Search the Community

Showing results for tags 'mises'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 78 results

  1. Le nombre de mises en chantier au pays a diminué de 7,6% en 2008 par rapport à 2007. La SCHL prévoit qu'il diminuera encore davantage cette année avant de remonter légèrement en 2010. Pour en lire plus...
  2. Le PDG du géant américain du refinancement hypothécaire a choisi d'ignorer les mises en garde formulées par ses équipes sur la politique d'achats de prêts par l'établissement. Pour en lire plus...
  3. En bref - Moins de mises en chantier La Presse canadienne Édition du vendredi 31 octobre 2008 Mots clés : Baisse, Mise en chantier, Construction, Économie, Canada (Pays) Ottawa -- Le rythme de la construction résidentielle au Canada devrait ralentir en 2009, alors que le nombre total de mises en chantier passera de 212 188, en 2008, à 177 975, l'année prochaine, selon des prévisions publiées hier par la Société canadienne d'hypothèques et de logement. Au Québec, les mises en chantier devraient baisser à 42 000, en 2009, comparativement à 47 940, en 2008. http://www.ledevoir.com/2008/10/31/213378.html (31/10/2008 11H42)
  4. La construction résidentielle a crû de 9% au Québec en mai 9 juin 2008 - 10h47 Presse Canadienne La construction résidentielle a progressé au Québec le mois dernier. Selon les données publiées lundi par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), 4459 habitations ont été mises en chantier en mai dans les centres urbains (10 000 habitants et plus), comparativement à 4081 à la même période un an auparavant. L'augmentation est de 9%. Le nombre de logements collectifs (maisons jumelées ou en rangée et appartements) a augmenté de 20% en mai par rapport au même mois l'an dernier (2685 en 2008, contre 2232 en 2007). Le relevé mensuel indique également que les mises en chantier de maisons individuelles ont diminué de 4% au Québec, ce qui constitue un recul pour un troisième mois de suite. http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/article/20080609/LAINFORMER/80609092/5891/LAINFORMER01/?utm_source=Fils&utm_medium=RSS&utm_campaign=LPA_S_INFORMER
  5. Le nombre de mises en chantier d'habitations est en hausse au Canada, une performance attribuable à l'Ontario. Pour en lire plus...
  6. Sterling Truck éliminera 720 postes 17 juillet 2008 - 09h27 Presse Canadienne Le constructeur de camions Sterling Trucks de St. Thomas, en Ontario, éliminera 720 postes au sein de son personnel à compter du mois de novembre. Cette décision portera à plus de 1300 le nombre total de mises à pied au sein du constructeur de camions. Le ralentissement économique aux États-Unis a affecté la demande pour les camions, a expliqué le président de la section local du syndicat des employés de Sterling, Dave MacArthur. De son côté, le directeur de la chambre de commerce de St. Thomas, Bob Hammersley, croit que ces mises à pied affecteront des milliers d'autres emplois, notamment dans le secteur des pièces, dans la région. Les travailleurs touchés doivent recevoir leur avis de licenciement ce jeudi. Sterling Trucks a son siège social à Redford, dans l'État du Michigan. L'entreprise est une filiale de Daimler Trucks North America, autrefois connue sous le nom de Freightliner. Daimler Trucks North America est basée à Portland, dans l'État de l'Oregon.
  7. Mises à pied chez CTV Mise à jour le jeudi 27 novembre 2008, 13 h 45 . CTV Photo: PC/Kevin Frayer CTV annonce qu'elle mettra 105 employés à pied à Toronto, selon une porte-parole de l'entreprise. Bonnie Brownlee précise que pratiquement tous les employés licenciés le sont à Toronto, mais ne pouvait pas préciser quels services sont touchés par les compressions. Le PDG de CTVglobemedia, Ivan Fecan, avait déjà écrit aux employés pour les prévenir que la diminution des revenus publicitaires obligerait l'entreprise à effectuer des mises à pied et à imposer un gel d'embauches. « Après d'intenses réflexions, nous en sommes venus à la conclusion qu'il n'était plus possible de maintenir les opérations courantes de l'entreprise dans leur état actuel », écrivait-il. Outre un gel de l'embauche et des frais de déplacement et de divertissement, Ivan Fecan a prévenu que plusieurs nouveaux projets pourraient être révisés, reportés ou carrément suspendus. CTV possède notamment les réseaux TSN et MuchMusic et le site Internet CTV Newsnet. Plus tôt ce mois-ci, CanWest Global, a annoncé l'élimination de 560 emplois, dont 210 au sein de ses opérations de diffusion.
