Recommended Posts

Le problème c'est aussi que la voie est très décentrée par rapport à Châteauguay; le pont au dessus de la rivière est véritablement à l'extrémité nord de la ville, dans un quartier très peu dense, loin des grands axes de circulation que sont les boulevards d'Anjou/Rue Principale ou du Boulevard Saint-Jean-Baptiste (132/138).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, SkahHigh a dit :

Exact, mais l'emprise pour le single track est encore là. Par contre, ce serait un projet plutôt coûteux pour les bénéfices:Pour commencer, le RTM devrait acheter l'emprise et la remettre à neuf de Kahnawake à Léry. Ce qui veut dire enlever et remplacer les voies et certains passages à niveau, ajouter de la signalisation, etc.

Premièrement, je ne crois pas que CSX consentirait à vendre son emprise. Elle est très stratégique. Avec le hub logistique qui se développe dans le coin du port de valleyfield, ils est possible qu`ils relancent la voie à moyen terme. Cette emprise aurait même le potentiel de devenir une voie de contournement de l'île de montréal pour les trains de marchandises.

Deuxièmement, Beauharnois et Chateauguay sont fortement opposées à cette relance et demandent son abandon permanent à la faveur d`une piste cyclable. On peut supposer que Kahnawake ne veut rien savoir de la reconstruction de la voie qui traversait leur territoire, comme le mentionne @redfu

Par contre, si CSX devait relancer sa voie ferrèe pour les marchandises, on peut imaginer que le gouvernement québécois pourrait donner une ligne de train de banlieue en guise de compensation politique aux municipalités affectées.

Selon moi, c'est le seul scénario qui pourrait mener à l`établissement d'un train de banlieue dans cette emprise.
 

Citation

En ce qui concerne Châteauguay, c'est environ 50 minutes se rendre à Montréal avec le bus-métro (en passant par Angrignon). Peut-être que @nephersir7 peut m'éclairer en ce qui concerne la desserte directe. La desserte Lucien-L'Allier-Châteauguay se ferait en environ 35 minutes. C'est donc un gain de temps intéressant pour une ville qui connaît une forte croissance et a une population de plus de 70,000 personnes aujourd'hui. Léry, c'est 2300 résidents. Pas besoin de faire le calcul, ça vaut pas la peine d'y mettre une gare.

J'ai vécu plus de 20 ans à Châteauguay, et j'y ai utilisé le transport en commun pendant 8 ans.

Un train de banlieue ne peut pas y fournir un service efficace, ni en temps, ni en achalandage. La voie ferrée est trop excentrée par rapport à la population et aux axes de circulation. Elle ne passe que par des secteurs enclavés. Les deux seuls endroit qui aurait un véritable potentiel pour une gare, c'est à l'entrée de Léry, à 2-3 minutes de Chateauguay, et à l`intersection de la 138 à Kahnawake. (qui n`en veut surement pas). 

Mais ça n'offrirait virtuellement aucun gain de temps par rapport au populaire autobus express Centre-Ville qui passe en plein coeur de la Ville avec une fréquence de 5-10 minutes et un temps de parcours de 20-45 minutes entre le stationnement incitatif et le terminus Mansfield, (1 heure pour beauharnois) selon les aléas de la circulation.

mcFUKCX.png


Avec la voie réservée du projet Turcot qui sera inaugurée en 2020, on va parler de 20-30 minutes seulement.

Le train de banlieue est un non-sens économique par rapport à ça.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, nephersir7 a dit :

Premièrement, je ne crois pas que CSX consentirait à vendre son emprise. Elle est très stratégique. Avec le hub logistique qui se développe dans le coin du port de valleyfield, ils est possible qu`ils relancent la voie à moyen terme. Cette emprise aurait même le potentiel de devenir une voie de contournement de l'île de montréal pour les trains de marchandises.

Deuxièmement, Beauharnois et Chateauguay sont fortement opposées à cette relance et demandent son abandon permanent à la faveur d`une piste cyclable. On peut supposer que Kahnawake ne veut rien savoir de la reconstruction de la voie qui traversait leur territoire, comme le mentionne @redfu

Par contre, si CSX devait relancer sa voie ferrèe pour les marchandises, on peut imaginer que le gouvernement québécois pourrait donner une ligne de train de banlieue en guise de compensation politique aux municipalités affectées.

