Recommended Posts

Pinned posts

Logo RTM

rtm.quebec

Rôle

Le Réseau de transport métropolitain (RTM) est responsable d’exploiter, sur l’ensemble de son territoire, les services de transport collectif réguliers par autobus et trains de banlieue, incluant le transport adapté pour les personnes handicapées et à mobilité réduite.

 

Principaux mandats

  • Exploiter le réseau de trains de banlieue
  • Exploiter le réseau de transport métropolitain par autobus (couronnes nord et sud)
  • Exploiter les services de transport adapté
  • Établir un plan de desserte des services de transport collectifs pour l’ensemble de son territoire
  • Construire et entretenir les infrastructures et les équipements sous sa responsabilité
  • Conseiller l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) pour l’édiction de normes de comportement des personnes dans les véhicules et les gares ainsi que sur les quais et les stationnements qu’il exploite
  • Collaborer, sur demande de l’ARTM, à la planification, au développement, au soutien et à la promotion du transport collectif

 

Territoire

Map of the RTM's territory(PDF - open in a new window)
 

Le territoire du RTM est constitué de ceux de la Communauté métropolitaine de Montréal (82 municipalités), de la réserve indienne de Kahnawake et de la Ville de Saint-Jérôme. Ce territoire est partagé avec l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Né entre les rapides a dit :

Il n'y a pas de contradiction.  Pour être «agile», la STM doit disposer d'une capacité excédentaire par rapport au niveau régulier de la demande.  Ainsi,  lorsqu'un événement exceptionnel se produit,  la capacité excédentaire (ou une fraction de celle-ci) peut être immédiatement déployée pour y faire face.  C'est une application du «principe de précaution».

Evidemment, disposer d'une capacité excédentaire a un coût; ce n'est pas gratuit.  Mais je considère qu'ellel en vaut la peine, parce qu'elle  permet d'éviter des situations imposant des désagréments significatifs aux usagers; ces désagréments ont aussi un coût, même s'il n'est pas comptabilisé.  

p.s. tu voulais probablement dire des investissements nécessaires pour accroître l'offre afin que celle-ci  puisse répondre à la demande.  A l'inverse, des mesures visant à «soutenir la demande»  prendraient la forme d'une baisse de tarifs par exemple.  Mais le problème auquel nous sommes actuellement confrontés est une insuffisance de l'offre, pas de la demande.

Si un reproche peut être adressé à la STM, c'est de ne pas avoir initié adéquatement la «planification» à partir du moment où des perturbations sur la ligne DM étaient clairement prévisibles.  Idéalement, cette planification aurait conduit à la mise en place de mesures (acquisition de bus, embauche de chauffeurs, etc.) à temps, plutôt qu'après coup.  Mais il n'est jamais trop tard.  L'interruption du service sur la ligne DM sera encore plus lourde de conséquences que les perturbations actuelles;  pour cette fois, il faudra être vraiment prêt!

Merci pour la correction de mon français, c'est vrai que c'était mal dit de ma part, et tu as compris mon intention :).

Dans un monde idéal, c'est bien vrai que la STM aurait cette agilité, je suis d'accord. Réalistement, nous en sommes loin. Soutenir une nouvelle ligne d'autobus doit effectivement être un casse-tête et demander de la planification. C'est dans cette optique que je dis que libérer quelques autobus ne doit pas être très simple. À mon avis, tu proposes un objectif très louable, mais à long terme. Combler la croissance de la demande, combler un transfert modal nécessaire pour décongestionner la ville et améliorer notre bilan environnemental… Juste là, on a déjà pas assez d'argent et de projets. Ça va demander un gros effort.

Si la STM doit mettre en place des mesures d'atténuation pour les travaux du REM, elle doit aussi se faire verser un budget en conséquence. Sinon, encore une fois, elle doit couper ailleurs, dans la desserte de son territoire… Et pour une infrastructure qui n'est pas sous sa juridiction. Mais bon, c'est évident que la planification de tous les acteurs impliqués et responsables est déficiente. La clientèle n'est pas contente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-12-08 à 13:29, vincethewipet a dit :

Si la STM doit mettre en place des mesures d'atténuation pour les travaux du REM, elle doit aussi se faire verser un budget en conséquence. Sinon, encore une fois, elle doit couper ailleurs, dans la desserte de son territoire… Et pour une infrastructure qui n'est pas sous sa juridiction. Mais bon, c'est évident que la planification de tous les acteurs impliqués et responsables est déficiente. La clientèle n'est pas contente.

