Recommended Posts

 Le PLQ, la CAQ et le PQ prêts à financer en partie un stade de baseball à Montréal

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1123377/stade-baseball-montreal-plq-caq-pq-financement-bronfman

Contrairement à Québec solidaire qui s'y oppose fermement, le Parti libéral du Québec, la Coalition avenir de Québec et le Parti québécois se montrent ouverts à financer une partie d'un éventuel nouveau stade de baseball au centre-ville de Montréal.

Un texte de Romain Schué

« Nous sommes favorables au retour du baseball, bien sûr », indique le candidat péquiste Nicolas Marceau.

« Vive le retour du baseball à Montréal », avait quant à lui clamé François Legault mardi, à Trois-Rivières, en recevant de la part d’un citoyen une balle signée par l'ex-vedette des Expos Vladimir Guerrero.

Fervent supporteur lui aussi de la venue d’une équipe professionnelle dans la métropole, le ministre des Finances sortant du gouvernement Couillard, Carlos Leitao, assure cependant que le gouvernement québécois « ne sera jamais propriétaire » d’un nouveau stade.

Selon ce dernier, la donne est claire : un consortium privé doit au préalable présenter « un plan sérieux » et avoir l’assurance d’obtenir l’arrivée d’une équipe professionnelle.

« On ne fera pas le "build it and they will come" », précise Carlos Leitao, en référence au Centre Vidéotron, construit à Québec avec des finances publiques, dans l’espoir d’accueillir une formation de la Ligue nationale de hockey.

Un prochain gouvernement, quel que soit le parti, ne doit pas non plus se mêler d’un éventuel rachat d’une équipe professionnelle, précise également Carlos Leitao.

« Pas un sou » pour QS

La CAQ et le PQ soutiennent cette position. Pour ces trois partis, ce sera au privé de s’acquitter de la majorité du financement.

« On souhaite que le secteur privé initie et bâtisse un montage qui a du bon sens » pour un édifice qui « doit être très largement financé par le secteur privé », détaille Nicolas Marceau.

En revanche, Québec solidaire est contre tout financement public. « On ne mettra pas un sou dans le retour d’une équipe de baseball à Montréal », soutient Stéphanie Guevremont, porte-parole du parti.

QS est en revanche favorable à des investissements pour remettre à neuf le stade olympique, afin d’accueillir notamment la Coupe du monde de soccer en 2026, qui sera coorganisé par le Canada, les États-Unis et le Mexique.

Polémique à Montréal

Le retour d’une équipe de baseball à Montréal est le projet d'un groupe d’investisseurs conduit par les hommes d’affaires Stephen Bronfman et Mitch Garber.

Le montage financier de ce stade qui pourrait voir le jour au bassin Peel, dans le quartier de Griffintown, a fait l’objet d’une vive polémique au cours de la dernière campagne électorale à Montréal.

Alors que l’ancien maire Denis Coderre avait ouvert la porte à un financement municipal, son adversaire, Valérie Plante, s’était fermement opposée à mettre de l’argent public sans consulter les citoyens. Elle avait demandé qu'un référendum soit tenu sur ce sujet.

Devenue mairesse de Montréal, Valérie Plante a, depuis, adouci le ton avec les initiateurs de ce projet. Ces derniers ont affirmé ne pas vouloir demander une somme d’argent à la Ville. À la suite d’une rencontre à l’hôtel de ville, la mairesse Plante s’est même dite prête à « travailler » avec ce groupe d’investisseurs.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par amos404
      Construction d'un nouveau chalet par l'arrondissement dans le Parc Clémentine de la Rousselière (coin Notre-Dame et De la Rousselière à Pointe-aux-tremble). Il remplace l'ancien chalet (une sorte de maison mobile pleine de moisisure et en ruine qui a été démolie). Les deux principaux locataires seront l’Association du baseball amateur de Pointe-aux-Trembles (ABAPAT) et un groupe scout (155e). 


