Gilbert

ville-marie Le Carré Saint-Laurent - 10,20 étages

Recommended Posts

Pinned posts

Carré Saint-Laurent

Carré Saint-Laurent.jpg

Quote

Nom: Carré Saint-Laurent
Hauteur en étages: 10,20
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 160 M$
Promoteur: Société de Développement Angus
Architecte: Provencher Roy & Ass.https://provencherroy.ca/en/projet/architecture-carre-saint-laurent-montreal/
Entrepreneur général:
Emplacement: ilot Saint-Laurent / Sainte-Catherine / Clark / René-Lévesque
Début de construction: Début 2017
Fin de construction:
Site internet: http://www.sda-angus.com/
Autres informations: Superficie totale du projet de 47 500 mètres carrés, 900 fonctionnaires provinciaux occuperont 14 000 mètres (bail de 25 ans), une quarantaine de commerces alimentaires au rdc, le premier étage aura une vocation culturelle, un hôtel est prévu dans la tour nord, certification LEED NE, le Cléopatra sera conservé. La tour sur Sainte-Catherine est prévue dans une deuxième phase.
Maquette:
Autres images:
carrésaintlaurent.jpg
Vidéo promotionnelle:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, MtlMan a dit :

À l'écart de l'action? C'est le quartier des spectacles et des festivals.

Famous Rocco predictions. Famously wrong 9 outta 10 times.

Il y a quelques mois d'action par année dans le secteur; c'est plutôt calme le reste du temps.  Les 7-8 mois sans festivals, le concept sera assez attractif pour attirer, quotidiennement, des centaines d'étudiants de l'UQAM et de fonctionnaires des Complexe Desjardins, Guy-Favreau et de Revenu Canada?  Et faire compétition au Time Out et au Biergarden de la Place Ville-Marie?  À mon avis, ça prend une masse critique d'employés de bureau bien plus grande à proximité pour faire vivre ce concept.

D'ailleurs, de ce que j'en ai compris, ça me donne l'impression que ça sera un peu comme les foodtrucks, mais permanents, dans une foire alimentaire.  Et comme le disait le Revoir, on va avoir "la joie de manger d'un foodtruck en payant 2 fois plus cher pour la moitié d'une portion"...  Et après le hype initial des 2 premières années, où voit-on les foodtrucks maintenant, à part aux événements spéciaux comme sur l'esplanade du stade olympique?

Enfin, on verra bien, j'espère me tromper!  Je leur souhaite tout de même du succès et j'irai tester quand ça sera ouvert.  On pourra relire ce fil avec le recul en 2024...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Notons aussi qu'il reste quelques terrains disponibles tout autour pour (re)développement.  Si le projet d'un pavillon universitaire à la station St-Laurent se fait, ce sera autant d'étudiants de plus qui seront des clients potentiels.  S'il y a d'autres projets résidentiels qui se font autour (il pourrait y avoir un petit cluster autour du Myriade), les nouveaux résidents pourront être intéressés par cette foire alimentaire.  Et si on voit des hôtels ou des bureaux se construire sur des terrains comme celui au coin de St-Laurent et René-Lévesque, ça fera un autre achalandage potentiel intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puis UQAM c'est les étudiants jour et soir. À ceci il faut ajouter tous les nouveaux résidents.

Le boulevard Saint-Laurent est également un axe important entre le Vieux-Port, Vieux-Mtl, Chinatown et le QdS. Quand le MEM ouvre à l'étage supérieur, il va avoir encore plus de  visiteurs/touristes qui vont s'ajouter à ceux du musée du MAC qui n'est pas si loin...

Quand on compare les 3 nouveaux marchés, c'est de loin celui qui risque de gagner plus d'affluence/potentiel dans les années à venir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, IluvMTL a dit :

Puis UQAM c'est les étudiants jour et soir. À ceci il faut ajouter tous les nouveaux résidents.

Mais combien de ces étudiants peuvent se payer un lunch à 15$-25$ tous les jours?  (En faisant l’hypothèse que les prix de cette foire alimentaire haut de gamme seront au moins aussi élevés que ceux des foodtrucks)

Les comptoirs de restauration rapide ont de la difficulté à survivre au pavillon des Sciences, tout près, et les prix y sont raisonnables.  Je ne crois pas à cet afflux d’étudiants de l’UQAM suffisant pour faire vivre une quinzaine de comptoirs de restauration.

