Jump to content

Recommended Posts

Tremblay seul dans la course

 

Mathieu Turbide

Le Journal de Montréal

16/02/2009 05h17 - Mise à jour 16/02/2009 11h33

 

Gérald Tremblay semble bien en selle la mairie de Montréal.

 

À l'aube d'une année électorale qui pourrait lui donner un troisième mandat à la mairie de Montréal, Gérald Tremblay semble complètement seul dans la course, selon un sondage Léger Marketing réalisé pour le compte du Journal de Montréal.

 

Le maire de Montréal éclipse totalement ses deux adversaires déclarés, Benoît Labonté et Richard Bergeron.

 

Les résultats du sondage sont particulièrement catastrophiques pour le chef de l'opposition et nouveau chef de Vision Montréal, Benoît Labonté. Avec seulement 4 % des intentions de vote, il se retrouve derrière le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron.

 

«Benoît Labonté doit démontrer qu'il est une alternative sérieuse au maire Tremblay. Mais actuellement, pour les Montréalais, il n'y a pas de réelle alternative», analyse le sondeur Jean-Marc Léger.

 

Car la principale force du maire sortant, c'est sa popularité. «Il est très populaire. Les autres sont accueillis dans l'indifférence actuellement», ajoute-t-il.

Des inconnus

 

De fait, les deux adversaires de Tremblay sont totalement inconnus de la majorité de la population. Trois personnes sur cinq ne connaissent par Benoît Labonté et seulement une personne sur cinq dit connaître Richard Bergeron, qui était pourtant candidat à la mairie aux dernières élections de 2005. Il avait fini avec 9%des voix.

 

Est-ce possible que l'un des deux réussissent à surprendre Gérard Tremblay au fil d'arrivée? «Rien n'est impossible. Il peut se passer bien des choses d'ici les élections. Mais si des élections avaient lieu maintenant, Gérald Tremblay l'emporterait haut la main», indique M. Léger.

Vision Montréal en déroute

 

Le sondage tombe bien mal pour Benoît Labonté qui essaie tant bien que mal de maintenir l'unité de son parti Vision Montréal. Depuis l'automne dernier, au moins quatre personnalités de premier plan du parti ont claqué la porte: Robert Laramée, Claire Saint-Arnaud, Pierre Minville et, plus récemment, Christine Hernandez.

 

Élu maire de l'arrondissement Ville-Marie sous la bannière du parti de Gérald Tremblay en 2005, Benoît Labonté a claqué la porte en septembre 2007 et rejoint Vision Montréal, l'ancien parti de l'ex-maire Pierre Bourque. Il a été nommé chef de Vision Montréal en mai dernier.

 

Si Gérald Tremblay est élu pour un troisième mandat, il sera le premier à réussir l'exploit de-puis Jean Drapeau. Ni Jean Doré ni Pierre Bourque n'ont réussi à se faire élire trois fois.

Link to comment
Share on other sites

quelqu'un qui a de la vison et de l'ambition s.v.p Comme Jean Drapeau

 

attention tu va te faire sauter dessus par des hippies parcequ'il a osé détruire quelques taudis pour modérniser la ville:stirthepot: :stirthepot:

Link to comment
Share on other sites

attention tu va te faire sauter dessus par des hippies parcequ'il a osé détruire quelques taudis pour modérniser la ville:stirthepot: :stirthepot:

 

J'aime comment t'es nuancé Malek.

 

Oui Drapeau a fait des bons coups, mais des moins bons aussi. C'est pas un dieu.

 

Mais pour la vision, oui, un équivalent à Jean Drapeau ça ferait du bien.

 

Envoyez au moins une petite compétition à Tremblay pour le faire bouger.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...