AMTFan1

Membre
  • Compteur de contenus

    305
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

116 Excellent

À propos de AMTFan1

  • Rang
    Senior Member

Informations sur le membre

  • Biographie
    Un fan du transport en commun et du transport de passagers par train!
  • Location
    Montréal
  • Intérêts
    Photographie, dessin, montage vidéo....
  • Occupation
    En train de réfléchir....

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Oups! Je n'ai pas regardé... Merci pour la remarque... Je ne suis pas souvent sur le forum ces temps-ci...
  2. Voici des photos du nouveau Square Phillips: https://quebec.huffingtonpost.ca/2019/01/22/nouveau-square-phillips-montreal_a_23649629/?ncid=fcbklnkcahpmg00000009&fbclid=IwAR3zRypeNx2g6_2tZd0txnhBl7YnrTiKMVAuXZZVTb3TVwgGSy4j0gUqtQs
  3. AMTFan1

    Métro: Ligne Rose

    Sur la page Facebook de Valérie Plante:
  4. Malheureusement les gens n'agissent seulement lorsqu'il y a une urgence ou après qu'un drame se soit produit... Pendant qu'on est en train de tourner en rond afin de connaître la meilleure option entre la ligne rose, un réseau de tramway ou un prolongement d'un REM dû à des différences politiques, les décideurs ne s'aligneront et ne se mettront d'accord qu'après que le drame se soit produit car ce sera le seul fait qui les mettront d'accord...
  5. Speaking of the involvement of private sector in the rail and train network, we shouldn't follow the example of Great Britain. Here's a small video to think about when private corporations get involved in the operation of railways:
  6. Trouver des solutions "hors transport en commun" pour déplacer les plus que 15 000 usagers des lignes Deux-Montagnes et Mascouche à partir de 2020... Ce n'est pas rassurant et ça sent l'improvisation: http://journalmetro.com/actualites/montreal/1962117/solutions-hors-transport-en-commun-recherchees-pour-deplacer-des-usagers-de-train-de-banlieue/
  7. La reconstruction et reconfiguration du Pont Cornwall, qui a dépassé depuis fort longtemps sa durée de vie utile, est intégré au projet du REM, voir acétates 27 à 29 du breffage technique d'avril dernier: https://rem.info/sites/default/files/document/Breffage-technique-travaux-REM-2018-2019.pdf D'autre part voici l'article en français de TVA Nouvelles: https://www.tvanouvelles.ca/nouveau-point-de-discorde-concernant-le-rem?fbclid=IwAR3iTpgjw0mx74HTOuNUAdk-awG5QCmnV9muLyVSYoSfVFiZIrtfQtb_pAQ
  8. Est-ce qu'on vise seulement l'optimisation des coûts et de faire des profits dans les projets de transports collectifs en regardant l'aspect comptable seulement? Où vise-t'on à desservir autant de zone urbaines et fortement densifiées où la demande est la plus criante afin de faciliter les déplacements et décongestionner le réseau de TEC existant? Car comme je l'ai déjà souligné dans un autre commentaire dans le sujet du REM de l'est, si on se contente seulement d'un REM via Henri-Bourassa ou via Notre-Dame, car ça serait supposément beaucoup moins cher et techniquement plus facile à réaliser que la ligne rose, et peut-être même supposément plus rentable, on omet l'aspect densité du territoire et population là où les lignes de TEC existantes sont déjà saturées... À mon avis ce n'est pas pour rien qu'on inclut des urbanistes ou autres planificateur du territoire dans la préparation de ces projets... La branche Sainte-Anne-De-Bellevue du REM vers l'ouest rencontrait ce même problème en traversant des territoires très faiblement densifiés le long de l'A-40 alors qu'en utilisant le corridor De Salaberry plus au nord, bien que techniquement plus complexe qu'en utilisant l'ancienne emprise du CN, elle aurait desservie des territoires plus denses et plus à proximité des résidences et commerces existants avec un potentiel plus important de densification. Et je pense qu'en blâmant les planificateurs et les agences gouvernementales qui essayent aujourd'hui d'accoucher de projets et qui tentent de jongler avec le financement qu'on leur donne, on s'attaque aux mauvaises cibles: il faudrait plutôt blâmer les gouvernements et administrations précédents pour ne pas avoir mis en places des lignes directrices et des politiques pour favoriser le développement des TEC il y a des décennies (car comme on le sait, la préparation de tels projets afin de bien les ficeler prend du temps, et c'est le cas aussi si on regarde ailleurs dans le monde) pendant que le développement et le prolongement des réseaux d'autoroutes allait très bon train comparativement aux nouveaux réseaux de TEC...
