Search the Community

Showing results for tags 'ciel'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Real estate projects
    • Proposals
    • Going up
    • Completed
    • Mass Transit
    • Infrastructures
    • Cultural, entertainment and sport projects
    • Cancelled projects
  • General topics
    • City planning and architecture
    • Economy discussions
    • Technology, video games and gadgets
    • Urban tech
    • General discussions
    • Entertainment, food and culture
    • Current events
    • Off Topic
  • MTLYUL Aviation
    • General discussion
    • Spotting at YUL
  • Here and abroad
    • City of Québec
    • Around the province of Québec.
    • Toronto and the rest of Canada
    • USA
    • Europe
    • Projects elsewhere in the world
  • Photography and videos
    • Urban photography
    • Other pictures
    • Old pictures

Calendars

There are no results to display.

There are no results to display.

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.


Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


About Me


Biography


Location


Interests


Occupation


Type of dwelling

Found 30 results

  1. Après Vancouver... Toronto... dans une tour de condos dans le centre-ville de Montréal??? http://www.cbc.ca/doczone/m/episodes/the-condo-game
  2. il y a des milliers de gratte ciel a travers le monde...Si vous n en n aviez qu UN (1) a nommer, lequel serait il? Gratte ciel de plus de 150m, hors ceux qui sont en construction... Merci de mettre une photo pour illustration et un commentaire pourquoi ce choix...
  3. Bientôt en prévente! Où l'eau et le ciel se rencontrent: à la hauteur de vos attentes. Situé sur plus d'un acre de terrain parfaitement manucuré, en bordure de l'eau avec accès direct à la rivière, l'élégance et le charme des 75 nouveaux condominiums saura vous faire choisir votre résidence de rêve, au bord de l'eau
  4. Malartic : 600 emplois dès l’été 2009 Dominique Lemoine, Lesaffaires.com 11:26 Osisko prévoit débuter la production commerciale en avril 2011. Photo Si elle obtient les permis nécessaires dans les temps prévus, la société aurifère Osisko prévoit commencer la construction de ses installations de la mine d’or à ciel ouvert Malartic à l’été 2009. Elle aura alors besoin d’entre 600 et 800 employés. Les études de faisabilité, des investissements sur des délais de longue livraison et la relocalisation d’une partie de la ville sont déjà complétés ou avancés, selon le vice-président aux finances d’Osisko, Brian Coates. Osisko prévoit débuter la production commerciale en avril 2011. L’exploitation nécessitera 465 emplois directs dans la région de Malartic. Il y actuellement une centaine d’employés sur la liste de paie, précise Brian Coates. La valeur des investissements pour le projet Malartic atteindra 789 millions de dollars américains, soit un milliard de dollars canadiens, dit M. Coates. Osisko a annoncé le 4 février la conclusion d’une prise ferme de plus 350 millions de dollars. Une partie de cette somme servira au projet de mine à ciel ouvert de Malartic. Des bons de souscription et des options pourraient encore faire augmenter le montant amassé à 600 millions de dollars, selon Brian Coates. Il précise que 38,5 millions bons de souscription ont été émis à 5,45 dollars chacun, ce qui pourrait rapporter 200 millions. Brian Coates soutient que l’entreprise est en discussion avec des institutions financières pour obtenir le reste du montant. «On parle à d’autres institutions financières, incluant celles du gouvernement provincial. On continue nos discussions», a-t-il dit en entrevue à LesAffaires.com. La population a été invitée le 5 février dernier par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) à une séance d’information sur le projet minier. Les études environnementales ont été complétées en septembre et reçues par le BAPE en janvier.
  5. La ministre de l'Environnement, Lyne Beauchamps, rend public le rapport du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement, qui recommande, entre autres, d'augmenter la qualité de la surveillance et du suivi environnemental. Pour en lire plus...
  6. Gracieuseté de Hildephonse Le site qu'aurait occupé ce projet est aujourd'hui (2010) un stationnement à ciel ouvert.
  7. Le ciel semble s’éclaircir au-dessus de Wall Street et l’économie américaine alors que le Sénat a adopté le plan de sauvetage qui pourrait mettre fin à la crise financière aux États-Unis. Pour en lire plus...
