Jump to content

Recommended Posts

Pinned posts
  • 11 years later...
  • Replies 4.1k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

CRÉDIT PHOTO: Stéphane Groleau photographe d'architecture / Architectural Photographer on Facebook CRÉDIT PHOTO: Stéphane Groleau photographe d'architecture / Architectural Photographer on

17 mars (mon cadeau de la Saint-Patrick) Le pont est officiellement raccordé, on voit bien les plaques d’acier sur la première photo. Enjoy. 😊  

C’est vraiment élégant comme courbe.  20 juillet 2020

Posted Images

La piste cyclable sera ouverte même l’hiver

Le pont Samuel-De Champlain offrira ce lien permanent

CHRISTOPHER NARDI - Le Journal de Montréal

Il y aura pour la première fois un lien cyclable ouvert toute l’année entre la Rive-Sud et Montréal grâce à la nouvelle piste du pont Samuel-De Champlain, a appris Le Journal.

C’est ce que doit annoncer ce matin le ministre de l’Infrastructure François-Philippe­­­ Champagne à l’occasion de l’inauguration officielle du nouveau pont.

Il s’agit d’un changement de cap de la part d’Ottawa et du constructeur, Signature sur le Saint-Laurent (SSL). Lors de l’annonce du projet il y a quelques années, on prévoyait que la piste multifonctionnelle serait fermée entre la mi-décembre et la mi-mars.

Demande ministérielle

Selon nos informations, c’est le ministre Champagne qui a demandé dans la dernière année que la piste cyclable soit ouverte à longueur d’année. Une étude technique commandée par Ottawa a ensuite conclu qu’il était possible de déneiger et déglacer la piste de plus de 3 km sans en réduire la durée de vie.

Le coût de cette initiative sera de quelques centaines de milliers de dollars par année, mais le chiffre exact ne sera pas connu avant la fin des négociations financières entre Ottawa et SSL.

Rappelons qu’en vertu de son entente avec le fédéral, le consortium doit entretenir le nouveau pont pendant 30 ans.

La piste multifonctionnelle ouvrira au plus tard dans quatre mois, et sera également accessible aux marcheurs et aux adeptes de jogging.

Une vieille demande

L’annonce devrait réjouir la communauté cycliste montréalaise, qui réclame depuis belle lurette un lien permanent quatre-saisons entre la Rive-Sud et la métropole.

Dans les dernières années, des cyclistes ont milité sans succès pour que la piste cyclable du pont Jacques-Cartier soit ouverte toute l’année.

Ottawa soutient qu’il n’y a pas de façon économique d’entretenir la piste durant l’hiver sans l’endommager.

Tout comme sur le pont Jacques-Cartier, la piste du pont Samuel-De Champlain aura une limite de vitesse et des bollards seront installés aux entrées pour forcer les cyclistes à ralentir.

Le pont Samuel-De Champlain est ouvert aux automobilistes en direction de Montréal depuis lundi, et ouvrira en direction de la Rive-Sud dès lundi prochain.

La cérémonie d’inauguration officielle a lieu exactement le même jour (un 28 juin) que l’ouverture du vieux pont en 1962.

https://www.journaldemontreal.com/2019/06/28/la-piste-cyclable-sera-ouverte-meme-lhiver

3a2955a5-3295-4c75-87eb-e8250f7a7847_JDX-NO-RATIO_WEB.jpg

Link to post
Share on other sites

Le pont aura un buste de Samuel de Champlain

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1202734/inauguration-du-pont-samuel-de-champlain

Inauguration du pont Samuel-De Champlain

Publié aujourd'hui à 10 h 03
Mis à jour il y a 15 minutes

inauguration-pont-samuel-champlain-champ
Le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, dévoile le buste de Samuel de Champlain en compagnie du sénateur Serge Joyal.
PHOTO :  RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS

Radio-Canada

Après quatre ans de travaux et des investissements de près de 4,5 milliards de dollars, le nouveau pont Samuel-De Champlain a été inauguré officiellement vendredi matin, à Montréal.