Les mesures de mitigation des travaux du REM reviennent normalement à l'ARTM (planification) et à EXO (exploitation). Je ne sais pas s'ils avaient prévu des ajustements dans la desserte en partenariat avec la STM, mais ils l'ont fait avec la STL alors on peut présumer que oui. L'ARTM a mentionné récemment que des détails sur ces mesures allaient être révélés d'ici les fêtes et que plus de précisions suivraient début 2019. 

En regard à la STM, leur plan stratégique organisationnel fait mention d'un ajout de 83 000 heures de services pour les autobus en 2019. Comme aucune mention du REM n'est faite, on peut cependant douter que ce soit en lien avec les mesures de mitigation.

Modifié par AGLTC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, AGLTC a dit :

En regard à la STM, leur plan stratégique organisationnel fait mention d'un ajout de 83 000 heures de services pour les autobus en 2019. Comme aucune mention du REM n'est faite, on peut cependant douter que ce soit en lien avec les mesures de mitigation.

83 000 heures de service, ça a l'air gros dit comme ça par la STM, mais en réalité c'est juste entre 25 et 30 autobus de plus par jour (la STM en a 1800), qui feront environ 227 départs quotidiens supplémentaires  (en faisant l'hypothèse qu'un trajet moyen dure une heure).

83 000 / 365 = 227 heures de service ajoutées par jour 

227 heures de service / (moyenne de 8 heures de service par jour pour chaque bus) = 28 bus de plus par jour qui roulent pendant 8 heures chacun

Enfin, mes calculs pourraient être raffinés, mais ça donne une idée de l'ordre de grandeur duquel on parle. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, begratto a dit :

83 000 heures de service, ça a l'air gros dit comme ça par la STM, mais en réalité c'est juste entre 25 et 30 autobus de plus par jour (la STM en a 1800), qui feront environ 227 départs supplémentaires par jour (en faisant l'hypothèse qu'un trajet moyen dure une heure).

83 000 / 365 = 227 heures de service ajoutées par jour 

227 heures de service / (moyenne de 8 heures de service par jour pour chaque bus) = 28 bus de plus par jour qui roulent pendant 8 heures chacun

Enfin, mes calculs pourraient être raffinés, mais ça donne une idée de l'ordre de grandeur duquel on parle. 

En effet, il faut savoir mettre les choses en perspective. Belle précision ! 

Reste aussi à voir à quel type de service ces bus seront affectés. J'imagine qu'une bonne partie de ces bus seront sur des circuits express. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 44 minutes, begratto a dit :

83 000 heures de service, ça a l'air gros dit comme ça par la STM, mais en réalité c'est juste entre 25 et 30 autobus de plus par jour (la STM en a 1800), qui feront environ 227 départs quotidiens supplémentaires  (en faisant l'hypothèse qu'un trajet moyen dure une heure).

83 000 / 365 = 227 heures de service ajoutées par jour 

227 heures de service / (moyenne de 8 heures de service par jour pour chaque bus) = 28 bus de plus par jour qui roulent pendant 8 heures chacun

Enfin, mes calculs pourraient être raffinés, mais ça donne une idée de l'ordre de grandeur duquel on parle. 

C’est plus vendeur 83000 que 28 ? 

ils auraient pu le mettre le chiffre en minutes ça aurait eu plus de punch encore ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, begratto a dit :

83 000 heures de service, ça a l'air gros dit comme ça par la STM, mais en réalité c'est juste entre 25 et 30 autobus de plus par jour (la STM en a 1800), qui feront environ 227 départs quotidiens supplémentaires  (en faisant l'hypothèse qu'un trajet moyen dure une heure).

