Jump to content

Né entre les rapides

Member
  • Content Count

    5,339
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    11

Everything posted by Né entre les rapides

  1. Il y a déjà mille raisons de s'opposer au Royalmount. Y ajouter une considération comme le réchauffement climatique banalise cet enjeu autrement plus important. La question n'est pas que le Royalmount irait dans la mauvaise direction; c'est simplement qu'on ne devrait pas parler du réchauffement climatique à propos de tout et de rien, parce que alors nos oreilles saturées n'entendent plus.
  2. En ce qui a trait à la proverbiale sacoche, il n'y a rien à faire: si ce n'est pas au Royalmount, ce sera au centre-ville, sinon à Toronto, et en dernier recours à New York. On peut se sauver du Royalmount, mais pour la sacoche ce sera beaucoup plus difficile.
  3. Bien oui, tout le monde la connaît, plusieurs l'ont même en poster (affiche) dans leurs bureaux. Ce qu'il importe de remarquer, c'est qu'à Londres, plusieurs tours sont faciles à distinguer parce qu'elles ne sont pas toutes alignées les unes à côté des autres dans un périmètre restreint. La "centralité" a une autre signification, que j'interpréterais (c'est un peu réducteur) comme étant l'hyper-accessibilité de plusieurs sites quand même distants les uns des autres. Ces tours ne sont pas situées au milieu de nulle part pour autant.
  4. Bon point, mais ce serait intéressant de savoir ou de se rappeller ce qui se passait l'an dernier à la même date.
  5. Première photo: je ne suis pas très fort sur le clinquant. Deuxième photo: j'aime bien la personne qu'était Leonard Cohen, et je comprend que son image sur le mur aveugle de la tour enrichit l'atmosphère, mais j'aurais quand même préféré que cette tour n'ait jamais existé sur Crescent. Quel effet auraient ces installations lumineuses en plein jour? Je préférerais la troisième option: d'autres bâtiments au moins aussi hauts à coté.
  6. Puisqu'on discute de cette question depuis longtemps, ce qui donne encore (étonnament) des arguments supplémentaires inédits ou presque, comme ceux apportés par SameGuy et yarabundi, je me suis demandé s'il y avait moyen d'aborder la question autrement. En voici un, dans toute sa simplicité: qu'arriverait-il si on rehaussait (ou supprimait carrément) la limite de hauteur fixée présentement à 200m? -- Probablement quelques nouvelles tours ayant plus de 200m, mais pas pour autant une prolifération (en nombre) ni des surhauteurs qui se démarqueraient excessivement. Pourquoi? -- Parce que la ren
  7. Un service de TGF reliant Toronto à Québec en passant par Ottawa et Montréal serait mieux que rien; cependant... 1) Les investissements qui devraient être consentis pour ce projet pourraient avoir pour effet de retarder à beaucoup plus tard la réalisation d'une ligne de TGV entre Montréal et Toronto. Or je pense encore qu'un TGV est l'unique façon de concurrencer efficacement les autres modes de transport, pour la majorité des voyageurs sur cet axe. (Les deux points suivants concernent le TGF) 2) Le raccordement à Montréal de la ligne venant de l'ouest (Ottawa/Toronto) à celle
  8. Pour une fois (il y en a d'autres à l'occasion), je partage entièrement ton opinion. C'est une opinion que je tiens d'une façon générale -- par exemple j'envie bien plus les conditions de la Suisse ou du Danemark que celles de la Chine ou de l'Inde. Idem pour les mégapoles surpeuplées qui prolifèrent en Asie et maintenant en Afrique. Elles ont des problèmes quasi insurmontables, et ne sont vraiment fantastiques que pour une élite restreinte; les classes dites moyennes qui en émergent baignent dans un environnement physique (quand ce n'est pas aussi politique) précaire. Dans le
  9. " Embellie économique en vue pour le Québec" : je suis globalement d'accord avec ce portrait, mais je tiens néanmoins à formuler quelques remarques. 1) Le rétrécissement de l'écart entre le Québec et le reste du Canada, notamment l'Ontario, est certes dû à des progrès réels au Québec, mais aussi à un affaiblissement de la performance relative de l'Ontario et plus récemment de l'Alberta. En d'autres mots, la barre est moins haute qu'avant. (Tout cela en termes relatifs, pas absolus). 2) Les avantages de la filière hydro-électrique sont bien vus, mais il faut avoir conscience du f
  10. Voici ce que je retiens de cette note, et ce que je pense plus généralement du sujet: "Entrepreneuriat émergent" comparativement élevé oui, mais pérennité faible des entreprises naissantes. C'est exactement le même phénomène que j'observais il y a 30 ans dans une sphère beaucoup plus réduite. Les auteurs soulignent l'importance du soutien à ces entreprises naissantes: je suis bien d'accord, mais je pense aussi qu'il faudrait s'attarder sur la fragilité a priori de plusieurs desdites entreprises naissantes: il est relativement facile à Montréal de fonder une petite (souvent micro) entrep
  11. Encore des questions sur le prolongement de la ligne bleue (recherche de moyens pour enrayer la hausse des coûts prévus) + mille interrogations sur le REM de l'Est: quelle surprise! -- Ce qui apparaît inévitable, ce sont des délais importants avant que le gouvernement donne enfin le feu vert. Le tramway de Québec démarre en premier --dire que ce cher Régis Labeaume se plaignait encore récemment que Montréal recevait tout; il aurait dû dire que Montréal était l'objet de toutes les promesses. J'ai parlé du projet de REM de l'Est sur ce fil consacré à la ligne bleue en songeant que c'es
