redfu

Membre
  • Compteur de contenus

    292
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

122 Excellent

À propos de redfu

  • Rang
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    Bonjour je veux interagir avec vous sur les forum
  • Location
    Montreal
  • Intérêts
    urbanisme,sport
  • Occupation
    genie civil

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. redfu

    Solstice - 35 étages

    on dirait une tour de 200 m sur le rendu quand on sait qu'elle fera juste 120m ,c'est n'importe quoi encore de la fausse représentation
  2. redfu

    750 Peel - 23, 23 étages

    TDC2 ou 3 c'était avec Coderre , demander une dérogation avec Valerie plante et projet Montréal c'est impossible sans construire 40% de logement sociaux et abordable sur le site c'est quand même important comme coût supplémentaire . Le mieux serait de laisser tomber le projet et d'attendre un nouveau PPU ou un changement zonage.
  3. redfu

    750 Peel - 23, 23 étages

    the max height for this site is 120 m not 200 ! 23 storey is the maximum
  4. redfu

    Politique d'habitation à Montréal

    Du logement social à venir Mme Plante a aussi rappelé que son administration planche sur la création d'un nouveau règlement imposant l'inclusion de 20% de logement social, 20% de logement abordable et 20% de logements familiaux dans toute nouvelle construction multilogement. «Il faut absolument mettre tout en place pour s'assurer que nous avons une main-d'oeuvre disponible et pour s'assurer que les familles s'installent à Montréal», dit-elle. La mairesse reconnaît que cette promesse cause certaines inquiétudes auprès des constructeurs. L'assouplissement des règles sur le stationnement se veut d'ailleurs un «geste» pour montrer que l'administration Plante est à l'écoute de leurs préoccupations. André Boisclair, ex-chef péquiste devenu président-directeur général de l'IDU, estime toutefois que les différentes mesures adoptées par l'administration Plante créent une pression à la hausse sur le prix des logements. «C'est sûr qu'il y a une certaine anxiété dans la communauté immobilière, puisque toutes les nouvelles charges dont elle a fait état créent une pression inflationniste sur les prix. En bout de course, ce sont les éventuels acheteurs qui vont en faire les frais. Et je ne vois pas comment 60% d'acheteurs pourraient financer 40% de logements sociaux et abordables», dit-il. Selon M. Boisclair, la Ville devra prendre «une juste lecture des réalités du marché» à Montréal et en banlieue. https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/09/11/montreal-stationnement-centre-ville-construction_a_23523174/
  5. redfu

    QUAD Windsor: projet global

    le zonage sur le reste du boulevard robert-bourassa est limité a seulement 80 mètres alors que les terrains de cadillac fairview sont les derniers disponible zoné 120m .Cadillac fairview a un avantage majeur et n'ont pas a s’inquiéter .
  6. redfu

    Quinzecent - 37 étages

    I hope the old concordia visual art building is the next to be replaced by a 120m tower .
  7. redfu

    Quinzecent - 37 étages

    très bonne nouvelle ! c'est probablement un des derniers terrain de 120 m encore disponible au centre ville
  8. redfu

    Limite de hauteur à 200m, pour ou contre ?