Selon moi, c'est le seul scénario qui pourrait mener à l`établissement d'un train de banlieue dans cette emprise.
 

J'ai vécu plus de 20 ans à Châteauguay, et j'y ai utilisé le transport en commun pendant 8 ans.

Un train de banlieue ne peut pas y fournir un service efficace, ni en temps, ni en achalandage. La voie ferrée est trop excentrée par rapport à la population et aux axes de circulation. Elle ne passe que par des secteurs enclavés. Les deux seuls endroit qui aurait un véritable potentiel pour une gare, c'est à l'entrée de Léry, à 2-3 minutes de Chateauguay, et à l`intersection de la 138 à Kahnawake. (qui n`en veut surement pas). 

Mais ça n'offrirait virtuellement aucun gain de temps par rapport au populaire autobus express Centre-Ville qui passe en plein coeur de la Ville avec une fréquence de 5-10 minutes et un temps de parcours de 20-50 minutes entre le stationnement incitatif et le terminus Mansfield, selon les aléas de la circulation. Avec la voie réservée du projet Turcot qui sera inaugurée en 2020, on va parler de 20-30 minutes seulement.


 

Merci des clarifications, je ne suis pas familier avec les réalités du coin.

Sait-on si les bus de Châteauguay se rendront encore au C-V avec l'arrivée du REM?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, SkahHigh a dit :

Merci des clarifications, je ne suis pas familier avec les réalités du coin.

Le bus est vraiment le seul mode de transport en commun approprié pour desservir Châteauguay. Le niveau de service et la part modale du transport en commun est plus élevée que des villes qui ont des gares de train de banlieue. 

Les deux grandes faiblesses de l`offre de transport en commun à Châteauguay, c'est la l'imprévisibilité du temps de parcours une fois le Pont Mercier traversé dans le cas de l'express centre-ville, et le temps qu'il faut pour joindre la ligne verte pour les autobus qui assurent le service régulier et express vers Angrignon. Gènéralement, à partir du pont mercier, le temps de parcours est le même entre se rendre à Angrignon ou se rendre au centre ville. 

Je vois 3 façons pour améliorer la performance du service. 

1. prolonger la ligne verte jusqu'à plus près du pont Mercier. Ça améliorerait le temps de parcours des usagers de 5-10 minutes et les autobus sauveraient un bon 20-25 minutes sur leur aller-retour. Donc ça permettrait à coût nul d'offrir une fréquence de service de 15 minutes plutôt que 25-35 minutes pour le circuit régulier.et le circuit valleyfield-chateauguay-angrignon.

2. Voie réservée entre le pont mercier et le centre-ville. (déjà en cours de réalisation via le projet Turcot)

3. Ajout d'un service vers le REM à Brossard. Le Dix30 est une destination en soi et ça ouvrirait la possibilité de correspondances vers le reste de la rive sud. Assurément une génération de nouvel achalandage.

Citation

Sait-on si les bus de Châteauguay se rendront encore au C-V avec l'arrivée du REM?

À priori oui. CDPQ Infra et l`AMT semblent avoir complètement ignoré le sud-ouest (chateauguay, beauharnois, léry) dans leurs études d'achalandage et de besoins pour le terminus rive-sud. 

Néanmoins l`ajout d'un service distinct vers le terminus rive-sud me semble inévitable, même si toutes les entités concernées (CITSO/AMT-RTM/CDPQI/Ville de Chateauguay) semblent dormir au gaz pour l`instant. 