  8. Comme des centaines d'autres ouvriers en Mauricie, Monsieur T. a perdu son emploi quand son usine de Trois-Rivières a dû procéder à des mises à pied massives, l'an dernier. Pour en lire plus...
  9. Le nombre de mises en chantier recule en décembre 9 janvier 2009 - 09h54 Presse Canadienne Le nombre de mises en chantier d'habitations a légèrement diminué au Canada en décembre dernier, passant de 178 000 en novembre à 177 300, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Ces données, qui sont désaisonnalisées et annualisées, c'est-à-dire des chiffres mensuels corrigés des variations saisonnières et multipliés par 12 afin de refléter le rythme d'activité sur un an, comprennent les résultats observés dans les régionales rurales du pays ainsi que dans les centres urbains, soit ceux ayant une population de 10 000 habitants et plus. Pour les centres urbains seulement, le nombre de mises en chantier est passé de 150 800 en novembre, à 150 100 en décembre. Au Québec, pour les centres urbains, toujours en données désaisonnalisées annualisées, une baisse a aussi été enregistrée. Le nombre de mises en chantier y était de 36 700 en décembre, comparativement à 42 000 en novembre. En Ontario, toujours dans les centres urbains, le nombre de mises en chantier est passé de 55 500 en novembre à 60 300 en décembre. Dans la région de l'Atlantique, 8400 mises en chantier ont été enregistrées en novembre, contre 8100 en décembre. Dans l'Ouest, dans les Prairies, 26 800 mises en chantier ont été inscrites aux livres en novembre, contre 25 100 en décembre. Enfin, en Colombie-Britannique, le nombre de mises en chantier a augmenté tout comme en Ontario, passant de 18 100 en novembre, à 19 900 le mois suivant. En données réelles, pour l'ensemble du Canada, le nombre de mises en chantier d'habitations en décembre dernier par rapport à décembre 2007, pour les régions rurales et les centres urbains, a diminué, passant de 13 506 à 12 407. Pour les centres urbains seulement, il est passé de 11 157 à 10 487. Au Québec, pour les centres urbains, il a augmenté, passant de 2668 en décembre 2007 à 2747 en décembre 2008. En Ontario, toujours pour les centres urbains, il est passé de 3484 à 4097. Dans l'Atlantique, le nombre réel de mises en chantier pour les centres de 10 000 habitants et plus est passé de 651 en décembre 2007, à 574 en décembre dernier. Dans les Prairies, 2237 mises en chantier ont été enregistrées en décembre 2007, contre 1578 en décembre 2008. En Colombie-Britannique, on parlait de 2117 mises en chantier en décembre 2007 et de 1491 en décembre 2008. Toronto: 42,212 / 33,293 / +27% Montréal: 21,927 / 23,233 / - 6% Vancouver: 19,591 / 20,736 / - 6% Calgary: 11,438 / 13,505 / -15% Ottawa-Gatineau: 10,302 / 9,294 / +11% Edmonton: 6,615 / 14,888 / -56% Québec: 5,457 / 5,284 / +3% Hamilton: 3,529 / 3,004 / +17% Winnipeg: 3,009 / 3,371 / -11% Kitchener: 2,634 / 2,740 / -4% London: 2,385 / 3,141 / -24% Saskatoon: 2,319 / 2,380 / -3%
  10. Les ventes de voitures se détérioreront encore 8 janvier 2009 - 09h16 Presse Canadienne Les ventes de véhicules continueront de fléchir de façon notoire au Canada durant le premier semestre de 2009 pour ensuite afficher de meilleurs résultats en seconde moitié d'année. Un rapport à cet effet de l'économiste en chef de la Banque Scotia, Carlos Gomes, prévoit que pour l'ensemble de l'année qui débute, la baisse des ventes s'établira à environ 8%. En 2008, la déclin s'est élevé à 5%, un premier recul depuis 2001. Carlos Gomes estime que les mesures mises de l'avant par les banques centrales de plusieurs pays du monde, de même que les incitatifs financiers autorisés et soutenus par les gouvernements, contribueront éventuellement à une stabilisation des ventes de véhicules. M. Gomes rapporte que celles-ci ont décliné de 21% le mois dernier par rapport à décembre 2007.
