Jump to content

Recommended Posts

  • Replies 22
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

ca fait Bloc en effet.

carré

pas moyen d'y ajouter un ti coté Montréal d'époque?

Ce coin était jadis le coeur du Red Light - des bordels -

les Americans et les gars de bateaux débarque en masse pour les plus belles filles du monde - les montréalaise - derrieres les bars se trouvaient des 'gambling' room - on vendaient la boisson durant la prohibition - les salles de revue musical était nombreuse ainsi que les bordels.

On efface complettement l'histoire de notre ville avec des solution de remplissage beaucoup trop façile.

Tu veux me dire que quelqu'un est allez étudier l'architecture et qu'il a pondu cela?

Tu veux me dire que le département de zonage, d'urbanisme on accepté cela?

En plein coeur d'un éventuel Quartier des Spectacles - la vitrine du savoir faire québecois?

Allez donc vous couché - on perd notre temps ici a imaginer une belle ville - et un ti-coune nous sort de terre une boite avec des fenêtres 'standard' pour que cela ne coût pas trop cher.

Quel deception.

Link to comment
Share on other sites

Au contraire de toi, mtl_yul je trouve cet édifice correct. Il est fait de pierre grise et de brique, deux matériaux qu'on trouve en abondance ici et le design est post-modern. Pas suffisamment fancy mais tout de même efficace.

Pour ce qui est d'occulter le passé de ce quartier, c'est déjà fait de toute façon : pratiquement tout le territoire des Habitations Jeanne-Mance occupe l'ancien territoire des bordels du Red Light. Ce secteur de la ville était malfamé, mal fréquenté par la lie de la société : ce n'était pas dans ce secteur que se trouvait les bordels les plus chics mais au contraire seulement ceux du bas de gamme. Plusieurs maisons n'avaient plus ni eau potable ni électricité dans les années 1950 quand la ville a entamé la destruction des maisons pour faire place aux HLM. On disait que des légions de rats fuyaient les lieux au fur et à mesure que les grues et les pelles mécaniques prenaient possessions du quartier.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Condos neufs au coeur du Quartier latin

 

L'objectif des architectes du «Bloc urbain» a été d'harmoniser ce bâtiment en forme de «L» aux autres constructions du secteur. D'où le choix d'un revêtement en bloc de béton architectural aux étages inférieurs.

 

En plein coeur du Quartier latin à Montréal, sur un ancien terrain vague, un nouveau complexe immobilier émerge présentement de terre. Piloté par le promoteur Conceptions Rachel-Julien, il comprendra 69 logements dans un bâtiment de six étages entièrement en béton. Le marché cible: les jeunes professionnels en quête d'action et les universitaires, à qui maman ou papa paieront un pied-à-terre.

 

Baptisé Bloc urbain, ce complexe est situé au coin des rues Ontario et de Bullion, face au célèbre Jello Bar. De là, on se trouve à quelques minutes de marche de trois stations de métro (Saint-Laurent, Berri-UQAM et Sherbrooke), de la rue Saint-Denis, du boulevard Saint-Laurent, de la Grande Bibliothèque et du centre-ville de Montréal. Bref, au centre de l'action.

 

L'emplacement est si exceptionnel que pour une rare fois, Conceptions Rachel-Julien a choisi d'entreprendre la construction sans faire de prévente. Normalement, les promoteurs prévoient vendre de 50 à 60% des unités avant de lancer les travaux. «Or, on est confiant que ce produit, par son unicité, va se démarquer de la concurrence», assure Denis Robitaille, président de Conceptions Rachel-Julien, rencontré sur le chantier. Et ce, malgré le surplus de condos neufs à vendre dans l'arrondissement de Ville-Marie.

 

Petites unités

 

Dans le centre-ville, la mode est aux petites unités et Bloc urbain n'y fait pas exception. La superficie des logements varie de 377 pieds carrés pour un studio jusqu'à 779 pieds carrés pour un appartement comprenant deux chambres à coucher, pour une moyenne de 608 pieds carrés. Dans de telles superficies, on se croirait à Paris ou Londres. Et ne cherchez pas les penthouses sur deux niveaux, il n'y en a pas.

 

«Il a fallu réduire les superficies afin de conserver des prix de vente accessibles aux premiers acheteurs, notre principale clientèle», souligne M. Robitaille. Par le fait même, les prix des unités demeurent raisonnables: de 120 000 à 240 000$ (taxes comprises), air climatisé et espace de rangement au sous-sol inclus. Depuis l'ouverture du bureau des ventes, on remarque aussi la présence de nombreux parents à la recherche d'un pied-à-terre pour leurs enfants aux études.

 

Dans de telles superficies, chaque pied carré a toute son importance. Le promoteur a donc mis beaucoup d'efforts pour que les logements soient néanmoins confortables. Pour ce faire, on a sacrifié des pieds carrés dans les chambres à coucher au profit des espaces de vie. Résultat: les chambres sont de très petites dimensions, pour une moyenne de 100 pieds carrés. C'est juste assez grand pour y rentrer un lit (pas un «king size», et une table de chevet.

 

Lorsque les propriétaires se sentiront trop à l'étroit dans leur logis, ils n'auront qu'à aller se détendre sur la terrasse commune sur le toit ou encore relaxer dans la cour intérieure paysagée, qui sera aménagée au-dessus du stationnement intérieur de 30 emplacements. Sinon, ils pourront profiter des milliers d'attraits du centre-ville: restos, cinéma, magasins, etc. Sans oublier le Jello Bar.

 

Le promoteur a confié la conception du projet au Groupe Cardinal Hardy, une firme d'architectes très présente dans le centre-ville de Montréal. L'objectif a été d'harmoniser ce bâtiment en forme de «L» aux autres constructions du secteur, comme les habitations Jeanne-Mance, le cégep du Vieux-Montréal et les petits triplex de pierre sur de Bullion. D'où le choix d'un revêtement en bloc de béton architectural aux étages inférieurs.

 

Seuls les appartements en coin, ainsi que ceux du 5e et 6e étage, en retrait, profiteront d'un balcon. Les autres unités jouiront néanmoins de grandes fenêtres de six pieds de hauteur sur cinq de largeur, offrant des vues impressionnantes sur le centre-ville et le Quartier latin. Livraison prévue: décembre prochain.

 

 

 

:D Superbe emplacement, mais 377 p² c'est ridicule. Je ne comprends pas comment quelqu'un pourrait vivre dans une cage comme ça!:confused:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value