Jump to content

Pont Jacques-Cartier: informations, discussion générale et actualités


Habsfan

Recommended Posts

  • 2 months later...

INVITATION Journée Port en Ville 2013 - 7 septembre prochain. Les participants à cette journée auront l’occasion de faire une ballade sur le fleuve à bord du Cavalier Maxim. C'est gratuit.

 

https://portenville2013.eventbrite.ca/

 

Détails de l'événement

(English follows)

 

Venez découvrir le Port de Montréal à bord du Cavalier Maxim!

Date: Samedi 7 septembre 2013

Horaire des départs:

1e croisière: 08h30 à 09h30

2e croisière: 10h30 à 11h30

3e croisière: 12h30 à 13h30 (en anglais)

4e croisière: 14h30 à 15h30

5e croisière: 16h30 à 17h30

 

mappetit.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

http://www.journaldemontreal.com/2013/10/05/pont-jacques-cartier-vu-du-port-de-montreal?fb_action_ids=10151943562836420&fb_action_types=og.recommends&fb_source=other_multiline&action_object_map=%7B%2210151943562836420%22%3A331942326950765%7D&action_type_map=%7B%2210151943562836420%22%3A%22og.recommends%22%7D&action_ref_map=%5B%5D

 

Après 1930

CENTRE D'HISTOIRE DE MONTRÉAL

Publié le: samedi 05 octobre 2013

 

avant.jpg

 

 

1- ON L’AURA, NOTRE NOUVEAU PONT !

 

Le pont Victoria l’avait précédé en 1859. Ce pont ferroviaire est élargi en 1898 pour permettre le passage des voitures, mais cela ne suffit pas. Des groupes d’hommes d’affaires et de commerçants en réclamaient un autre depuis 1874, pour remplacer les deux traversiers d’été et le pont de glace d’hiver vers Longueuil. Enfin, en 1922, l’administration du port lance un concours et choisit un consortium formé de firmes de Montréal et de Chicago. La première pelletée de terre a lieu le 26 mai 1925. Le pont du Havre ouvre ses 3,4 km à la circulation le 14 mai 1930, non sans avoir contourné l’entreprise de savons d’Hector Barsalou, qui avait refusé l’expropriation. Le pont à péage (25 cents par auto) prend le nom de Jacques-Cartier en 1934 pour commémorer le 400e, suite à une pétition. Le péage sera aboli en 1962, suite à une affaire de vols par des agents de perception, au moment où 18 millions de véhicules l’empruntent. Aujourd’hui, 35 millions de passages à 25 cents, ça ferait combien ?

 

1310848271071_ORIGINAL.jpg?quality=80&size=300x

 

 

2- PLUS QU’UN MONUMENT

 

Cette tour de 45 mètres et de 192 marches fut érigée entre 1919 et 1922 à la mémoire des marins de la marine marchande disparus en mer pendant le premier conflit mondial, d’où son nom de Sailor’s Memorial Tower. Depuis 1898, la modernisation du port avait étendu ses longs bras dans le fleuve et fait pousser entrepôts et silos à grains. Dans les années 1920, le port de Montréal est le premier port du monde pour l’exportation de céréales. Placée à l’extrémité de la jetée Victoria, cette tour est alors bien plus qu’un monument. Son horloge est d’une précision remarquable, grâce à son mécanisme fabriqué par les horlogers du Big Ben de la Tour du parlement à Londres. Elle permet aux pilotes de régler leurs instruments et sa puissante lampe fait office de phare. Suite au déplacement des activités portuaires vers l’est à la fin des années 1970, le convoyeur et les entrepôts à grains qui s’y adossaient sont démolis, dégageant cette tour désormais devenue monument.

 

1310848271173_ORIGINAL.jpg?quality=80&size=300x

 

3- UN FROID MASTODONTE

 

En 1922, alors qu’on inaugure la Tour de l’Horloge, un mastodonte de métal porté par 3 000 piliers de béton s’installe dans la partie est du port. Bien avant que les réfrigérateurs entrent dans les maisons, cet entrepôt conserve à 4 degrés Celsius viandes, fromages, fruits, légumes et autres denrées périssables qui transitent par Montréal. Son système de refroidissement à l’ammoniaque est assisté d’un puits d’eau froide profond de 372 mètres. Une autre machine produit jusqu’à 5 tonnes de glace par jour pour les besoins du port et de commerces. Sur son toit, les quatre structures qui lui donnent un profil de forteresse exotique cachent les citernes de protection des incendies et d’ammoniaque. L’entrepôt frigorifique est mis hors service en 1978. À la différence des autres frigos géants qui l’entourent, il n’est pas démoli. Reconnu patrimoine fédéral en 1996 et vendu, il fut converti en condos de grand luxe avec vue imprenable sur le fleuve.

 

1310848271211_ORIGINAL.jpg?quality=80&size=300x

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...
  • 3 weeks later...

http://www.lactualite.com/blogues/le-fouineur/montreal-il-y-a-50-ans/

 

''En 1964, la Ville se préparait à accueillir l’Expo 67 en agrandissant l’île Sainte-Hélène et en érigeant l’île Notre-Dame.''

 

Dans cette photographe, on peut décerner notre parc Bellerive, et les hangars (maintenant démolis) du Port de Montréal sur les voies ferroviaires au sud.

 

 

Montr%C3%A9al-1964-Expo67%C2%A9ArchivesVilleMontr%C3%A9al-CC20.jpg

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


Countup


×
×
  • Create New...