redfu

Membre
  • Compteur de contenus

    308
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

137 Excellent

À propos de redfu

  • Rang
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    Bonjour je veux interagir avec vous sur les forum
  • Location
    Montreal
  • Intérêts
    urbanisme,sport
  • Occupation
    genie civil

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. redfu

    STM: Prolongement de la ligne 05 Bleue vers l'Est

    Prolongement de la ligne bleue: François Legault veut accélérer son développement Le premier ministre François Legault veut accélérer le développement de la ligne bleue à Montréal, souhaitant la concrétiser le plus vite possible. À LIRE AUSSI: Prolongement de la ligne bleue: 40 millions $ pour des travaux municipaux «J’espère être capable d’annoncer rapidement que le financement est complété et qu'on va accélérer. Je ne peux pas vous annoncer aujourd’hui une date, mais je peux vous dire que la commande qui est passée au ministre François Bonnardel, c’est qu'il faut que ce soit réalisé le plus vite possible», a-t-il dit aujourd'hui lors d’un point de presse à Montréal. Il était en présence de la mairesse de Montréal Valérie Plante et du ministre fédéral des Infrastructures François-Philippe Champagne. Le prolongement de la ligne bleue est évalué à 3,9 milliards de dollars. Selon l’échéancier prévu, les travaux doivent débuter en 2021 pour une mise en service en 2026. https://www.journaldemontreal.com/2019/01/10/prolongement-de-la-ligne-bleue--francois-legault-veut-accelerer-son-developpement
  2. redfu

    Nouvelle gare de train de banlieue à Mirabel

    Des terres agricoles menacées par un projet de gare à Mirabel Tandis que le premier ministre François Legault martèle que le développement économique ne se fait pas nécessairement au détriment de l'environnement, un producteur de lait et de céréales se bat contre un projet de gare, dans la région de Mirabel. Véritable cas du gaulois contre l'envahisseur, l'histoire d'André Lapointe illustre la difficile équation entre l'étalement urbain et la protection du territoire. Mirabel est connue pour la grande qualité de ses terres agricoles. Mais ces dernières sont progressivement envahies par le développement domiciliaire. Le phénomène est décrié depuis des années, mais rien ne semble pouvoir l’arrêter. La division entre promoteurs immobiliers et agriculteurs demeure entière. L'arrivée massive et continue des banlieusards souhaitant s’y installer accentue la pression. André Lapointe, un producteur de lait et de céréales, dit avoir été exproprié par la Ville, qui entend construire un stationnement pour la gare. Il résiste depuis plus de 10 ans, mais constate à regret qu’il est en train de perdre la bataille. Il se retrouve seul producteur, cerné de toutes parts. « Je suis le seul producteur sur cette terre-là. De chaque côté de moi, ils ne vivent pas d'agriculture », raconte-t-il. « On devrait être protégés », lance M. Lapointe, qui se dit déçu. André Lapointe, producteur de lait et de céréales Photo : Radio-Canada Le maire de Mirabel, Jean Bouchard, justifie les choix de la Ville par la croissance démographique de la région. « On est sur le point d'atteindre 55 000 de population », dit-il. Les élus municipaux de la région de Mirabel réclament cette gare depuis 2005. Le maire pense l'obtenir sous peu. « Notre population revendique ce service-là depuis une décennie », insiste M. Bouchard, qui espère que les travaux débuteront dès 2019. Le projet retenu pour la gare prévoit l'aménagement de vastes terrains de stationnement et d'un quai d'embarquement au milieu d'une zone agricole protégée. Mais pour Gérard Beaudet, professeur en urbanisme, Université de Montréal, cette mesure est on ne peut plus claire : la Ville ouvre la porte au dézonage, soutient-il. « Le plan d'aménagement métropolitain dit : il faut qu'on densifie autour des points d'accès aux transports collectifs. Donc je vois mal le maire de Mirabel ne pas se servir de ce dossier. » Stéphane Lapointe, producteur de poulet, tente lui aussi de résister dans ce secteur qui, de son aveu, « a beaucoup changé depuis 20 ans ». Il souhaitait ajouter un troisième poulailler sur sa terre, mais il a fini par choisir de le construire ailleurs, dans une zone moins menacée par le développement. « Juste avec le trafic le soir et le matin, il faut choisir nos heures pour se promener en tracteur dans le chemin. La route n'est pas conçue pour recevoir un flot de véhicules à ne plus finir », plaide-t-il. Le maire de Mirabel réclame également l'élargissement d'une autoroute et le prolongement de deux autres pour atténuer la congestion automobile aux heures de pointe. Le nouveau premier ministre, François Legault, a déjà promis de le faire. À Mirabel, on n’investira pas des sommes colossales pour des autobus. Il n’y a pas assez de population, explique le maire. C'est une mauvaise nouvelle pour l'environnement et pour la survie du territoire agricole, croit de son côté Gérard Beaudet. L'étalement urbain favorise, même localement, l'utilisation accrue de l'automobile, explique-t-il. Les diverses tentatives nord-américaines de création de services de proximité dans les banlieues n'ont jamais permis de réduire l'utilisation de l'automobile, fait remarquer le professeur Beaudet. D’après le reportage de Sylvain Desjardins et Hugues Brassard https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1140165/etalement-urbain-protection-territoire-agricole-gare-stationnement
  3. redfu