    • Par jerry
      Publié le 29 octobre 2015 à 19h33 | Mis à jour le 29 octobre 2015 à 19h33
       
       
      Retour des Expos: une lettre envoyée aux équipes de la ligue
       
       
       
      Frédéric Daigle
      La Presse Canadienne
       
       
      Le maire de Montréal, Denis Coderre, et l'ex-actionnaire des Expos de Montréal Stephen Bronfman ont fait parvenir une missive aux 30 équipes du Baseball majeur afin de mousser la candidature de la ville auprès de ses gouverneurs, a appris La Presse Canadienne.
       
      La lettre, envoyée il y a quelques semaines, présentait également l'option la plus probable pour le site d'un éventuel stade - le bassin Peel.
       
       
      Mise à jour
       
      Avec la venue probable d'une station du REM sous le bassin Peel, il semble de plus en plus probable que le futur stade éventuel des Expos serait construit au sud du bassin Peel entre les rues Wellington, Bridge et Mill :
       

       

    • Par ProposMontréal
      Des plans déposés pour un stade de baseball à Montréal
       
      Source
       
      Après des années de tergiversations dans le choix d’un site, les dirigeants de Baseball Québec ont déposé, vendredi dernier, auprès du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, les plans d’un projet de construction d’un stade de baseball jumelé à un centre national d’entraînement.
      Les terrains ciblés pour l’érection de cette infrastructure sont situés aux angles des rues Bridge et Mill, aux abords du canal Lachine.
       
      Les lots sont propriétés de la Société immobilière du Canada et du port de Montréal, un secteur visé par de vastes travaux de rénovations immobilières.
       
      Les coûts préliminaires de ce projet admissible au Fonds de développement du sport et de l’activité physique frôlent les 50 millions $.
       
      La date limite pour soumettre une demande de subvention dans la phase II du programme était le 30 septembre.
       
      Environ le tiers du montant serait dépensé pour l’aménagement d’infrastructures, telles des routes d’accès, égoûts et autres. La Ville de Montréal pourrait être appelée à se présenter dans le rectangle des frappeurs!
       
      «Nous en discutons depuis cinq ou six ans, mais c’est la première fois qu’une demande concrète est déposée au gouvernement du Québec», a mentionné Maxime Lamarche, le directeur du marketing et des événements à Baseball-Québec.
       
      «Nous ne songeons pas à construire uniquement un stade de baseball mais un complexe multifonctionnel utilisable pendant douze mois par année.
       
      «En ventilant les prévisions de coûts, seulement la moitié des subventions nécessaires seraient consacrées à l’érection du stade.»
       
      Lamarche souligne que le baseball mineur connaît une croissance dans son membership depuis quelques années.
       
      «Nous avons noté une hausse des inscriptions de 7%, la saison dernière, et de 20% depuis quatre ans.
       
      «Nos programmes sport-études sont à l’étroit! On manque d’espace, que ce soit l’Académie de baseball du Canada (active au centre Claude-Robillard) ou tous les programmes d’écoles secondaires qui regroupent quelque 500 joueurs dans la province. »
       
      Baseball professionnel
       
      Selon les plans préparés par la firme d’architectes Tremblay, l’Écuyer et Associés et le groupe SM Ingénierie, le stade compterait entre 5000 et 6000 sièges. Le sport y cohabiterait avec le volet de spectacles en plein air et des aires communautaires seraient aménagées pour les activités de loisirs de ce secteur.
       
      Un club de baseball professionnel mineur serait donc le locataire principal du stade.
       
      Des intervenants et hommes d'affaires oeuvrent depuis plusieurs années pour implanter un club de la ligue CanAm dans la Métropole.
       
      Des sites à Longueuil, dans l’arrondissement de Verdun et deux sur la couronne nord avaient été scrutés.
       
      «Aucun stade pour le baseball professionnel n’a été érigé à Montréal depuis DeLorimier en 1928! Le baseball n’était pas la vocation première du parc Jarry ni du Stade olympique.
       
      «Selon moi, la CanAm s’avère une meilleure option que le baseball mineur affilié. Du niveau AA à Montréal, je n’y crois pas», tranche Lamarche, un ancien employé et joueur des Capitales de Québec.
       