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, begratto said:

Mais combien de ces étudiants peuvent se payer un lunch à 15$-25$ tous les jours?  (En faisant l’hypothèse que les prix de cette foire alimentaire haut de gamme seront au moins aussi élevés que ceux des foodtrucks)

Les comptoirs de restauration rapide ont de la difficulté à survivre au pavillon des Sciences, tout près, et les prix y sont raisonnables.  Je ne crois pas à cet afflux d’étudiants de l’UQAM suffisant pour faire vivre une quinzaine de comptoirs de restauration.

Des fois on ne mange pas au cafeteria pcq on n'aime leur bouffe... UQAM représente une population potentielle parmi beaucoup d'autres à proximité. Il y a des étudiants qui ont les moyens de payer 15$ une ou deux fois par semaine...Puis les étudiants du soir ont souvent des jobs à temps pleins aussi...Mais comme j'ai dit, il y a beaucoup plus que des étudiants dans ce secteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On n'en est pas à une première prédiction erronée basée sur d'hypothétiques conclusions, sans même avoir vu ou expérimenter les lieux de manière concrète. Du pur bavardage pour satisfaire de petits égos qui savent toujours mieux que tout le monde et qui cherchent l'attention en permanence. Pas fort comme évaluation.

Avant de juger prématurément, laissons la foire faire ses preuves et s'ajuster avec le temps selon un premier bilan. Pourquoi d'ailleurs ce serait mieux ailleurs, où sont les données pour évaluer avec justesse un concept ou un autre? Surtout qu'aucun de ces endroits n'est actuellement ouvert.

Pour ma part je souhaite tout le succès à ces trois types de foires alimentaires parce que Montréal est prête et mérite ce genre de formule qui propose de la bouffe rapide de qualité par des indépendants. Pour revenir au Carré St-Laurent, le secteur est loin d'avoir fait le plein de nouveaux projets. Il reste encore beaucoup d'espace à développer et on pourrait être surpris des futurs projets à venir.

Qui vivra, verra...:goodvibes:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2019-07-18 à 09:19, begratto a dit :

Il y a quelques mois d'action par année dans le secteur; c'est plutôt calme le reste du temps.  

 

Mais, il n'y a pas que les festivals. À longueur d,année la Place des Arts est remplie de concerts, de pièces de théâtre, de comédies musicales, et plein d'autres choses. Il y a le TNM juste à côté, bientôt la patinoire réfrigérée, des tours à condos et appartements qui poussent pas loin. Non, franchement, je dois te dire que tu te trompes totalement. Ça fait un bout que tu y es allé, pour vrai?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, MtlMan a dit :

Mais, il n'y a pas que les festivals. À longueur d,année la Place des Arts est remplie de concerts, de pièces de théâtre, de comédies musicales, et plein d'autres choses. Il y a le TNM juste à côté, bientôt la patinoire réfrigérée, des tours à condos et appartements qui poussent pas loin. Non, franchement, je dois te dire que tu te trompes totalement. Ça fait un bout que tu y es allé, pour vrai?

J'y passe tous les jours ou presque.  On verra avec le temps. J'espère me tromper et que ça soit un beau succès. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bizarre. Etk, c'est animé toute l'année ce quartier. C'est pas juste les spectacles extérieurs qui comptent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By swansongtoo
      Don’t believe I’ve seen a thread for this rental project on MacKay north of the Centra project. 
      https://www.ruemack.com/
       
       


    • By acpnc
      Chaos (nouvelle montagne russe à La Ronde)
      Nouvelle montagne russe à La Ronde pour la saison 2019. Boucle d'une hauteur de 21 mètres, avec 24 passagers.
      Actualités:
       
    • By Hercule
      À Montréal métropole culturelle, le maire a pris l'engagement face à Phyllis Lambert de réaménager les Places du Canada et Dorchester une fois la place d'Armes réaménagée.
       