  8. 23-06-2007 Paysages éphémères investit l’avenue du Mont-Royal du 26 juin au 2septembre prochain et propose au public un parcours de cinq interventions urbaines plus surprenantes les unes que les autres. Le but de l’évènement est de permettre aux résidants et visiteurs du quartier de voir la ville autrement. Encore une fois cette année, les concepteurs nous offrent la cité sous ses dimensions les plus inattendues. Déjà en 2005, le projet Pause de NIPpaysage, composé de quatre chaises Adirondack géantes installées au métroMont-Royal, avait séduit le public. En 2006, c’est l’arbre doré d’Un arbre/Un contrat deKdesign qui avait marqué les consciences. 5 nouvelles interventions urbaines Dans le projet Les Boutons Verts de Thomas Baladan, une série de monticules végétalisés envahiront la place Gérald-Godin. Les 2000 pieds de corde à linge du projet Fau Filade de Carole Lévesque formeront un filtre le long duquel le promeneur pourra se faufiler. Leparcdes Compagnons de Saint-Laurent accueillera quant à lui les lits miroirs du projet Mirages de Giorgia Volpe. Dix lits antiques recouverts demiroirs formeront un dortoir à ciel ouvert. Le projet Étoiles urbaines du collectif Spoon offrira une reconstitution des grandes constellations célestes afin de permettre aux citadins de redécouvrir la beauté du ciel étoilé. Finalement, le projet 21 visages en tête de Martin Brière, Gilbert et associés présentera à même les trottoirs de l’avenue du Mont-Royal des images de personnages ayant donné leur nom aux rues du quartier.
  9. Bonjour! Je marchais vers chez moi vers 8h15 et il y a eu un phénomène assez (très!) étrange dans le ciel de Montréal. Tous les nuages vers l'est s'illuminaient de toutes sortes de couleurs à des intervalles irréguliers. C'était vraiment bizarre! Je ne suis pas fou...regardez ces vidéos! Quelqu'un aurait une idée de ce que ça pourrait être? Celui-ci à partir de 2:10...c'est assez spécial!
  10. Le ciel semble s’éclaircir au-dessus de Wall Street et l’économie américaine alors que le Sénat a adopté le plan de sauvetage qui pourrait mettre fin à la crise financière aux États-Unis. Pour en lire plus...
  11. Des télécabines dans le ciel du Vieux-Port? Lcn.Canoe.ca La famille Jorgensen veut investir 100 millions de dollars pour la construction d'une télécabine qui relierait, dans un premier temps, le quai Jacques-Cartier au parc Jean-Drapeau, près du casino. Or, la Société du Vieux-Port de Montréal refuse de céder une parcelle de terrain pour la construction d'un terminal, puisqu’elle estime que le projet ne s’inscrit pas dans le cadre du développement patrimonial du secteur. Les promoteurs menacent de réaliser leur projet ailleurs aux États-Unis ou à Dubaï si aucune entente n’est conclue. Barcelone, Lisbonne et Singapour possèdent notamment un système de télécabines. http://lcn.canoe.ca/cgi-bin/player/video.cgi?file=/lcn/actualite/regional/20081202_al.wmv
  12. J'ai vu ceci il y a quelques semaines au 1000 de la Gauchetière. Ça l'intéresse peut-être certain d'entre vous. http://www.vuduciel3d.com/
  13. 1902 1903 1902 1902 1895 1895 1902 1880 1902 1902 1902 1887 1902- ce à quoi Montréal devait ressemnbler 25 ans plus tard 1902- une enseigne au ciel 1902- Montréal de l'avenir 1902- l'image en bas au milieu représente un déménagement du futur, par le ciel
  14. Le ciel au-dessus du salon de Farnborough était chargé de gros nuages gris et menaçants, qui laissaient présager l'éclatement d'un violent orage. Un temps à l'image de l'état de l'industrie aéronautique mondiale. Pour en lire plus...
  15. What you guys think? Would look really nice. http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201606/16/01-4992539-inquietudes-sur-un-lancer-de-lanternes-au-sommet-du-mont-royal.php Sur papier, l'idée peut sembler séduisante : relâcher simultanément des milliers de lanternes chinoises dans le ciel de Montréal depuis le sommet du mont Royal. En pratique, la Ville de Montréal craint qu'un tel événement prévu lundi soir ne représente un important risque d'incendie.
  16. Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage Source: FOTOimage
