vincethewipet

Moderator
  • Content Count

    4,426
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    22
  • URB$

    63,041 [ Donate ]

vincethewipet last won the day on May 8

vincethewipet had the most liked content!

Community Reputation

2,679 Excellent

7 Followers

About vincethewipet

  • Rank
    Est-ce un avion? Est-ce un oiseau? Non, c'est Vincethewipet

Personal Information

  • Biography
    Fier résident du Mile End.
  • Location
    Montréal, Qc
  • Interests
    Urbanisme, immobilier, technologie
  • Occupation
    Recherche, psychologie

Member profile

  • Type of dwelling
    Condominium appartement / condominium apartment

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. É Surtout pour le Campus Outremont, on a certains projets en construction sans rendu public!
  2. La place est accessible, même s'il reste encore quelques travaux. Une photo à l'instant, les gens étaient nombreux à admirer les fils électriques. Bref la place a déjà été adoptée, même s'il manque les plantations, le nettoyage du chantier et les vieux poteaux.
  3. J'ai l'impression que c'est juste le départ de Coffrage David Lemieux, vu que celui-ci est terminé. Mais on verra bien rapidement si de l'activité les remplace!
  4. vincethewipet

    Caserne 26

    C'est toute une saga ce truc, vivement une construction. 2020-07-03
  5. État de la rue Mont-Royal dans le Plateau Il fait beau, il fait chaud, pourquoi ne pas compter les locaux? Édition COVID19, on pourra juger de l'évolution de la rue en cette période trouble. J'ai compté 408 locaux en tout. 361 sont occupés. 20 ont une pancarte à louer. 27 sont inoccupés (vacants ou en rénovation) Cela fait un total de 47 locaux à louer ou inoccupés. La répartition des locaux à louer et inoccupés se concentre surtout sur les extrémités de la rue, à l'ouest de Saint-Denis et à l'est de Papineau. 30 de ces 47 locaux sont dans ces sections. La section centrale est très stable. Cela fait un taux d'occupation d'environ 89%, assez similaire aux autres années. Par contre je compte 15 locaux au total de moins dans la rue, ce qui peut s'expliquer par des fusions de locaux (par exemple le Renaissance occupe 3 anciens locaux, et ne représente qu'un dans mon nouveau comptage), ou bien simplement une marge d'erreur (cela représente 3.5% des locaux, sur une rue de 3km, et cette année j'ai compté les 2 côtés de la rue en même temps plutôt qu'un à la fois). La rue compte un peu plus de locaux inoccupés, dont plusieurs sont en rénovation sans connaître le futur occupant. Il y a un peu moins de pancartes à louer. Pour la piétonnisation, un vendredi midi, l'achalandage était soutenu grosso-modo de Parc à de Lorimier. Plusieurs nouvelles terrasses sont aussi en construction, pour s'ajouter à celles déjà présentes. La rue va être une terrasse continue à ce rythme. MU était en train de réaliser du marquage plus artistique au sol, pendant mon passage. Il va falloir plus de zones d'ombre. La semaine prochaine, je prévois faire le décompte de la Main (la section en dehors du Mile-End).
  6. Projet de Nicolas Poirier, la formation d'une nouvelle entité politique, qui visiblement s'oppose à Projet Montréal et trouve Ensemble Montréal trou mou et insignifiant. Une entrevue dans le Huffington Post: https://quebec.huffingtonpost.ca/entry/reunifier-montreal-nicolas-poirier_qc_5efdd67ec5b6ca97091a5086 Le site web (probablement temporaire vu les nombreuses fautes) https://www.reunifier-montreal.org/ Nicolas Poirier a déjà commencé à faire de la publicité dans certains médias sur le web, vous l'avez peut-être remarqué. (Il va sans dire que ce genre de formation n'est 100% pas de mon goût, autant dans l'approche qui se définit en opposition plutôt qu'en vision, et les objectifs urbains à mon avis complètement dépassé et déconnecté d'une bonne part de la science, mais toute option en démocratie est importante, bonne et à encourager)
  7. Une entrevue avec le nouveau maire du Plateau dans Métro (en passant, beaucoup d'articles sur le Plateau de Métro, j'ai entendu vaguement que Metro Media serait en train de relancer le journal local du quartier...): https://journalmetro.com/local/le-plateau-mont-royal/2478559/entrevue-le-plateau-mont-royal-sur-la-bonne-voie-selon-son-maire/ Citation: Bref, ils vont chercher des données sur l'aménagement.
  8. Tu as raison, c'est la perspective des quartiers centraux, et encore plus important, de la clientèle de ces rues commerciales, pas de toute l'île. Cependant, ces quartiers qui sont denses, facile à marcher, avec des rues commerciales traditionnelles accessibles avant tout autrement qu'en voiture, c'est environ un million de personnes. C'est plus que "quelques" à mon avis, c'est une continuité urbaine unique au Québec. Ces quelques quartiers mis ensembles sont probablement plus populeux que n'importe quelle autre ville au Québec. Dans le cas précis de Mont-Royal, le fait qu'on parle toujours de l'automobile est un peu curieux, ça démontre qu'on applique la réalité de la périphérie avant celle de la rue elle-même. La piétonnisation dérange les habitudes de transport des utilisateurs du TEC, des cyclistes, et des automobilistes, pour naviguer sur la rue. Le TEC représente 