Jump to content
publicité

Recommended Posts

  • 4 weeks later...
publicité
  • Replies 86
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

http://www.trensquebec.qc.ca/

 

Selon une étude récente de l'IREC, les coûts de construction du monorail entre Montréal et Québec seraient d'environ 12 M$ du kilomètre. Pour tous les autres prolongements à travers le Québec, par exemple entre Montréal et Sherbrooke, ou Québec et Rimouski, les coûts seraient moindres, à 9 M$ le kilomètre. C'est 3 à 4 fois moins cher qu'un TGV qui coûterait au bas mot 35 M$ du kilomètre, sinon beaucoup plus.

 

Toutes ces données se trouvent --ici--

 

 

Voir chapitres 5 et 6 du rapport de l'IREC (Institut de recherche en économie contemporaine)

 

 

OR, LES COÛTS PEU ÉLEVÉS DU MONORAIL S'EXPLIQUENT FACILEMENT.

 

D’abord, parce qu’aucun changement majeur n’est requis au sol, ce qui constitue généralement plus de 50% des coûts de construction d’une voie ferrée. Des sommes faramineuses doivent être investies pour aménager les assises de la voie qui peuvent se rendre jusqu'à plusieurs mètres de profondeur pour éviter le gel au sol et assurer sa stabilité. En plus, un train rapide comme le TGV exige, dans certains cas, des ponts, des viaducs et des tunnels pour assurer sa liberté de passage, et une direction à niveau autant que possible, et en ligne droite, ce qui coupe le territoire en deux, en exigeant l'achat de terres privées. Tous ces facteurs augmentent considérablement les coûts de construction d'un TGV qui sont déjà extrêmement élevés à la base, faisant en sorte qu'un TGV ne serait jamais rentable entre Québec et Montréal. Ce serait plutôt un gouffre financier.

 

 

Le monorail, par contre, évite tous ces embarras et ces coûts excessifs, d’autant plus que les pièces nécessaires à la construction de l’infrastructure peuvent être fabriquées en usine, 12 mois par année, en utilisant des procédés robotisés, permettant de contrôler les coûts. En outre, l’acier est abondant au Québec, tout comme les usines de transformation, de fabrication et d’assemblage de structures d’acier. Le Québec est déjà un important joueur dans ce domaine, ce qui garantit au TrensQuébec un coût minimal de construction.

 

Par comparaison, une autoroute à deux voies coûte en moyenne de 6 à 20 M$ du kilomètre, et parfois beaucoup plus, en raison des échangeurs, des viaducs et autres variables.

 

 

On estime qu'un nouvel autoroute entre Québec et Montréal coûterait environ deux milliards$ et demi, en plus de l'entretien l'été et le déneigement l'hiver. Le montant investi présentement par Transports Québec dans la construction et l'entretien des routes se situe autour de trois milliards$ par année.

 

C'est donc dire que le monorail sera peu coûteux pour le Québec, et rentable à la longue, puisqu'il équivaut à la construction d'une autoroute qui durera plus de 100 ans, avec peu d'entretien, tout en réduisant le nombre de voitures et de camions sur nos routes.

 

De plus, l'hiver, le TGV ne pourra jamais garantir son horaire, en raison des tempêtes et du déneigement des voies, alors que le monorail ne connaîtra aucun retard étant donné que les rails sont surélevés, recouverts d'un chapeau en métal et à l'abri de toutes les intempéries.

 

 

 

Les véhicules

 

 

Quant au prix des véhicules du TrensQuébec, chaque unité de transport pour passagers coûterait environ deux à trois million$. Par comparaison, le squelette d’un Nova Bus, sans aménagement intérieur, coûte environ 500 000$. Pour le monorail, l'habitacle sera plus aérodynamique en raison de la vitesse, quelques pieds plus large et un tiers plus long. À cela s’ajouterait les moteur-roues et le système électrique. Chaque véhicule, fait d’acier ou d’aluminium, pourrait donc durer cinquante ans et l’infrastructure plus de cent ans. Les seuls changements nécessaires aux véhicules pour passagers concernent l’aménagement intérieur. Par exemple, des unités pourraient être aménagées pour permettre à 30 fonctionnaires ou gens d’affaires de tenir une réunion autour d’une longue table pendant le voyage d'une heure entre Québec et Montréal.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


Countup


×
×
  • Create New...