  17. Charest patrouille le ciel de L.A. Nicolas Bérubé La Presse Publié le 05 octobre 2009 à 07h18 | Mis à jour le 05 octobre 2009 à 07h21 (Los Angeles) Jean Charest enlève son veston beige et grimpe à bord de l'hélicoptère Black Hawk du comté de Los Angeles. Le capitaine Tony Marrone, un homme solide à la mâchoire carrée, lui montre son siège. «Vous avez la meilleure place à bord, M. le premier ministre!» dit-il. Il montre du doigt le siège qui fait face à une grande ouverture dans le côté droit de l'appareil. En vol, il offre une vue non obstruée du ciel californien - et du sol, à plusieurs centaines de mètres. Le premier ministre prend place, un sourire accroché aux lèvres. Le capitaine Marrone l'aide à boucler sa ceinture, sorte de pieuvre noire aux multiples tentacules. Les autres passagers montent à bord, et quelqu'un referme les portes coulissantes. Le moteur démarre. Une vague odeur de kérosène remplit l'appareil. But du voyage: observer les avions-citernes Bombardier CL-415 en action. Pilotés par des Québécois, deux de ces avions sont loués au Québec chaque automne depuis 16 ans par le comté de Los Angeles, où les feux de broussailles sont de plus en plus fréquents et dévastateurs. Les Américains paient trois millions de dollars pour louer les CL-415 et leur équipage de 11 Québécois, experts dans l'entretien et le pilotage de ces bimoteurs uniques qui valent près de 30 millions pièce. «Aujourd'hui, nous considérons que les pompiers québécois font partie de notre famille, note le capitaine Marrone. C'est vous dire à quel point leur travail est apprécié par les pompiers d'ici.» Attention aux motomarines À travers les fenêtres du Black Hawk, les bâtiments de Los Angeles sont si petits qu'ils ressemblent aux circuits imprimés d'un ordinateur. Le pilote fonce vers le nord, vers les montagnes de Santa Clarita. Au bout de 10 minutes, un immense lac apparaît au milieu des montagnes arides. C'est l'un des 12 points d'eau utilisés par les pompiers pour ravitailler les CL-415. «Ces lacs sont populaires auprès des plaisanciers, explique le capitaine Marrone. Avant d'aller faire le plein, les CL-415 doivent communiquer avec les gardiens, qui font évacuer le lac. Il ne faut pas que des motomarines soient dans le chemin quand l'avion arrive.» À notre droite, un avion jaune et rouge apparaît à l'horizon. Il file vers le lac de ravitaillement. L'avion ralentit. Bientôt, sa carlingue effleure le dessus des flots à une vitesse de 130 km/h, laissant une longue traînée blanche. Après 12 secondes, l'avion reprend de l'altitude. Les pilotes pompiers sont prêts à relâcher 6000 litres d'eau. L'avion décrit un arc au-dessus de la région. Au-dessus d'une crête, les réservoirs s'ouvrent. Un nuage blanc prend naissance sous l'avion. Des trombes d'eau frappent le paysage sec et mouillent une route désertée en contrebas. Les passagers de l'hélicoptère regardent la scène, médusés. En route vers Hollywood Le pilote de l'hélicoptère met le cap vers le sud. On survole bientôt les gratte-ciel du centre-ville de Los Angeles. L'appareil s'approche ensuite des lettres «Hollywood», si hautes qu'elles remplissent notre champ de vision. «Incroyable. C'est à couper le souffle», murmure M. Charest, alors que le Black Hawk survole les vertes collines de Beverly Hills et les immenses villas qui y sont juchées. «Il y a plus d'habitants à Los Angeles qu'au Québec au complet, dit-il, sondant le paysage du regard. C'est quand même quelque chose.» De retour à la base de Van Nuys, M. Charest sert la main de l'équipage québécois, et pose pour une photo de groupe. «S'il y en a qui ont des casiers judiciaires, c'est le temps de le dire», lance-t-il, pince-sans-rire. De son excursion dans le ciel de Los Angeles, M. Charest dit retenir que les pompiers québécois accomplissent un travail essentiel et remarquable. Et que Los Angeles n'est sans doute pas un modèle de croissance à imiter pour le Québec. «Comme Québécois, c'est impressionnant de voir la densité de population. C'est à l'opposé de nos grands espaces. Et la place qu'occupe l'automobile est tellement importante ici... Je crois qu'on est bien chez nous.» http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/200910/05/01-908403-charest-patrouille-le-ciel-de-la.php
  18. (Courtesy of The Montreal Gazette. Article by SUSAN SEMENAK)
  19. Le ciel sombre n'empêche pas certains de croire que la reprise est suffisamment proche pour commencer à investir dans la forêt québécoise. Pour en lire plus...