  11. Montréal tire à la hausse les mises en chantier 11 octobre 2011 | 09h18 Argent La popularité des condominiums à Montréal a fait bondir le nombre de mises en chantier dans la province en septembre, a annoncé mardi la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). Le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d'habitations en septembre s'est élevé à 50 700 au Québec, ce qui représente un bond de 32% sur les 38 400 mises en chantier en août. Dans les centres de 10 000 habitants et plus, un total de 4 616 habitations ont été commencées en septembre, comparativement à 3 623 un an auparavant. Les données de septembre portent le cumul annuel des mises en chantier dans les centres urbains à 30 420. Le chiffre est inférieur de 6% à celui des neuf premiers mois de 2010. La SCHL attribue le recul au segment des maisons individuelles, dont le nombre a chuté de 17%. Les mises en chantier de logements collectifs ont légèrement diminué de 1%. « La hausse notable de l'activité en septembre est exceptionnelle et résulte de la mise en chantier simultanée de nouveaux ensembles de copropriétés à Montréal. Ailleurs au Québec, les mises en chantier sont essentiellement en baisse», a fait remarquer Kevin Hughes, économiste principal à la SCHL pour le Québec. M. Hughes s'attend toutefois que la tendance baissière reprenne à court terme, compte tenu du rythme soutenu observé au cours des dernières années et du potentiel de demande. Au Canada, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier d'habitations s'est élevé à 205 900 en septembre. Il s'agit d'une hausse de 7% par rapport à août, à 191 900. Le chiffre surpasse les attentes des économistes de l'agence Bloomberg, dont la prévision moyenne était de 190 000. En plus du Québec, une hausse du nombre de logements locatifs a été constatée en Colombie-Britannique et dans les provinces de l'Atlantique, a indiqué Mathieu Laberge, économiste en chef adjoint au Centre d'analyse de marché de la SCHL. M. Laberge estime toutefois que les mises en chantier de logements collectifs vont redescendre à court terme «vers des niveaux qui cadrent avec les facteurs démographiques fondamentaux.» Dans les centres urbains du pays, le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier s'est accru de 8% pour se situer à 185 900. Il a progressé de 14,2% dans la catégorie des logements collectifs, mais diminué de 1,5% dans celle des maisons individuelles, pour s'établir respectivement à 118 000 et à 67 900. L'organisme fédéral estime à 20 000 le nombre désaisonnalisé annualisé de mises en chantier en milieu rural pour le mois de septembre.
  12. Mises en chantier En hausse partout, sauf au Québec Mise à jour le lundi 9 novembre 2009 à 12 h 10 Commentez »PartagerCourrielFacebookImprimer Le nombre de mises en chantier a augmenté au mois d'octobre, pour se situer à 157 300, comparativement à 149 300 en septembre, selon les données de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL). La hausse des mises en chantier d'habitations en octobre est attribuable à l'intensification de la construction de logements collectifs. — Bob Dugan, économiste en chef au Centre d'analyse de marché de la SCHL « Le nombre mensuel de mises en chantier de ce type de logement a atteint son deuxième sommet en importance depuis octobre 2008 », a ajouté M. Dugan. Dans les centres urbains, les mises en chantier ont augmenté de 5,2 % en octobre dernier par rapport à septembre, pour se situer à 139 900. Plus spécifiquement, les logements collectifs ont connu une hausse de 13,8 %, à 72 600. Du côté des maisons individuelles, le mois d'octobre connaît une régression de 2,7 %, à 67 300. Évolution des mises en chantier par provinces Colombie-Britannique: 15 % Ontario: 14,8 % Prairies: 6,5 % Atlantique: 1,2 % Seul le Québec connaît une baisse, de 11,63 %.
