Jump to content

Mcdo Vs Tim Hortons : Une guerre du café à l'horizon


ErickMontreal
 Share

Recommended Posts

Publié le 22 avril 2009 à 05h00 | Mis à jour à 11h30

 

Une guerre du café à l'horizon

 

Pierre Couture

Le Soleil

 

(Québec) Après la guerre des beignes, assisterons-nous à celle du café? McDonald's vient de lancer une vaste offensive sur Tim Hortons. Le but : gagner des parts dans le très lucratif marché des buveurs matinaux. Ne riez pas, de grosses sommes d'argent sont en jeu.

 

L'an dernier, il s'est vendu au Canada plus de 1,8 milliard de tasses de café dans les restaurants et les établissements spécialisés. Les ventes de café ont ainsi progressé de 2 % (36 millions de tasses) par rapport à 2007.

 

Selon un sondage commandé par la firme NPD Group, le café demeure le produit le plus prisé des Canadiens lorsqu'ils franchissent les portes d'un restaurant. Le tiers des ventes des restaurateurs sont associées au café.

 

En calculant un profit net d'environ 85 % sur chaque tasse vendue, on comprend un peu mieux l'engouement des géants de la restauration rapide pour cette précieuse boisson chaude.

 

Au Canada, Tim Hortons domine outrageusement la vente de café le matin. Ses parts de marché sont estimées à environ 70 %. À l'opposé, McDonald's ne contrôlerait que 10 % des ventes de café entre 6h et 10h30.

 

L'an dernier, les 2917 succursales Tim Hortons ont généré beaucoup de fric, soit des revenus de 2 milliards $. Chez Tim Hortons, environ 50 % du chiffre d'affaires émane de la vente de café.

 

Or, McDo pense qu'elle pourrait s'attirer de nouveaux clients dans ce marché au cours des prochains mois. Depuis lundi, et ce, jusqu'au 3 mai, la multinationale du hamburger offre le café gratuitement à tous les clients qui se présentent dans ses restaurants. Aucun achat n'est requis.

 

Plusieurs analystes estiment que cette façon de faire est audacieuse et pourrait permettre à McDonald's de gagner de nouveaux adeptes (voire ravir des clients à Tim Hortons).

 

On pense notamment aux irréductibles automobilistes qui n'hésitent pas à faire la file de longues minutes le matin chez Tim Hortons pour se procurer un café. McDo cherche depuis longtemps à rentabiliser ce service peu fréquenté le matin par ses clients. Il faut dire que Tim Hortons tire 60 % de ses revenus le matin.

 

«Cette promotion vise essentiellement à mettre de la pression sur Tim Hortons», signale l'analyste Perry Caicco, de CIBC Marchés mondiaux, dans une note de recherche à ses clients.

 

Car voilà, en pleine récession, McDonald's a tout à gagner. Et Tim Hortons, beaucoup à perdre. Tim Hortons demeure une marque très populaire auprès des Canadiens, mais il semble y avoir une limite à vendre des cafés, des muffins et des beignes le matin.

 

On imagine d'ailleurs mal comment la chaîne de beigneries au nom du célèbre joueur de hockey pourrait faire mieux. Au petit déjeuner, Tim Hortons détient 65 % du marché de la vente de café, alors que près de 50 % de sa clientèle revient au moins quatre fois par semaine dans ses établissements.

 

À moins d'ouvrir de nouveaux restaurants et de risquer de «cannibaliser» davantage ses franchisés actuels, Tim Hortons devra se résigner à des objectifs financiers plus modestes cette année et l'an prochain, pensent certains experts.

 

Au dernier trimestre, Tim Hortons a notamment vu ses revenus grimper de 9,4 %, à 563,7 millions $, alors que ses profits nets ont glissé de 8,7 %, à 69,1 millions $.

 

Alors que l'Association des restaurateurs prévoit une contraction des ventes de 1,8 % cette année dans le secteur de la restauration rapide, Tim Hortons pense toujours faire grimper ses revenus entre 3 et 5 %.

 

Pour faire taire les rumeurs, Tim Hortons a décidé de hausser de 11 % son dividende annuel le mois dernier tout en s'engageant à racheter 5 % de ses actions en circulation en 2009.