    Faubourg Molson (site sur la rue Notre-Dame)

    selon moi seulement 6 a 8 étages max ni projet Montréal , ni les habitants du secteurs historiquement n'aiment les hauteurs mais j’espère me tromper
  4. Selon moi devimco a fait une erreur ..la couverture médiatique importante pourrait nuire a son projets , l'approche de broccolini ou brivia publicitaire plus discrète axé sur les clients affaires et investisseurs est plus favorable . Tout les groupe communautaire et de logement sociaux vont se mobiliser pour essayer de faire annuler le projet.
  5. Deux tours à condos de 50 étages pousseront sur le site de l'ancien Spectrum Un coup de marketing? Joint par Radio-Canada mercredi, le cabinet de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, s'est dit « surpris » par la façon de faire des promoteurs. Car le projet n'a pas encore été présenté aux instances, a fait savoir son directeur des communications, Youssef Amane, qui a évoqué « un coup de pub », « un coup de marketing ». « Ils font tout à l'envers », a-t-il déploré, soulignant qu'avant de recevoir l'aval de l'arrondissement de Ville-Marie, le projet devra être soumis à son comité consultatif d'urbanisme (CCU). L'administration n'est ni pour ni contre, a affirmé M. Amane. Mais elle devra avant toute chose s'assurer que le projet respecte les règles d'urbanisme, a-t-il insisté. « De toute façon, un projet de cet ampleur peut toujours être appelé à connaître des modifications en cours de route. » Aucune salle de spectacle en vue La porte-parole du Partenariat du Quartier des spectacles, Marie Lamoureux, indique que son organisation n'est pas impliquée dans le projet. Mais à sa connaissance, le site ne fera pas place à une nouvelle salle de spectacles. « Ce n’est pas de notre mandat ni de notre juridiction de déterminer les projets immobiliers qui se développent dans le Quartier des spectacles. Ceci relève de la Ville de Montréal; c’est elle qui délivre les permis et analyse la faisabilité et les normes municipales », rappelle-t-elle. Des espaces à louer pourraient néanmoins être utilisés pour y installer des studios d'enregistrement ou encore des locaux à vocation culturelle, a fait valoir Serge Goulet, président de Devimco. Dans tous les cas, les nostalgiques du Spectrum ne seront pas oubliés. « Afin de rappeler les beaux jours de ce lieu mythique, nous prévoyons intégrer des éléments remémorant cette époque, tels qu'une collection d'archives du Spectrum », a précisé Normand Bélanger, PDG du Fonds immobilier de solidarité FTQ. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1137255/maestria-quartier-spectacles-montreal-projet-immobilier l'administration plante n'a pas l'air très enthousiaste ...
  6. redfu