      Les coûts d’acquisition d’une franchise mineure du baseball affilié ne sont plus à la portée de toutes les bourses.
       
      La semaine dernière, le club-école des Yankees de New York dans la ligue New York/Penn (ligue de recrues, courte saison), cantonné à Staten Island (banlieue de New York) a été vendu pour la somme de 11 M$ US.
    • Par eastender85
      Un complexe de luxe pour financer le retour du baseball à Montréal
       
      Pour financer le retour du baseball majeur à Montréal, un groupe secret d'hommes d'affaires envisage de construire un hôtel cinq étoiles, une boîte de nuit et une salle de spectacles.
      L'immense projet baptisé «le Littoral de Montréal» serait situé dans l'arrondissement du Sud-Ouest entre les ponts Champlain et Victoria. Destinées à «une clientèle ciblée», ses installations de luxe viseraient à financer le sport amateur ainsi que la construction d'un stade de baseball.
       
      Le projet est porté par l'avocat de Québec Guy Bertrand. Son désir de doter Montréal d'infrastructures sportives est connu depuis des années. Mais l'aventure est entourée de mystère. On ignore qui sont les bailleurs de fonds, même si l'avocat parle «d'investisseurs orientaux et internationaux».
       
      Guy Bertrand vient toutefois de mettre à jour son inscription au registre des lobbyistes, et de nouveaux éléments ont émergé, dont l'idée de financer un stade de baseball par un complexe de luxe. «Avant de se lancer dans la construction d'un stade et d'installations pour le sport amateur, il faut un projet rentable», a expliqué Guy Bertrand en entrevue.
       
       
      Selon l'inscription au registre, le complexe serait érigé en bordure du fleuve en cinq temps. Il comprendrait en plus du complexe de luxe, un stade de baseball, un centre sportif, un anneau de glace et peut-être un vélodrome.
       
      Le centre sportif serait doté de plateaux pour «par exemple le taekwondo, le judo, le ping-pong, note Me Bertrand. On a déjà été en contact avec des fédérations sportives et le but n'est pas de dédoubler ce qui se fait au Parc olympique, mais d'offrir des infrastructures qui n'existent pas ou qui doivent être améliorées.»
       
      La consultation du registre permet par ailleurs de découvrir l'identité d'au moins un des partenaires de Me Bertrand, la firme Scéno Plus. Cette entreprise de design montréalaise a notamment mené plusieurs projets d'envergure dans des casinos américains, comme la conception de salles de spectacles.
       
      Encore bien du travail à faire
       
      Mais le Littoral de Montréal est encore loin d'une réalisation. Et le retour du baseball à Montréal n'est pas pour demain la veille. Guy Bertrand précise ne pas avoir contacté le «Projet baseball Montréal» de Warren Cromartie.
       
      Le site envisagé est par ailleurs lourdement contaminé. Sa décontamination coûterait 100 millions de dollars. Me Bertrand entend d'ailleurs faire des démarches auprès du gouvernement fédéral pour obtenir des fonds publics, précisant que le reste du projet sera porté par des investisseurs privés.
       
      «La décontamination de ce secteur sera un enjeu important», reconnaît le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, qui dit avoir vaguement entendu parler du projet de Guy Bertrand, même si aucune démarche formelle n'a été entreprise, selon lui.
       
      «Je suis maire de l'arrondissement depuis 2009 et j'ai vu passer trois projets de stade de baseball sur ce site», note-t-il.
       
      Guy Bertrand n'est pas pressé. "Ça fait cinq ans qu'on travaille sur ce projet et c'est du sérieux. On va y aller tranquillement, assure-t-il. Que ceux qui veulent se complaire dans la morosité s'y complaisent. Moi, je pense qu'il faut ramener le baseball à Montréal et peut-être même les Jeux olympiques. C'est possible.»
       
      http://www.lapresse.ca/sports/baseball/201308/23/01-4682468-un-complexe-de-luxe-pour-financer-le-retour-du-baseball-a-montreal.php