Jump to content

Centre-ville de Montréal: plus de monde, assez de bouffe?


denpanosekai
 Share

Recommended Posts

http://affaires.lapresse.ca/economie/commerce-de-detail/201308/11/01-4679005-centre-ville-de-montreal-plus-de-monde-assez-de-bouffe.php

 

Pas moins de 54 immeubles comptant plus de 3500 unités résidentielles sont en construction au centre-ville de Montréal. D'après les calculs de la Ville, il y aura donc 5200 bouches additionnelles à nourrir dans le quartier d'ici quelques années. Un bond considérable qui s'ajoute à la hausse de 6,5% de la population que connaît l'arrondissement de Ville-Marie depuis 2006. L'offre alimentaire suit-elle la cadence?

 

...

 

Dans le quartier Griffintown, en pleine explosion, les résidants auront prochainement accès à une deuxième épicerie du groupe Metro, rue Peel. Le président Éric Richer La Flèche a affirmé à La Presse Affaires ne pas savoir encore si elle adoptera les couleurs de Metro ou d'Adonis. Elie Cheaib dit qu'il veut «voir les résultats de l'épicerie de la rue Sainte-Catherine avant de décider» et que le choix sera fait «en partenariat avec Metro». IGA et Loblaw (Provigo et Maxi) n'ont pas annoncé de nouveau projet dans ce quartier ni au centre-ville.
Link to comment
Share on other sites

J'ai aussi lu cet article devenu très pertinent avec le développement accéléré du centre-ville. C'est clair que le besoin deviendra de plus en plus criant avec l'augmentation substantielle de la population résidentielle du cv. Entre le dépanneur du coin et le supermarché de banlieue, il y a plusieurs formules intermédiaires qui peuvent être davantage adaptées aux véritables besoins des nouvelles clientèles.

 

Encore là, pas besoin de réinventer la roue, d'autres villes ont répondu à ce problème avant nous et on pourra s'en inspirer pour combler cette nécessité de base. Une chose est sûre, il faut demeurer dans la formule urbaine, en évitant l'usage de l'automobile et les gros stationnements de banlieue. Surtout que les habitudes alimentaires des citadins, avec leurs cuisines souvent minuscules et les nombreux repas pris à l'extérieur de la maison, invitent plutôt aux courses quotidiennes, que la grosse commande de la fin de semaine.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value