Le ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, le ministre des Transports, du Québec, François Bonnardel, ainsi que les mairesses de Montréal et de Brossard, Valérie Plante et Doreen Assaad, étaient notamment présents à la cérémonie.

Après une bénédiction autochtone, le chant de l’hymne national – interprété par les Petits Chanteurs du Mont-Royal – et de nombreux discours, François-Philippe Champagne a dévoilé un buste en bronze de Samuel de Champlain, offert par Power Corporation, qui sera bientôt installé sur la structure.

La traditionnelle coupe du ruban n'a pas eu lieu. Les notables présents ont préféré nouer ensemble deux bandes de ruban, comme pour évoquer la réunion des différentes communautés vivant près du pont.

inauguration-du-pont-samuel-de-champlain
Si le nouveau pont Champlain a été ouvert officiellement vendredi, certains travaux se poursuivront encore plusieurs mois sur la structure.
PHOTO : RADIO-CANADA / IVANOH DEMERS

Le ministre Champagne a profité de son discours pour parler des échanges économiques avec les États-Unis, qui seront facilités, selon lui, par la construction du nouveau pont. Il a aussi remercié tous les travailleurs impliqués dans l'ouvrage, ainsi que la patience des communautés vivant autour de la structure.

Un grand chantier apporte son lot de nuisances, et je sais que cela a pesé sur la patience des gens du secteur. Merci pour votre patience, merci pour votre collaboration au cours des dernières années, a-t-il mentionné.

Vous avez maintenant sous vos yeux, dans votre quotidien, dans votre cour, le plus beau pont au Canada.

François-Philippe Champagne, ministre fédéral de l'Infrastructure et des Collectivités

M. Champagne a aussi souligné l'apport du pont à l'amélioration de la mobilité durable en rappelant que sa voie centrale sera réservée au futur Réseau express métropolitain (REM) et en annonçant officiellement que son lien cyclable sera gardé ouvert pendant tout l'hiver.

Quant aux mairesses de Montréal et de Brossard, elles ont parlé de leur fierté à voir le nouveau pont enfin accessible.

Je suis fière de ce pont, qui est majestueux, qui est élégant, qui fait une porte d’entrée vers la métropole francophone en Amérique du Nord, a déclaré Valérie Plante.

Le pont est à l’image de ce vers quoi on aspire, c’est-à-dire une région métropolitaine, une ville, dynamique, audacieuse, et définitivement bien ancrée dans le 21e siècle.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

De son côté, Doreen Assaad a rappelé le lien vital qu'a été le pont Champlain pour le développement de Brossard, qui atteindra bientôt, a-t-elle noté, le nombre des 100 000 habitants.

Par son importance stratégique pour le transport des personnes et des marchandises, par son élégance architecturale, le pont Samuel-De Champlain deviendra sans doute une icône importante pour toute la région métropolitaine de Montréal, a-t-elle prédit. Dites-vous que Brossard est très fière d’en tenir un bout.

Ouverture complète lundi

Ouvert en direction nord lundi dernier, la structure sera enfin accessible dans les deux directions à compter de lundi prochain, jour de la fête du Canada, soit avec six mois de retard sur l'échéancier initial et 57 ans jour pour jour après l'inauguration du premier pont Champlain, le 28 juin 1962.

Plus de 2000 personnes ont œuvré à sa réalisation, y consacrant plus de 8 millions d'heures de travail, souvent dans des conditions hivernales glaciales ou par grande canicule.

L'ouvrage de 4,2 milliards de dollars s'étend sur 3,4 kilomètres. Les accotements seront réservés aux autobus jusqu'à la mise en service du REMRéseau express métropolitain.

La construction du nouveau pont était rendue nécessaire, car l'ancien pont Champlain était rendu au bout de sa vie utile. Ce dernier sera d'ailleurs fermé dès vendredi soir 22 h, puis démantelé.