  20. http://lenavet.ca/4834/st-lambert-poursuit-montreal-parce-quelle-lui-cache-la-vue/ CONFLIT JURIDIQUE St-Lambert poursuit Montréal parce qu’elle lui «cache la vue» 14 avril 2015 Montreal Skyline - Jul.09 «Montréal pourrait commencer par dynamiter la tour de Radio-Canada et la place Ville-Marie pour démontrer sa bonne foi » − Crédit image : Emmanuel Huybrechts La ville de St-Lambert a annoncé mardi qu’elle poursuivra la ville de Montréal car ses nombreux grattes-ciel et tours d’habitation empêchent ses citoyens de bien voir le paysage, le ciel et le soleil. « Les soirs d’été, nos citoyens veulent prendre un verre dans leur cour et admirer le ciel sans avoir à endurer des édifices qui briment leur vision, a expliqué le maire de la banlieue de la Rive Sud. C’est une question de respect envers les gens de St-Lambert.» L’administration de St-Lambert s’est défendu d’avoir des demandes déraisonnables dans ce dossier, affirmant que «ce qui est injuste, c’est de construire un centre-ville majeur à quelques kilomètres seulement d’une petite ville dortoir tranquille, en faisant complètement fi des impacts sur les résidants de celle-ci.» «Montréal pourrait commencer par dynamiter la tour de Radio-Canada et la place Ville-Marie pour démontrer sa bonne foi », a ajouté le maire. Au moment de mettre en ligne, St-Lambert envisageait également de poursuivre la métropole parce qu’elle est plus grosse sur les cartes géographiques, ce qui «nuit à la visibilité de notre belle banlieue». sent via Tapatalk
  21. HOME : Temps de réflexions pour revoir notre façon de concevoir nos villes et plus particulièrement Montréal? J'ai pensé apporter ce reportage à la connaissance de ceux qui ne l'aurais pas encore vue et de s'en servir comme outil de discusion pour revoir ensemble la façon de concevoir Montréal dans les prochaines années! C'est quoi tes solutions au plus grand défie du 21ième sciècle? Et c'est quoi ta vision que tu propose! Voilà le documentaire d'une durée de 1hrs 34min. : À voir ici en français: http://www.youtube.com/homeprojectFR'>http://www.youtube.com/homeprojectFR English version here: http://www.youtube.com/homeproject Hymne à la Terre HOME est une ode à la planète et à son fragile équilibre. Par un tour du monde dans plus de 50 pays vus du ciel, Yann Arthus-Bertrand nous emmène dans un voyage inédit autour de la planète, pour la contempler et la comprendre. Mais HOME n'est pas qu'un documentaire engagé, c'est un magnifique objet cinématographique. Chaque plan est à couper le souffle et nous montre la Terre, notre Terre, comme jamais nous ne l'avons vue. Chaque image nous met face à ce que nous sommes en train de détruire et à toutes ces merveilles que nous pouvons encore préserver. "Vu du ciel, on a besoin de moins d'explications". La perception que l'on a est plus immédiate, intuitive, émotionnelle. HOME va directement toucher la sensibilité de chacun d'entre nous et nous faire prendre conscience que nous devons changer notre regard sur le monde. HOME traite des grandes questions écologiques auxquelles nous sommes confrontés et nous montre comment tout interagit sur notre planète. Synopsis En 200 000 ans d'existence, l'homme a rompu un équilibre fait de près de 4 milliards d'année d'évolution de la Terre. Le prix à payer est lourd, mais il est trop tard pour être pessimiste : il reste à peine dix ans à l'humanité pour inverser la tendance, prendre conscience de son exploitation démesurée des richesses de la Terre, et changer son mode de consommation.
  22. Je viens de voir dans le ciel Montréalais un avion de la compagnie Condor en direction de Frankfurt... je n'étais pas au courant, est-ce que c'est nouveau?*
  23. Source: Montreal photo
  24. Source, TheStar For the thirsty traveller with a hankering for hops and a soft spot for the little guy, there may be no better place to visit than Montreal. Brew pubs and microbreweries abound and most are within stumbling distance of major hotels, bed and breakfasts and hostels. The city is also home to one of the biggest beer festivals in North America. The June 3-7 Mondial de la biere will showcase some 300 different brands of beer made by upwards of 100 brew pubs as well as large and small-scale breweries – the majority of them from Quebec. Festival spokeswoman Marie-Josee Lefebvre said there are more than 70 brew pubs and microbreweries in the province with three or four new ones opening every year. "They call us little Belgium because of the growing (number) of