    STM: Prolongement du métro: Ligne 04 jaune vers le sud

    La ligne jaune avant la ligne rose? Longueuil a l’oreille de la CAQ pour ce projet de prolongement de métro qui est attendu depuis 50 ans Le prolongement de la ligne jaune pourrait avoir plus de chances de voir le jour que la ligne rose, après une importante rencontre qui s’est déroulée hier entre deux nouveaux ministres caquistes et la mairesse de Longueuil. Un plan inédit de prolongement de la ligne jaune, qui traverserait Longueuil, a été remis en main propre hier à une forte délégation caquiste réunie à l’invitation de la mairesse Sylvie Parent. Ce projet est attendu par la Ville depuis 50 ans. Devant l’hôtel de ville, la limousine du ministre des Transports François Bonnardel était stationnée près de celle du ministre délégué à la Santé et des Services sociaux et député de Taillon, Lionel Carmant. Le député de Vachon, Ian Lafrenière, avait lui aussi fait le déplacement. « Obtenir une telle rencontre un mois seulement après les élections, ça démontre un intérêt fort de la part du gouvernement pour nos projets », s’est enthousiasmé la mairesse. 50 ans d’attente Mme Parent avait présenté durant la dernière campagne électorale un ambitieux plan de transports pour l’agglomération de Longueuil, comprenant un métro, un tramway, des voies réservées et des autobus rapides. Hier, durant une « rencontre exploratoire » d’une heure, elle a concentré ses demandes sur deux priorités : l’ajout de six stations sur la ligne jaune et la construction du viaduc Lafayette dans le prolongement du pont Jacques-Cartier pour améliorer l’accès au centre-ville. « On a l’air gourmands, mais c’est parce qu’il n’y a pas eu d’investissement majeur dans l’agglomération de Longueuil durant les 30 dernières années », fait valoir la mairesse Parent. « La CAQ s’est engagée à prolonger les lignes bleue et jaune. La ligne bleue est déjà sur la table à dessin, donc selon moi la ligne jaune s’en vient », insiste la mairesse. Celle-ci se refuse à avancer un coût ou un échéancier et elle reconnaît qu’il faudra attendre une décision du ministre des Transports. Montréal et Laval La mairesse de Longueuil a toutefois réussi à recevoir le ministre Bonnardel avant les Villes de Montréal et Laval qui ont elles aussi des projets de transports très coûteux à faire financer. À Montréal, la mairesse Valérie Plante tente de pousser Québec à changer d’avis au sujet de la ligne rose. Elle a récemment annoncé en ce sens la mise sur pied d’un bureau de projet et elle en a discuté avec le premier ministre François Legault. Au cabinet de Mme Plante, on assure aussi qu’une rencontre avec M. Bonnardel aura lieu prochainement. De son côté, Laval veut revenir à la charge après avoir échoué à obtenir un bureau de projet visant la création d’un important réseau de transports sur la Rive-Nord, comme promis par l’ex-ministre libéral André Fortin. L’équipe du maire Marc Demers se dit à pied d’œuvre pour organiser une rencontre avec M. Bonnardel et la ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau, pour relancer cette initiative qui doit permettre de décongestionner le secteur d’ici 2030. Hier, le cabinet du ministre Bonnardel a refusé de s’étendre sur les raisons de sa venue à Longueuil, évoquant simplement une « rencontre de travail ». https://www.journaldemontreal.com/2018/11/06/la-ligne-jaune-avant-la-ligne-rose
  7. redfu

    Royalmount "Quinze40"