    moi aussi les gens que je connais en visite a Montréal me disent qu'ils trouvent notre centre-ville petit, j’espère qu'avec l’embourgeoisement de griffintown cette perception va changer..j'ai du mal a comprendre pourquoi on garde une densité si basse sur rené-lesvesque entre st-Laurent et papineau (a part la tour radio-canada )
  9. Le Québec perd beaucoup de jeunes aux mains d'autres provinces L'exode des jeunes est une véritable «hécatombe démographique», selon l'IEDM. La Presse Canadienne GETTY IMAGES Le Québec a perdu aux mains des autres provinces canadiennes beaucoup de résidents âgés de 45 ans et moins au cours des 35 dernières années, ce qui a contribué à l'actuelle pénurie de main-d'oeuvre. Une étude que publie jeudi l'Institut économique de Montréal (IEDM) sur la migration interprovinciale a noté une légère augmentation de la présence de cette catégorie d'âge au Québec depuis 2010, mais elle la qualifie d'anémique. De 1981 à 2010, le nombre de personnes âgées de moins de 15 ans a reculé de 12,6 pour cent alors qu'en Ontario, il a progressé de 16,2 pour cent. Dans la catégorie des 15 à 44 ans, le déclin au Québec s'est élevé à 5,1 pour cent alors que l'augmentation en Ontario a été de 26,1 pour cent et de 20,8 pour cent, en moyenne, au Canada. L'économiste Marcel Boyer, chercheur associé à l'IÉDM, constate qu'en plus d'avoir perdu un grand nombre de jeunes aux mains des autres provinces, le Québec en a peu accueilli en provenance des autres régions du pays. «Hécatombe démographique» Le professeur Boyer, qui qualifie le phénomène de véritable hécatombe démographique, estime qu'il aura des effets importants à long terme sur la disponibilité de main-d'œuvre. À son avis, l'économie du Québec souffre de la faiblesse de son pouvoir d'attraction. L'Institut économique de Montréal affirme que les principaux facteurs qui encouragent la croissance démographique, particulièrement le solde migratoire, sont la création d'emplois, les perspectives de croissance, la flexibilité du marché de l'emploi et les possibilités de développement personnel et professionnel. Or, l'IÉDM a noté que depuis 35 ans, seulement 18,3 pour cent des emplois à temps plein créés au Canada l'ont été au Québec. L'économiste Boyer affirme qu'une économie trop protégée, par exemple par une prépondérance trop forte des droits acquis et de l'ancienneté, devient nécessairement plus sclérosée et moins accueillante. https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/07/26/quebec-deficit-migratoire-jeunes-provinces_a_23490035/
  10. redfu

    Nouvelle gare de train de banlieue à Mirabel

    Gare de Mirabel : le maire Bouchard demande au RTM de « procéder sans autre délai » Publié aujourd'hui à 17 h 55 La gare de Mirabel devrait voir le jour entre les stations de Blainville et de Saint-Jérôme, sur la ligne de train de banlieue du même nom. Photo : Radio-Canada Le maire Jean Bouchard s'impatiente dans le dossier de la gare de Mirabel, qu'il souhaite voir construite en zone agricole. Fort d'une étude récemment mise à jour par le Réseau de transport métropolitain (RTM), il demande à l'Union des producteurs agricoles (UPA) d'abdiquer « pour le bien de la communauté ». Un texte de Jérôme Labbé Cette étude, réalisée en 2015, vient tout juste d'être actualisée. Le document, que Radio-Canada a pu consulter, est largement favorable au scénario défendu par l'administration du maire Bouchard : l'érection d'une nouvelle gare sur un terrain de 3,4 hectares au nord de la rue Victor, dans le secteur de Saint-Janvier. La Municipalité s'en réjouit. Par voie de communiqué, elle souligne que le RTM – qui porte aussi le nom d'exo depuis deux mois – privilégie l'emplacement de la rue Victor « pour des raisons de sécurité, de coûts, de fluidité et de respect des délais dans l'aménagement des lieux ». « Le rapport précise notamment que le site de la rue Victor permet une construction dès l'année 2019; qu'il minimise l'exposition des piétons, cyclistes et automobilistes au passage à niveau; qu'il minimise l'impact négatif (sonore et visuel) sur les riverains; qu'il profite d'un accès direct au réseau routier supérieur », lit-on dans le communiqué. Le maire Bouchard demande donc à l'UPA de « ne plus s'opposer au projet d'implantation de la gare rue Victor, de respecter la recommandation et de travailler main dans la main avec les autorités municipales », ajoutant que « la Ville s'est toujours montrée sensible aux préoccupations du monde agricole » et que c'est maintenant au tour des agriculteurs de collaborer à ce dossier « hautement prioritaire pour toute la région ». Le syndicat agricole ne l'entend toutefois pas ainsi. Dans un communiqué transmis mercredi après-midi, la Fédération UPA Outaouais-Laurentides qualifie la nouvelle analyse du RTM de « bâclée » et note qu'« aucun fait nouveau n’est intervenu depuis que les producteurs se sont déplacés par dizaines à l’hôtel de ville de Mirabel, le 12 février dernier, pour répéter la position qu’ils maintiennent depuis 2005 dans ce dossier ». La fédération, qui souhaiterait voir la gare construite plus au sud, sur un site en zone urbaine le long de la rue Charles, « ne peut que réitérer qu’elle est encore et toujours en désaccord avec le choix d’un site en zone agricole pour ce projet », écrit-elle, déplorant du même souffle que la promesse d'une rencontre « de la dernière chance » avec le maire Bouchard en février dernier « n’a jamais été respectée ». Le site privilégié par l'UPA est situé au sud de la rivière Sainte-Marie, le long de la rue Charles (et non St-Charles, tel qu'indiqué sur la carte). Photo : UPA De son côté, le RTM semble avoir fait son nid. « L’étude mentionne que le contexte est propice pour la construction d’une gare à Mirabel puisqu’elle pourrait faire partie des alternatives de déplacement mises à la disposition de la population du nord-ouest de la couronne nord et des usagers de la ligne de trains Deux-Montagnes, particulièrement dans le contexte des travaux de construction du REM qui vont leur compliquer la vie dans les prochaines années », écrit sa porte-parole, Caroline Julie Fortin. « L’échéancier n’a pas encore été fixé pour le début de construction de la gare, rappelle-t-elle, mais nous devrions être en mesure d’annoncer l’appel d’offres pour la production des plans et devis bientôt. » Le projet, qui est dans l'air depuis plus de 10 ans, vise à construire une nouvelle station sur la ligne de train de banlieue qui relie Montréal à Saint-Jérôme, un peu au nord de la gare de Blainville. Après plusieurs reports, des investissements de 1,3 million de dollars ont été annoncés en décembre dernier par les gouvernements fédéral et provincial, ainsi que par l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), pour la construction de la future gare de Mirabel. Aux dernières nouvelles, la première pelletée de terre était prévue à la fin de 2018 ou au début de 2019. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1112251/station-train-banlieue-ligne-saint-jerome-opposition-upa
  11. redfu