Avec la saturation du stationnement incitatif existant, je verrais bien l'ajout d`un deuxième stationnement dans le coin de l`hôpital. peut-être que la ligne valleyfield-beauharnois-léry qui passe déjà dans ce secteur pourrait continuer vers brossard plutôt que chateauguay-angrignon.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semble que le projet n'est finalement pas enterré. @SkahHigh

Citation

Parmi ses prochains engagements, Pierre Moreau compte amorcer des discussions avec la communauté de Kahnawake dans le but de construire une gare de train de banlieue sur le territoire autochtone pour faciliter l’accès à la métropole. Les citoyens de la région y auraient accès «via une navette partant du stationnement incitatif de Châteauguay et on y aménagerait une voie réservée jusqu’à la gare», explique-t-il.

https://www.cybersoleil.com/moreau-fier-investissements-sante-education-comte/

Share this post


Link to post
Share on other sites

En général, promettre d'amorcer des discussions, c'est un «engagement» bien mince. Combien d'électeurs peuvent être séduits au point d'accorder leur vote sur cette base?  Et si c'est vraiment une bonne idée, pourquoi avoir attendu le déclenchement des élections?  Idéalement,  une étude d'opportunité aurait déjà été menée, et des négociations avec Kahnawake auraient déjà débouché sur une entente de principe.  La promesse électorale aurait alors pu prendre la forme d'un engagement ferme à fournir le financement requis pour la concrétisation du projet, y compris s'il y a lieu des compensations pour Kahnawake.  Cela en aurait fait un «véritable» engagement.  En attendant, c'est juste du vent.  

De plus, considérant que le résultat des (futures) discussions est aléatoire au bas mot, l'engagement devrait être plus large, pour se lire à peu près comme suit: «...et envisager toutes autres mesures alternatives visant le (même) objectif de faciliter l'accès des résidents de Châteauguay à Montréal.»  Ce faisant, le message gagnerait un peu plus de crédibilité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Corbeau a dit :

Je sais que je rêve, mais j'aimerais voir la ligne verte passer par là.

Il n’y a aucun intérêt de prolonger la ligne Verte autre que plus loin dans Lasalle (et Lachine, mais fantaisie d’urbaniste).

Un train de banlieue oui à la limite mais le métro, jamais au grand jamais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, SkahHigh a dit :

Il n’y a aucun intérêt de prolonger la ligne Verte autre que plus loin dans Lasalle (et Lachine, mais fantaisie d’urbaniste).

Un train de banlieue oui à la limite mais le métro, jamais au grand jamais.

Ouais. C'est juste une fantaisie que j'ai.  

L'achalandage ne le justifierait jamais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kahnawake et Châteauguay veulent un arrêt du train de banlieue dans la réserve

Le maire de Châteauguay et le grand chef Mohawk de Kahnawake travaillent main dans la main pour qu’un point d’embarquement de train de banlieue se concrétise dans la réserve autochtone. Le projet n’est toutefois pas à l’ordre du jour de l’organisme exo, qui gère le transport en commun dans la région métropolitaine. 

 «Il y a un réel besoin pour nos deux communautés (Kahnawake et Châteauguay) de coopérer. Car les conditions de circulation ne risquent pas de s’améliorer dans la prochaine année» a déclaré le grand chef Joe Norton le 14 décembre, dans une entrevue accordée à la radio K103 de Kahnawake, le 14 décembre. M. Norton a reconnu que ce projet pourrait desservir une partie de la population de Kahnawake, dont plusieurs étudiants qui doivent se rendre à Montréal chaque jour.  

Châteauguay pressée 

423-3-1024x678-521x347.jpg Pierre-Paul Routhier.

Le maire de Châteauguay, Pierre-Paul Routhier, pour qui ce projet constitue une promesse électorale, a confirmé qu’il travaillait actuellement avec Kahnawake pour faire avancer le dossier. «Si je pouvais, j’aimerais que ça se fasse tout de suite, demain», a-t-il exprimé lors d’une entrevue, le 8 janvier. Mais il a par la suite renvoyé la balle dans le camp d’exo, à qui revient le mandat de réaliser ou non le projet.  

Études 

Conseiller aux relations médias, communication et affaires publiques pour exo, Louis-André Bertrand a indiqué au Journal, le 11 janvier, qu’il n’était pas prévu, pour l’instant, de construire une gare dans ce secteur.  