 

Chez McDo, l'offensive café devrait déboucher sur l'entrée progressive au Canada des McCafe. Une nouvelle section déjà introduite dans des restaurants de la chaîne en Europe et aux États-Unis. Les McCafe offrent des cappuccinos, des cafés lattés et des pâtisseries à des prix, dit-on, imbattables.

 

Chemin faisant, l'analyste David Hartley, de BMO marchés des capitaux, s'attend à ce que le titre de Tim Hortons fasse du surplace cette année. Il croit que d'ici un an, l'action vaudra 31 $.

 

Hier, le titre de Tim Hortons (TSX : THI) a terminé la journée à 30,64 $, en hausse de 17 ¢. Il y a un an, le même titre s'échangeait autour des 34 $.

 

L'analyste de BMO note toutefois que le titre de Tim Hortons se transige ces temps-ci à des ratios plus élevés que la moyenne de l'industrie.

 

À la Financière Banque Nationale, Jim Durran vient d'ailleurs de revoir à la baisse sa cible annuelle sur Tim Hortons, passant de 37 $ à 33 $. L'analyste redoute les effets de la récession et de la compétition ainsi que les faibles bénéfices dégagés par les succursales aux États-Unis.

Link to comment
Share on other sites

Très intéressant comme enjeux commercial.

 

Je suis un grand consommateur de café, mais je n'aime pas particulièrement ceux de Tim Horton ou de McDonald's.

 

Tim Horton:

-Ils devront accélérer le service, c'est souvent pénible.

-Ils devront démocratiser l'acceptation des cartes de débits.

-Ils devront travailler à leur concept/décoration, je trouve que beaucoup commencent à ressembler aux vieux Dunkin'Donnuts (aujourd'hui disparus...).

 

McDonnald:

-Ils devront accepter les tasses remplissables sans que ça ait l'air bizarre (j'ai déjà demandé de faire remplir ma tasse, vous auriez du voir la face de la fille).

-Ils devront travailler sur leur image pour faire passer le message que "ce n'est pas du café cheap" (en fait oui, mais bon). Ce que je crois que les McCafés réussissent assez bien (du moins celui à Alexis Nihon, c'est le seul que je connaisse).

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Link to comment
Share on other sites

difficile pour tim d'accepter le débit quand il te coutes environ 55 sous pour une tasse à 1.44$

 

 

Faux, j'ai négocié quelques contrats de traitement de cartes de crédit/débit et les taux varient généralement de 5 à 15 ¢/transaction sur carte de débit (mais généralement beaucoup plus près du 5 ¢ si vous savez négocier). Il était aussi possible à ce moment d'avoir des "packages illimités" pour une vingtaine de $ par mois, par contre, je crois que c'est un peu moins disponible maintenant. Les frais de carte de crédit sont beaucoup plus élevés, il est difficile d'avoir moins de 1.6 % de frais de transaction (sur une tasse de café à 2$, ça fait un peu moins que 5¢ mais sur un déjeuner à 5$, le commerce est perdant).

 

Tim Horton a déjà l'infrastructure en place puisqu'il accepte MasterCard, quoique dans son cas il y a surement une forme de ristourne pour l'exclusivité (comme Costco fait avec Amex).

 

L'argument de lenteur de service est complètement bidon, si le système de débit/crédit est interfacé avec le système de caisse et que l'information transige par une bande rapide (internet ou autre), la transaction est très rapide. Le client a le temps de taper son NIP pendant que le commis rempli la tasse. La clientèle cible de Tim Horton n'est pas une clientèle riche qui a nécessairement beaucoup de comptant sur eux, ils se doivent d'offrir des alternatives de paiements pour aller chercher plus de clientèle (surtout à 6H00 AM quand vous n'avez pas eu le temps de passer à la banque). Les gens qui ont de l'argent vont aller dans les Van Houte, Starbucks, et autre Secund Cup de ce monde.

 

De plus, si on considère les frais (souvent exorbitants) que demande maintenant les institutions bancaires aux commerces pour les dépôts en numéraire, le coût d'un tel service devient pratiquement négligeable.

 

McDo a très bien réussi à l'implanter.

Link to comment
Share on other sites

Mon ami a un épicerie et il me dit qu'il paie 50c environ par transaction ... il doit se faire avoir solide hehehhe

 

Ce qui arrive souvent c'est que les gens qui ont des commerces prennent le fournisseur recommandé par leur banque, soit Monéris ou Global, qui ont un quasi monopole, et oui, leur frais sont exorbitants.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value