Recommended Posts

Le gouvernement fédéral a récemment proposé à l’ONU de quitter New York pour le Vieux-Port de Montréal, où un groupe de promoteurs des secteurs public et privé ont imaginé un ambitieux projet, a constaté La Presse dans des documents inédits.

 

Le silo no 5 laisserait ainsi sa place au siège des Nations unies. Le siège de l’ONU prendrait place entre les quai Windmill et Bickerdike, à l’avant du complexe. La sculpture L’homme d’Alexandre Calder serait déplacée au cœur de l’îlot, dans un parc. Le prolongement de la rue McGill deviendrait l’une des quatre entrées de la « Cité globale », adossée à l’autoroute Bonaventure, en face d’Habitat 67.

 

»» Voyez toutes les photos du projet

 

Le concept et les plans préliminaires du projet ont été préparés par l’entreprise Solutrans, dirigée par Jean O’Keefe, l’instigateur du projet. L’organisme Montréal international a participé en finançant une étude de faisabilité technique, a appris La Presse. Le cabinet d’architectes Provencher Roy et associés a pour sa part préparé des maquettes.

 

La Ville de Montréal a donné son accord au projet, de même que le ministre du Développement économique et responsable de la région de Montréal, Raymond Bachand. Ce dernier a refusé de commenter. Le maire Tremblay trouve « exceptionnelle » et « emballante » cette idée, mais il refuse de commenter plus davantage de peur de nuire aux chances du projet.

 

Le maire, le premier ministre Jean Charest et le premier ministre Stephen Harper en avaient d’ailleurs discuté lors du sommet de la francophonie à Bucarest, en septembre 2006. Le gouvernement fédéral a même soumis le projet de façon « informelle » aux autorités de l’ONU, a-t-on appris de sources sûres. L’ONU n’a toutefois démontré aucun intérêt. Un porte-parole de l’ONU, Alex Cerniglia, a lui aussi refusé de faire des commentaires.

 

Pour l’instant, l’ONU prévoit plutôt rénover ses bâtiments actuels, au coût de 1,9 milliard de dollars. La firme suédoise Skanska a d’ailleurs signé un contrat de sept millions de dollars pour gérer la phase de préconstruction. M. Cerniglia soutient que les coûts pourraient être moindres selon le mode de rénovation, que l’on choisira d’ici à la fin de l’année.

 

Les promoteurs montréalais espèrent toujours convaincre l’ONU de déménager à Montréal, où un nouveau complexe coûterait, selon eux, moins cher que la rénovation des installations new-yorkaises. Son entretien coûterait aussi 790 millions de moins par année, affirment-ils. La vente du terrain de l’ONU à New York procurerait aussi une somme considérable. Les tenants du projet pensent que les Nations unies pourraient renverser leur décision en raison des dépassements de coûts appréhendés, des retards et du manque de main-d’œuvre pour réaliser les travaux.

 

Une ville dans la ville

 

Ce projet propose d’accueillir au même endroit les Nations unies, les quelque 190 missions permanentes et les bureaux de plus de 4000 organisations non gouvernementales. Les composantes du complexe seraient reliées entre elles par un monorail qui se rendrait au centre-ville. Le site suggéré occuperait 65 hectares, soit plus que le parc Lafontaine. À New York, les Nations unies occupent quelque sept hectares en ce moment. Les ONG et les missions sont quant à elles éparpillées un peu partout dans la ville.

 

L’ONU éprouve des problèmes avec ses sept immeubles situés dans l’île de Manhattan. Construit entre 1949 et 1951, le bâtiment principal comprend 39 étages. Il y a notamment des problèmes d’isolation, de sécurité et de salubrité parce qu’il contient de l’amiante.

 

Selon les estimations financières dont La Presse a pris connaissance, il en coûterait environ 790 millions pour construire les locaux de l’ONU répartis dans cinq bâtiments de trois à 12 étages. Le coût des bâtiments des ONG, des missions et des délégations s’élèverait à un peu plus de 760 millions et celui des infrastructures à 492 millions. L’ensemble du projet atteindrait donc environ 2,2 milliards.

 

L’étude estime les retombées économiques à plus de 2,4 milliards grâce à la construction de nombreuses habitations pour y loger les quelque 20 000 personnes employées par les Nations unies. L’étude estime que l’arrivée de l’ONU à Montréal créerait aussi environ 60 000 emplois indirects. L’effet annuel sur le PIB serait aujourd’hui de 2,4 milliards et de 8,5 milliards dans 50 ans.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le siège de l'ONU à Montréal??! Je vois mal comment le siège pourrait quitter New York. En revanche créer une grande antenne pour - par exemple - une branche de l'ONU sur les changements climatiques et l'environement, ça pourquoi pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca serait probablement pas tres benefique pour l'ONU elle-meme (l'ONU a deja de la difficultee a se faire payer ses redevances par les americains qui contestent son autoritee).

 

Par contre, pour Montreal, ca serait incroyable. On parle de dizaine de millier de jobs arrivant au centre-ville et une quantitee enorme de capitaux. Ca partirait un boom du condo sans precedant dans la ville.