20% de l'achalandage. Les cyclistes 12%, les automobilistes 11%. Pour le TEC, les utilisateurs de la 97 sont dérangés (sûrement une faible proportion de ce 20%, mais quand même bien des gens). Il y a plus de cyclistes qui sont probablement dérangés à ne plus pouvoir rouler sur la rue, que d'automobilistes. Ces derniers, même s'ils sont moins nombreux, ont eu la bonification de 240 places gratuites (ce qui représente environ 2 places sur 3 retirées de la rue.) Si on doit craindre des problèmes d'accès à cause de la piétonnisation, les automobilistes devraient être statistiquement les derniers utilisateurs à considérer. Ils occupent tout le débat de l'accès. À mon avis, ça démontre qu'il est difficile d'évaluer la réalité de la rue (et des autres rues équivalents) dans l'esprit collectif, par rapport aux habitudes de transport que l'on voit ailleurs. C'est un gros clivage.
  9. Le Québec ne fait pas un suivi très rigoureux des cas guéris. Les gens ne sont pas nécessairement testés, pour rentrer dans les statistiques. Ce graphique tient compte des guérisons probables (en supposant une guérison après 21 jours): https://covid-19-status.ca/qc.html
  10. Pour le Plateau, 90% de la clientèle est locale ou des quartiers adjacents (dans le cas de Mont-Royal en tout cas). Si la clientèle locale remplie les stationnements dans les banlieues, on fait pareil à Montréal mais majoritairement à pied, avec plusieurs fois la densité résidentielle autours des commerces. Ce sont des centaines de milliers de personnes qui ont aussi un pouvoir d'achat, ce n'est pas différent. Pour le reste, il y a 250 places gratuites 2h en bonification autour de Mont-Royal, et l'accès métro/vélo. Ça ne manque pas de monde en ce moment. Si on se soucie autant de l'accès à ces rues, et bien la piétonnisation est pertinente, vu que c'est le moyen de transport de loin le plus populaire, tout comme le stationnement gros comme le Vatican fait du sens en banlieue, vu que c'est le moyen de transport de prédilection. Pour le centre-ville, c'est différent vu qu'il a une densité commerciale bien plus grande, et beaucoup moins de résidents aux alentours, et beaucoup moins de commerces de proximité. C'est une dynamique qui dépend des travailleurs et des touristes. J'aurais l'impression qu'il ne manque pas de stationnements vus que les espaces hors rues sont peu utilisés en ce moment. À savoir si les gens veulent s'y stationner, ou savent qu'ils peuvent s'y stationner, et surtout avoir une raison d'aller au centre-ville, c'est une autre histoire, pour un autre sujet.
  11. Je ne suis pas d'accord avec cette théorie comme quoi si on habite en ville, il faut tolérer des nuisances illégales et déraisonnables. L'édifice contrevient au règlement, il fait trop de bruit, 80 décibels c'est bon pour un quartier industriel, pas le Mile-Ex. Les gens ont raison de se plaindre, parce que c'est carrément illégal, l'édifice va avoir quelques modifications pour être moins bruyant et tout le monde va être content en bout de ligne. La mixité des usages, ça demande de la tolérance des résidents, mais aussi un respect élémentaire des règlements de la part des autres pour faciliter la cohabitation.
  12. http://www.scientifique-en-chef.gouv.qc.ca/impacts/ddr-fermer-les-rues-aux-voitures/ Retirer les voitures d'une rue ne garantit pas un échec. Ça dépend du contexte, bien entendu, mais beaucoup d'expériences sont positives. Même à Montréal, on voit une piétonnisation estivale depuis 15 ans dans Le Village, certainement pas parce que ça ne fonctionne pas. C'est évident que la fin du déconfinement et le beau temps a beaucoup aidé le succès initial du projet... Et c'était exactement le but recherché. La raison principale du projet est de permettre de plus grosses terrasses, une meilleure distance physique des gens, et redonner le goût aux gens de fréquenter à nouveau la rue. Des objectifs liés à la situation exceptionnelle. Dans ce contexte, oui ça fonctionne, du moins initialement. Mont-Royal a eu un avantage compétitif pour le déconfinement, et ça fait une grosse différente par rapport aux rues adjacentes. C'est là qu'on va pour une terrasse, ou marcher pour profiter d'une rue commerciale, pas sur Saint-Denis ni Saint-Laurent. Et visiblement beaucoup de gens pensent la même chose. Les restaurants peuvent tripler leur terrasse avec l'espace gagné en retirant la circulation. Au moment où ils doivent réduire la capacité de 50% à l'intérieur, c'est bénéfique. C'est même plus rentable pour certains https://journalmetro.com/actualites/montreal/2478331/bars-et-discotheques-le-bonheur-des-uns-le-malheur-des-autres/. Pas pour rien que d'autres commerçants réclament la même chose, comme dans le Mile-End. Pour le futur, la SDC jugera si elle veut répéter ou non l'expérience, je suis certain qu'elle saura sonder ses membres. Mais pour le moment, le projet doit être jugé dans son contexte exceptionnel. Ce genre d'aménagement aura des gagnants et des perdants, certainement. Mais faut y aller avec la réalité de la rue, la SDC a pris la décision de piétonniser compte tenu du type de commerce et du type d'achalandage, pour profiter au plus grand nombre.
  13. La piste sera déviée pour les terrasses.