Jump to content

montréal Passages à niveau à Montréal sur les voies du CP


mtlurb
 Share

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Passages à niveau à Montréal sur les voies du CP

Quote

Cela fait des années que la ville de Montréal réclame des passages à niveau à plusieurs endroits sur les lignes du CP. La cause était devant l'Office des transports Canada. 

La ville demandait 5 passages à niveau:

Au niveau de Henri-Julien, et au niveau de la rue Saint-Dominique.

Au niveau de l'avenue de l'Épée, au niveau de Ogilvy et de la station Parc de l'ARM, et à Henri-Bourassa Ouest à la station Bois-de-Boulogne.

La décision a été rendu, vous pouvez lire le tout ici:

https://www.otc-cta.gc.ca/fra/decision/34-r-2019-0

Pour les passages à niveau du Mile-End (Henri-Julien et Saint-Dominique), des sauts-de-mouton sont autorisés. Bref, un passage aérien ou en dessous des voies. 

Pour les autres, des passages au niveau de la rue sont autorisés.

La ville de Montréal est responsable de tous les frais. Maintenant il ne reste qu'à la ville à aménager le tout. Pour le Mile-End, je sais que la ville souhaitait des passages au niveau de la rue, mais les raisons invoquées par l'Office des transports sont intéressantes et sensées (largeur des voies, manoeuvres supplémentaires des trains, considération pour le bruit des manoeuvre supplémentaires imposées par les passages, etc...)

 

Link to comment
Share on other sites

49 minutes ago, ScarletCoral said:

Le lien a changé. Je l'ai trouvé en parcourant la liste des décisions

Ville de Montréal contre la Compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique - Construction et entretien d'un franchissement routier

34-R-2019 | Décision | 2019-06-21

https://otc-cta.gc.ca/fra/decision/34-r-2019

 

Notre superhéroïne Scarlet à la rescousse encore une fois! La Kawhi Leonard du forum... mais un peu moins bien payée. :D

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Un autre dossier litigieux qui se règle après tellement d'années de demandes et de négociations. C'est la population qui sera grande gagnante puisque les voies coupaient le territoire et empêchaient la libre circulation directe entre les zones habitées de part et d'autre. C'est la preuve que quand on veut on peut. Pour cela il faut de la détermination, d'excellents arguments et faire appel aux bons interlocuteurs pour débloquer les choses. 

Une victoire qui peut-être ouvrira la porte à d'autres interventions, notamment dans l'est de la ville et le territoire du port?

Link to comment
Share on other sites

Surprenant d'apprendre que le RTM (exo) était contre le passage à niveau à la gare Parc. :thumbsdown:

Quote

[43] Le RTM, par l'entremise de CP, indique qu'il n'est pas en faveur de l'ajout de franchissements routiers à niveau tels que ceux qui sont demandés, mais ajoute que les décisions sur les infrastructures reviennent, à terme, à CP.

 

Link to comment
Share on other sites

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1210844/passage-niveau-montreal-cp-canadien-pacifique-litige

Passages à niveau : Montréal se réjouit, mais ne se satisfait pas, de sa demi-victoire

Publié aujourd'hui à 17 h 14

Radio-Canada

Même si la Ville de Montréal a en partie obtenu gain de cause dans le litige qui l’oppose au Canadien Pacifique (CP) concernant la construction de cinq passages à niveau, elle n’abandonnera pas la bataille pour autant.

Après deux ans et demi de médiation et d’arbitrage devant l’Office des transports du Canada (OTC), ce dernier a finalement rendu sa décision, le 21 juin dernier, et donné raison à Montréal dans trois de ses cinq demandes de franchissement des rails du CPCanadien Pacifique.

L’OTC (Office des transports du Canada) a autorisé la construction de trois passages à niveau sécurisés pour les piétons et les cyclistes. Le premier est situé près de la gare Bois-de-Boulogne. Le second reliera la rue Ogilvy et la rue De Castelnau, à proximité du parc Jarry. Le troisième permettra de rejoindre le nouveau campus de l’Université de Montréal à partir de l'avenue De L’Épée.

Nous sommes heureux de pouvoir aller de l’avant avec la construction de passages à niveau. Les nouveaux aménagements permettront de décloisonner des quartiers, d’améliorer la mobilité au sein du territoire, de sécuriser les déplacements et de contribuer au dynamisme et à la vitalité de Montréal, a déclaré dans un communiqué de presse Éric Alan Caldwell, responsable de l’urbanisme et de la mobilité au comité exécutif.

La Ville conteste par contre le choix de l’OTCOffice des transports du Canada concernant deux passages permettant de relier les quartiers du Mile-End et de la Petite-Italie par les rues Saint-Dominique et Henri-Julien. Dans sa décision, l’OTCOffice des transports du Canada invoque la nécessité de construire, à ces deux endroits, des tunnels ou des plateformes surélevées (de type saut-de-mouton) afin de ne pas nuire aux activités ferroviaires et à la sécurité des citoyens.

Ces aménagements ne sont pas une solution acceptable pour sécuriser les déplacements des gens. La délinquance va se poursuivre.

 Richard Ryan, élu de l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal.

De plus, l’entretien hivernal de telles structures est difficile, et il est complexe d’assurer leur accessibilité universellement. […] C’est pourquoi nous allons continuer notre mobilisation, et la Ville se fera entendre pour de nouveau réclamer des passages à niveau auprès du gouvernement fédéral, a ajouté M. Ryan.

Le Canadien Pacifique s’opposait à ces cinq passages, invoquant le fait que cela nuirait à ses activités, augmenterait les risques d’accident et que la Ville n’avait pas démontré le besoin d’augmenter la mobilité des personnes. Au pis aller, le CPCanadien Pacifique demandait que ne soient installés que des sauts-de-mouton.

L'entreprise ferroviaire a indiqué par courriel qu'elle étudiait la décision de l'OTCOffice des transports du Canada et qu'elle ne ferait donc pas de commentaire pour le moment.

Le dossier est sur la table depuis une vingtaine d'années. Les piétons et les cyclistes qui traversent illégalement une voie ferrée s'exposent à une amende de 146 $.

Link to comment
Share on other sites

12 minutes ago, ScarletCoral said:

De plus, l’entretien hivernal de telles structures est difficile, et il est complexe d’assurer leur accessibilité universellement. […] C’est pourquoi nous allons continuer notre mobilisation, et la Ville se fera entendre pour de nouveau réclamer des passages à niveau auprès du gouvernement fédéral, a ajouté M. Ryan.

Je peux comprendre pour des structures aériennes, mais je ne vois pas pourquoi des passages en tunnel seraient difficiles à entretenir ou à rendre accessibles. 

Link to comment
Share on other sites

J'aimerais voir le point de vue du Port de Montréal.

-  Quels seraient les impacts de nuissances supplémentaire sur le parcours ferroviaire entre le Port et la gare de triage Saint-Luc?

- Si la capacité de transit ferroviaire est diminuée (ou si son potentiel de croissance est limité), quelles seraient les alternatives?  --par exemple un accroissement du transit par camions, à quels coûts et avec quels impacts sur le réseau routier.

Je comprends que les autorités de la Ville de Montréal souhaitent ardemment  que les liens entre les quartiers séparés par les voies ferrées soient améliorés.  Mais j'aimerais aussi voir pourquoi lesdites autorités ne semblent pas particulièrement préoccupées par les implications de leur demande sur le transport ferroviaire et le port.  Elles ont peut-être raison, mais je n'ai pas encore vu d'explications convaincantes en ce sens.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value