«Des études visant l’implantation d’une gare de trains à Kahnawake ont été réalisées en 2010 et en 2015. Elles n’ont pas été concluantes. Le service d’autobus avec stationnement incitatif et la voie multifonctionnelle ont été jugés plus adéquats pour répondre aux besoins de la population de la région sud-ouest en termes d’accessibilité» a-t-il fait savoir. 

 

M. Bertrand a toutefois annoncé que des consultations publiques dans le secteur sud-ouest étaient prévues fin 2019 ou début 2020 en vue d’une «révision du réseau». «Cet exercice de consultation citoyenne va nous permettre de mieux cerner les besoins de nos usagers en matière de transport collectif dans ce secteur afin que notre offre s’adapte à la demande», a-t-il précisé.  

bruno-tremblay-99-1-521x347.jpg Bruno Tremblay

Représentant de la région du sud-ouest au CA d’exo, le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay, a tenu des propos semblables à ceux de M. Bertrand concernant le projet. «Ce serait très bien pour la région, et assez facile à mettre en place, reconnait-il,  mais pour l’instant, ce n’est pas à l’ordre du jour. Ce qui est vraiment concret et dont on parle beaucoup, c’est du projet du terminus d’autobus à Châteauguay, mais surtout du REM. L’énergie est sur ça», a-t-il signalé.  

Aménagement d’un point d’embarquement  

Le projet promu par Châteauguay et Kahnawake consiste en l’aménagement d’un quai d’embarquement à l’ancienne station Adirondack (Adirondack Junction), par où la ligne de train de banlieue de Candiac passe quotidiennement, sans toutefois s’arrêter. Les usagers de Châteauguay pourraient se rendre à ce quai par une navette qui partirait du stationnement incitatif et qui emprunterait la voie réservée aux autobus.  

Ce projet est dans l’air depuis 2009. Un sondage mené par le Conseil de bande auprès de la communauté autochtone de Kahnawake en 2015 avait montré que celle-ci y était favorable. 

Présentement, la gare de train de banlieue la plus proche de Châteauguay est à Saint-Constant. Quant au projet de Réseau express métropolitain (REM), la gare qui sera la plus proche, selon le plan actuel du projet, sera à Brossard.

https://www.lereflet.qc.ca/kahnawake-et-chateauguay-veulent-un-arret-du-train-de-banlieue-dans-la-reserv/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By BillyFlorian
      Bonjour,
      Je souhaite vous partager une vidéo que j'ai réalisé à la station Berry-UQAM, au terminus de la ligne jaune
       
    • By SkahHigh
      Fil de discussion sur les rénovations de la Gare Centrale dans le cadre du REM.


       
       
    • By acpnc
      14:18 14 août 2019Par : RédactionMétro
      Montréal injecte 1,6 M$ dans la réfection du grand terrain de balle du parc Laurier
      https://journalmetro.com/actualites/montreal/2361597/montreal-injecte-16-m-dans-la-refection-du-grand-terrain-de-balle-du-parc-laurier/
      Photo: Gracieuseté/Ville de MontréalUn aperçu du futur réaménagement du grand terrain de balle au parc Sir-Wilfrid-Laurier
      Le plus grand terrain de balle du parc Sir-Wilfrid-Laurier, dans le Plateau-Mont-Royal, recevra 1,6 M$ de la Ville de Montréal et de l’arrondissement pour sa remise à neuf.
      Les travaux, qui s’amorceront à l’automne, permettront de doter le losange d’une «nouvelle surface en terre battue, d’équipements sportifs de qualité et d’un nouveau mobilier», a annoncé la Ville-centre dans un communiqué de presse. Ceux-ci doivent prendre fin au printemps 2019.
      Le chantier doit aussi permettre d’effectuer des opérations de terrassement, de nivellement et de drainage.
      «Nous sommes fiers de procéder non seulement à une réfection nécessaire, mais également à un réaménagement majeur pour ce terrain», a affirmé le conseiller associé aux sports et loisirs au comité exécutif, Hadrien Parizeau.
      En procédant à ces améliorations, l’arrondissement souhaite créer «un terrain sportif qui s’intègre bien au paysage du parc», a avancé pour sa part le maire suppléant du Plateau-Mont-Royal, Alex Norris.
    • By IluvMTL
      Bâtiment-pont ferroviaire de la Gare Centrale
      Discussion et actualités sur l'édifice-pont ferroviaire de la Gare Centrale. 
       
