Jump to content

En 1973,on prévoyait que l'est du centre-ville se développerait plus vite que l'ouest


eastender85
 Share

Recommended Posts

C'est sûr que sans vision eet sans volonté, nous ne pouvons pas voir très très loin. Nos dirigeants ne voient même pas les problèmes actuels, alors comment pensez-vous qu'ils seraient capables de voir l'avenir?

 

En démocratie, on a les dirigeants qu'on mérite.

Link to comment
Share on other sites

Prenez bien conscience du fait que ce que les "dirigeants" (politiques, je présume) voient des tendances et des défis à venir, par l'entremise de très sérieuses études exécutées par leurs conseillers (pas tous des fous btw) ainsi que de sources extérieures réputées, peut fort bien NE PAS se manifester dans les propos et les discours desdits dirigeants. Et ce, pas particulièrement ou nécessairement par malhonnêteté, mais bien parce que les implications desdites perspectives peuvent apparaître tellement énormes qu'il vaut mieux (ou c'est jugé tel) les laisser apparaître graduellement au grand jour, plutôt que de semer la panique, d'autant plus que l'expérience démontre que souvent, certaines tendances qui semblaient évidentes à un certain moment se sont avérées non avenues (si on peut dire). Quand même pas très démocratique, direz-vous?--Peut-être, mais je ne pense pas que le Québec soit si mal par rapport aux autres, à ce sujet. Bien sûr, de temps en temps, on découvre des visionnaires, des avant-gardistes, qui FONT des choix brillants, notamment en urbanisme. (Copenhague?)..Mais je conclus en disant ceci: oui aux visionnaires, mais encore faut-il que la population suive. Et pour cela, la conscientisation est nécessaire. Continuez dans cette bonne voie, et soyez ouverts aux opinions diverses, c'est sain.

Link to comment
Share on other sites

Prenez bien conscience du fait que ce que les "dirigeants" (politiques, je présume) voient des tendances et des défis à venir, par l'entremise de très sérieuses études exécutées par leurs conseillers (pas tous des fous btw) ainsi que de sources extérieures réputées, peut fort bien NE PAS se manifester dans les propos et les discours desdits dirigeants. Et ce, pas particulièrement ou nécessairement par malhonnêteté, mais bien parce que les implications desdites perspectives peuvent apparaître tellement énormes qu'il vaut mieux (ou c'est jugé tel) les laisser apparaître graduellement au grand jour, plutôt que de semer la panique, d'autant plus que l'expérience démontre que souvent, certaines tendances qui semblaient évidentes à un certain moment se sont avérées non avenues (si on peut dire). Quand même pas très démocratique, direz-vous?--Peut-être, mais je ne pense pas que le Québec soit si mal par rapport aux autres, à ce sujet. Bien sûr, de temps en temps, on découvre des visionnaires, des avant-gardistes, qui FONT des choix brillants, notamment en urbanisme. (Copenhague?)..Mais je conclus en disant ceci: oui aux visionnaires, mais encore faut-il que la population suive. Et pour cela, la conscientisation est nécessaire. Continuez dans cette bonne voie, et soyez ouverts aux opinions diverses, c'est sain.

 

Il faut aussi noter que peu importe s'ils sont bien conseillés ou non, plusieurs dirigeants ne voient que ce qu'il veulent bien voir. D'autant plus que la population qui les met au pouvoir voit généralement ce qu'elle veut bien voir. Les électeurs se comportent trop souvent comme un dictateur qui tue les messagers qui apportent des mauvaises nouvelles.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Et aujourd'hui, j'ai le goût d'ajouter une note à saveur (presque pré-) historique, soit déjà à l'époque de Samuel de Champlain, les Français étaient rendus sur les rives du Lac Huron; et vers le milieu des années 1750, peu de temps avant la "Conquête", les autorités de la Nouvelle-France envisageaient très sérieusement de faire du site du fort Détroit l'un des plus importants lieux de peuplement de la colonie. Alors ma question est: c'est quoi cette obsession pour l'EST, à part d'une vision de colonisé à l'effet que l'OUEST est réservé aux "Anglas" (pas de "i"), et que l'on doit donc se rabattre sur l'EST. Entre autre, cela nous a donné, INDIRECTEMENT, la "Corrid'art", une exposition sur la rue Sherbrooke circa 1976. Pour ceux à qui cela ne dit rien, faites une petite recherche, et faites nous part de vos réactions.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...