  12. "Miles ahead (of) their Griffintown offer": this makes perfect sense, given the superior location (remember: L-L-L). Asking prices should reflect the difference too.
  13. Attention à ce que ce rapprochement que vous faites (pas Denis Coderre lui-même) ne lui fasse perdre plus de votes qu'il ne lui en fait gagner. Comme je l'ai déjà écrit (et c'est vrai de toutes les élections), ce ne sont pas les électeurs déjà acquis (ni ceux qui ne le seront jamais) qu'il faut courtiser, mais les autres, les "indécis". Parmi ceux-ci, les raisons qui peuvent les faire pencher en faveur de Denis Coderre sont très variables; il en va de même des raisons qui pourraient les faire pencher de l'autre bord. Leur indécision tient au fait qu'ils soupèsent (c'est un acte subjecti
  14. D'accord, quand on le regarde de cet angle, pris isolément. Mon interprétation, c'est que ce "renfoncement" a été conçu comme une manière originale bien que contestable de dissimuler l'arrière du bâtiment étroit sur Beaver Hall abritant notamment le Parma Café sur le coin. Un résultat positif est de rendre possible des ouvertures vitrées se faisant face. On pénètre dans un nouveau monde. La réalité du vieux bâtiment sur Beaver Hall est occultée. I think it is original out of necessity, given the constraints arising from the surrounding buildings that are still standing. (see als
  15. Merci d'avoir partagé cette nouvelle fraîche. C'est vrai que c'est un pas de plus. Ça m'incitera à suivre le dossier de plus près.
  16. Quand donc ce "pas" a t-il été observé? -- J'aimerais bien en prendre connaissance moi aussi. A moins qu'il ne s'agisse de la nouvelle citée par @eastender85 le 25 mars dernier?
  17. Un petit rien fait monter la tension chez une partie "considérable" de la population montréalaise. Celle-ci ferait mieux d'aller se coucher, avant de subir un infarctus. La grande ville dynamique n'est pas faite pour eux. J'ai ajouté "considérable" pour rire, en pensant au double sens qu'on pouvait lui attribuer: imaginez s'il fallait que les autorités publiques, en commençant par l'administration municipale, soient disposées à "considérer" la moindre objection soulevée par certains de leurs commettants! -- La stagnation assurée. Les projets iraient ailleurs. Montréal serait heureuse
  18. Comme s'il n'y avait pas d'autres sites pouvant accueillir une épicerie dans le secteur! Il me semble que c'est plus facile de trouver un tel site que de vouloir infléchir des plans d'une infrastructure majeure comme le REM.
  19. Si tu ne le sais pas, personne ne le sait. Peut-être est-ce une question que tu nous poses, sollicitant une réponse fondée exclusivement sur notre appréciation des photos montrées? Un test quoi!
  20. Le titre de l'article est un peu trompeur, bien que le contenu qui le suit soit exact; le communiqué de presse est plus explicite, mais l'information est dispersée dans un surabondance de mots. Il s'agit du fait que la subvention contribuera non pas à construire 3562 logements sociaux (supplémentaires), mais bien à en poursuivre la réalisation, sachant que 547 logements sont déjà construits et habités, et que 898 autres sont en construction. "1179 autres sont en attente de ce financement pour démarrer leur chantier" .
  21. Bien sûr. Le "on" dans mon message faisait référence aux autorités municipales que j'interpellais. Le "on" dans ton message fait référence au consensus quasi général dont toi et moi et des millions d'autres faisons partie.
  22. Ça ne doit pas faire très longtemps que tu l'as dit, sinon le projet serait déjà complété aujourd'hui! Sérieusement: 1) as-tu recensé des dates pour la réalisation des principales étapes; et 2) comment cela se compare t-il avec des d'autres projets de taille comparable? --parce que pour être qualifiée de phénoménale, la vitesse (de construction) doit être bien supérieure à la moyenne, non?
  23. On favorise la mixité des fonctions, ou bien on retourne au vieux modèle discrédité de la séparation des fonctions?
  24. Tout cela n'est pas important, y compris mon message précédent. Mais on a beau être "techniquement" correct, il me semble qu'on n'est pas porté à rire de quelqu'un quand on est dans une situation identique. Dans le cas de "Montréal Terre Ferme", je sais que l'expression est encore usuelle aujourd'hui. Ce n'est pas l'erreur proprement dite qui me dérange, mais l'implication ou le sous-entendu, à la façon de "Omnibus viis Romam pervenitur" (Tous les chemins mènent à Rome), ou "Toronto Center of the Universe". A l'échelle du monde et de l'histoire de l'humanité, c'est ridicule et prétentieux.
  25. Pauvres insulaires? -- Tu parles comme des Montréalais des temps anciens, par exemple des oncles et des tantes de ma mère, qui décrivaient Montréal comme étant sur la "terre ferme", par opposition aux territoires au-delà des ponts, notamment Longueuil* et l'île Jésus (Vaudreuil devait faire partie de la terra incognita). Naturellement, j'ai écrit "île Jésus" plutôt que "Laval" pour que ça fasse plus authentique, plus en accord avec l'époque.😇 * Une chance que je n'ai pas mentionné la célèbre Ville Jacques-Cartier...
×
×
  • Create New...