Les travaux de déconstruction devraient débuter en 2020 et durer trois ans. Ces travaux sont estimés à 400 millions de dollars.

Le nouveau pont devrait quant à lui avoir une durée de vie de 125 ans.

Link to post
Share on other sites

Driving across the bridge I must say I was very disappointed with the view of downtown, the safety barriers are so high you really don't have a clear view of the city (unlike the old bridge)

Link to post
Share on other sites

Superbe reportage diffusé au TJ 18h ce soir sur quelques secrets et quelques prouesses d'ingénierie reliés à la construction du nouveau pont.  J'ai vraiment très hâte de voir l'intégral de ce documentaire, qui sera diffusé à l'émission Découverte cet automne à Radio-Canada. 9_9

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By ScarletCoral
      J'ai compilé la liste des pages contenant les différents documents présentés lors de assemblées publiques de consultation tels que les documents du PPCMOI

      Pas tous les arrondissements sont aussi assidus à publier les documents contenant les rendus des projets à l'étude. Certains ont juste une page d'information sur le CCU
      Les meilleurs sont : CDN-NDG, le Plateau-Mont-Royal, Le Sud-Ouest, Mercier-Hochelaga-Maisonneve, Ville-Marie et Verdun
      Ahuntsic-Cartierville :  http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7957,142581083&_dad=portal&_schema=PORTAL  https://montreal.ca/articles/consultations-ecrites-ahuntsic-cartierville Anjou :  https://montreal.ca/actualites/les-consultations-ecrites-en-cours-anjou Côte-des-Neiges - Notre-Dame-de-Grâce :  http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7497,142955988&_dad=portal&_schema=PORTAL  https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-cdn-ndg Lachine Voir dans la liste des événements de l'arrondissement : https://montreal.ca/evenements?dc_coverage.boroughs.code=LCH&mtl_content.evenements.event_type.code=TEV05,TEV06&orderBy=dc_temporal.start LaSalle Voir dans la liste des événements de l'arrondissement : https://montreal.ca/evenements?dc_coverage.boroughs.code=LSL&mtl_content.evenements.event_type.code=TEV05,TEV06&orderBy=dc_temporal.start Le Plateau-Mont-Royal :  Assemblées publiques : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7297,74659611&_dad=portal&_schema=PORTAL Séances du comité d'étude des demandes de démolition : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7297,81015593&_dad=portal&_schema=PORTAL Le Sud-Ouest :  http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7757,84961577&_dad=portal&_schema=PORTAL   https://montreal.ca/articles/consultations-ecrites-dans-le-sud-ouest L’Île-Bizard–Sainte-Geneviève : Procès-verbaux du CCU : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=8497,142762272&_dad=portal&_schema=PORTAL https://montreal.ca/articles/consultations-ecrites-lile-bizard-sainte-genevieve Mercier–Hochelaga–Maisonneuve :  http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=9417,114239587&_dad=portal&_schema=PORTAL  https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-mhm Montréal-Nord :  https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-montreal-nord Outremont :  http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=8517,95571727&_dad=portal&_schema=PORTAL#documents Voir dans la liste des nouvelles de l'arrondissement : https://montreal.ca/nouvelles?dc_coverage.boroughs.code=OUT Pierrefonds-Roxboro : Ordres du jour du CCU : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=8377,142652423&_dad=portal&_schema=PORTAL https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-pierrefonds-roxboro Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles :  http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7697,83667580&_dad=portal&_schema=PORTAL  https://montreal.ca/articles/consultations-publiques-ecrites-consultez-les-dossiers-en-cours Rosemont–La Petite-Patrie :  https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-rosemont-la-petite-patrie Saint-Laurent : Dates des séances publiques du CCU : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7937,87207739&_dad=portal&_schema=PORTAL  https://montreal.ca/articles/consultations-publiques-virtuelles-saint-laurent Saint-Léonard : dernière mise à jour en 2017 : https://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7157,142045745&_dad=portal&_schema=PORTAL https://montreal.ca/articles/consultation-ecrite-en-cours-saint-leonard Verdun :  http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=8637,96045934&_dad=portal&_schema=PORTAL https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-verdun Ville-Marie :  http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,127951572&_dad=portal&_schema=PORTAL  https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-ville-marie Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension : https://montreal.ca/articles/consultations-en-mode-virtuel-dans-villeray-saint-michel-parc-extension
    • By ScarletCoral
      La Cité de l'Île