    • By Archi Mtl
      SILO NO  5
      NOUS AVONS  UN GAGNANT

      ANDRÉ DUBUC
      LA PRESSE
      C’est la proposition du promoteur Devimco qui a été retenue par le comité d’évaluation mis sur pied par la Société immobilière du Canada (SIC) pour mettre en valeur les terrains de la Pointe-du-Moulin et du Silo no 5, a appris La Presse en consultant plusieurs acteurs de la scène immobilière.
      Le groupe présidé par Serge Goulet a été préféré aux deux autres finalistes, soit First Capital, qui fait équipe avec Montoni, et Prével. À la mi-juin, ces trois groupes avaient présenté de vive voix leur proposition au comité, auquel siègent huit personnes, dont Dinu Bumbaru, directeur des politiques à Héritage Montréal, Pierre Bellerose, VP à Tourisme Montréal, et Sylvie Vachon, PDG du Port de Montréal.
      À la Société immobilière du Canada, le responsable des relations médias, Jean-Philippe Rochette, dit qu’il ne peut rien confirmer ou infirmer, le processus étant toujours en cours. « Aucune annonce ne sera faite avant plusieurs semaines », soutient-il.
      « Nous ne pouvons commenter ce dossier, ayant signé une clause de confidentialité avec la Société immobilière du Canada », a fait savoir de son côté André Bouthillier, porte-parole de Devimco.
      À ce stade du processus, on ignore la teneur de la proposition gagnante, tout comme de celle des deux autres finalistes.
      Faisant un demi-kilomètre de long, le Silo no 5 est désaffecté depuis 1994. Les projets et annonces à propos de sa mise en valeur se sont succédé au fil des ans. Par exemple, en novembre 2010, la SIC annonçait vouloir réhabiliter le silo à temps pour le 375e anniversaire de Montréal, en 2017. Les frais d’entretien de ce mastodonte oscillaient autour de 500 000 $ par année à l’époque.
      De son côté, le Port de Montréal avait lancé un appel d’offres à propos de sa conversion en 2005. Il était alors question d’y ériger une tour locative de 50 étages et d’y déménager le Musée d’art contemporain. 
      CETTE FOIS SERA LA BONNE ?
      La SIC a lancé un appel public à propositions en février dernier. Elle prévoyait que le processus d’évaluation des propositions durerait environ sept mois. Dans ses critères d’évaluation, la SIC s’intéresse à la qualité et à la viabilité du développement, à la préservation des structures patrimoniales, à l’accessibilité du secteur riverain pour le public et aux connectivités avec les quartiers voisins.
      Il était aussi question de donner des points à la proposition en fonction du profil du promoteur, de son expérience, de la qualité du projet proposé et de sa solidité et de sa viabilité financières.
      L’objectif, expliquait la SIC en février, est de densifier le secteur de la Pointe-du-Moulin, qui s’étend sur 750 000 pi2 en y aménagement un quartier à usages multiples : à la fois résidentiel, commercial et touristique. L’aménagement permet de financer la réhabilitation du Silo no 5 en un projet emblématique pour la métropole, une condition sine qua non à l’acceptation du projet.
      La Pointe-du-Moulin est composée du Silo no 5 et des terrains en bordure de la rue Mill.
      DEVIMCO, INCONTOURNABLE
      Retenu pour lotir la Pointe-du-Moulin, Devimco augmente ainsi son emprise sur un secteur de la ville à fort potentiel, à proximité du centre-ville, et qui profitera de l’arrivée du Réseau express métropolitain (REM) dès 2021.
      « L’intérêt manifesté par Devimco [pour la Pointe-du-Moulin] est logique dans les circonstances », a dit Jean Laurin, président et chef de la direction de l’agence Devencore, à qui La Presse a demandé de commenter l’information. Ce vétéran de l’industrie fait référence au fait que Devimco est déjà bien présent dans le quartier.
      Le promoteur, qui construit actuellement des tours d’habitation au square Children’s, sur le site de l’ancien Hôpital de Montréal pour enfants, et dans le quartier Solar, à Brossard, détient des options d’achat sur environ 30 % de la superficie des terrains du bassin Peel, où l’on projette de construire un stade de baseball pour le retour des Expos. D’ailleurs, Devimco fait équipe avec Claridge, le holding familial de Stephen Bronfman, pour acquérir un terrain de 1 million de pieds carrés du bassin Peel appartenant aussi à la SIC.
      En outre, Devimco détient aussi des options sur la cour de conteneurs de la société Ray-Mont Logistiques en bordure de la rue Wellington, dans le même secteur.
      Une fois que le projet retenu sera annoncé publiquement par la SIC, il est prévu qu’il fasse l’objet de consultations publiques. Un changement de zonage s’ensuivra. Suivront l’étape des plans et devis puis le début des travaux.
      http://plus.lapresse.ca/screens/61ff2939-df4a-48c8-9357-115c19a71a6d__7C___0.html?utm_medium=Ulink&utm_campaign=Internal+Share&utm_content=Screen
       
       

    • By philippeC
      Brivia a acheté l'immeuble du Mansfield Gym situé au 1230 Mansfield Street.
      Source: https://www.gascon.ca/en/2019/08/06/sale-of-the-building-housing-the-mansfield-athletic-club/
      Le gym fermera ses portes à la fin du mois d'août 2019.