 

Wow, nouvelle pour le moins surprenante.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Funny enough I was just thinking of this, this past week. I think it's a great idea. I feel like the UN gets lost in New York, the city's just too big. Montreal is smaller but still big enough, just as cosmopolitan if not more so, and is much more of neutral ground for such an organization than an American city. I also think the UN would do a lot more for Montreal than it does now for New York. The fact that Montreal is a non majority-English city that is still very able to accommodate English speakers is what hits this one out of the park. It has a pace of life I think people from all corners of the world could handle and really does have a lot of North American meets Europe type of elements. I'm all for this one!

 

Not to mention I couldn't think of a better location. It will go even further in helping development in the nearby areas. I was hoping for a new residential area, a sort of Nouveau Outremont/Westmount type project somewhere in the vicinity of the Peel Bassin/part of Griffintown/area between the train tracks and where this UN project would be. I think the two projects would pair nicely together.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On serait sur la 'map' pour des décénnies....des dizaines de tours à condo,des magasins de luxe,PET qui explose sous les nelles compagnies...les valeurs des résidences qui doublent....le chomage qui tombe à 3 ou 4 pct !Bon je crois qu'on rève en couleurs non?

Sinon c'est franchement Montréal,qui est l'endroit idéal,pour l'ONU..si on considère que l'institution doit rester quant mème au moins en Amérique du Nord,c'est pas loin de NYC,ville sécuritaire et moins chère que NYC,bilingue et deja internationale,qui possède déja quelques institutions...bien désservie par les airs,le Canada est un pays moins alligné sur la politique des USA...ça aidera au lancement d'un TGV qui sait entre NYC et Mtl ?L'image du Canada est meilleure que celle des USA,l'endroit serait plus 'neutre' que NYC,pour plein de pays type chine,russie,inde,etc...

Par contre les arguments négatifs:jamais NYC ne laissera partir l'onu,ils vont dire que le risque politique 'québec' n'est pas nul...je crois que s'ils pouvaient avoir la certitude que le québec restera tjs partie du Canada,on aurait plus de chances...

Je pense malgré tout que nos chances sont proches du zéro... Mais qui sait un jour,l'idée fera peut ètre son chemin....

 

Par contre une annexe (environnement,kyoto,effet de serre,ecologie,bourse mondiale du co2 etc..)oui la c'est faisable,ça serait deja un bon début,on aurait un pied dans la place...on a bien OACI finalement,IATA et SITA...etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par contre une annexe (environnement,kyoto,effet de serre,ecologie,bourse mondiale du co2 etc..)oui la c'est faisable,ça serait deja un bon début,on aurait un pied dans la place...on a bien OACI finalement,IATA et SITA...etc

 

Cet organisme existe déjà, ça s'appelle le PNUE: Programme des nations unis pour l'environnement. Comme vous pouvez le voir dans cet extrait tiré de wikipédia, l'organisme est cependant déjà beaucoup décentralisé, donc malheureusement la aussi pas beaucoup de chance pour voir une branche à Montréal.

 

"Le programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE, en anglais United Nations Environment Programme, UNEP) est un organisme créé en 1972 ayant pour but de :

 

- coordonner les activités des Nations unies dans le domaine de l'environnement,

- assister les pays dans la mise en œuvre de politiques environnementales,

encourager le développement durable.

 

Son siège se trouve à l'office des Nations unies à Gigiri au sud de Nairobi au Kenya. Le PNUE a été la première organisation de l'ONU basée dans un pays en développement.

 

(...)

 

Bureaux

Le PNUE dispose de six bureaux régionaux (RO pour Régional Office) et d'un réseau de centres :

 

Europe ROE, Genève, Suisse,

Afrique ROA, Nairobi, Kenya,

Amérique du Nord RONA, Washington D.C., États-Unis,

Asie/Pacifique ROAP, Bangkok, Thaïlande,

Amérique latine et Caraïbes ROLAC/Oficina Regional para América Latine y el Caribe : ORPALC, Ciudad de Panamá, Panamá,

Asie occidentale ROWA, Al-Manāmah, Bahreïn.

 

Bureaux de liaisons

Le PNUE dispose de sept bureaux de liaison :

 

Bureau de liaison avec l’Union Européenne, Bruxelles, Europe

Bureau de liaison de New York, Organisation des Nations unies

Bureau de liaison de la Ligue Arabe, Le Caire, Ligue arabe

Bureau de liaison de Beijing, Chine, ouvert en septembre 2003

Bureau de liaison de Brasilia, Brésil, ouvert en avril 2004

Bureau de liaison de Moscou, Russie

Bureau de liaison d'Addis-Abeba, Éthiopie"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rêver, c'est bien beau, mais on devrait peut-être rêver à des projets crédibles. Tous ceux qui ont perdu leur temps à imaginer un déménagement de l'ONU, ont perdu la chance de travailler sur des projets viables. Pourquoi pas déménager aussi la Muraille de Chine pour ceinturer le Mont-Royal? Ou remplacer l'antenne de communication de la montagne par la tour du CN?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par Marc90
      En partant des principes hautement utopiques que le CP et le CN deviennent des partenaires dans le transport de personnes ET que le gouvernement du Québec finisse par admettre le potentiel et l'urgence du développement du transport collectif structurant comme le moteur économique et social, voici une vision personnelle d'une expansion globale et intégrée du réseau montréalais qui - c'est en tout ce que j'ai visé - s'insère dans des paramètres qui relèvent du techniquement et technologiquement possible, du socialement souhaitable/envisageable et du économiquement relativement viable. Au final, je ne suis certainement pas un expert, mais je crois que c'est ce que la région métropolitaine mérite. Et encore davantage. 