       
      Le projet comporte 6 5 tours de condos lumineux et stylisés, offrant des panoramas à couper le souffle et des espaces de vie unique. La première tour de 8 étages comportera un hall d’entrée lumineux, de grandes fenêtres, des électroménagers haut de gamme, un centre de conditionnement physique, deux piscines chauffées et des services hôteliers offerts à tous les résidents
       
       
       
       
    • By KOOL
      Les deux petits viaducs situés entre les rues Corot et Darwin presque situés au pied du 201 Corot signé Mies Van Der Rohe seront refaits à neuf. 
      Les travaux vont durer 2 ans soit la moitié moins que ça a pris pour construire le pont Samuel de Champlain. 
      Ceci dit les travaux de la phase 1 (phase 2 été prochain) vont bon train mais ça signifie que pendant deux ans tous les habitants des rues Elgarjusqu' au fond de la pointe Nord (SMI, Val  de l'Anse, 3 Sommets, 2 Vistal, Symphomia, etc...) n'auront qu'une seule voie routière pour sortir de l'île avec en bonus le feu de circulation au coin de Berlioz. Ouch !  
       
       



    • By nephersir7
      232 M$ pour l’agrandissement de l’hôpital de Verdun
       
       
        
       
    • By CFurtado
      Les entrepreneurs Kurt D. Lynn et Mohamed Hage proposent une petite révolution dans l'industrie montréalaise des légumes. Avec l'aide de Google Earth, ils ont répertorié les plus grands toits plats des bâtiments industriels de Montréal et proposent d'y faire pousser des produits potagers à longueur d'année. À commencer par le toit de cette bâtisse sans nom en périphérie du Marché central qui nourrira 2000 personnes.
       
      Ils sont de ces êtres qu'on appelle des entrepreneurs en série. Mohamed Hage et Kurt D. Lynn se sont d'ailleurs rencontrés il y a quatre ans, alors que le plus âgé aidait le plus jeune à mettre une entreprise sur pied. Ce sont des férus de technologies.
       
      Ils transposent aujourd'hui leur passion des gadgets au potager avec leur nouveau projet: les Fermes Lufa. L'inspiration? «En fait, on tripe tous les deux sur la nourriture», dit simplement le Montréalais à temps partiel, M. Lynn, qui vit l'autre moitié du temps à Toronto. À force d'en discuter ensemble, ils ont voulu changer leur façon de se nourrir en créant leur propre ferme sans pesticides ni OGM. Mais pas question de faire ça en dehors de la ville. «Plus la nourriture s'éloigne d'où elle a été cultivée, plus elle perd sa saveur et sa valeur nutritive. Et plus elle pollue en raison du transport.» Ça, on l'a dit souvent, d'où la tendance au locavorisme, une alimentation qui s'en tient aux produits locaux.
       
      Mais les terres cultivables sont rares sur l'île... Les deux gourmets se sont donc tournés vers les toits des immeubles commerciaux pour élever la première serre commerciale sur un toit d'envergure au Québec, présentement en construction dans le quartier Ahuntsic. «On a fait des recherches et on pense être la première au monde, si on exclut les petits jardins sur des toits qui fournissent des herbes ou certains légumes à quelques restaurants aux États-Unis», dit Kurt D. Lynn. Il y a toutefois déjà quelques jardins collectifs sur les toitures et balcons du Québec et le premier toit vert remonterait aux années 1970 à Montréal, selon le Centre d'écologie urbaine.
       
