ERJ-Boy

Member
  • Content Count

    1,466
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

580 Excellent

1 Follower

About ERJ-Boy

  • Rank
    Mtlurb Master

Personal Information

  • Biography
    I love BYOBs.
  • Location
    Montreal, QC
  • Interests
    Ski, Golf, Travelling, Food
  • Occupation
    Young Professional

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'est de la pression diplomatique. On ne parle pas d'un point de vue légal mais bel et bien de coopération diplomatique entre deux alliés. Les États-Unis voient une liaison directe vers Beyrouth comme une menace potentielle.
  2. en même temps avec Onex qui vient de donner du cash à Westjet et AC qui consolide sa position, la guerre de prix sera vraiment plus féroce. Surtout si Sunwing gets its act together et se développe sur le prix (avec l'aide de TUI)
  3. Transat est en pourparlers exclusifs avec Air Canada, qui offre 520 millions pour l'achat du transporteur québécois. La société montréalaise a indiqué qu'elle avait accepté une période de négociations exclusives de 30 jours pour une éventuelle transaction à 13 $ par action. Les actions de Transat ont clôturé à 10,58 $ à la Bourse de Toronto mercredi. L'entreprise propose des forfaits vacances, des séjours à l'hôtel et du transport aérien sous les marques Transat et Air Transat. Transat affirme qu'après avoir été sollicité par plusieurs parties, son conseil d'administration a déterminé qu'il était dans l'intérêt de Transat et de ses actionnaires de finaliser les négociations de manière exclusive avec Air Canada. La société avait révélé qu'elle avait eu des discussions préliminaires sur la vente éventuelle de la société le mois dernier, mais n'avait pas nommé les parties intéressées à ce moment.
  4. https://www.lapresse.ca/affaires/entreprises/201905/13/01-5225827-westjet-rachete-par-onex-pour-5-milliards.php Le fonds d'investissement Onex a conclu une entente pour l'achat du transporteur aérien WestJet, une transaction évaluée à 5 milliards, dette comprise. En vertu de cet accord, Onex paiera 31 $ par action pour WestJet, qui continuera ses activités à titre de société privée. Les actions de WestJet ont clôturé à 18,52 $ vendredi. Peu de détails à ce point-ci. Onex est une société d'investissement privé basée à Toronto. Ils sont connus pour avoir fait une offre ratée en 1999 pour l'achat d'Air Canada. Ils voulaient les fusionner avec Canadian (ce qui arrivera 2 ans plus tard).
  5. ne vous leurrez pas non plus... La capitalisation boursière de Transat est moindre que les liquidités excédentaires de l'entreprise... C'est ça qui attire des acheteurs. Si c'est Air Canada: il y a de fortes chances que le bureau de la concurrence ne laisse pas ça passer, ou impose de très lourdes conditions vu la position dominante que la compagnie fusionnée aurait. Toutefois, Transat serait un ajout incroyable à Rouge. Ça m'étonnerait que ce soit Westjet. Ils sont déjà bien occupés à lancer leur vols en Europe, améliorer la position financière de l'entreprise et finir la transition faire un full service carrier. J'ai comme une impression que ça pourrait être Sunwing, avec le support de TUI. Dans tous les cas si ce ne sont pas des canadiens qui rachètent le groupe Transat, ils devront se départir de 51% des parts de la compagnie aérienne (le reste du groupe n'est pas touché par cette règle).
  6. Est-ce qu'il serait possible de déplacer ce fil dans la section "en construction" ?
  7. Le mot bashing était un peu fort. Je m'en excuse. Mon point vient seulement dire que beaucoup d'entreprises sont bien capables de prendre des décisions qui vont à l'encontre de "faire du profit" pour causer du bien social et prendre une place de leader dans la société. C'est sur qu'en légiférant on obtient beaucoup de résultats, mais il ne faut pas non plus oublier les effets positifs sur l'image et sur la croissance de la responsabilité sociale des entreprises... J'invente pas ça...
  8. C'est bien beau d'accuser les entreprises de cette façon, mais on a beaucoup d'exemples d'entreprises québécoises qui posent des actions concrètes pour l'amélioration du bien collectif, et ce même si ça va a l'encontre de leur bottom line. C'est très vrai pour le Québec, ou la société et l'opinion publique ont un assez gros impact sur les entreprises. On est pas l'Allemagne mais pas loin. Je ne dis pas que Devimco est un modèle de responsabilité sociale, mais ça m'irrite de tout le temps voir le monde basher les entreprises de cette façon...
  9. ERJ-Boy

    Métro: Ligne Rose

    Encore une fois ça dépend de plusieurs facteurs. Il n'est pas du tout acquis que la ligne rose fera partie du réseau du métro.
  10. Faites attention par contre. Oui le profit est l'intérêt premier des promoteurs, mais ils ont aussi un rôle à jouer en tant que citoyen corporatif et en tant que partie prenante dans notre ville. Devimco a de l'argent à faire, c'est indéniable, mais ils ont aussi une responsabilité sociale.
  11. ERJ-Boy

    Métro: Ligne Rose

    N'oublions pas encore une fois que le financement de la ligne rose dans sa partie fédérale passera surement par la BIC.
  12. N'oublions pas non plus que le Montréal-bashing a toujours existé. C'est simple, on est une grande ville, on est bruyant, les gros événements et les gros problèmes se passent ici. C'est facile quand tu habite dans un quartier récemment construit à Saint-Roch-de-l'Achigan de venir chialer sur les nid de poule de la rue Notre-Dame, sur laquelle circule plus de camions en une journée que dans toute l'année dans leur village.
  13. N'oublions pas que le mode de financement des grands projets va considérablement changer dans le futur avec la venue de la BIC et des investisseurs institutionnels. La planification des transports revient à l'ARTM. Ceux-ci vont établir les priorités et les projets à poursuivre. La Caisse sera un investisseur et pourra choisir le projet qui représente le mieux ses intérêts et prendre une décision en conséquence.
  14. Probablement un avantage monétaire qui augmente la rentabilité du REM. Aussi la CDPQ n'est vraiment pas connue comme un requin. Ils peuvent négocier pour accommoder VIA. Surtout s'ils sont intéressés à mettre de l'argent dans le TGF via la Banque d'Infrastructure.
  15. en même temps François Cardinal a bien dit que les négociations n'ont jamais arrêté.