microbreweries," she said. "I think Quebec people love and enjoy tasting and discovering beer because it's in our roots to share good moments with friends around a good beer." The popular festival, which will mark its 16th year, is free and visitors need only purchase beer tickets at a buck apiece to begin sampling. Lineups, however, could be long, especially on weekends, and a four-ounce sampler could cost as many as five tickets. Lefebvre said the festival, which last year attracted some 80,000 people, is becoming increasingly popular among tourists. "We have a lot of people coming up from the U.S. and Europe," she said. "I receive many emails during the year from people who say, 'I want to plan my vacation in Montreal and I want to attend the Mondial de la biere."' For those seeking a more low-key brew experience any time of the year, Montreal has more than a dozen pubs featuring a variety of home brews. Among the most revered for its innovation is Dieu du Ciel in the city's trendy Plateau-Mont-Royal area. The 10-year-old pub doesn't look like much with its hand-scribbled chalkboard signs and run-of-the-mill finger foods but that's just because at Dieu du Ciel, it's all about the beer. "The goal here is always to brew the best beer possible and to also brew a lot of different beers," says co-owner Stephane Ostiguy. "We like to play with spices and stuff like this. We always like to bring something new to the beer scene." The pub, which has nine on-site fermenters, has experimented with some 60 recipes over the years and offers a large rotation of beers. Ostiguy said there are between 14 and 17 beers available on tap at any given time including favourites like the popular Imperial coffee stout. All are made with quality ingredients, be it coffee, peppercorns or hibiscus flowers and, as such, prices may be higher than they are for the average pint. Students and young professionals between 25 and 35 make up the bulk of its clientele but American beer enthusiasts have been known to stop by for a pint. Another popular brew pub is Brutopia – a three-floor downtown hangout where regulars mingle with tourists and live music and tapas are always on special. In business since March 1997, the pub offers a variety of seasonal beers as well as tried and true staples that are all brewed on site by its brewmaster. While the bar has some 50 different recipes, its staples include a traditional, hoppy pale ale, a light blond, a honey ale, a nutty brown malt and a raspberry beer. It also has such seasonal beers as a maple cream, a chocolate stout and a Scotch ale. "We try to stay faithful to a lot and then we keep a certain amount of production space for seasonal recipes," said manager Jeffery Picard, who describes Brutopia's beer as "delicious" and ``affordable." While he once knew every single competitor personally, he admits there's been a proliferation of brew pubs in the city and believes it could have something to do with Quebec culture. "Maybe it's part of the slightly anti-establishment culture, the alternative culture," he said. Acclaimed beer writer Stephen Beaumont, who has penned a half-dozen books and countless articles about the bubbly elixir, said Quebec has shown more innovation in brewing than any other province. He calls Quebecers "artisanally inclined when it comes to food and drink," and that it was a major market for niche Belgian and French beers long before craft brewing really took off. Blanche de Chambly, he said, was the first Belgian white brewed in North America, while Les Brasseurs du Nord invented the ``rousse." Still, he said, many Quebec microbreweries remain unknown outside of the province and he encourages beer lovers visiting the province's most populous city to get acquainted with them. "I would strongly recommend a Montreal brew pub crawl to anyone with an interest in beer," he said. "Begin the evening with a Czech-style Pilsner on the terrace at L'amere a boire, then head around the corner to Cheval Blanc for their seasonal specialties before finishing the night at Dieu du Ciel trying almost everything they have on tap. "That would be a night well spent."
  25. Bonjour! Je veux aller voir le film Piché: Entre Ciel et Terre, mais j'emporte une amie anglophone.... Je me demandais si vous connaissez des cinémas qui ont des sous-titre Anglais dans la région du West Island? Merci Beaucoup!