  13. En février Les mises en chantier bondissent aux États-Unis 17 mars 2009 - 09h21 http://argent.canoe.com/lca/infos/etatsunis/archives/2009/03/20090317-092136.html Louis-Pierre Côté ARGENT Les mises en chantier résidentielles ont rebondi de façon inattendue aux États-Unis en février, alors qu’elles ont grimpé de 22,2%. Selon le département du Commerce, il s’est mis en chantier 583 000 unités résidentielles à taux annualisé, ce qui est bien mieux que les 450 000 attendues par les économistes de Bloomberg et de Reuters. Il s’agit de la première hausse depuis avril dernier et de la plus forte augmentation depuis janvier 1990. Les statistiques de janvier ont aussi été revues à la hausse, à 477 000 mises en chantier, comparativement à 466 000 antérieurement.
  14. Ça aide pas pour le moral du forum, mais ça demeure de l'actualité... ------------------ À Montréal et à Toronto Les Éditions Rogers procédent à environ 40 mises à pied 22 avril 2009 - 19h38 LA PRESSE CANADIENNE TORONTO -- La division d'édition de Rogers Communications (RCI.B) a supprimé environ 40 emplois à Montréal et à Toronto en raison d'une baisse des revenus publicitaires de ses magazines, a indiqué mercredi une source familière avec la situation. Le porte-parole de l'entreprise a confirmé mercredi que les employés des bureaux de Montréal et de Toronto avaient été informés de la nouvelle, mais a refusé de préciser le nombre exact d'emplois supprimés ou les publications touchées. Les Éditions Rogers est l'éditeur de magazines et de périodiques le plus important au Canada. Il publie entre autres L'actualité, Maclean's et Châtelaine, en plus d'une douzaine d'autres magazines spécialisés.
  15. ANDRÉ DUBUC La Presse Le marché de la construction résidentielle se porte mieux que prévu après six mois en 2016. C'est particulièrement vrai dans l'île de Montréal, où le nombre de mises en chantier a doublé au deuxième trimestre 2016 par rapport à la même période l'année précédente. La statistique a été reprise par le Service de développement économique de la Ville de Montréal, qui l'a publiée dans le plus récent numéro de son bulletin hebdomadaire Montréal économique en bref. Au total, 1534 unités ont été mises en chantier dans l'île d'avril à juin 2016, comparativement à 766 à la même période en 2015, une hausse de 100,3 %. La moitié sont des copropriétés et 37 %, ou 570 unités, sont des logements locatifs. Depuis le début de l'année, les mises en chantier sont en progression de 28 % dans l'île de Montréal. De janvier à la fin de juin, 4751 logements sont sortis de terre, comparativement à 3704 au cours du premier semestre l'an dernier. Quand on regarde la région de Montréal dans son ensemble, la progression des mises en chantier s'élève à 12,5 %, 7510 mises en chantier en 2016 contre 6674 en 2015. <iframe name="fsk_frame_splitbox" id="fsk_frame_splitbox" frameborder="0" allowfullscreen="" webkitallowfullscreen="" mozallowfullscreen="" style="width: 633px; height: 0px; border-style: none; margin: 0px;"></iframe> PROGRESSION DE 9 % AU QUÉBEC Pour ce qui est de la province de Québec, la construction de logements connaît une progression de 9 % dans les centres urbains de 10 000 personnes et plus depuis le début de l'année. On y dénombre 14 441 mises en chantier au premier semestre 2016 par rapport à 13 198 au cours des 6 premiers mois de 2015. La plupart des économistes des organismes du domaine de l'habitation prévoyaient en début d'année une stabilisation, voire une légère baisse du nombre de mises en chantier au Québec en 2016 par rapport aux quelque 38 000 mises en chantier enregistrées en 2015. Ils n'ont pas revu leur prévision depuis. EN CHIFFRES Mises en chantier au premier semestre 2016 Nombre var. par rapport à 2015 Île de Montréal 4751 + 28 % Région de Montréal 7510 + 12,5 % Province de Québec 14 441 + 9 % (Centres urbains de 10 000 personnes et plus) Source : SCHL http://affaires.lapresse.ca/economie/macro-economie/201607/28/01-5005174-montreal-forte-hausse-du-nombre-de-mises-en-chantier.php
