Jump to content

vincethewipet

Banned Users
  • Content Count

    4,389
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

-100,000

7 Followers

About vincethewipet

  • Rank
    Est-ce un avion? Est-ce un oiseau? Non, c'est Vincethewipet

Personal Information

  • Biography
    Fier résident du Mile End.
  • Location
    Montréal, Qc
  • Interests
    Urbanisme, immobilier, technologie
  • Occupation
    Recherche, psychologie

Member profile

  • Type of dwelling
    Condominium appartement / condominium apartment

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. La demande a surtout viré vers l'unifamiliale partout. Sur l'ile aussi ça s'est resserré. Ça se comprend dans la situation actuelle. Le condo se vend bien encore, les ventes sont là, mais l'inventaire augmente (on a grosso-modo la même quantité de condos à vendre qu'il y avait en 2018). Il faudra voir jusqu'où, éventuellement l'inventaire se stabilisera. Sur le terrain, c'est encore difficile pour beaucoup d'acheteurs dans mes connaissances, même pour acheter un condo en ville... Il n'y a plus 10 surenchères, mais juste à 2, ça suffit pour te bloquer :P. Les prix n'ont pas baissés. Après
  2. Tous les quartiers centraux de Montréal ont le potentiel d'être cools. Ils sont denses, ils ont une grande diversité de style de logements, la trame urbaine est intéressante et la présence de plusieurs rues commerciales favorise la proximité et les services. En prime, tous ces quartiers ont une histoire. Ça demande juste qu'on est les remarque ;). Montréal est une belle ville, avec un paysage urbain unique.
  3. 3760, rue Saint-Denis https://ville.montreal.qc.ca/documents/Adi_Public/CA_Pmr/CA_Pmr_ODJ_LPP_ORDI_2020-10-05_19h00_FR.pdf Dans le dernier conseil d'arrondissement du Plateau, adoption de la résolution dossier 1207510006. On pourrait enfin voir ce trou être bouché, sur le terrain vague de l'ancienne station-service. On parle de qualité architecturale distinctive, un traitement du coin qui dégage un espace au sol, et d'un toit vert extensif.
  4. La maison de ville à 1.5 millions sur ma rue s'est vendue en moins de 3 semaines. C'est pas mal le prix standard du Plateau. Ce n'est pas accessible pour la plupart des gens, mais il y a les acheteurs anyway pour l'offre qu'il y a, de toute évidence.
  5. Plus facile? Ça fait depuis 2010 qu'il y a un litige juridique pour le retrait de ces panneaux. Je ne dirais pas que c'était facile. Et c'est un règlement local du Plateau, je suis certain qu'aucune ressource ou priorité de la ville ou de la santé publique n'a été détournée dans cette optique. C'est purement un règlement d'urbanisme pour le paysage patrimonial. Une des raisons du retrait est justement que l'arrondissement ne faisait pas beaucoup d'argent avec.
  6. C'est effectivement un argument intéressant. Mais pour comparer les deux, il faut aller plus loin que de comparer à la conservation d'un autre mal-aimé. Il y a des arguments spécifiques et vocaux pour conserver l'histoire de l'architecture brutaliste. Il faut regarder l'équivalent pour ces pancartes publicitaires. Est-ce que la justification serait aussi solide qu'un courant urbain et architectural, avec autant de supporteurs dans nos « experts »? Il y a peut-être un argument de conservation historique très intéressant pour préserver ces panneaux, mais personne ne s'est manifesté dans ce
  7. Ce que ça me dit, c'est qu'il y a surtout d'autres pollutions visuelles à régler. Les panneaux publicitaires ne sont pas des enseignes commerciales. Même le Plateau reconnaît le statut de ces dernières avec une liste d'enseignes patrimoniales protégées. Si les panneaux publicitaires étaient intéressants, on verrait le même genre d'enthousiasme à les protéger d'un point de vue visuel. Ce n'est pas le cas parce que ce sont des pubs moches jetables sans intérêt. Pis d'un certain côté, c'est dommage. Ces structures publicitaires sont imposantes et visibles. Si elles avaient été utilisées
  8. Oui ce n'est définitivement pas idéal. Et la ville a un contrôle limité sur ces poteaux, ils sont la propriété de plusieurs autres compagnies... Sans compter les délais de HQ pour faire le retrait. Ça demanderait une réforme de la façon de gérer ces infrastructures. Mais quand même, si on capote sur toutes les rues où ces poteaux existent, on va se fâcher souvent à Montréal :P. La place ici est très réussie à mon avis malgré les poteaux. On peut voir les intentions d'enfouissement dans le quartier ici: http://csem.qc.ca/pdf/Directeur_Plateau-Mont-Royal.pdf
  9. Les anciens poteaux n'ont pas été retirés non plus, il ne restera que les nouveaux éventuellement. Ce n'est pas envahissant, même si tout le monde voudrait bien sûr qu'ils soient retirés complètement.
  10. Avant de taxer le décrochage, il faudrait analyser les raisons de ce décrochage á l'université. Si c'est, par exemple, un problème de soutien financier et scolaire pour les jeunes provenant de milieux plus pauvres, charger plus cher n'est pas la solution. S'il y a un problème de santé mental, faut mettre les ressources là, etc... Ou revoir les critères d'admission des programmes avec trop de décrochage. Les universités sont encouragées à avoir le plus d'étudiants possibles, ça cause peut-être problème. Les jeunes sont peut-être mal guidés. On ne peut pas assumer par défaut que ce décrochage ex
  11. Toute l'infrastructure du Store de Microsoft a planté avec les précommandes pour la nouvelle Xbox...
  12. La forme de l'échangeur Turcot me semble tenir surtout de contraintes pratiques. Il est construit dans un milieu urbain avec un espace limité, des expropriations difficiles, et un coût à contrôler. Juste faire des accotements, avec la même capacité, ça prend de l'espace. Pis il coûte déjà le prix d'envoyer du monde dans l'espace. On ne peut pas construire n'importe quoi même si on le voulait.
  13. De nos jours, tout le monde fait mieux que Amazon à mon expérience. Sans abonnement. Encourageons local.
  14. C'est surtout une fausseté de Mario Girard. C'est le lieu physique qui était mal adapté à l'hiver, pas les vélos. https://www.tvanouvelles.ca/2020/01/20/livraison-de-colis-les-velos-cargos-freines-par-le-froid La compagnie qui livre à vélo n'arrête pas en hiver, ça n'a rien à voir.
×
×
  • Create New...