    Tour des Canadiens 2 - 51 étages

    Toronto est désormais une une des rares villes de classe mondiale alors il ne nous remarque même plus .. les villes concurrente pour eux sont New York , Paris, Hong Kong , Londres . Lorsque la bourse , le secteur financier et nos riches investisseurs ont quitté Montréal , notre belle ville a perdu ce statut .
  12. redfu

    QUAD Windsor: projet global

    Merci pour la correction , c'est vrai que cadillac fairview n'a jamais fait de demande officiel mais dans les média ils ont clairement dit qu'il voulait voir un agrandissement de la zone 210 au sud du centre bell, la ville a accepté de suivre la recommandation de l'ocpm plutôt que d’accepter d'augmenter le zonage partout.
  13. redfu

    QUAD Windsor: projet global

    http://journalmetro.com/actualites/montreal/856528/pas-de-revision-ponctuelle-de-la-hauteur-des-batiments-dans-le-quartier-des-gares-dit-locpm/ Cadillac faiview avait demandé d'élargir la zone 210m pour le 600 et 700 peel et l'opcm a refusé . C'est évident que les tours 600 peel seront aussi des tours de 120m carrées déjà que l'administration Coderre avait refuser , impossible que Projet Montreal accepte de leur donner une dérogations sur un de leurs terrains . On peut pas essayer de demandé des projets exceptionnelle et ne rien donner au promoteurs en retour .
  14. redfu

    Métro: Ligne Rose

    Si Montréal a un taux d'accroissement plus élevé c'est uniquement grâce aux nouveau arrivant , ils n'ont pas nécessairement le droit de vote et ils ont des très faible revenue . A Montréal , on a 1 habitant sur 10 sur l'aide sociale et des revenues inférieur au autre régions du Quebec .Donc , il est possible que les autre régions du Quebec paient en partie pour la ligne rose via leurs impôts . Les média parlent sans arrêt de Montréal comme une ville pauvre , en déclin et une ville de BS , on ne peut pas s'attendre a recevoir du soutient des banlieue ou des régions. . http://www.journaldemontreal.com/2013/03/27/montreal-figure-parmi-les-villes-les-plus-pauvres http://www.journaldemontreal.com/2018/05/23/plus-pauvres-simplement