    • By ScarletCoral
      Complexe environnemental Saint-Michel et parc Frédéric-Back



      Une nouvelle annonce d'espace vert sur le compte Facebook de la mairesse!
      🌳 ANNONCE ENVIRONNEMENT 🌳 Pour une deuxième semaine consécutive, notre administration pose un geste significatif pour la protection des espaces verts à Montréal. Après la création du plus grand parc municipal au pays – le Grand parc de l’Ouest – c’est maintenant au tour du parc Frédéric-Back d’être bonifié.
      En effet, je suis heureuse d’annoncer une nouvelle phase d’aménagement qui viendra ajouter 18 hectares au parc, consolidant son rôle en tant que véritable poumon pour le quartier de Saint-Michel et pour la métropole.
      Nous allons complètement transformer les secteurs d’Iberville Nord et de la Plaine Est, notamment à travers la réhabilitation des sols, du verdissement intensif, l’installation de sphères sur les capteurs de biogaz et l’ajout d’un mobilier urbain construit à partir de frênes recyclés.
      Au terme des travaux, la population pourra profiter de 153 hectares – soit pratiquement la superficie du mont Royal - de ce parc unique, qui est la preuve concrète qu’on peut transformer une vision audacieuse en projets durables, pour le bien-être des Montréalaises et des Montréalais.


      Communiqué de presse de la Ville http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=31882
      Vers la création d'un parc unique - Le parc Frédéric-Back franchit une autre étape
      14 août 2019
      Montréal, le 13 août 2019 - La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et le conseiller de ville du district François-Perrault et vice-président du comité exécutif, Sylvain Ouellet, annoncent l'octroi d'un contrat d'aménagement de 8,5 M$ pour les secteurs Iberville Nord et de la Plaine Est du parc Frédéric-Back. L'ouverture de ces nouvelles portions du parc est prévue au printemps 2021. Elles permettront de bonifier le réseau de sentiers pour la marche, le vélo et le jogging, ainsi que le réseau de ski de fond qui y sont offerts depuis 2019. De plus, l'aménagement sera amélioré avec l'ajout de mobilier urbain et d'éclairage, ce qui répondra aux attentes de la population locale qui souhaite pouvoir profiter davantage de ce site exceptionnel.
      « Comment ne pas être enthousiasmée par ce projet unique de métamorphose d'une ancienne carrière et d'un ancien site d'enfouissement? Créer de toutes pièces un espace vert où petits et grands pourront se ressourcer, s'amuser et pratiquer leur sport préféré est une occasion qui ne se présente que rarement. Le parc Frédéric-Back est la preuve qu'il ne faut pas avoir peur d'oser et d'avoir de l'ambition pour notre ville. L'annonce des nouveaux travaux d'aménagement constitue une étape importante vers la création d'un véritable joyau environnemental, dont la superficie s'apparente à celle du parc du mont Royal. Ce projet porteur améliorera la qualité de vie des Montréalaises et des Montréalais », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.
      « Nous sommes fiers de l'expertise unique qu'a développée la Ville. Nous avons la capacité de réaliser des projets de réhabilitations environnementales complexes qui créent de l'engouement. Cela est très stimulant. Au parc Frédéric-Back, les citoyennes et citoyens auront accès à deux nouvelles sections où les espaces verts seront aménagés avec des chaises longues, des ombrelles et des tables pique-nique, et où près de 550 arbres et plus de 17 000 arbustes seront plantés », a souligné le conseiller de ville du district François-Perrault et vice-président du comité exécutif, Sylvain Ouellet.
      Rappelons que le parc Frédéric-Back et le complexe environnemental de Saint-Michel contribuent grandement au dynamisme de ce secteur où plus de 140 M$ d'investissements privés ont déjà été réalisés. Pour plus de détails sur le parc, consultez le www.ville.montreal.qc.ca/parcfredericback.