  16. Effondrement des mises en chantiers et permis de bâtir Publié le 19 mai 2009 à 08h48 | Mis à jour à 08h50 Agence France-Presse, Washington Les mises en chantiers de logements et les permis de construire délivrés aux États-Unis se sont encore effondrés en avril pour atteindre de nouveaux plus bas depuis un demi-siècle, selon les chiffres officiels corrigés des variations saisonnières publiés mardi à Washington. Les mises en chantiers de logements et les permis de construire délivrés aux États-Unis se sont encore effondrés en avril pour atteindre de nouveaux plus bas depuis un demi-siècle, selon les chiffres officiels corrigés des variations saisonnières publiés mardi à Washington. Le nombre de permis de construire délivrés est tombé à 494.000 en rythme annuel, soit 3,3% de moins que le mois précédent, indique le département du Commerce. C'est leur plus bas niveau depuis le début de la publication de cette statistique en 1960. Le record précédent remontait au mois de mars (511 000 permis délivrés, selon le chiffre révisé). Cette nouvelle baisse surprend les analystes, qui attendaient un rebond de l'indicateur à 530 000 permis délivrés. Sur un an, la baisse du nombre de permis délivrés atteignait 50,2% fin avril. Le nombre de permis de construire donne une idée de la tendance à venir du marché de la construction, en décrépitude depuis deux ans. Alors que la stabilisation des marchés de l'immobilier et de la construction passe pour être une des clefs de la reprise aux États-Unis, ce nouvel effondrement des permis de construire laisse présager que le retour à la croissance risque d'être «cahotant», ainsi que l'a déclaré lundi le secrétaire au Trésor Timothy Geithner. Si la chute des permis a ralenti en avril (l'indicateur avait plongé de 7,1% en mars), le nombre de permis de construire de maisons individuelles, chiffre clef pour les marché a progressé de 3,6% en avril, après une baisse de 5,5% en mars. Signe de l'anémie actuelle du marché de la construction, le nombre de mises en chantier a chuté encore plus fortement que les permis, de 12,8% par rapport à mars, après un recul de 8,5% en février. En rythme annuel, cela représente 458 000 départ de chantier, soit un nouveau plancher depuis le début de la publication de cette statistique en 1959. Le record précédent ne datait que de janvier (488 000 mises en chantier). Sur un an la baisse des départs de construction atteignait 54,2% fin avril.
  17. Mises à pied chez Dassault Mise à jour le lundi 11 mai 2009 à 8 h 36 L'avionneur français Dassault, qui fabrique les jets d'affaires Falcon, licenciera quelques centaines d'employés aux États-Unis et forcera quelque 2000 travailleurs du personnel de production à se placer au chômage pour quelques jours entre fin septembre et fin décembre. C'est ce qu'a annoncé lundi le président-directeur général de la firme, Charles Edelstenne, lors du Salon de l'aviation d'affaires EBACE, qui se tient à Genève, en Suisse. Selon lui, les mesures de chômage partiel, toujours en négociation, réduiront le travail des employés de production de trois jours et demi par mois. M. Edelstenne n'a guère donné de détails sur les pertes d'emplois aux États-Unis, où Dassault Aviation embauche plus de 2500 personnes, surtout en Arkansas, mais aussi au Delaware au New Jersey et en Floride. « Ce sera progressif », s'est-il contenté d'ajouter. Tout comme Bombardier au Canada, Dassault est victime du ralentissement économique, qui se traduit notamment par une baisse des dépenses des entreprises. Bombardier a annoncé le mois dernier la suppression de 3000 emplois, dont 800 à Montréal, d'ici la fin de l'année. Dassault n'exclut pas de procéder à d'autres mises à pied au cours des prochains mois. Selon M. Edelstenne, l'entreprise se penchera sur d'éventuels licenciements supplémentaires en décembre. « On verra si on est obligé de faire comme les autres », a-t-il laissé tomber. Selon l'AFP, c'est la première fois que Dassault effectue des mises à pied depuis la dernière grande crise qui a secoué l'industrie du transport aérien, au début des années 90.
