Jump to content

mtlurb
 Share

Recommended Posts

  • Administrator

Marché du travail: optimisme face à l'embauche

15:20 | Léonie Laflamme-Savoie , LesAffaires.com

 

 

Près de 25% des employeurs canadiens auraient l’intention d’embaucher de nouveaux employés durant le prochain trimestre alors que seulement 9% envisageraient de réduire leurs effectifs.

 

 

4_squares.gif Pour en savoir plus

icn3.gif

 

Embauche

marché du travail

Canada

 

 

icn4.gif

Article connexe

 

C’est ce que révèle une enquête de la firme Manpower menée auprès de 1700 employeurs afin de connaître les perspectives d’emploi pour la période d’octobre. Une large majorité d’employeurs, 64% des répondants, ont choisi de garder leurs effectifs stables.

 

« Le taux net d'emploi potentiel canadien pour le prochain trimestre (19%) permet de croire que les activités de recrutement favorables que l'on a connues au dernier trimestre devraient se poursuivre », soutient Mme Lori Rogers, vice-présidente des opérations chez Manpower Canada.

 

Au Canada, la palme de l’embauche revient sans surprises à l’Ouest canadien, avec un taux net de 31%, et entraîne avec lui les secteurs des mines et celui de la construction qui sont les deux secteurs où la croissance de l’embauche sera la plus forte.

 

Au Québec

 

Pour le mois de septembre, l'indice Jobboom redescend de 1,4 point et passe à 96% au Québec. Près de 1400 emplois ont été créés dans la province en août alors que le Québec avait perdu 400 emplois en juillet.

 

C’est le secteur de la production de biens qui a créé le plus d’emplois (17 700 postes) suivi par l’agriculture (7 100 postes) alors que, crise forestière oblige, le secteur des forêts, des mines et de la pêche a connu une perte de 2400 postes.

 

La région de Québec a créé le plus d’emplois (7 400 postes) en août, suivie par la région de Montréal (6 500 postes) alors que le Saguenay a connu la plus lourde perte d’emplois (800 postes de moins).

 

Quant au Québec, le taux net d’emploi potentiel est de 3% pour le prochain trimestre.

 

Le secteur financier

 

Près de 19% des directeurs des finances envisagent d’embaucher de nouveaux employés à temps plein au cours d’un prochain trimestre alors que 5% prévoient réduire leur effectif.

 

Selon l’étude, menée par Robert Half International auprès de 270 directeurs financiers, 44% des répondants estiment que ces nouvelles embauches découleraient d’une croissance des activités alors que 39% soutiennent qu’elles sont liées à une croissance de la charge de travail.

 

« La croissance soutenue des activités et l'importance accordée aux mesures de conformité ont stimulé la demande de professionnels en finance et en comptabilité », explique David King, vice-président directeur de Robert Half International.

 

Les employeurs les plus optimistes sont ceux œuvrant dans des entreprises de services (37%), suivis par le secteur des assurances et de l’immobilier avec 32%.

 

«Les gens de talent étant de plus en plus en demande, les entreprises doivent être capables d'évaluer les candidats rigoureusement et leur faire une offre d'emploi rapidement, puisque souvent, les cadres expérimentés ont l'embarras du choix », poursuit David King.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value