    Royalmount: l’ajout d’un volet résidentiel pourrait entraîner la construction de 5000 à 7000 unités d’habitation MONT-ROYAL | Entre 5000 et 7000 unités d’habitation pourraient se greffer au complexe de magasinage et de divertissement Royalmount, qui sera érigé au carrefour des autoroutes 15 et 40, à Mont-Royal. La première phase de Royalmount, devant comprendre des hôtels, des boutiques et des lieux de divertissement, va de l’avant avec la démolition de deux bâtiments en vue de lancer les travaux de construction dès le printemps prochain. Le projet de 1,3 milliard $ pourrait prendre du coffre et les investissements privés requis pourraient plus que doubler avec l’ajout d’un important volet résidentiel, inexistant au départ. «Ce qui reste en suspens, c’est le zonage résidentiel avec les villes de Mont-Royal et de Montréal. La phase 1, qui représente 70 % du projet, va de l’avant et a été à 100 % approuvée par la ville de Mont-Royal», a dit jeudi à l’Agence QMI Claude Marcotte, vice-président exécutif et associé, Développement et Construction, de Carbonleo. La Ville de Montréal est impliquée, car une partie des nouveaux résidents se retrouveraient sur son territoire, à l’ouest du site. Carbonleo a présenté le projet au comité exécutif, qui a demandé si on pouvait ajouter un volet résidentiel à l’ensemble, selon les dires du dirigeant. «On intégrerait le résidentiel à la périphérie [de la zone commerciale], où on prévoyait des tours de bureaux. Deux à trois tours résidentielles se substitueraient aux tours de bureaux. D’autres résidences se retrouveraient autour [de la zone commerciale] et sur l’esplanade, ainsi qu’à l’ouest du site, sur des terrains qu’on a acquis», a indiqué M. Marcotte, en parlant d’une période de deux ans pour des discussions avec les villes, les études nécessaires ainsi que d'éventuels changements de zonage. La zone vouée aux bureaux serait pour sa part déplacée ailleurs sur le site, ce qui entraînerait une densification des bâtiments prévus, alors que les architectes sont justement sur les planches à dessin. «A priori, nous sommes très optimistes, car le volet résidentiel se prête bien au projet», a soutenu M. Marcotte, faisant allusion à la lutte contre l’étalement urbain de concert avec les villes de Mont-Royal et de Montréal. À terme, c’est un secteur industriel de près de 4 millions de pieds carrés qui sera métamorphosé en nouveau pôle urbain. Jusqu’à 30 millions de visiteurs sont attendus à Royalmount, selon les estimations des promoteurs. Quelque 15 000 travailleurs seront à leur service. Il est prévu que Royalmount disposera de plusieurs hôtels, de salles de spectacles, d’un cinéma, d’un parc aquatique, d’un bar sportif, de toits verts, de stationnements intelligents, d’un marché public reposant sur l’agriculture locale, de services de bien-être, de santé et d’entraînement, d’ateliers éducatifs ainsi que d’une aire vouée à la gastronomique, à l'intérieur comme à l'extérieur. Rappelons que le projet a soulevé quelques questions depuis sa présentation initiale, notamment en ce qui a trait à la circulation qu’il générera. https://www.journaldemontreal.com/2018/10/25/royalmount-lajout-dun-volet-residentiel-pourrait-entrainer-la-construction-de-5000-a-7000-unites-dhabitation-1
  8. redfu

    REM - Prolongement vers Chambly

    a cause des terres agricole entre chambly et saint-jean il n'y aura pas de place pour des stationnement incitatif et c'est trop loin pour marcher a pied ... imaginez comment l' UPA va réagir quand on voudra construire la station et du stationnement lol
  9. redfu

    La NBA revient à Montréal

    https://www.journaldemontreal.com/2018/10/12/taxes-foncieres-limpact-victime-dune-injustice-selon-joey-saputo Aujourd'hui on nous annonce que l'impact perd 11 milions par années selon l'article, je vois mal comment la NBA pourrait survivre a Montreal en ce moment même si la ville va beaucoup mieux . Notre point faible a Montreal a toujours été le revenue moyen des ménage beaucoup trop bas, peu-être qu'on manque de riches pour acheter les billets de saison ou des loges ou il y a du mauvais marketing .
  10. redfu

    Solstice - 44 étages

    on dirait une tour de 200 m sur le rendu quand on sait qu'elle fera juste 120m ,c'est n'importe quoi encore de la fausse représentation
  11. redfu

    750 Peel - 23, 23 étages

    TDC2 ou 3 c'était avec Coderre , demander une dérogation avec Valerie plante et projet Montréal c'est impossible sans construire 40% de logement sociaux et abordable sur le site c'est quand même important comme coût supplémentaire . Le mieux serait de laisser tomber le projet et d'attendre un nouveau PPU ou un changement zonage.
  12. redfu

    750 Peel - 23, 23 étages

    the max height for this site is 120 m not 200 ! 23 storey is the maximum
  13. redfu

    QUAD Windsor: projet global

    le zonage sur le reste du boulevard robert-bourassa est limité a seulement 80 mètres alors que les terrains de cadillac fairview sont les derniers disponible zoné 120m .Cadillac fairview a un avantage majeur et n'ont pas a s’inquiéter .
  14. redfu

    Quinzecent - 37 étages

    I hope the old concordia visual art building is the next to be replaced by a 120m tower .
  15. redfu

    Quinzecent - 37 étages

    très bonne nouvelle ! c'est probablement un des derniers terrain de 120 m encore disponible au centre ville