LeTravailleur

Member
  • Content Count

    432
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1
  • URB$

    27,862 [ Donate ]

LeTravailleur last won the day on March 22 2019

LeTravailleur had the most liked content!

Community Reputation

494 Excellent

About LeTravailleur

  • Rank
    Senior Member

Personal Information

  • Biography
    Bonsoir peuple!
  • Location
    Laval
  • Interests
    Plein de choses
  • Occupation
    Étudiant

Recent Profile Visitors

2,805 profile views
  1. C'est pas horrible, c'est structurant au niveau du secteur et les espaces publics ont l'air intéressants. Mais comme le Solar ou Montmorency, ce sont des aires qui devraient accueillir des projets-phare, mais sur lesquelles on érige encore des projets tout court. Ça manque en terme de hauteur (je me serais attendu à du 30-40 étages sur la station de métro), et ça manque aussi en terme d'audace. À défaut d'être stérile, c'est un peu banal. Vraiment dommage.
  2. Exact. Il y a plein d'options qui permettent à la fois d'étendre le réseau, de créer une offre d'envergure municipale avec la Grande bibliothèque ET de conserver/bonifier une offre de quartier avec la Multiculturelle. Laval a notamment acquis récemment un grand édifice patrimonial au coin de Lévesque et de la 117, qui pourrait être intéressant pour de l'institutionnel. SI on veut éviter de trop éloigner la biblio de son lieu original, on a des options aussi. La possibilité d'agrandir l'hôtel de ville a été évoquée au Conseil municipal (il doit être complètement rénové sur les 4 prochaines années). C'est littéralement à 200 mètres. La Ville est aussi propriétaire du 1200 Chomedey, une tour à bureaux située un peu plus au sud. Bref, je ne m'en fais pas pour la biblio! À long terme, cependant, j'ose espérer que Laval développera des bibliothèques supplémentaires sur son territoire.
  3. C'est prévu (en pause pour le moment je crois), mais la Grande Bibliothèque est un projet séparé qui a pour but d'étendre le réseau. La Multiculturelle est la plus grande biblio à Laval et la seule du quartier Chomedey (plus de 100 000 habitants!), elle est hyper-populaire et très importante dans la dynamique du quartier.
  4. C'est vraiment stretché de dire que "Laval plie l'échine". Et comme @arbres le dit si bien, faut pas avoir suivi ce dossier, ou l'évolution du paysage politique lavallois, pour dire les mêmes banalités qu'il y a 10 ans. La Ville se faisait poursuivre pour avoir retiré le permis de construction de ce projet abominable. Deux options se pointaient à l'horizon : le promoteur gagne le procès et empoche 67M$ de fonds publics, ou le promoteur perd, n'empoche rien, et continue de développer sa bande riveraine selon les nouvelles réglementations, avec un maximum de 6 étages. Dans les deux cas, la Ville ne gagne virtuellement rien, à part d'avoir empêché le Commodore original... au coût de 0 ou 67M de dollars. À la place, la Ville a essayé de trouver un terrain d'entente plus créatif. Cette compensation de 7M$ est importante, certes, mais c'est mieux que 67M$. De plus, Laval se porte acquéreur de la bande riveraine, ce qui permettra de doubler en longueur la berge publique adjacente, un joli espace vert sur le waterfront d'un quartier plutôt défavorisé. En retour, la Ville cède au promoteur deux terrains de son centre-ville, de valeur un peu supérieure : des bâtiments de deux étages, mal designés sur le plan urbain, qui devaient de toute façon être rénovés à coup de millions de dollars d'ici 5-10 ans. Cela inclut une bibliothèque qui sera simplement déménagée ailleurs dans Chomedey. Mon seul reproche, c'est que la Ville l'a un peu cherché en retirant le permis aussi promptement, en étant aussi sûre d'elle, sans essayer de trouver une autre solution dès 2014. La situation était loin d'être idéale dès le départ, mais je pense que Laval a fait preuve d'imagination et que c'est win-win comme finalité : le promoteur pourra ériger un projet à un endroit plus approprié et qui appelle à plus de densité, et la collectivité hérite d'une berge supplémentaire. Tout cela est parfaitement en ligne avec le nouveau Schéma d'aménagement municipal, et rien de cela ne serait arrivé si le procès était allé jusqu'au bout.