      Le iPod de l'agriculture
       
      Avec une équipe d'architectes, d'ingénieurs, de scientifiques et d'agents immobiliers, les deux hommes d'affaires ont prévu tous les détails de cette première serre de 31 000 pieds carrés qui offrira ses récoltes, dès le mois de mars, par la vente de paniers. L'équipe a déjà établi que l'eau de la pluie sera recueillie pour arroser les plants, que les coccinelles remplaceront les pesticides et que la distribution, locale, se fera à partir de points de chute pour éviter des trajets en camions. «C'est ça qu'on veut éviter!» dit M. Lynn en pointant un camion qui sort d'un entrepôt, chargé de légumes, qu'un autre camion est venu y déposer... Au total, la serre d'Ahuntsic pourra nourrir 2000 personnes toute l'année.
       
      Mohamed Hage, en bon amateur de technologies, compare les Fermes Lufa au iPod. «Apple a été le premier à mettre ensemble autant de fonctions dans un même objet d'une façon efficace.» Idem pour sa ferme de la rue Antonin-Barbeau, qui réunira la serre, le toit vert, le concept de panier santé et une façon écologique de cultiver. «Ce n'est rien de nouveau, c'est juste une nouvelle combinaison», selon Kurt D. Lynn. Et ce n'est qu'un début: d'autres projets, dont un autre cinq fois plus grand à Montréal, sont prévus dans la province et en Ontario.
       
      L'invitation est lancée à tous les Home Dépôt et Costco de ce monde qui voudraient louer cet espace perdu. Une bonne façon pour ces monstres de béton de faire leur part pour la communauté, croient les deux hommes. «Les gens les détestent lorsqu'ils sont construits. Mais si au moins leurs toits pouvaient nourrir 12 000 personnes...» dit Mohamed Hage. Ces bâtisses sont idéales parce que leurs toits sont plats et solides. Car si la culture hydroponique, donc sans terre, en fait une ferme assez légère, tous les toits ne sont tout de même pas admissibles au royaume des légumes en altitude. Les immeubles coiffés d'une ferme gagnent en échange une isolation totale du côté du toit, puisque la serre permet d'éviter toute perte de chaleur.
       
      10 % des toits de Montréal?
       
      Les deux entrepreneurs de la pousse écolo ont fait appel à une équipe scientifique multidisciplinaire de l'Université McGill pour choisir les produits qui pousseront sur ce toit d'un immeuble sans nom en périphérie du Marché central. Ils recherchent les variétés les plus nutritives et les plus savoureuses. «Ce n'est pas un projet commun: généralement, c'est le fermier qui décide ce que les gens mangent, selon ce qui se conserve le plus longtemps, dit la phytologue Danielle Donnelly, qui étudie en ce moment les concombres et les tomates. Avec ces deux gars, ce sont les nutritionnistes qui décident!»
       
      Le fondateur de Green Roofs for Healthy Cities, une association basée à Toronto qui regroupe l'industrie des toits verts de l'Amérique du Nord, estime qu'environ 10 % des toits des villes canadiennes peuvent accueillir un potager. «À Toronto, ça représente 500 millions de pieds carrés, dit Steven Peck. Ça donne une idée des opportunités. Ce sont des idées encore très nouvelles, émergentes, mais une serre comme ça aura beaucoup de bénéfices sociaux et économiques.»
       
      Le président du Centre d'écologie urbaine de Montréal, Owen Rose, se réjouit qu'une entreprise s'installe ainsi sur un toit. «Le privé aussi a son rôle à jouer pour l'environnement. Et c'est un bon moyen de valoriser l'agriculture urbaine.»
       
      http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/310328/une-ferme-sur-le-toit-sans-pesticides-ni-ogm



×
×
  • Create New...