  18. Le géant minier annonce 900 mises à pied dans le monde et la réduction de ses activités à Sudbury, en Ontario. Pour en lire plus...
  19. La papetière Tembec annonce la suppression d'une centaine de postes de personnel cadre en raison du ralentissement économique. Pour en lire plus...
  20. La patronne de Home Depot Canada affirme que l'entreprise ne sera pas affectée par la décision prise par sa société mère d'éliminer 7000 emplois. Pour en lire plus...
  21. La construction résidentielle plonge * Denis Lalonde, lesaffaires.com * 10:08 Les mises en chantier se font de plus en plus rares au Québec. Photo: Bloomberg La construction résidentielle a fortement ralenti au Québec en février selon les plus récentes données de la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL). L’organisme soutient que 1 438 habitations ont été mises en chantier durant le mois de février au Québec dans les centres de 10 000 habitants et plus, comparativement à 2 794 il y a un an. Il s’agit d’un plongeon de près de 50%. Cette diminution est plus importante que celle qui avait été observée en janvier. «L'importante régression du nombre de logements vendus sur le marché de la revente au cours des derniers mois traduit bien le contexte actuel. Le recul des mises en chantier n'est donc guère surprenant. Le niveau d'activité enregistré en février 2008, qui est historiquement élevé, a d'ailleurs contribué à l'ampleur du recul observé au même mois cette année», affirme Kevin Hughes, économiste régional à la SCHL, dans un communiqué. L'affaiblissement de la construction résidentielle en février a touché tant le segment des maisons individuelles (-41%) que celui des logements collectifs (-51%). Alors que l'activité était en hausse à Gatineau (de plus de 100 %), Québec (+40 %) et Sherbrooke (+13 %), des baisses étaient enregistrées à Saguenay (-86 %), Montréal (-63 %) et Trois-Rivières (-49 %). http://www.lesaffaires.com/article/0/immobilier/2009-03-09/490243/la-construction-reteacutesidentielle-plonge.fr.html (9/3/2009 13H05)
  22. Les mises en chantier de logements et le nombre de permis de construire délivrés aux États-Unis ont continué de chuter en octobre pour atteindre leur plus bas niveau en plus de 48 ans de publication de ces deux indicateurs. Pour en lire plus...
  23. Industrie automobile Mises à pied chez Paccar Photo: Paccar.com Malgré les subsides versés par Québec à Paccar, l'entreprise de Sainte-Thérèse, en banlieue nord de Montréal, mettra prochainement à pied quelque 250 employés. Selon ce que rapporte The Gazette, mercredi, le fabricant des camions Peterbilt et Kenworth a décidé de réduire de moitié le nombre de travailleurs de son quart d'après-midi. Les 250 employés restants seront quant à eux transférés dès le 12 octobre prochain au quart du matin. L'entreprise justifierait cette décision par un carnet de commandes 2007 en nette baisse par rapport à celui de 2006. Paccar avait reçu ces derniers mois 415 000 $ pour la création de 200 emplois. Le gouvernement québécois s'était d'ailleurs engagé, en mars 2006, à verser à Paccar 1,1 million de dollars sur trois ans contre la création de 600 emplois et des programmes de formation de la main-d'oeuvre. Il semblerait, selon The Gazette, que Paccar pourra garder les 415 000 $ déjà reçus, même si la compagnie a procédé à 500 mises à pied depuis le printemps 2006.
  24. Le géant canadien des télécommunications réduit ses prévisions de croissance, prévoit de nouvelles mises à pied et la vente de certains actifs. Pour en lire plus...
  25. Le marché de la construction de logements poursuit sa descente aux enfers aux États-Unis, où les mises en chantier ont de nouveau baissé en septembre. Pour en lire plus...