Jump to content

Recommended Posts

Ooops!

 

Fitch abaisse la note de l'Ontario

 

L'agence de notation de crédit Fitch a abaissé vendredi la note à long terme de l'Ontario, évoquant les «risques» associés à la cible d'un équilibre budgétaire d'ici 2017-18 qu'a choisie le gouvernement libéral de la province.

 

La note à long terme de l'Ontario est désormais de «AA-», comparativement à «AA» précédemment.

 

Cependant, Fitch a aussi révisé à la hausse les perspectives de la province, qui passent ainsi de négatives à stables.

 

Selon l'agence, les options budgétaires de la province seront vraisemblablement «plus limitées» compte tenu de ce que l'Ontario a fait jusqu'à maintenant pour atteindre sa cible.

 

Le ministre ontarien des Finances, Charles Sousa, a indiqué dans un communiqué que le gouvernement était toujours déterminé à atteindre son objectif, tout en admettant que l'annonce de Fitch mettait en évidence les défis qui guettent l'économie de la province.

 

M. Sousa a rappelé qu'il travaillait avec le président du Conseil du Trésor pour gérer les dépenses et pour réduire la dette et le déficit.

 

http://affaires.lapresse.ca/economie/canada/201412/19/01-4829810-fitch-abaisse-la-note-de-lontario.php

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 23
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Oui c'est tres tres bien! Mais comparer a Kitchener Waterloo et Toronto nous trainons. Les open text, Cisco etc sont tous en Ontario

 

Je vais vous dire pourquoi autant de anglophones et allophones quitte Montréal est ca vais vous surprendre , le plus part quitte pas a cause de la langue ou l'économie. C'est par ce que vous vous écouter , vous faites peur a vous mêmes , vos medias sont négatif et en bout de linge vous êtes négatif aussi . Je rencontre beaucoup de gens qui sont partie de Montréal est le 3/4 me disent tous la même affaire , j'aurais pas du écouter mes amis . Le seul façon d'arrêter l'hémorragie c'est d'arrêter de faire peur a vous mêmes. Statistiquement je fais partie de votre groupe , mais j'ai une très grosse longueur d'avance sur certains . Je comprend le fonctionnent de notre écosystème Montréalais. C'est accessible a tous , il faut juste mettre du sien. Pour revenir au sujet , le Québec est partie pour avoir une meilleur cote que L'Ontario , attend deux ou trois ans. Oups ! j'ai oublier tu fait partie des négatifs.

Link to comment
Share on other sites

I appreciate your anecdote and your views on this but respect far from the truth. Majority of those who leave do so for economic reasons. My two best friends left for Saskatoon and Toronto and they LOVE Montreal. Instead a doctor and a reputable Montreal art dealer with family business for over 2 generations packed up for Toronto.

 

I know of many senior positions at companies like saputo bell and even fiera capital that can't attract top talent due to taxation and language requirements. Are these companies also a bunch of angry phones?

 

I decide to stay in Montreal because my heart is here. I'm tired of seeing this city continue to decline.

 

I'll give you te benefit of the doubt and hope you're right about the 2015 assessment and I'm also encouraged to see real leadership in this city and province. However things need to change in a major wAy. I can assure you that in my interaction across the world Montreal is not on the map and it pains me to see

 

Saskatoon, sans commentaire, alors il a quitté que pour l'argent. C'est comme le médecin qui quitte New York pour San Antonio parce que son salaire est 20% plus élevé. greed alert

Link to comment
Share on other sites

Oui c'est tres tres bien! Mais comparer a Kitchener Waterloo et Toronto nous trainons. Les open text, Cisco etc sont tous en Ontario

 

Cisco.... ouai, grace au tax-credit que l'Ontario donne. Et maintenant Québec coupe dans nos crédits d'impôts.

 

The 10-year agreement could create up to 1,700 new jobs in Ontario, primarily focused on research and development. The province would make a total investment of $190 million over that time (about $111,000 per job) which is contingent on the company meeting certain investment and job targets.

 

http://www.cbc.ca/news/business/cisco-ontario-deal-may-create-up-to-1-700-jobs-1.2462749

Link to comment
Share on other sites

Cisco.... ouai, grace au tax-credit que l'Ontario donne. Et maintenant Québec coupe dans nos crédits d'impôts.

 

The 10-year agreement could create up to 1,700 new jobs in Ontario, primarily focused on research and development. The province would make a total investment of $190 million over that time (about $111,000 per job) which is contingent on the company meeting certain investment and job targets.

 

http://www.cbc.ca/news/business/cisco-ontario-deal-may-create-up-to-1-700-jobs-1.2462749

 

Too-shay!

 

En fait l'Ontario est dans la même situation embarrassante que le Québec du point de vue des crédit aux entreprises pour l'attraction de celles-ci.

Link to comment
Share on other sites

Je reviens sur le sujet en titre. C'est un message clair à l'intention du gouvernement de l'Ontario: de bien plus gros efforts que ceux consentis jusqu'à présent seront requis pour abaisser "suffisamment" le déficit budgétaire de la province. Certes, un rebonds attendu de la croissance économique facilitera la tâche, mais il demeure que le niveau des dépenses courantes est trop élevé; en d'autres mots, une part importante du déficit budgétaire est STRUCTUREL, et non pas simplement CONJONCTUREL. Or, quand on examine les dépenses, on s'aperçoit que le niveau des salaires payés est exceptionnellement élevé. Par ailleurs, si quelqu'un s'aventure à faire une comparaison avec le Québec, par exemple en termes de dépenses per capita, il serait bien avisé d'effectuer les ajustements nécessaires pour tenir compte du fait que le Québec assume des responsabilités (et les dépenses associées) qui sont assumées par le gouvernement fédéral ailleurs au pays, et en compensation desquelles les contribuables québécois bénéficient d'un rabais d'impôt fédéral. De plus, toute comparaison de taux de croissance économique entre le Québec et l'Ontario doit être ajustée pour refléter la croissance démographique supérieure de cette dernière (l'Ontario) en raison principalement d'une immigration nettement plus élevée; une façon facile (bien que pas parfaitement juste) de le faire est de considérer la croissance économique per capita. Evidemment, on pourrait faire valoir que l'immigration plus élevée en Ontario est une conséquence (et pas seulement une cause) d'un dynamisme économique supérieur (ça se discute), mais je noterai en terminant que la société québécoise dans son ensemble n'est pas prête de toute façon à recevoir un nombre d'immigrants proportionnellement égal à celui de l'Ontario. Finalement, l'aspect "dette cumulée", par opposition à "déficit annuel" ne peut pas être esquivée: sur ce point, il est vrai que la dette provinciale québécoise demeure supérieure à celle de l'Ontario; cependant, pour une agence de notation (et ultimement les investisseurs), ce qui compte le plus, c'est la trajectoire, afin de déterminer en bout de ligne si un débiteur sera en mesure de payer ses dettes; or, sur ce point, les perspectives concernant le Québec sur un horizon de 15-20 ans sont les meilleures (ou plus exactement les moins pires) au Canada!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value