  5. Je suis vraiment d'accord avec tes choix de dessertes pour un mode lourd à Laval, @dcarrier! Ça rejoint à peu près les choix que j'avais fait pour deux lignes de ma proposition de Réseau Express Lavallois (cinq lignes de SLR à travers la ville). Ta vision de tram, combinée avec un axe est-ouest reliant les quartiers entre eux, serait hyper-structurante! 👌
  6. Oui, selon les plans initiaux on devrait avoir 10-12 étages à cette intersection, ce qui créera une certaine cohérence volumétrique avec Urbania 1 et les bâtiments sur Le Corbusier! Mais je dois dire qu'on a beaucoup de questions sans réponse concernant ce projet. On a aucune annonce encore pour les blocs E et F (je crois?) qui montent en ce moment, ce qui laisse croire que ça pourrait être des phases locatives. De plus, le report de la construction des deux gratte-ciel (A et B) est curieux, mais depuis qu'on a des indices qu'ACDF travaille sur un re-design plus joli et plus haut (il y a un thread dans "Visions"), ça donne espoir!
  7. Toutes les phases d'Urbania, même celles de 16 étages, ont été construites comme ça. Vraiment bizarre, effectivement.
  8. Un projet transformateur et rassembleur. Ça fait rêver, autant niveau mobilité que niveau revitalisation. Et si ça peut ouvrir la porte à d'autres projets structurants de la sorte à Montréal et dans les villes autour, c'est tant mieux.
  9. C'est très, très prometteur. ACDF a un beau portfolio, dont Panorama à Laval. On pourrait donc espérer un méchant step-up dans l'architecture des dernières phases d'Urbania 2 (tours A et B). Les volumes sont plus élégants que ce qui était proposé avant. Croisons-nous les doigts pour le cladding, parce qu'Urbania nous a habitué au pire! EDIT : une petite évaluation rapide par rapport aux autres phases en arrière-plan semble indiquer deux jumelles de 40 étages.
  10. Le cladding est vraiment inégal d'un pavillon à l'autre, mais j'aime beaucoup les volumes qui font face au métro et à la Place Bell. On a probablement ici le layout final, étant donné que les trois derniers rendus présentaient exactement le même complexe. Ça donne donc 16 étages de bureaux et 20 étages résidentiels pour les tours nord... environ 65-70 mètres? Ce qui attire mon attention est l'intégration d'Urbania 2B sur l'image. Je compte 30 étages pour une tour qui devait en compter 28 à l'origine. À suivre!
  11. Éclaté, riche et surprenant. C'est vraiment le genre de re-développement que j'aimerais voir pour les espaces commerciaux au centre-ville de Laval.
  12. Merci des commentaires! Je travaille sur Paint.NET, un logiciel un peu simplet, donc c'est essentiellement des formes et des courbes sur différents calques. Le fond de carte vient d'un style sombre appliqué sur Google Maps. Il est très, très difficile de trouver une emprise permettant de connecter un mode lourd au REM dans l'ouest, sans des expropriations massives. Les alentours des stations lavalloises du REM sont également peu peuplées, quand on s'y attarde. Avec l'arrivée du REM, il y aura selon moi un besoin réduit d'amener les gens de ce secteur vers le métro, alors pour se rabattre simplement vers le centre de Laval, des autobus efficaces peuvent faire la job en longeant l'eau! EDIT : J'ai tracé le REL sur une carte Google!
  13. Il y a déjà une tour de 12 étages dans le quartier Angora, qui est montrée en bas complètement de l'image. Sa jumelle est d'ailleurs en construction. Un ami avait entendu une rumeur au sujet de tours d'une trentaine d'étage prévues juste au nord... ça serait donc ça! C'est d'une ampleur ridicule pour ce secteur de Terrebonne.
  14. Sûrement, car Illumi est présenté en front d'autoroute, à l'est de la falaise. Le lieu de décharge problématique est plutôt à l'ouest, dans la pente qui donne sur le lac. Ils n'auront qu'à phaser l'aménagement du site en conséquence, au besoin.