Jump to content

Recommended Posts

Un monorail pourrait réapparaître sur l'île Sainte-Hélène d'ici quelques années, comme au temps de l'Expo 67.

 

Un projet estimé à 185 millions de dollars a été présenté jeudi dernier devant la Commission des finances du Conseil municipal et la Commission d'agglomération sur les finances, à l'Hôtel de Ville de Montréal.

 

Le monorail circulerait sur une dizaine de kilomètres entre les principaux sites d'activités du parc Jean-Drapeau, de l'île Notre-Dame et la Place Bonaventure au centre-ville de Montréal.

 

Ce moyen de transport est donc à l'étude, et recueille déjà des avis favorables. Le directeur général Christian Ouellet en a notamment parlé avec enthousiasme.

 

La Société du parc Jean-Drapeau propose de réaliser plusieurs autres projets en prévision du 375e anniversaire de Montréal, en 2017. On annonçait également lundi matin la venue d'un nouveau président au conseil d'administration de la Société du parc Jean-Drapeau : Normand Legault.

 

D'après un reportage de Benoît Chapdelaine

 

http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2010/10/04/006-monorail.shtml

 

J'aimerais bien voir ça un jour! Mais disons que j'aimerais mieux voir un SLR jusqu'à longueil avant!

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 49
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

185 million de dollars sur un projet qui va du centre ville à nulle part, probablement sans la moindre chance d'extension et avec une technologie éprouvée peu efficace pour les transports collectifs? C'est tellement de l'argent par les fenêtres que ça risque de se faire...

Link to comment
Share on other sites

Un monorail pourrait permettre de diminuer le nombre de voitures au parc Jean-Drapeau et ainsi diminuer la demande en espace de stationnement. Si on avait des projets pour réaménager ces espaces, ça pourrait être intéressant.

Link to comment
Share on other sites

Je ne vois pas pourquoi il faudrait dépenser 185 millions $ pour un transport en commun qui est déjà desservie par le métro et par la ligne 167.

 

S'ils ont 185 millions à dépenser qu'ils l'investissent à la place dans les infrastructures existante du Parc qui en aurait bien besoin, comme la Place des Nations, le chemin tour de l'île, les toilettes publiques, le pavillon du Canada, les ponts dans le jardin des floralies et la plaine des jeux.

Link to comment
Share on other sites

Construction possible d'un monorail au parc Jean-Drapeau

 

Un monorail pourrait réapparaître sur l'île Sainte-Hélène d'ici quelques années, comme au temps de l'Expo 67.

 

Un projet estimé à 185 millions de dollars a été présenté jeudi dernier devant la Commission des finances du Conseil municipal et la Commission d'agglomération sur les finances, à l'Hôtel de Ville de Montréal.

 

Le monorail circulerait sur une dizaine de kilomètres entre les principaux sites d'activités du parc Jean-Drapeau, de l'île Notre-Dame et la Place Bonaventure au centre-ville de Montréal.

 

Ce moyen de transport est donc à l'étude, et recueille déjà des avis favorables. Le directeur général Christian Ouellet en a notamment parlé avec enthousiasme.

 

La Société du parc Jean-Drapeau propose de réaliser plusieurs autres projets en prévision du 375e anniversaire de Montréal, en 2017. On annonçait également lundi matin la venue d'un nouveau président au conseil d'administration de la Société du parc Jean-Drapeau : Normand Legault.

 

http://www.radio-canada.ca/regions/Montreal/2010/10/04/006-monorail.shtml

Link to comment
Share on other sites

Accélération du développement du parc Jean-Drapeau en vue de 2017: Normand Legault à la présidence de la SPJD

 

Montréal, le 4 octobre 2010 - « Le projet de développement du parc Jean-Drapeau est incontournable pour mon Administration en vue des célébrations du 375e anniversaire de Montréal et du 50e anniversaire d'Expo 67 en 2017. Du coup, c'est avec fierté que j'annonce que monsieur Normand Legault a accepté la présidence du conseil d'administration de la Société du parc Jean-Drapeau et mènera, avec toutes les qualités de grand développeur qu'on lui connait, ce projet récréotouristique de grande envergure, dont les détails seront dévoilés au cours des prochains mois ».

 

C'est en ces termes que le maire de Montréal, monsieur Gérald Tremblay, a annoncé cet après-midi en conférence de presse, l'importance qu'aura le parc Jean-Drapeau dans le cadre des célébrations de 2017. L'administration Tremblay a par ailleurs alloué un budget spécial de développement d'un million de dollars à la Société du parc Jean-Drapeau afin qu'elle procède aux études complémentaires comprenant l'élaboration de plans d'affaires liés à ce grand projet, qui vise tant le développement du parc Jean-Drapeau que la préservation et la valorisation du patrimoine naturel et historique du site.

 

Par ailleurs, le nouveau président de la Société du parc Jean-Drapeau cumule les mandats prestigieux. Promoteur de courses automobiles très connu, monsieur Legault a notamment assumé la présidence de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (2000 et 2001), la présidence du conseil de la Régie de la Place des arts (2002 à 2004), la coprésidence des championnats mondiaux de la FINA en 2005, en plus d'avoir été membre du conseil d'administration de Montréal International (2004 à 2006) et de celui de la Société générale de financement du Québec (2002 à 2004).

 

« Le parc Jean-Drapeau revêt une signification particulière pour moi, et ce nouveau défi me permettra de me rapprocher de ce site magnifique que j'ai beaucoup fréquenté au cours des années que j'ai passées à promouvoir le Grand Prix du Canada. Mais au-delà de mon attachement au parc, je suis un Montréalais de fait et de cœur; le développement de la métropole est au centre de mes préoccupations, et aujourd'hui, nous avons une bonne nouvelle pour Montréal! », a expliqué monsieur Normand Legault.

 

Monsieur Normand Legault succède à monsieur Serge Rémillard, élu à la présidence de la Société du parc Jean-Drapeau en 2007. Monsieur Rémillard, qui a pris la décision de ne pas renouveler son mandat échu depuis juin dernier, se concentrera désormais sur d'autres défis dans le monde des affaires. Depuis 2007, il a notamment supervisé l'élaboration de l'ambitieux projet de développement du parc Jean-Drapeau en vue de 2017, jetant ainsi des fondations solides requises pour faire du parc Jean-Drapeau un pôle récréotouristique de classe mondiale, sans pour autant compromettre sa vocation de grand parc urbain.

 

La Ville de Montréal, les dirigeants et le personnel de la Société du parc Jean-Drapeau tiennent à souligner le travail remarquable de monsieur Rémillard qui a donné temps, énergie et compétences sans compter, à l'avancement du parc Jean-Drapeau.

 

La Société du parc Jean-Drapeau est un organisme paramunicipal de la Ville de Montréal dont la mission est de gérer, d'administrer, de développer, de protéger et d'animer le parc Jean-Drapeau.

 

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=15241&ret=http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/page/prt_vdm_fr/rep_annonces_ville/rep_communiques/communiques

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...