Ça peut être pas mal significatif d'ajouter un autobus sur un circuit quand même, c'est pas non plus rien. Par exemple, si on prend un circuit comme la 94 Iberville qui fait son trajet en 30 minutes et passe aux 20 minutes en ce moment, bin théoriquement 1 bus de plus ça permet de faire baisser la fréquence de passage à 15 minutes et 3 de plus de la baisser à 10 minutes. En ce moment elle est peu utilisée entre autres à cause de sa fréquence, mais elle pourrait devenir pas mal plus attrayante si les gens n'ont plus à regarder l'horaire. Ça pourrait désengorger d'autres circuits, même si on ajoutait ce service-là seulement en pointe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, helios_the_powerful a dit :

Ça peut être pas mal significatif d'ajouter un autobus sur un circuit quand même, c'est pas non plus rien. Par exemple, si on prend un circuit comme la 94 Iberville qui fait son trajet en 30 minutes et passe aux 20 minutes en ce moment, bin théoriquement 1 bus de plus ça permet de faire baisser la fréquence de passage à 15 minutes et 3 de plus de la baisser à 10 minutes. En ce moment elle est peu utilisée entre autres à cause de sa fréquence, mais elle pourrait devenir pas mal plus attrayante si les gens n'ont plus à regarder l'horaire. Ça pourrait désengorger d'autres circuits, même si on ajoutait ce service-là seulement en pointe.

Toute amélioration de la fréquence de service est la bienvenue!  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2018-12-11 à 09:52, begratto a dit :

83 000 heures de service, ça a l'air gros dit comme ça par la STM, mais en réalité c'est juste entre 25 et 30 autobus de plus par jour (la STM en a 1800), qui feront environ 227 départs quotidiens supplémentaires  (en faisant l'hypothèse qu'un trajet moyen dure une heure).

83 000 / 365 = 227 heures de service ajoutées par jour 

227 heures de service / (moyenne de 8 heures de service par jour pour chaque bus) = 28 bus de plus par jour qui roulent pendant 8 heures chacun

Enfin, mes calculs pourraient être raffinés, mais ça donne une idée de l'ordre de grandeur duquel on parle. 

Je suis de la même façon de penser que Helios... Ça peut paraître peu, mais ça permet d'augmenter la fréquence de passages sur des lignes aux 20 min ce qui est à mon avis très significatif considérant que plus on ajoute de passages, plus les gens auront tendance à utiliser le service!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, Mtloulou a dit :

Je suis de la même façon de penser que Helios... Ça peut paraître peu, mais ça permet d'augmenter la fréquence de passages sur des lignes aux 20 min ce qui est à mon avis très significatif considérant que plus on ajoute de passages, plus les gens auront tendance à utiliser le service!

En effet ! Ce n'est peut-être pas suffisant pour satisfaire la demande, mais chaque gain est pertinent ! D'autant plus que cet ajout est stratégique et risque de concerner des lignes précises où l'offre est largement insuffisante. Le calcul du 25-30 bus sur 1800 est donc biaisé. Il faudra attendre de voir le nombre de circuits qui verront une augmentation de leur service pour être en mesure de réellement mesurer la hausse de l'offre !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par ProposMontréal
      Webcam: http://www.nouveauchamplain.ca/chantier/chantier-en-direct/
       
      Discussion portant sur le nouveau Pont Champlain.
    • Par greenlobster
      The reason of this  new subect is in english is that it concerns a company not from France . One of the top 10 ten Europen IT companies will build a new IT megacenter for North America in, notre belle ville de Montréal, annonce debut 2019. 1600 empois sur 5 ans .Ils construrions une centre de donnéesNord Americain de plus de 400 millions , oui dans lz region de Montréal. 
    • Par p_xavier
      Des transports collectifs en mouvement…
      La grande réforme dans l’organisation des transports collectifs de la région métropolitaine de Montréal s’est concrétisée le 1er  juin 2017, alors que deux nouvelles entités ont pris la relève de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) et des autorités organisatrices de transport (AOT) des couronnes nord et sud :
      L’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) est responsable de la planification, de l’organisation et du financement des services de transports collectifs pour la grande région métropolitaine de Montréal. Elle favorise l’intégration des services entre les différents modes de transport. Le Réseau de transport métropolitain (connu sous exo) est responsable sous mandat de l’ARTM, d’exploiter sur son territoire les services de transport collectif réguliers par autobus (couronnes nord et sud) et par trains de banlieue, incluant le transport adapté pour les personnes handicapées). Le Réseau de transport de Longueuil (RTL), la Société de transport de Laval (STL) et la Société de transport de Montréal (STM), continuent de fournir leurs services respectifs, sous le mandat de l’ARTM.