      Puis j'ai eu bien du plaisir à nommer les stations aussi! Plusieurs ont des référents géographiques clairs mais plusieurs sont des noms qui, je crois, auraient tout simplement du sens dans leurs quartiers et/ou devraient avoir leur place dans le panthéon des stations de métro. J'ai essayé de mettre le plus de noms de femmes aussi, puisqu'on en manque cruellement en ce moment dans la toponymie montréalaise.

      J'admet l'existence des trains de banlieue, biensûr, mais ils ne sont pas inclus dans le design des cartes que j'ai produit. On pourrait imaginer qu'un train de banlieue pourrait continuer à emprunter le corridor pour se rendre à St-Jérôme malgré un partage avec mon idée de ligne REM mauve, et ainsi de suite. De la même manière, je suis tout à fait d'accord avec l'idée de tramway, que je trouve complémentaire au métro, mais les lignes potentielles de tramway ne sont pas illustrées dans cette vision. Par contre, d'importants tronçons de la ligne REM Mauve seraient en mode tram. 

      L'idée de la ligne bleue qui se divise en plusieurs branches permettrait à la ligne de se rendre au centre-ville sans transfert. Ça incorpore littéralement le trajet de la ligne rose aussi. Je crois que la possibilité d'avoir des branches diverses à un même tronc devrait être exploré davantage à Montréal, de même que de changer la technologie de certaines lignes (la jaune avant tout) pour permettre aux expansions de sortir de terre. J'ai tout de même mis, dans les plans globaux, l'option AVEC ligne rose et SANS ligne rose.

      Certains secteurs névralgiques du développement futur de Montréal méritent également une attention particulière, comme le secteur de Victoriatown, de Blue Bonnets, de Lachine-Est, de Royalmount et de la pointe de Longueuil. J'ai essayé d'intégrer et le présent, et l'avenir de la région dans cette vision. 

      Bref, voilà, petite fantaisie du lundi soir. Enjoy!
      -MAP     





    • Par IluvMTL
      Port de Montréal
       
      Installations

       
      Accueil À propos du Port Carrières Nous joindre Médias English  
       
      ENTREPRISES
       
      LE PORT, PARTENAIRE D'AFFAIRES
      Nos avantages Plateforme intermodale Ouvert toute l'année Sûreté au port Statistiques Représentation - Europe / É-U / Asie Contacts à l'Administration portuaire Services fréquemment demandés Liens utiles aux entreprises Appels d'offres Magazine Port Info  
       
      OPÉRATIONS
      Arrivées et départs des navires Services programmés de conteneurs Pratiques et procédures Permis et autres documents MARSEC Avis aux usagers Services aux navires TarifsPassPortRéseau de caméras Internet    
      INFORMATIONS SUR LE PORT
      Répertoire du Port Carte des installations Carte du Port de Montréal Carte d'accès au siège socia lRoutes d'accès aux terminaux Information aux camionneurs Carte régionaleLois et règlements Conditions générales d’occupation FAQ    
       
      COMMUNAUTÉ
       
      PRÉSENTATION DU PORT
      Commerçant maritime mondial Le Port en chiffres Statistiques Moteur de développement économique Le Port au fil de son histoire Niveaux d'eau Maison des marins Présentation et discours Publications Carnet de bord – Le magazine des amis du port Devenez un ami du port PhotosVidéos  
      ENGAGEMENT SOCIAL
      Développement durable Environnement  
       
      PROJETS
      Travaux secteurs Maisonneuve et Viau  
       
      CROISIÈRES
       
      CROISIÈRES INTERNATIONALES
      Arrivées et départs des navires Montréal, destination touristique Accès à la gare maritime FAQ Photos Vidéos Liens utiles  
      CROISIÈRES INTÉRIEURES
      Liens utiles  
       
      BATEAUX DE PLAISANCE
      Liens utiles
    • Par mtlurb
      350 Maisonneuve
       
      Architectes: Menkès, Shooner, Dagenais, Letourneux
      Fin de la construction:2009
      Utilisation: Hôtel/Résidentiel
      Promoteur: SacresaCanada, Iber Management ( Espagne).
      Emplacement: Quartier des Spectacles, Montréal
      98 mètres (296 pieds) - 28 étages
      Description:
      - Le complexe en «L», comprendra environ 300 unités.

      Plus d'infos et d'images: http://www2.ville.montreal.qc.ca/ldvdm/jsp/ocpm/ocpm.jsp?laPage=projet14.jsp
      1b1.pdf