qwerty

Member
  • Content Count

    1,135
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2
  • URB$

    2,082 [ Donate ]

qwerty last won the day on July 19 2017

qwerty had the most liked content!

Community Reputation

165 Good

About qwerty

  • Rank
    Mtlurb Master

Personal Information

  • Biography
    na
  • Location
    ..
  • Interests
    Sports, business, architecture :)
  • Occupation
    Entrepreneur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'est tout plein de cancellation de 737 Max et tout plein de commandes de CSeries que je lis et entends en ce moment...
  2. 8% growth would take YUL to 30m in 6 years and 40m passenger in 10 years. Just calculating...
  3. Bien hate a l'annonce. Merci
  4. Est ce que cette annonce au 750 Peel représentera une relocalisation d'une entité (banque/firme/etc.) déjà présente au CV ou une addition?
  5. Va t'on avoir des nouvelles de ce fameux locataire mystère? Je crois qu'en novembre on parlait de janvier 2019... on est en février.
  6. Oui, pour le futur de la CSeries trèes positif avec Airbus ici… en plus des emplois et le reste. On parle d'un 2e intégrateur après Bombardier, plus d'exportation, plus de fabrication ici, etc.etc. et ca créerait un effet domino sur la base de fournisseur dans le GMA.
  7. En assumant que c'Est BMO, et en partant du fait que les tours peuvent évoluer, peut on penser que l'on pourrait avoir mieux que sur les esquisses? Quelqu'un sait combien d'espace BMO occupe a Mtl. Si ce bail était pour regrouper leurs activités (Qc et Maritime), combien d'espace parle t'on? De plus, intuitivement, je ne pense pas que BMO voudrais occuper une tour sans envergure a Mtl...
  8. 15% growth on international flights will keep going… Awesome 25million / year here we come…
  9. Seems like the only good option on the table...
  10. Wooooo.. and he goes back in time… Dude, wake up, Mtl is doing great now. Such a waist these comments. We are on catch up mode but you are clearly out of it with your comments. As an ex banker who became an entrepreneur, i would clearly like to know which institution you work for to come up here with this arrogance… I have friends working in high profile position in banks and such (like the job you are claiming to be holding) and none would agree with you. Neither do I. I hold the CFA and CA designation with an MSc Finance degree. These comments cannot be for real. Certainly not from someone with a serious back ground. You are not going to convince anyone here with your trash talk… If I was you i would rethink a few of your statements...
  11. Une autre idée intéressante serait de voir comment ces tours pourraient accéder a Rene Levesque. Les immeubles juste a cote sont vieux et très laid. Est ce qu'une combinaison des lots et destruction des immeubles seraient une bonne idée? On parlerait d'un complexe avec beaucoup plus de stature.
  12. Quick math: 9 month out of 12, so 75% completed. 15m @ 75% would mean a full year at 20m. Can YUL hit the 20m mark?
  13. I meant lowering taxes. Et pour les adeptes de scénarios tout noir… rappelez vous que le Qc achète beaucoup plus qu'il ne vend d'entreprises... http://www.lapresse.ca/affaires/economie/fabrication/201810/03/01-5198856-equipement-agricole-valmetal-achete-un-fabricant-californien.php Publié le 03 octobre 2018 à 07h35 | Mis à jour à 07h35 Équipement agricole: Valmetal achète un fabricant californien Le fabricant québécois d'équipement agricole Valmetal vient de conclure l'acquisition de US Farm Systems, une entreprise californienne spécialisée dans la fabrication d'équipements de manutention du fumier et de traitement des eaux usées de ferme. Par un jeu de vases communicants, cette transaction permettra au fabricant québécois de prendre solidement pied en Chine, où l'entreprise californienne est déjà bien implantée. Le groupe Valmetal, dont le siège social est situé à Saint-Germain-de-Grantham, près de Drummondville, ajoute ainsi une nouvelle flèche à son carquois déjà bien garni d'équipements pour la mécanisation et l'automatisation de l'alimentation animale. « C'est notre plus importante acquisition », a commenté le vice-président finances de Valmetal, David Vallières, depuis le Wisconsin, où il prenait part à une foire agricole. « Et elle nous sort de notre zone de confort, parce que c'est quand même en Californie, ce qui est loin. » « UN GROS MORCEAU ! » Fondé en 1983 par son père Yvon Vallières, le Groupe Valmetal regroupe cinq entreprises totalisant 400 employés, avec des usines en Ontario et aux États-Unis. Une part importante de sa croissance s'est réalisée à l'aide d'une dizaine d'acquisitions, tant au Canada qu'au sud de la frontière. « Mais ça, c'est un gros morceau ! », s'est exclamé David Vallières. US Farm Systems a été fondée en 1979 au Wisconsin par le Québécois Réjean Houle, créateur de la motoneige Skiroule et résidant des États-Unis depuis une quarantaine d'années. L'entreprise avait déménagé en Californie en 1983 pour profiter du marché croissant de l'équipement de traitement des eaux agricoles usées de l'État le plus populeux des États-Unis. Elle compte à présent quelque 90 employés. LE JOYAU DU TRAITEMENT DE FUMIER Valmetal était particulièrement intéressée par le joyau du fabricant américain, un système de recyclage du fumier qui sépare le liquide du solide et qui élimine les bactéries du résidu. « Ce qui sort de la machine, vous le mettez dans vos mains et il ne sent rien », décrit David Vallières. Ce résidu peut servir de compost ou de litière. Ce système, en instance de brevet international, effectue cette transformation à raison de trois heures par jour, contre de huit à dix heures avec les systèmes concurrents pour une même quantité, fait valoir le vice-président. « Ça faisait longtemps que je voulais avoir ce produit-là », exprime-t-il. « L'autre grosse raison, c'est que cette acquisition nous ouvre de nouveaux marchés. L'entreprise a déjà une très grosse présence en Chine, en Russie, ainsi qu'en Océanie. Ce sont des terrains où on était, mais pas très forts. » US Farm Systems possède un entrepôt et des camions en Chine, où elle emploie huit techniciens locaux. David Vallières s'y est rendu il y a un mois pour confirmer l'existence de l'équipement. « À partir d'aujourd'hui, ils sont concessionnaires Valmetal, dit-il. On va pouvoir accélérer nos ventes et consolider la marque. » UN AVENIR PROMETTEUR Les produits fabriqués par l'entreprise californienne seront dorénavant distribués sous le nom Valmetal US Farm Systems. « Nous sommes convaincus que grâce à leur expertise, à la diversité de leurs produits et à leur modèle d'affaires, ils sauront emmener notre entreprise encore plus loin et lui assureront un avenir prometteur », a indiqué le fondateur de US Farm Systems, Réjean Houle, dans un communiqué. L'homme de 74 ans demeure au sein de l'entreprise. Valmetal veut conserver l'usine californienne, mais prévoit lancer la production de son produit vedette au Québec, pour desservir les marchés du Canada, de l'est des États-Unis et de l'Europe. « Mais ce ne sera pas du jour au lendemain, à cause du manque de main-d'oeuvre », prévient David Vallières.
  14. This is the way we need to go too...