Jump to content

Recommended Posts

7 juin 2007 L'arrondissement Ville-Marie ne badine pas avec les permis de construction. Un entrepreneur doit démolir le quatrième étage d'un immeuble de condominiums de prestige parce que son permis lui autorise seulement une construction de trois étages.

 

En construction à l'angle des rues Amherst et Viger, l'immeuble de Mario Di Palma devait consister en un complexe immobilier de quatre étages. Mais, le plan d'urbanisme n'autorise que des constructions de trois étages sur ce terrain.

 

M. Di Palma, convaincu que l'arrondissement lui permettra d'ajouter un quatrième étage plus tard, a entrepris la construction du quatrième étage sans autorisation malgré les mises en garde de l'arrondissement. Des mises en demeure, une intervention policière et des recours aux tribunaux sont ensuite tombés sur la tête de M. Di Palma.

 

L'entrepreneur, qui a perdu sa cause en cour, doit maintenant assister à la destruction d'un étage de son oeuvre. Des grues viendront arracher le toit et les structures de l'étage de trop, la semaine

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value