, c'est "Trois-Rivières" qui devient "Three Rivers". Allez comprendre quelque chose. Et que dire du "Centre Bell" qui devient "Bell Centre", du "Stade Olympique" qui devient "Olympic Stadium", du "Palais des congrès" qui devient "Convention Centre" ? Ce sont tous des noms propres qui ne se traduisent pas. Même sur la version anglaise du site internet de tous ces lieux, le nom demeure en français. Alors, pourquoi cette traduction presque systématique ?
  17. Nom: Marriott Courtyard Montréal Centre-ville Hauteur: 40 étages/138 mètres Coût du projet: 60 000 000,00$ Promoteur: Canvar Architecte: Architex Group Emplacement: Bleury/René-Lévesque Début de construction: Automne 2010 Fin de construction: Automne 2014
  18. La France a ses tailleurs Chanel, l'Italie ses sacs Gucci, le Royaume-Uni ses chemisiers Burberry et les États-Unis ses bijoux Tiffany mais le Québec a-t-il des produits de luxe dignes de ce nom? Pour en lire plus...
  19. Le constructeur automobile américain Chrysler a multiplié les alliances internationales au cours de son histoire agitée, qui l'a déjà mené plusieurs fois au bord de la faillite. Pour en lire plus...
  20. Un avocat a déposé une requête en Cour supérieure pour obtenir le droit d'intenter un recours au nom des automobilistes victimes de la fixation des prix de l'essence. Pour en lire plus...
  21. Nom: Château Barnett II Hauteur: 6 étages/?? mètres Coût du projet: 5 500 000,00$ Promoteur: Investissements Monsap Inc. Architecte: Emplacement: 80 Barnett (Dollard-des-Ormeaux) Début de construction: juin 2010 Fin de construction: juillet 2011
  22. Comme sauveur, un nom connu du milieu du divertissement circule à Montréal, celui d'Aldo Giampaolo. Pour en lire plus...
  23. https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Génération_Y La génération Y regroupe des personnes nées approximativement entre le début des années 1980 et le début des années 2000. L'origine de ce nom a plusieurs attributions : pour les uns il vient du « Y » que trace le fil de leur baladeur sur leur torse ; pour d'autres ce nom vient de la génération précédente, nommée génération X ; enfin, il pourrait venir de la phonétique anglaise de l'expression « Y » (prononcer waɪ), signifiant « pourquoi » [N 1],[1]. D'autres termes équivalents existent, dont enfants du millénaire ou les diminutifs GenY et Yers. Les Américains utilisent également l’expression digital natives ou net generation pour pointer le fait que ces enfants ont grandi dans un monde où l'ordinateur personnel, le jeu vidéo et Internet sont devenus de plus en plus importants. L'usage de la notion de génération est consensuel en démographie mais pas dans les autres sciences sociales. Le lien entre appartenance générationnelle et comportements est controversé. Le succès de la notion de génération Y dans les entreprises prend appui sur le déphasage entre les besoins et attentes des jeunes de la génération Y et le mode de fonctionnement de l'entreprise. Le fossé générationnel s'expliquerait par une accélération du changement, l'apparition des NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication), une hiérarchisation différente dans les transmetteurs de valeurs. L'Église, l'armée voire la famille seraient moins influents que ne le seraient l'Internet, la télévision voire les réseaux relationnels. sent via Tapatalk
  24. Les deux aveugles 18 février 2009 par Joseph Facal La sévérité de la crise économique dépasse les pronostics les plus pessimistes. Toutes les institutions revoient à la baisse leurs prévisions. Nous n’avons sans doute pas encore touché le fond. Tout cela donne un regain d’énergie à ceux qui nous invitent à revenir au protectionnisme d’antan ou même carrément à tourner le dos au capitalisme. Pourtant, la crise actuelle ne découle pas de ce que les principes de base de l’économie de marché seraient tout d’un coup devenus incorrects. Elle provient de la cupidité des spéculateurs et du somnambulisme de ceux chargés de les surveiller. L’eau du bain ne doit pas emporter pas le bébé. Si elle est appliquée avec discernement, la théorie qui fonde le capitalisme reste valide. Les individus font certes des erreurs, mais restent les meilleurs juges de ce qui leur convient. Les économies modernes sont trop complexes pour être planifiées par une autorité suprême qui choisirait au nom de tous. Quand deux pays commercent librement, chacun se spécialisera. Cette spécialisation rendra chacun meilleur, et cette efficacité accrue profitera aux deux, à des vitesses généralement différentes. Tout cela reste fondamentalement vrai. On a tort d’opposer de façon absolue le marché et l’État. Tous les gouvernements interviennent dans l’économie. L’important est d’intervenir de la bonne façon : en éduquant les gens, en construisant des infrastructures de qualité, et en s’assurant que les règles de la compétition sont équitables pour tous. La protection des emplois peut se justifier s’ils sont dans des secteurs qui ont un avenir. L’achat local est une bonne chose si vous n’y êtes pas forcé. Québec solidaire, pour ne prendre qu’un exemple entre mille de ce qu’on entend ces jours-ci, nous expliquait que cette crise était une occasion de «transformer l’économie» et de sortir du «cadre de pensée dominant». Voilà du langage codé pour promouvoir une idéologie qui porte un nom : socialisme. S’ils y croient, pourquoi s’en cacher ? L’idée même de porter le salaire horaire à 10,20 $ d’un coup ne peut jaillir que d’un cerveau qui nie les fondements de l’économie de marché. Le chômage augmenterait immédiatement. La vraie cause de la pauvreté n’est pas la faiblesse des salaires elle-même, mais le fait que le manque d’éducation empêche la personne d’avoir accès aux emplois mieux payés. L’aveuglement idéologique de ceux qui nient les mérites évidents du capitalisme ne vaut pas mieux que l’aveuglement idéologique de ceux qui ne voient pas le danger des excès. Nos dirigeants politiques, eux, ne veulent surtout pas donner l’impression qu’ils restent les bras croisés. Et quand on doit montrer qu’on fait quelque chose, le danger est grand que l’on fasse n’importe quoi. Dépenser vite et beaucoup n’est pas la même chose que dépenser bien. On résistera difficilement à la tentation de donner le feu vert à des projets douteux, mais politiquement rentables, sous prétexte qu’il faut «repartir la machine». Voyez les projets loufoques que les élus américains essaient d’inscrire dans leur méga-plan de relance. Dès 1959, les sociaux-démocrates allemands avaient trouvé la formule : autant de marché que possible, autant d’État que nécessaire. Elle reste valable. Il s’agit aujourd’hui d’intervenir pour relancer le capitalisme, pas pour le remplacer.
  25. Bonjour à tous, Nous avons maintenant un compte instagram: mtlurb Les meilleurs photos partagées par les membres seront mis sur cette plate-forme. N'hésitez pas à communiquer votre nom de compte instagram pour que je vous donne la mention crédit de la photo