  9. Je ne sais pas ce qui se passe actuellement à l'ARTM mais n'oublions pas qu'elle n'a seulement qu'une année d'existence... Mais les 40 dernières années de projets qui ont stagné, de chicanes de projet et de financement, de priorité qui n'ont cessé de changer à tour de rôle avec chaque nouveau maire et ministre élus ou nommés, tout cela auraient dû être suffisants pour convaincre de laisser cette entité prendre la décision finale de prioriser ou d'aller de l'avant avec tel ou tel projet, même si c'est un projet politique initialement... Ce n'est pas parce-qu'un premier ministre comme François Legault dit qu'il n'est pas d'accord avec les décisions et conclusions de l'ARTM, et qu'il préfère voir une structure aérienne pour la ligne rose en pensant que ça coûtera forcément beaucoup moins cher qu'un tunnel (alors que l'inverse est tout aussi possible avec la quantité d'expropriations nécessaires pour une installation aérienne), ou encore en répondant à des universitaires et à des professeurs d'une école d'ingénierie qu'il ne croyait pas aux recherches et données scientifiques pour justifier ses prolongements d'autoroutes, qu'il doit être forcément en bonne position pour prendre les meilleures décisions en matière de transport et de planification...
  10. Il vaudrait mieux laisser l'ARTM telle qu'elle est: une agence apolitique qui analyse et planifie les besoins en transport en commun de manière indépendante sans que le politique s'en mêle: c'est pour cette raison qu'on l'a créé ainsi afin d'éviter des chicanes politiques car tel maire ou tel ministre veut son projet sur son territoire, ou encore des changements d'orientation ou de projets à chaque nouveau gouvernement qui est élu à la prochaine élection...
  11. Il y a deux points à soulever au sujet des prolongements du REM proposés dans l'article de La Presse: -> Un prolongement du REM via Henri-Bourassa, en supposant que la branche est du REM finisse par converger sur le tronçon principal entre l'A-40 et la Gare Centrale: la fréquence prévue ACTUELLEMENT pour ce tronçon qui lie les branches Deux-Montagnes, Sainte-Anne-De-Bellevue et Aéroport est de 2,5 minutes... Autrement dit, on aura déjà atteint la fréquence maximale théorique du REM une fois celui-ci complété avant même qu'on ait pu le prolonger vers l'est; -> En prolongeant le REM via Henri-Bourassa ou Notre-Dame, on contourne pratiquement tous les quartiers qui sont déjà fortement habités et denses dans l'est du centre-ville, tels que Le Plateau Mont-Royal, Rosemont-La-Petite-Patrie et Villeray Saint-Michel-Parc-Extension (contrairement au tracé en diagonale de la ligne rose proposée par Projet Montréal) et ce sont dans ces zones où il y a les plus gros problèmes de surcharge de la branche est de la ligne orange qui traverse ces territoires. Voici une carte de la densité de population datant de 2006, on voit que ces territoires sont plus denses que les zones qui seraient desservies par des branche du REM via Henri-Bourassa ou Notre-Dame en allant vers Pointe-Aux-Trembles ou Montréal-Est: Concernant les meilleurs options pour mieux desservir l'est de Montréal, laissons à l'ARTM faire son travail d'analyse indépendamment afin de mieux choisir les meilleurs tracés et technologies, plutôt que de laisser les politiciens et la CAQ s'en mêler encore une fois: ces derniers n'ont pas vraiment montré qu'ils étaient des experts dans la matière en disant qu'un tracé aérien de la ligne rose serait meilleur et moins coûteux qu'en tunnel, alors qu'en réalité un tracé en aérien impliquerait de nombreuses expropriations et reviendrait peut-être encore plus cher qu'un tunnel...
  12. Ce n'est pas très encourageant et rassurant si la CMM dit qu'elle a besoin plus d'argent pour les mesures d'atténuation, plus particulièrement lorsque la ligne Deux-Montagnes sera fermée durant 4 ans... Cela veut donc dire que la CDPQi, le gouvernement et les municipalités n'ont presque (ou rien) prévu ou planifié au départ lorsqu'ils ont décidé de lancer le chantier du REM: https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201811/06/01-5203132-rem-la-cmm-veut-de-largent-pour-lattenuation.php?fbclid=IwAR3AnQBe-v2vEhRyZxyQZcScSm-N9s8MwQckghAMJSZNjLJLygmSMqv1rTc
  13. L'autoroute 40 semble être réouverte à la circulation selon les images des caméras de surveillance du MTQ sur Québec 511... http://www.quebec511.info/diffusion/fr/camera/AfficherCamera.aspx?id=M0400590&srcUrl=http://www.quebec511.info/fr/cameras/montreal/a40.aspx
  14. Non, le dernier train qui utilisa l'antenne Doney fut durant la nuit du 30 août, afin de remorquer les derniers wagons de chez l'entreprise Ipex sur la branche Saint-François connecté au Doney:
  15. Depuis la fin de semaine du 27 et 28 octobre derniers, des travaux préparatoires sont déjà en cours pour le doublement de la voie ferrée sur l'emprise de la ligne Deux-Montagnes, entre l'autoroute 13 et la rue Alexander. Les travaux vise à remblayer le sol sur le côté sud de la voie ferrée et s'étendront sur 15 fins de semaines. Aperçu des travaux au niveau du passage à niveau de la rue Alexander: